lundi 23 avril 2018

Tête à Claques ...

Je le sais ... ce n'est pas la peine de me le cacher ... je n'entends pas mais je vois ... j'agace ... je le sens ... ça ne s'explique pas ... mais honnêtement ... sincèrement être une tête à claques dans ce sens là ça ne me dérange pas plus que ça.
goodies de la madbox everyday is an adventure sors-toi les doigts du cul bordel

par vanité ? 


même pas
c'est juste que j'avance comme tout le monde ... encore plus avec l'âge ... m'entourant de gens bienveillants ... de ceux que j'aime ... qui m'accompagnent dans l'ascenseur des hauts et des bas ... ce n'est pas par arrogance que je snobe les détracteurs ... seulement par manque de temps. 

Dit comme ça, je donne l'impression de cette nana vachement détachée ... reine dans l'art de la prise de recul mode dézoomage version drone dernier cri. Sauf que les ennemis qui s'affichent, on sait les gérer ... le souci est d'anticiper ... esquiver les coups qu'on ne voit pas venir ... et là je peux vous dire que j'ai la nette impression d'être une vraie tête à claques de celle qui s'en prend des bonnes régulièrement ! 
via GIPHY

et tiens !



prends-toi une bonne claque dans ta face ...
Mes paroles aussi peuvent être violentes  ... surtout quand on est à sa 10ème gifle bien cinglante depuis le début de l'année.

Non non non ... je ne cherche pas à faire pleurer dans les chaumières surtout après vous avoir gavés d'eau turquoise et de palmiers pendant presque un mois depuis l'Île Maurice ... Destination Paradis ! On n'est pas malheureux, ce n'est pas ce que je veux dire ... juste qu'il y a des phases qui semblent s'éterniser.

Je suis peut-être trop exigeante ... impatiente ... mais le caillou dans la chaussure j'en ai ma claque ... celui du taff ... pour d'autres c'est le gravillon de l'amour ... ou encore pire celui de la santé ... chez moi c'est le mot "boulot" qui me provoque une belle éruption !
Je relativise rassurez-vous et je m'accroche. Je vous ai quittés en 2017 avec une belle note d'espoir et de motivation pendant la Magie de Noël ... mais 5 mois après la baguette magique a pris définitivement ses congés annuels !

En fait, ces premiers mois de l'année m'ont offert de belles promesses et m'en offrent encore. Seulement, à chaque pas avancé j'ai l'impression de reculer de 2 ! 
Pourtant je vous assure ... je suis le célèbre mantra de Madmoizelle : je me sors les doigts du cul BORDEL ! 

Finalement ... le pire dans tout ça ... ce ne sont peut-être pas les gens mais 

la Fatalité !


Parce que sans dec, quand tu t'es donné à fond ... plus une seule phalange dans l'anus ... et que s'enchaîne une succession de malédictions ... tu te demandes quand même ce que tu as bien pu lui faire au bon dieu !
Alors j'encaisse ... j'enquille ... en béquille même ... avec une belle entorse à la cheville pour célébrer le printemps et ses jonquilles où déambulent moult chenilles (ouais c'est un peu too much les rimes... désolée)  ... je m'accroche à mon clavier ... bien décidée à ne pas me laisser achever.
via GIPHY


Ça réveille


Voyons le côté positif de la gifle ... c'est vivifiant ... ça oblige à se remuer ... 
Et puis si je vous balance tout ça c'est par simple égoïsme ... vous êtes un peu ma thérapie. Merci (c'est la moindre des choses ... égoïste mais polie).
L'écrire libère ... apaise ... une fois le clic de la souris sur "publier", je sais que je descendrai nous concocter un bon repas à l'Homme et moi ... affranchis de nos enfants pour la semaine ... et déjà repartir sur de nouveaux projets à 2 parce qu'il faut ...


se sortir les doigts du cul BORDEL ! 
(copyright Madbox ... et je suis fan)

vendredi 20 avril 2018

Quand les coloriages prennent vie (concours)

On croit avoir tout vu ... avoir fait le tour de touuuutes les activités possibles et inimaginables pour occuper ... divertir ... amuser nos marmots ... mais je vous le dis : vous vous leurrez !
coloriages magiques des éditions animés vus de dessus sur une table basse en bois avec des feutres

 Les cahiers magiques : le concept qui révolutionne le coloriage ! 


Moi aussi je pensais tout connaître ... quelle arrogance Babidji ! (ça craint de s'adresser à soi-même non ?) Bref, je pensais être au fait des nouveautés sympa pour les gosses ... sauf que non ! Quand les Editions Animées m'ont contactée pour essayer leurs cahiers magiques j'avoue avoir été décontenancée ...
°°° des coloriages qui vivent ? qui bougent ? qui deviendraient des dessins animés ??? °°°
Niveau teasing il était difficile de faire mieux ... j'ai de suite accepté le test ... curieuse et impatiente.
feuilles vertes dans un cahier de coloriage pour enfant

Blink Book : quand le vintage devient digital ! 

