mardi 22 août 2017

Petit Meurtre entre Nazis

Et je râle ... et je me plains ... perdue dans mes élucubrations estivales d'une saison plutôt pourrie ... peu de clients, une météo médiocre, et les vraies priorités comme les soucis de Mamie Chérie ...

La vie de tout à chacun en quelque sorte ... santé ... famille ... boulot ... enfin c'est ce que je pensais ... le matin quand je me lève mes préoccupations sont assez voire très nombrilistes ... pas le temps de m'attarder réellement sur la vie de mon voisin 4 rues plus loin, du vacancier aoûtien ou de l'ex petit copain de truc machin. Sauf qu'apparemment certains sont animés d'une telle haine qu'une seule inquiétude les anime dès le réveil : "qui vais-je bien pouvoir exterminer ???".

Je n'ai pas tout de suite compris quand j'ai vu surgir sur mon fil Instagram des photos surréalistes de mains droites tendues vers le ciel ... de crânes rasés ... de chapeaux pointus et de drapeaux que je croyais définitivement enterrés dans le passé. Ma foi ... même si je divague perdue dans mon éternelle fuite vers la futilité, je reste toutefois connectée à cette cruelle réalité. Oui les néonazis infestent certains pays de l'Est, oui des groupuscules subsistent en France, oui notre pays voit en le FN une solution à nos malheurs ... sauf que ces clichés de défilés abjects proviennent des États-Unis. Je n'y crois pas. Inconcevable. Cette terre d'accueil mythique qui a sauvé tant et tant de juifs pendant la seconde guerre mondiale devient le terrain de jeu d'ignares fascistes.

Parce que soyons honnêtes, qui de ces abrutis d'américains de moins de 30 ans connaît réellement les fondements de cette idéologie répugnante qui a nourri les années les plus sombres de notre histoire ? Lequel a ne serait-ce lu une page de Mein Kampf ? Lequel sait placer sur une carte Auschwitz ? Bande de décérébrés !!! Doit-on deviner dans le "néo" une nouvelle lutte raciste ? Exclusivement tournée contre les noirs et les musulmans ??? J'en ai la nausée et des crampes à l'estomac de rage ... parce que moi aussi je peux être habitée par la haine face à l'incarnation de la connerie.

Leur aberration est telle qu'ils utilisent les mêmes ressorts que les terroristes ...

Le 12 août, un extrémiste blanc américain fonçait avec sa voiture dans la foule et tuait Heather Heyer. Le meurtre de cette activiste pour les droits de l'Homme n'a pas été fermement dénoncé et condamné par Donald Trump. Nous sommes en 2017, la haine devient le moteur du monde. La haine devient banale et confortée par le président américain.
Photo d'un rassemblement en hommage à Heather Heyer avec un portrait géant
©Scott Olson/Getty Images/AFP

6 jours plus tard, le 18 août, un camion fonçait sur la foule des Ramblas à Barcelone faisant 15 morts et 10 blessés très graves. 

Une nouvelle attaque terroriste dans la capitale de ma région d'adoption, cette ville que nous aimons tant.
Voilà où nous en sommes ... coincés entre 2 camps de fous furieux. Anéantis une fois de plus par les actes de ces autres bouchers islamistes qui alimenteront un peu plus la haine des fanatiques blancs.

Les fachos plaident hypocritement la peur et la lutte contre le mal ... c'est bien connu : une couleur de peau, une confession ou une orientation sexuelle à elles seules sont à l'origine de tous nos maux. Si vous souhaitez atteindre le paroxysme de l'horreur, depuis Charlottesville, des drapeaux nazis s'affichent sans complexe sur des maisons américaines. Nous sommes en 2017 vous dis-je !

Je ne suis pas meilleure que les autres. J'ai moi-même mes failles et mes montées d'aversion. La féministe qui vibre en moi n'accepte toujours pas ces femmes voilées de la tête aux pieds adeptes des niqabs et autres burqas. Je ne supporte pas la misogynie primaire. Je vomis les prises de position extrémistes. Ceci-étant, ma vie n'est en rien fondée sur ces exaspérations personnelles. J'avance dans l'unique but d'être heureuse. En aucun cas mon bonheur passe par la négation de celui des autres.

Si seulement ces imbéciles avaient de véritables raisons ...
Souvent je pense aux paroles de Né en 17 à Leidenstadt ... non pas que je sois une inconditionnelle de Goldman ... il est vrai, comme le dit la chanson, que certaines positions peuvent être éventuellement interprétées  ... sauf qu'en aucun cas ces blancs américains n'ont été victimes de quoi que ce soit. Déjà bourreaux, ils s'acharnent encore sur leurs victimes. 

J'ai perdu toute foi politique depuis de nombreuses années, déçue (et le mot est faible) par la versatilité, la malhonnêteté et l'incompétence de nos gouvernants. Ex centriste, j'ai tout lâché après les élections de 2012 ... bien confortée dans mon choix par les événements qui ont suivi. Je ne cours plus pour aucune équipe ... certains m'ont vue en une grande admiratrice de Macron, la plupart de mes amis ne comprennent pas pourquoi je ne roule pas pour Mélenchon ... en fait non ... rien de tout ça. 
La seule motivation qui me reste est de m'insurger face à l'ignorance et aux extrémismes ravageurs.
bougies et fleurs place Catalogne à Barcelone en hommage aux victimes du 18 août 2017
© Ignace/DYDPPA/Shutterst/SIPA - Barcelone

Parce que la douleur est la même quelle que soit l'origine de la haine qui la provoque.

mardi 8 août 2017

L'été peut enfin commencer ...

... j'ai l'impression de vous faire une bonne blague en rédigeant ce titre LE jour où il fait un temps digne de Bray-Dunes en plein mois de novembre !

