dimanche 17 juin 2018

La flippe de ma vie

Parce que je le vois arriver ... claudiquant sur sa patte unique accompagné de son gros boulet tout rond ... j'avoue ... ce n'est pas encore pour tout de suite ... il me reste un peu de répit avant de franchir le cap ... sauf qu'une fois passé, on sait que de l'autre côté c'est le pire qui nous attend !!!  

- Parce que oui ... dans un an j'ai 40 ans -


Pourquoi je parle de ça maintenant ? 

de but en blanc ? peut-être parce que dans une semaine j'ai 39 ans ... dans une semaine pile poil je m'accrocherai pendant 12 satanés mois à une trentaine quasi révolue. C'est un peu débile quand on y pense, parce que franchement ce n'est pas la décennie qui aura marqué ma vie ... un peu comme si tout s'était joué avant ... cette chance d'avoir vécu de 14 à 30 piges une vie THT [ Très Haute Tension à 10 000 Volts !!! ] !  Pourquoi  regretter cette trentaine ? Pourquoi ne pas tout miser sur ce qui arrive ?

Parce que 30 ans ça fait toujours mieux que 40. 

Est-ce que cette société du jeunisme m'a définitivement contagionnée ? ou est-ce que c'est juste que lorsque je mate dans la glace mon cul devenu inéluctablement plat, tous ces cheveux blancs et ces petits vaisseaux qui pètent sur les cuisses que je sais qu'à 20 ans tout était tellement mieux (mention spéciale à cette somptueuse fermeté qui défiait en 1999 toutes les lois de la gravité).

Pourquoi s'arrêter à de telles superficialités ? 

Pourtant si ! moi je bloque, mon cerveau pile même devant le miroir ... j'essaie d'apprivoiser ce nouveau moi, mais quoi que je me dise, la conclusion est la même : j'ai trop peur de vieillir !!! 

Au-delà des caractéristiques physiques ... vous savez bien pourquoi j'ai peur de vieillir ... vous aussi balisez, non ? 

Ou alors vous êtes comme Claudia, Cindy et Estelle qui nous matraquent à coup d'interviews que décemment pas ... Forcément quand une vie est rythmée par le chir, le coach et le cuisto perso, tout de suite le coup des années qui passent vaut une petite pichenette ... dans ma version on est plutôt en mode massue.

Sauf que j'ai vraiment peur de vieillir ... 

Vu qu'on en est au 3ème poste de blog depuis un an sur le sujet je pense que vous avez cerné mon niveau d'angoisse ... un bon 9 sur 10 sur l'échelle de la flippe ... le 10 étant réservé à la mort ! 

Clairement ... l'histoire est simple !!!

Si j'ai peur de vieillir c'est qu'au bout logiquement il y a la faucheuse ... l'un ne va pas sans l'autre. Si tout va bien dans le meilleur des mondes, on vieillit et ensuite on clamse ! 
Alors la vieillesse, cette antichambre de la mort c'est moche, très moche. C'est bon ? J'ai bien plombé votre dimanche ? 

C'est vrai, il y a aussi ceux qui n'ont pas peur de la mort. 

Faut qu'on m'explique le concept. Si tu n'as pas peur de la mort, tu as peur de quoi en fait ? Je sais ... bien pire que sa propre mort il y a celle des gens qu'on aime ... mais bon c'est la mort quand même !!!

Comment ça je divague ? ... 

Finalement je ne vais avoir que 39 ans ! À l'annonce de mon âge, un mec de 50 piges m'a traitée de bébé récemment ... un autre au contraire, bien plus jeune, m'a regardée comme si j'étais à moi seule l'hybride du retour de la momie croisé d'un fossile (j'ai lu dans ses yeux la pitié ... le gars bouche-bée qui ne sait plus quoi dire) ... tout est question de point de vue ... la solution serait-elle de passer ma vie avec des quinquas pour me sentir flétrir au ralenti ?

Ou alors c'est que je suis malade ... terriblement ... atteinte du syndrome sévère de Peter Pan. 

Je méprisais tous ces vieux qui me répétaient "mais je suis jeune dans ma tête" ... "c'est pas l'âge qui compte" .... gnagnagnagna 
Aujourd'hui c'est moi la vieille qui se sent complètement mais complètement, à ras bord même, en décalage total avec son âge. Et ce qui me fait encore plus flipper c'est de passer pour cette vieille qui se la joue djeun's (expression typique du vieux jeune) ... 
Je suis sur la planche savonneuse ... retenez-moi ! 

Je glisse affreusement ... 

... de plus en plus vite ... d'un côté vers la 2ème moitié de ma life ... de l'autre vers cette fuite en avant à rester jeune coûte que coûte. Pathétique.


Ma foi, si c'est pour faire pitié autant le vivre de façon légère et festive. 


Je comprends pourquoi tous mes potes fêtent leurs 40 ans finalement (bien plus que les 30 d'ailleurs selon un sondage Mélanie pour Babidji). Certainement pas pour les cadeaux ... car contrairement à tes 18 ans, cette fois c'est toi qui paies ... vu la note de la soirée : buffet, salle et DJ, les cadeaux ne compenseront  jamais ! Ce n'est pas pour le gâteau non plus devenu immangeable après que 40 bougies lui aient dégouliné dessus. Je ne vois qu'une réponse : c'est pour oublier ! Rien de tel que l'enivrement. Apologie de l'alcoolisme ? et alors. Cas de force majeure. 

Ceci dit, j'hésite encore ... je fête ... je fête pas ... je m'endette sur 20 ans pour une soirée que je veux en fait oublier ? un crédit à la conso pour une amnésie ? étrange problématique ... j'ai un an pour me décider ... ou pas ... puisqu'il paraît qu'une salle ça se réserve dès maintenant !!! 

...

...

Réflexion faite, autant faire la fête

...

...

Lundi, j'appelle mon banquier. 

6 commentaires:

  1. Allez Ok pour participer à ton Anniversaire .. à bientot ��������

    RépondreSupprimer
  2. Ah ah ah excellent ! La soirée du siècle 😅

    RépondreSupprimer
  3. Tu m'as bien faite rire avec ta crise de la quarantaine !!! Allez, courage, quelques litres alcoolisés et ce sera oublié ;-) Et puis, je serais toi, je m'entrainerais dès samedi :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais tu lis dans mes pensées en fait ??? :p et si je te dis que j'ai déjà attaqué hier soir mdr (tranquillou à la bière seulement)

      Supprimer
  4. Ptdr :'D Je crois que je commence à te connaitre aussi bien que mes amies d'enfance :p

    RépondreSupprimer
  5. Malgré la distance on s’est bien apprivoisé je crois 🙌🏽😂♥️

    RépondreSupprimer

On discute ?