Nous avons reçu 2 cahiers : l'un intitulé "pour s'occuper dans le train" et l'autre "les jours de pluie" ... déjà le titre est prometteur ! Une idée qui me donne une solution pour faire passer le temps à mes nénettes à couettes : je survalide. 
La 1ère étape est simple ... à ma portée ... des coloriages à la old school comme ceux qui ont bercé mon enfance. Les filles euphoriques de découvrir des super thèmes se mettent au boulot immédiatement. Je n'ai qu'une envie c'est de leur en piquer un ... je me retiens ...
coloriages d'indien et d'oiseau pour les enfants avec des feutres
Une fois plusieurs dessins coloriés ... il est temps de revenir en 2018 ... 
On télécharge gratuitement l'appli Blink Book sur la tablette de Pimprenelle (ça fonctionne aussi sur mobile) : celle qui permet de transformer le coloriage en dessin animé ... 
Le résultat est immédiat : ouahhhh
La manip est ultra simple, que ce soit Pimprenelle 10 ans ou Bouchon 7 ans, l'affaire est réglée en 2-2 ! On photographie le dessin via l'appli et il s'anime tout bêtement (hmm hmmm tout bêtement ... ou comme par magie ... car perso je ne comprends toujours pas comment fonctionne le téléphone avec fil alors imaginez les applis et tout le toutim !!! ) 
Fille qui utilise l'appli Blink Book sur sa tablette pour animer un coloriage nounours

Les filles sont subjuguées et je suis conquise !!!
On ne pouvait pas imaginer mieux : une activité manuelle que tout le monde adore alliée aux nouvelles technologies. Les enfants obtiennent une magnifique récompense et sont juste super fiers de découvrir leur oeuvre en film ! 
Chaque cahier correspond à un univers. Si on termine tout le cahier, le film sera entièrement coloré par vos enfants : des décors aux personnages en passant par les accessoires !
Utilisation par une petite fille de l'appli Blink Book pour animer son coloriage

Test à 100% validé

Honnêtement je ne vois aucun point négatif ... le concept est déclinable à l'infini ... on peut commencer très jeune à beaucoup moins jeune (genre moi ... je veux aussi mon cahier s'il vous plaît !!!). Dites-moi que vous aussi vous le voulez n'est-ce pas ??? 

Good news : on vous les offre !

Comme j'ai adoré les cahiers magiques et que les Editions Animées sont méga top méga sympa on organise un concours ici-même ... oui oui ... le délire de folie youhouuuu 

Alors pour jouer c'est simple comme animer un coloriage avec Blink Book ! Ca va sans dire !!! 

1/ liker la page facebook de babidji (me dire sous quel nom/pseudo en commentaire)
2/ liker la page facebook des Editions Animées - Blink Book (me dire sous quel nom/pseudo en commentaire)
3/ +1 chance si vous partagez l'article en mode public sur facebook (me donner le lien du partage en commentaire)

2 lots de 2 cahiers sont en jeu ... aller les amis on like on like on like et on gagne on gagne on gagne ! 
cahiers magiques de coloriage pour enfants posés sur une table avec des feutres
Concours ouvert du 20 au 27 avril 2018 à 23h59 
- toute réponse non conforme ou incomplète ne sera pas acceptée - 
gagnants tirés au sort parmi les participations valides

jeudi 12 avril 2018

L'Île Maurice ... Destination Paradis

8 ans que nous sommes rentrés ... 8 ans que nous ne pensions plus fouler le sol de cette île qui a tant compté ... un lointain passé que je pensais révolu n'imaginant pas revivre le bonheur de la vie mauricienne ... et pourtant ... et finalement ...
bateau qui prend l'eau à l'ile maurice dans l'océan indien
En plein mois de décembre je tombai par hasard sur des vols que je ne pouvais me résigner à laisser passer ... un prix défiant toute concurrence pour cette destination que nous connaissons tant ! Je décide de casser la tirelire comme on dit ... sur un coup de tête ... ou de folie ... peu importe la sémantique ... seul le résultat compte : nous bookons 3 semaines de vacances pour février.

À peine les billets achetés, je me sens légère comme une plume ... comme emportée par un bonheur instantané ... avec toutefois cette appréhension d'avoir peut-être  idéalisé la destination ... victime d'une mémoire défaillante ... de souvenirs qui embelliraient la réalité.  Il y a 8 ans, nous avons habité à Maurice, y avons rencontré des gens formidables et conçu une petite sœur pour Pimprenelle  ... il y a 8 ans nous vivions dans un jardin d’éden ... bien décidés maintenant à le retrouver ... embarquement immédiat : Destination Paradis ! 
arc en ciel au dessus d'une montagne depuis la plage de tamarin à l'île maurice
 vue depuis la plage de sable noir de Tamarin

L'Île Maurice en famille

Il s'agit d'une destination parfaite à découvrir avec des enfants et même des bébés : pas de maladies particulières ni de gros problèmes sanitaires, les mauriciens adorent les petits (avec beaucoup de lieux "kids friendly"), une faune variée sans danger même si les moustiques peuvent être pénibles, tous les produits alimentaires et pharmaceutiques sont disponibles (lait bébé, petits pots, couches, médicaments etc.), des cliniques performantes, des paysages incroyables, un climat qui permet d'y aller toute l'année, peu de décalage horaire, on parle français ... le paradis je vous dis !
escargots qui mangent des herbes sur notre terrasse à l'île maurice
Les "courpas"  (escargots en créole) ... les meilleurs amis des filles pendant notre séjour ... il y en a partout !

Quel budget pour des vacances mauriciennes ?

On ne va pas se mentir ... le voyage a un coût certain ... bien plus qu'une semaine au camping du Midi à Narbonne Plage ... mais si on veut, bien plus accessible que l'hôtel***** vanté par le catalogue de l'agence du coin ... voire même par la super vente privée sur pascher.com. Tout est question d'envie et d'état d'esprit ! 
N'ayant pas un rond en poche après l'achat des billets, on savait qu'on partirait en mode système D ... sans frustration aucune en ce qui nous concerne puisque de toute façon on ne part jamais en hôtel ... on apprécie comme tout le monde le luxe mais de façon "exceptionnelle" ... vous me croirez ou pas mais 3 semaines dans un hôtel sans façon ...  
champ de canne à sucre devant des montagne au centre de l'ile maurice
 champ de canne à sucre au centre de l'Île Maurice

L'avion

Pour l'achat des billets c'est comme pour toutes les destinations : être à l'affut, avoir des dates flexibles et ne pas craindre les escales d'un autre monde
Tout comme notre voyage il y a 3 ans au Sri Lanka on a eu des voyages longs ... très longs mais nous garantissant un super prix : 400 € A/R par pers. 
J'ai dégoté cette merveille sur www.mytrip.com sachant que Maurice depuis l’Europe c'est normalement entre 800 et 1000 € le billet ! Nos amis sur place n'en revenaient pas qu'on ait payé si peu : méga gros coup de bol ...