 Oui oui ... j'exagère ... parce que j'exagère toujours mais avouez que ces petits orages de bon matin balayés par une tramontane démoniaque et glaciale ce n'est pas génial ! Comment ça j'exagère encore ??!?? Certes on doit avoir encore un bon 23° mais perdre 10 points d'un coup ça fait bizarre ... surtout pour moi l'invétéré lézard ... 
Tanpi ! ma journée de repos (enfin de repos ... on se comprend ... juste que je ne vais pas aujourd'hui à la boutique mais seulement sur le marché nocturne) je la passerai avec vous et non à me prélasser sous le doux soleil catalan.
Ma foi ça fait du bien de vous retrouver et de vous donner quelques news après avoir déserté le blog pendant un mois.

Considérations météorologiques passées ... voici pourquoi l'été peut vraiment commencer ! 

Nous avons vécu la babidji family une fin d'année scolaire mouvementée ... Mamie Chérie nous a fait une jolie frayeur ... une énorme peur même parlons franchement ... qui a redistribué les cartes de la saison déjà bien mélangées à cause de mon stage entre autre ... 

Voilà voilà ... 3 jours avant la fin de l'école Mamie Chérie a fait un détour par la case hosto. Il a fallu se remettre émotionnellement et trouver quelques parades pour se réorganiser un chouilla. Côté santé, ça suit son cours. Mamie Chérie va mieux mais doit se reposer ... enfin si c'est possible parce qu'en attendant elle a quand même la garde des filles ... même si ses copines assurent et prennent de temps à autre la relève, tout comme les miennes ou encore les mamans de celles des filles. Vous me suivez ? non ? pas grave ... ne comprenez qu'une seule chose on dit MERCI les copines de 7 à 77 ans ! 

Jusque fin juillet j'étais encore en stage ... vous savez le stage qui validait ma formation de Community Manager (Maman retourne à l'école), l'Homme assurait la totalité de la saison : boutique + marché où je le rejoignais le soir ... imaginez la complexité de l'organisation ... 
Mais ça y est ! depuis le 27 juillet je suis à nouveau dispo pour assurer la saison. L'été peut commencer je vous dis ! L'été comme on l'entend dans la babidji family ... l'été des heures non comptées ... l'été où l'on enchaîne boutique et marchés ... l'été où l'on ne voit plus les filles même si j'ai réussi l'exploit de passer 2 petites heures à la plage avec chacune d'entre elle la semaine dernière.  
mitraillage sur la plage par Pimprenelle ...

Mais qu'est-il vraiment arrivé en Juillet ?

- Nous avons été comme prévu le 10 juillet chez l'ophtalmo chirurgien spécialiste des enfants à Toulouse pour Bouchon (concernant son problème de divergence). Super médecin au top avec les gosses ! Il faudra en effet l'opérer mais finalement pas tout de suite ... youpiii ... tant qu'elle arrive à compenser il faut juste faire des checks réguliers chez l'orthoptiste et tenter de tenir jusque l'entrée en 6ème.  
- J'ai validé (enfin je pense ... j'attends le papier officiel) ma formation après 2 mois de stage absolument géniaux en agence de com' à Perpignan. Je me suis régalée, carrément éclatée dans ce nouveau job de Social Media Manager encadrée par une super équipe ... Je pense avoir vraiment trouvé ma voie. Ma présentation et mon oral de fin de formation ont apparemment plu. Une page s'est donc tourné le 27 juillet avec l'école mais continue pour le community management. Je vais tout mettre en place à la rentrée après la saison.

- Suite aux problèmes de santé de Mamie Chérie, on a décidé de lui alléger la garde des filles en mettant Bouchon en colo. Souvenez-vous l'an passé, les filles étaient inscrites aux jolies colonies de vacances ... sauf que ça avait été annulé ! Grosse déception pour my baby love qui rêvait d'y aller contrairement à Pimprenelle. Résultat, on a pu inscrire la petite cette année en dernière minute grâce une fois de plus à l'entraide de nos potes. Oui j'avoue, on a été pistonné ... grave même !  J'ai donc déposé Bouchon samedi dernier au centre ... qui n'en avait juste rien à faire de me quitter ... la frustrée c'était moi ! On a eu quelques nouvelles hier soir par personne interposée ... tutti va bene !!! 

- Pimprenelle quant à elle reste dans les parages. Elle vient nous aider le soir sur le marché, elle va dormir chez des copines et glande tranquille le reste du temps chez Mamie ... la belle vie pour ma grande qu'il ne fait pas trop bousculer en ce moment. Elle a des crises d'insomnie depuis début juillet, et toujours des crises d'angoisse ... on a commencé les séances chez la pédopsy ... dans l'ensemble ça roule ... ne paniquons pas ... restons zen ... confiants ... elle est heureuse et profite de son été à sa façon. Elle s'est mise à créer des vêtements pour ses poupées avec les chutes d'un jean que j'ai transformés en short : absolument canon ! Ma Pimprenelle est une rêveuse, une créa dans l'âme ... faisons-en une force.

- Et sinon les parents dans tout ça ? bah ce n'est pas glorieux glorieux ... l'Homme est décomposé de fatigue après avoir tout assuré le temps que je finisse mon stage ... surtout qu'il a été super malade avec une crève de folie. Contrairement à l'an passé où l'on avait bien travaillé, cette année c'est la cata ... non non il ne s'agit pas du doux refrain des commerçants qui se plaignent ... malheureusement c'est une réalité ... on ne sait pas où sont passés les vacanciers ??? Ils semblent être enfin arrivés le WE dernier mais juillet a été désertique et catastrophique !!!

Nous sommes en août ...  l'été peut enfin commencer ...