À l'aller : nous avons fait un Barcelone - Londres Heathrow puis changement d'aéroport (via Uber : rapide, facile et le meilleur prix trouvé pour ce transfert) vers Gatwick avec attente tout l'après-midi ! Puis Londres Gatwick -> Maurice.
Au retour : Maurice -> Johannesburg -> Madrid -> Barcelone ! 27h de voyage qui se sont magnifiquement bien enchaînées sans même un bagage perdu ! Bien moins pesant que la journée d'attente à Londres finalement.

Il est évident que ce genre de voyage est gérable si on part un bon moment ... pour une semaine de vacances on oublie ! Il faut aussi avoir la possibilité de faire "sécher" les enfants scolarisés. Les nôtres ont loupé une semaine avant les vacances et 2 jours au retour.

N'hésitez pas à vous rendre régulièrement sur le site d'Emirates qui assure désormais énormément de rotations sur l'île avec des A380 qu'ils doivent remplir. Parfois les prix sont moins chers sur les sites des compagnies directement !!! 
paire de tongs havaianas posée sur le sable de la plage de la preneuse à l'île maurice à côté de coquillages

Le logement 

Nous savions exactement où nous souhaitions squatter ... au même endroit qu'il y a 8 ans parce qu'on adore ce coin : loin du tourisme de masse mais situé dans un endroit stratégique pour avoir accès à des sites qu'on aime particulièrement, proche des commodités type bars sympas (parce que les mojitos et le ti-punch c'est super important en vacances) et commerces (un supermarché, la poste, pharmacies, médecins, restos etc.)
Cet emplacement idéal à nos yeux est La Preneuse dans le district de Rivière Noire. C'est un coin qui est devenu en 8 ans l'eldorado des expats ... il a un peu perdu de son charme créole mais le coin est toujours aussi cool. On l'aime parce que même si la plage a été littéralement bouffée par la mer depuis 2010 (qui a dit que le niveau de la mer ne montait pas ??? qui ne croit pas au réchauffement climatique ???), elle reste jolie et mega tranquille ... 
En très peu de temps en voiture, on accède au Morne notre plage de prédilection, à Flic en Flac pour un bain de foule éventuel, aux gorges de Rivière Noire pour les promenades en pleine nature et à Quatre Bornes pour la vie à l'indienne !
poste de Rivière Noire à l'Île Maurice

Coup de bol, on a dégoté la maison idéale sur Air b n b : 3 chambres dont deux avec clim, grand salon/cuisine américaine, 2 sdb et grand jardin ... le tout à 5 minutes à pied de la plage, 2 minutes de notre bar préféré et 3 du petit supermarché ... 815 € pour 21 jours
Il existe même moins cher sur Flic en Flac ... trop peuplé pour nous mais très bon compromis si on peut ensuite bouger avec un véhicule ... toujours mieux que le Nord de l'île à mon avis.
Les sites de location en direct restent pour moi la meilleure solution pour un logement abordable.
Si vous craignez de vous jeter à l'eau sans conseils, contactez Laurence chez Happy Blue qui vous guidera et vous proposera des logements adéquats à vos besoins ! 
boîte à lettre de la poste de Rivière Noire à l'île maurice
 

La vie au quotidien


Pour rappel, le salaire moyen à Maurice est d'à peine 300 €/mois. Vous comprendrez que si vous souhaitez vivre à la mauricienne ... ne pas vous payer un camembert importé par jour ni des super restos à gogo ... ce n'est pas la vie sur place qui vous coûtera cher. 
Il y a toujours des restos dans les villages pour vous proposer des nouilles sautées à 1,50 €, des beignets aubergine à tomber ou encore de délicieux biryanis maison. 
Les prix en supermarchés ont toutefois vraiment augmenté : quasi même tarifs qu'en France. C'est comme partout, privilégiez le local : il y a des marques mauriciennes de produits ménagers, du thé, des fruits de saison (fini pour nous les mangues mais c'était le début des avocats), et bien sûr le célèbre marlin fumé à s'en taper le cul par terre tellement c'est divin !

On peut donc se nourrir délicieusement pour deux francs six sous ... et si vous n'adhérez pas à la nourriture créole et indienne, vous aurez toutes les marques occidentales en supermarché à prix occidental lui aussi ! 
vendeur de beignets de légume à La Preneuse à l'Île Maurice dans le secteur de Rivière Noire
vendeur de beignets à La Preneuse

Côté transports, les bus sont donnés et il y en a énormément la semaine. Tout se complique le week-end où ils se raréfient. 
Nous n'avons pas loué de voiture les 5 premiers jours afin de faire quelques économies. Nous n'en avions d'ailleurs pas spécialement besoin car nous sommes restés dans notre secteur en mode "à pied" et "en bus" (les filles adorent les bus ... à l'indienne ... ils deviennent une véritable attraction). 
Ceci étant, même si l'île est petite, nous avions besoin d'une voiture pour gagner en autonomie et montrer les 4 coins de ce joyau aux enfants. 
Nous avons loué une voiture un peu + de 2 semaines ... enfin pas vraiment loué ... sous-loué à un pote ... ce qui fait qu'on n'a pas payé les tarifs habituellement pratiqués ... ce plan on ne peut pas vous le filer car il est atypique ... mais comptez 20€/j chez les loueurs pour une petite voiture.

WIFI & co ... parce qu'il faut vivre avec son époque nom d'une pipe
Il y a, comme partout sur terre, plein d'endroits avec l'accès internet gratuit mais acheter une carte sim mauricienne facilite la vie. Vous n'aurez besoin que d'une pièce d'identité. J'ai investi chez Emtel, l'opérateur le plus répandu. En fermant ma connexion dès que je ne me servais plus du téléphone, je rechargeais à hauteur de 3€ environ tous les 3j. L'intérêt est d'avoir à moindre coût un GPS pour les virées sur l'île et toutes les infos nécessaires pour les visites
vue de dessus d'un expresso posé sur le magazine tendance mauricien Sundays
et une connexion internet c'est super important pour continuer ses publis comme celle-ci sur Instagram quand même !!! #blague


Les spots et visites incontournables de l'Île Maurice


Je vais vous donner ici une liste non exhaustive ! Nous avons tous des goûts et des attentes différents en voyage. 
En ce qui nous concerne, nous avons découvert un équilibre parfait à Maurice : une culture aux multiples facettes, un décor fabuleux, une histoire récente cependant riche, un peuple toujours aussi accueillant (même si on a toutefois constaté quelques changements) et une multitude d'activités et visites variées.
pousse de mangrove sur la plage de Tamarin au milieu du bois flotté à l'Île Maurice

Le Morne Brabant

Au loin le Morne qui se détache de l'océan indien à l'île maurice
 vue sur la montagne du Morne depuis la plage de La Preneuse à Rivière Noire

Le secteur tient son nom de cette montagne reconnaissable d'entre toutes classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il n'y a pas de bus qui dessert la pointe du Morne : voiture, stop ou taxi obligatoire car ça fait une sacrée trotte depuis l'arrêt de bus ... 
- la 1ère fois où nous y sommes allés en bus en 2009, avec Pimprenelle en poussette, des mauriciens nous ont pris en stop (par pitié j'imagine) pour nous y emmener ... au retour on est monté dans un bus qui ramenaient les ouvriers d'un hôtel en construction -   

La plage est grande ... très grande ... tout au bout après les hôtels c'est le spot mythique des kite surfeurs. Le WE il y a pas mal de familles qui viennent s'y détendre mais la semaine c'est très tranquille. L'eau y est cristalline. Le turquoise à perte de vue avec des filaos pour se reposer à l'ombre.
vue sur l'océan indien turquoise depuis la plage du morne à l'ïle Maurice
 vue sans filtre !
vague main avec bague barefoot su eau turquoise à l'Île Maurice
 eau sans filtre !

fille qui arrose son père pour jouer sur la plage du Morne à l'Île Maurice
 Père & Fille ... seuls au monde à s'arroser sur la plage du Morne

Les activités au Morne : 


- Équitation avec le Haras du Morne : Pimprenelle a réalisé son rêve en se baignant à cheval ! Elle a choisit la formule d'1h30 à 60€ (tarif enfant) comprenant une promenade avec galop sur la plage + baignade à cheval. 
On a été subjugué par le professionnalisme du club : sécurité, bien-être animal et gentillesse. Pimprenelle a été équipée avec gilet, chaps et bombe. Les moniteurs ont vérifié son niveau en carrière avant de partir. Elle avait un guide pour elle toute seule lui assurant un moment unique et inoubliable. Cette expérience mérite vraiment de casser sa tirelire pour tous les amoureux des chevaux. Plus vous réserverez tôt le matin, plus vous vous assurerez une tranquillité absolue sur la plage, départ à 8h pour Pimprenelle.
jeune cavalière à cheval dans la mer sur la plage du Morne à l'Île Maurice
- Kite Surf : l'Homme en faisait il y a 8 ans avec l'école Yoann Eye toujours présente et super compétente. C'est l'endroit incontournable pour ce sport sur l'île avec une partie particulièrement adaptée aux débutants. 

vu du dessus d'un repas au restaurant Emba Filao au Morne à l'île Maurice- Déjeûner à l'Emba Filao : le resto de plage de l'hôtel Paradis accessible au public. C'est un peu comme notre cantine ... l'endroit où les enfants mangent des burgers maison et nous, adultes, des currys de poisson ou des "bols de riz renversés" trop trop bons. Comptez 4€ le plat en moyenne. C'est le snack parfait quand on veut manger local avec une alternative idéale pour les enfants ... à un super prix même si comme partout ça a bien augmenté depuis notre dernière venue ... 
 
- Déguster des fruits sur la plage pour le dessert. Rien n'égale les ananas Victoria ... c'est aussi l'occase de découvrir de nouvelles variétés comme les pommes cannelle (appelées attes à Maurice) ... 
Nous avions nos petites habitudes au stand de fruits de la plage publique, ils étaient super sympas.
babidji en train de manger un ananas sur la plage du morne à l'Île Maurice
gros plan d'un ananas victoria prêt à manger sur la plage du Morne à l'Île Maurice

Le Sud 


2 anciennes cheminées de sucrières à Gros Bois au Sud de l'Île Maurice
 cheminées d'anciennes sucrières à Gros Bois

La face sauvage de l'île se cache à l'extrême Sud ... où l'océan indomptable, privé de sa barrière de corail, sculpte la côte grise volcanique ... embrassez les embruns ... crapahutez sur les rochers ... vibrez au rythme des vagues effréné ... respirez.
bande d'enfants qui se promènent sur la côte sud de l'Île maurice
escapade avec les copains mauriciens
Au Sud de l'Escalier, partez à la conquête des criques, des recoins cachés ... l'océan y est déchaîné mais il existe malgré tout des plages fabuleuses bien planquées ... demandez la route du "souffleur" ... savourez ...
piscine naturelle créé par l'océan sur la plage au sud de l'Île Maurice

 piscine naturelle en bord de mer juste après le rocher "le souffleur" au Sud de l'Escalier - les enfants s'y sont baigné
enfant qui regarde l'océan indien au sud de l'Île Maurice
L'endroit où les vagues sont déchaînées 

 Prairie qu'on a traversée en revenant du Souffleur ... on y a croisé des vaches !

Souillac - Bois Chéri - Grand Bassin - les Gorges de Rivière Noire - Chamarel : la route royale ! 


On s'est crée un rituel dès notre 1er voyage à Maurice ... un circuit devenu notre 'must' incontournable ... je pense que je pourrais faire cette boucle tous les week-ends tellement je l'aime.
Direction plein Sud jusque Souillac (déjà la route est sublime depuis Rivière Noire par la côte) ... puis remontez à la perpendiculaire dans les terres ... prenez de la hauteur ... enchaînez chaque étape pour une succession de paysages démentiels. 
Cette fois nous avons, pour commencer, poussé jusque Rivière des Anguilles avec les filles au Parc de la Vanille.


parc avec tortues géantes des seychelles à la vanille au sud de l'île maurice
Ce parc animalier est fondé sur un concept un peu particulier. Au départ il s'agit d'une ferme à crocodiles qui les élève pour leur cuir. Cette activité qui peut en freiner plus d'un (moi la première) a cependant permis la réintroduction des tortues géantes des Seychelles (espèce d'aldabra) éradiquée de l'île par l'Homme en même temps que le dodo. Vous pourrez voir plein de crocodiles (et même assister à leur déjeuner) ainsi que des animaux de l'île (chauve-souris, singe etc.). 
Ceci étant, c'est surtout pour les tortues que nous y sommes allés. Les filles ont adoré les nourrir et passer du temps auprès d'elles. Elles nous ont répété à plusieurs reprises que cette rencontre fut leur moment préféré des vacances ! 
fille qui donne une branche à manger à une tortue géante à la Vanille Nature Park
Tortue géante des seychelles nourrie par une fille à la Vanille Nature Park
Outre le débat du bien fondé des zoos ... la Vanille est pour moi une étape géniale à faire avec des enfants. Nous retiendrons cette impression d'animaux chouchoutés par des soigneurs attentionnés et passionnés. La visite guidée, rapide et adaptée aux enfants, est comprise dans le prix d'entrée. Mention spéciale également au musée des papillons absolument incroyable !
 tortues géantes d'aldabra à la vanille Nature Park à l'île Maurice

Il existe un autre parc animalier très célèbre pour ses marches à côté des lions : Casela à Tamarin. Nous l'avions visité quand Pimprenelle était petite. Pour être honnête, nous avions passé un très bon moment, surtout dans la partie "à la ferme" en nourrissant des faons. Seulement, on essaie maintenant de limiter la visite des zoos si il n'y a pas un enjeu de protection de l'espèce (comme les tortues à la Vanille).  

banian trees à la vanille nature park à l'île maurice

Bois Chéri



Impossible de passer par Maurice sans voir les plantations de thé ... vestige laissé par les anglais. C'est surréaliste de découvrir ce paysage qui se dévoile tel un mirage. Nous n'avons jamais visité d'usine sur l'île mais vous pouvez le faire sur la route du thé avec le groupe Saint-Aubin. J'adore ce coin ! et bien sûr nous ne buvons que du thé mauricien sur place : du Bois Chéri ou du Corson

gros plan sur une boîte de thé noir Bois Chéri avec en arrière plan la montagne du Rempart à l'Île Maurice


Grand Bassin



Statue géante de Durga déesse hindoue au temple Ganga Talao à l'Île Maurice
statue géante de la déesse Durga

Autre étape incontournable de ce périple au cœur de l'Île : le temple de Ganga Talao. Nous n'avons jamais pénétré dans l'enceinte même ... 
Admirer seulement le lac, m'imprégner de l'atmosphère amplement marquée par ses deux statues géantes suffisent à mon bonheur. 
Malheureusement, nous avons loupé cette année la Shivaratri ... qui avait lieu le jour de notre arrivée : tous les mauriciens hindous s'y rendent. 
Il y a 8 ans seul trônait Shiva ... depuis Durga a été érigée de l'autre côté de la route.
Babidji et ses filles devant la statue géante de Shiva au temple Ganga Talao à l'Île Maurice
Gros plan sur la statue géante de Shiva à ganga talao


Les Gorges de Rivière Noire


Laissez-vous guider ... continuez tout droit ... suivez la route et vous pénétrerez le ventre des gorges. Ce n'est pas compliqué ... il n'y a qu'une voie ... des panneaux qui vous indiqueront les spots à ne surtout pas louper ... de ceux qui vous offriront des vues à couper le souffle ... d'un côté en pleine mire le Sud et l'océan ... de l'autre les gorges. 
Il a beaucoup plu en cet été 2018 ... résultat les cascades coulent à flot ... elles nous offrent un spectacle fabuleux ... dans un décor méconnu de nous autres européens ... celui d'espèces endémiques ... survolé par le bal incessant des pailles en queue. 
magnifiques arbres endémiques dans les Gorges de Rivière Noire
arbres endémiques dans les Gorges de Rivière Noire
Vue grandiose sur les gorges de rivière noire à l'île maurice
gorges de Rivière Noire

Chamarel


Ce lieu marque la fin de notre périple favori dans le Sud de l'Île. Il est la dernière étape avant de redescendre sur Rivière Noire. L'endroit est célèbre pour sa terre aux 7 couleurs. On l'a visitée lors de notre tout 1er voyage : grosse déception ... aucun intérêt à mes yeux ... 
Par contre ... hmm hmmm ... on avait vachement plus apprécié la visite de la distillerie ! La Rhumerie de Chamarel est un lieu sublime.
Ce qu'on adore aussi, c'est la route qui descend vers la côte Ouest avec ce point de mire incroyable sur l'île au Bénitier. On y monte même parfois juste pour apprécier un beau coucher de soleil.
vue sur l'océan indien et l'île au bénitier depuis Chamarel à l'île Maurice
vue sur l'île au Bénitier depuis Chamarel

Port-Louis et l'Aventure du Sucre


Nous n'avons pas passé beaucoup de temps cette fois dans la capitale ... pourtant nous l'aimons beaucoup ... elle possède de magnifiques vestiges architecturaux, de beaux musées comme celui d'histoire naturelle, de jolis parcs, un quartier chinois qui vaut le détour et le Caudan bien sûr pour flâner ... manger une glace ... faire les boutiques. 
Vous y trouverez d'ailleurs de vraies marques mauriciennes que j'adore : Cottons (également au centre commercial de Cascavelle à Flic en Flac), Habit ou IV Play. Il y a également un village artisanal pour les souvenirs. Finalement, ça peut-être une bonne alternative car le marché du jeudi et du dimanche de Quatre Bornes ne vaut plus vraiment la peine pour les petits cadeaux à rapporter (cher et pas de choix)
Les centres commerciaux poussent comme des champignons sur l'Île mais j'aime malgré tout l'ambiance du Caudan pour une bonne session shopping ! 
Centre commercial du Caudan à Port-Louis Île Maurice
Le Caudan
Port-Louis

L'Aventure du Sucre


Un peu au Nord de Port-Louis, sur la commune de Pamplemousse, il est primordial de visiter ce musée exceptionnel : l'Aventure du Sucre. Je n'aurai pas assez d'éloges pour cet endroit : il est essentiel pour comprendre tout d'abord l'histoire de l'île et bien sûr l'industrie cannière, source majeure économique du pays. 
Il a été créé dans une ancienne sucrière. Le parc qui l'accueille désormais est magnifique. Vous y trouverez également un restaurant très réputé.
Usine sucrière à Pamplemousse l'Aventure du Sucre
Ce musée est tellement dense que vous ne pourrez pas tout lire ni découvrir en une seule fois. C'est la raison pour laquelle je vous conseille vraiment la visite guidée (comprise dans l'entrée mais renseignez-vous sur les horaires). Sachez que la visite est assez longue pour les enfants même si on leur donne des carnets ludiques à remplir. Les filles ont toutefois adoré. Elles ont surtout intégré l'histoire plutôt que la fabrication du sucre qui restait un peu trop complexe pour elles. Notre guide était géniale ... bref on a passé un super après-midi ... ça tombait bien, il pleuvait ! 
Cheminée de l'Aventure du Sucre
bateau chaland dans le musée l'Aventure du Sucre
 chaland dans l'enceinte de l'ancienne sucrière qui fait office de musée
cuve à l'aventure du sucre à l'île maurice
ancienne sucrière l'Aventure du Sucre

outil de mesure à l'aventure du sucre
cuve dans la pénombre du musée de l'aventure du sucre

L'autre Nord et l'Est : nos derniers coups de cœur


Même si l'île n'est pas immense ... même si nous y avions déjà passé beaucoup de temps ... nous n'avions pas tout vu ni visité ... ces lacunes nous promettaient de nouvelles aventures ! (il nous en reste d'ailleurs encore beaucoup à voir comme le Château de Labourdonnais ... rdv au prochain voyage)


L'Est : les plages au sable farine 


J'avais très envie de découvrir Trou d'Eau Douce, le secteur de Flacq ... ces coins complètement inconnus pour nous. 
Après une heure de route, nous débarquons à Flacq, accueillis par l'effervescence de la ville en pleine heure de déjeuner. Nous engloutissons des dohl-puris délicieux dans un petit resto assailli par les étudiants du coin. Gros coup de cœur pour le centre ville qui nous rappelle tant l'Inde une fois de plus.
maison dans le centre de Flacq

Deuxième étape de la journée : Trou d'Eau Douce, le célèbre point de départ pour l'Île aux Cerfs. 
Vous ne le croirez pas ... mais nous n'y avons jamais été, découragés par les commentaires des guides touristiques, des voyageurs croisés affligés par le déferlement incessant de vacanciers. L'île aux Cerfs, au départ véritable joyau de la nature, étoufferait sous le nombre incroyable de touristes. Nous irons peut-être un jour ... mais vu le prix de l'excursion on n'a pas été assez convaincu pour se la payer. 
Nous avons alors passé un peu de temps sur la plage publique toute mignonne, je me suis acheté un joli panier et on a grignoté une viande de porc d'un marchand ambulant à tomber. 
vue depuis la plage de Trou d'eau douce à l'Île Maurice
Plage Publique de Trou d'Eau Douce

Nous avons continué notre virée en remontant vers Palmar. En plein WE, beaucoup de familles viennent s'y détendre, pique-niquer, se retrouver. La plage est grande et sublime mais pas vraiment pour se baigner. Nous avons crapahuté sur les rochers à chercher les oursins, les poissons, les calamars. Nous avons rejoint un groupe de femmes ... nous avons discuté ... elles ont chanté puis nous sommes partis encore plus au Nord vers Belle Mare ... 
femme hindoue qui face à l'océan sur la plage de Palmar
femmes sur la plage de Palmar
Gros coup de foudre à Belle-Mare pour cette plage au sable blanc farine comme on l'appelle. 
Malgré la beauté du coin, je ne choisirais pas ce secteur pour mes vacances pour une seule raison : il est fort excentré du reste de l'Île. Si vous voulez squatter dans un hôtel sans bouger une semaine : allez-y ... autrement comptez une bonne heure de route pour accéder aux autres endroits sympas du pays. 


Cap Malheureux et Grand Gaube


Jusqu'à présent, on rechignait à retourner au Nord ... nous avions été tant déçus par Grand Baie et son tourisme frénétique que nous avions zappé ce secteur, même les villages alentours ... jusqu'à ce que Lovena nous y invite. 
Lovena est une amie rencontrée 8 ans auparavant. Elle travaille désormais au Lux Grand Gaube : un hôtel*****. Après avoir passé un aprèm ensemble à la maison, on avait bien sûr envie de la revoir avant notre départ : rdv donné au Lux ! 
plage de Cap Malheureux

Avant de passer un après-midi de rêve à l'hôtel, nous en profitons pour jeter un coup d’œil au célèbre Cap Malheureux et sa petite église ... Nous décidons de pique-niquer sur une belle plage à l'entrée du village à côté d'un joli temple hindou ... encore un de ces moments suspendus en dehors du temps ... seuls au monde à savourer ce décor paradisiaque.
enfant allongé sur la plage de Cap Malheureux en train de pique-niquer
déesse durga en haut d'un temple sur la plage de Cap Malheureux à l'Île Maurice
Sri Ganesha dans un temple du bord de mer à Cap Malheureux 
Case Créole sur la plage de Cap Malheureux
plage de Cap Malheureux

L'excellence s'appelle Lux*


Je ne renie pas mes paroles ... je ne resterais pas mes vacances entières dans un hôtel quel qu'il soit d'ailleurs ... mais j'aime les belles choses ... les bonnes choses. 
J'ai toujours été amatrice du luxe quand il est garant d'un savoir faire, quand il est justifié. Je fais partie de ces personnes capables d'exploser leur compte en banque pour un étoilé, pour apprécier un moment d'exception. J'insiste justement sur le mot "exception" dans ce qu'il a d'exceptionnel ! C'est justement parce qu'il est rare qu'il est savoureux. Même si je ne risque pas de me lasser du luxe n'en ayant pas les moyens ... je l'apprécie d'autant plus quand il devient accessible.
café glacé frappé à la coco au bar du Lux Grand Gaube
délicieux café frappé glacé coco au Lux*

Nous avons donc touché du bout des doigts le luxe absolu ... magnifique et somptueux. Il existe plusieurs hôtels du groupe Lux* sur l'île. Celui de Grand Gaube, tout juste re-designé, est à tomber ... Comptez 550 € la nuit pour les premiers prix ... c'est cher ... inaccessible pour mon budget mais réellement justifié ... je ne vais pas faire l'éloge de ces établissements qui n'ont pas besoin de mon appui ici ... on a cependant tellement apprécié qu'il est difficile de ne pas en parler. Les filles avaient les yeux qui pétillaient et on s'est fait gâter par Lovena. Mille mercis pour son accueil et sa générosité.
Pour l'anecdote, Pimprenelle y a croisé un copain qui y passait une semaine de vacances ... quand on dit que le monde est petit ! 

Si comme nous, vous aimez les parenthèses enchantées, il est possible de profiter des nombreux palaces de l'île. Il y a 8 ans, nous sommes allés quelques fois au Telfair juste pour y bruncher et profiter de son buffet incroyable. Nous avons même parfois pris une chambre à la journée afin de profiter de la totalité du resort. N'hésitez pas à appeler les hôtels pour réserver. 

 { BON PLAN }

Connectez-vous sur le site MariDeal et regardez les offres ... ne vous enflammez pas tout de suite car vous n'avez pas le droit d'en profiter : seulement réservées aux mauriciens ou résidents. MAIS ces offres vous donnent une idée des promos possibles. Regardez si ces plans ne sont pas aussi proposés directement sur le site des hôtels ou appelez-les et  ... négociez ! chuuut je ne vous ai rien dit, ok ? 


La Preneuse, notre éden 


sunset depuis la plage de la preneuse sur l'océan à l'île maurice

Je conclurai la liste de nos spots favoris par La Preneuse bien sûr ... cette petite enclave minuscule de Rivière Noire. 
Dès notre tout premier voyage en 2009 (avant d'y revenir plusieurs mois en 2010), nous avons atterri dans ce coin pour un coup de foudre immédiat ... ça ne s'explique pas ... c'est comme ça.
océan vu depuis la plage de la preneuse à la tombée de la nuit

La case créole où nous vivions est toujours là ... petite ... entourée de son grand jardin et luttant contre la pression immobilière alentour, exacerbant encore plus son attitude rebelle face au modernisme ambiant. Le secteur reste toutefois charmant et ravissant malgré les nombreuses nouvelles constructions ... 
Hormis son ambiance détendue ... sa situation un peu à l'écart de la route ... La Preneuse est surtout ultra agréable à vivre car tout y est à portée de main : du supermarché (à taille humaine) à la station service en passant par tous les services essentiels (commerces, restos, bars, pharmacies, médecins, poste et plage bien sûr ! ).


Nos habitudes à La Preneuse en image :


La plage reste notre havre de paix ... même si elle a été malheureusement bien rognée par la montée de l'océan ... 
petite fille qui regarde l'océan au sunset sur la plage de la Preneuse à l'Île Maurice
Bouchon face à la mer au coucher du soleil ... notre rituel sur la plage de La Preneuse 

Évitez juste de vous y rendre le matin au moment où des bus entiers de chinois viennent poursuivre les dauphins (je ne vois pas d'autre terme ... désolée). 
La Preneuse est l'endroit où les mammifères marins se baignent bénéficiant d'une brèche dans la barrière de corail ... leur venue est devenue une attraction touristique à part entière avec un va et vient incessant de bateaux à leur poursuite au lever du jour. Une fois la cohue très matinale passée ... vous serez paisible sur cette petite anse de sable avec vue sur le Morne au loin. 
bois flotté sur la plage de La Preneuse Rivière Noire à l'Île Maurice
Le bar ... il en existe un en particulier qui venait d'être créé quand nous sommes arrivés la 1ère fois ... malgré de nombreux rachats et changements de gérants il est toujours là ... il se nomme désormais le Hidden Garden ... il porte bien son nom ... un jardin aux allures de mini Bali planqué derrière un building.
bâtiment du restaurant Hidden Garden devant la montagne du Rempart à l'île Maurice Rivière Noire
derrière ce building ocre ... au pied du Rempart se cache l'Hidden Garden

Nous adorons ce lieu qui possède une piscine dont l'accès était autorisé aux filles tous les matins quand nous prenions notre expresso ... et lisions la presse sur nos smartphones grâce au wifi gratuit. 
Les locaux, les expats ... tous les habitués s'y retrouvent le soir autour du bar ... j'y ai fait une cure de mojitos ... l'Homme de Phoenix & ti-punch ... nous y avons encore fait de belles rencontres comme 10 ans auparavant. Il a été l'unique excès de notre séjour ... celui où nous ne comptions plus ... ni les coups ... ni le coût ... puisque les vacances c'est ça aussi ! 
mojito au bar de l'Hidden Garden à Rivière Noire


La Tour Martello ... la belle surprise de La Preneuse


Il s'agit d'une tour en pierre volcanique qui domine la plage de La Preneuse construite par les anglais. Ils ont copié celle du cap Mortella en Corse (le nom est devenu Martello par déformation de prononciation). 
gros plan sur le mur de la Tour Martello à La Preneuse
pierre volcanique du mur de la Tour

Nous passions devant quasi tous les jours en allant à la plage ... puis un dimanche matin  on s'est décidé à franchir la porte du musée.
La visite est guidée ... super intéressante ... on a découvert le concept de ces tours défensives ... leur ingéniosité ... tellement bien conçues ! 
Il y en a plusieurs à Maurice mais je crois qu'il s'agit de la seule qu'on peut visiter. Les filles ont adoré ... nous aussi ... une visite très enrichissante et rapide avec en prime une superbe vue une fois arrivé sur le toit ! À voir ... vraiment ! L'entrée est donnée (moins chère les we) et permet de contribuer à l'entretien du patrimoine mauricien. 
canon sur le toit du musée de la Tour Martello à La Preneuse

Alors Maurice, on y va ? 


Je pense qu'à la lecture de ce post vous connaissez déjà la réponse : plutôt 1000 fois qu'une ! 
Nous sommes toujours sous le charme de l'Île ... même si ne nous voilons pas la face le pays change énormément. 
Certains critiqueront l'hémorragie immobilière ... je dirai juste qu'ils ont l'air encore de la maîtriser avec sur la côte des buildings pas trop hauts ... des centres commerciaux cantonnés essentiellement dans le centre de l'Île le long de l'autoroute ... je suis beaucoup plus dubitative quant à l'impact écologique de cette frénésie ... il va vite falloir qu'ils trouvent des solutions de traitement des déchets ... et faire aussi évoluer les mentalités (certaines plages, routes, chemins sont envahis de détritus). Je reste optimiste et fonde mon espoir sur l'amour que les mauriciens portent à leur île ... qui fête d'ailleurs cette année ses 50 ans d'indépendance. 
selfie de babidji en maillot de bain sur la plage de Tamarin
le Bonheur à l'état pur ... selfie du kiff sur la plage de sable noir à Tamarin

Les habitants sont toujours aussi accueillants même si on a senti parfois comme une lassitude et une distance envers les occidentaux ... j'ai presque la sensation qu'ils sont plus lassés par la nouvelle vague d'expats que par les touristes éphémères. On récolte ce que l'on sème. Quand on voit effectivement l'attitude de certains étrangers qui débarquent en terrain conquis, on peut comprendre l'animosité provoquée. 
Pour nous, le vacancier lambda, il se matérialise essentiellement par les arnaques au ticket de caisse. Vérifiez bien vos notes ... on a passé nos vacances à faire rectifier les additions : des plats  imaginaires régulièrement ajoutés. Une situation que nous n'avions jamais vécue 8 ans en arrière ... le paroxysme ayant été atteint au petit supermarché où un code barre d'une très grosse somme sans référence aucune a été ajouté. Restez vigilants, ne vous perdez pas dans la roupie et restez calme ... jamais on nous a refusé un remboursement. 
Sinon, Maurice reste avant tout l'écrin des personnes qui font des tours et détours pour vous servir de guide quand vous êtes perdus, celui où notre proprio nous a offert la dernière nuit car je l'avais oubliée, ou encore celui de ces serveurs qui gavent vos enfants de sucreries, de sirops ou de gâteaux gratuits juste pour faire plaisir sans rien attendre en retour !
 
Quoi qu'il en soit, vous vivrez un voyage inoubliable où les enfants seront rois en leur demeure
côte Est de l'Île Maurice vue du ciel au décollage
Ce n'est qu'un au-revoir ...