vendredi 10 novembre 2017

Le Sud-Ouest c'est bien même à la Toussaint !

Direction les Landes et le Pays Basque cette année pour nos vacances d'automne ... 


Une merveilleuse escapade comme un retour aux sources en ce qui me concerne ... ce joli coin de France qui a bercé mon enfance ...

Les filles et moi avons lâchement abandonné l'Homme ... d'astreinte à la boutique ... pour nous évader au camping Les Deux Etangs en plein coeur de la forêt landaise à Seignosse. C'est Mamie Chérie qui a régalé ... n'ayant pas pu y aller cet été avec les filles comme l'an dernier à cause de ses soucis de santé, le camping a bien voulu geler ses arrhes pour qu'on puisse en profiter un peu plus tard. Un beau geste commercial plus qu'appréciable à la hauteur de l'accueil et de l'environnement de ce petit paradis. Nous avions un mobilhome parfaitement équipé, chauffé, idéalement bien placé au milieu des pins.

Pin des landes pris en contre plongé

amas d'aiguilles de pins des landes au sol

écorce d'un pin des landes en gros plan

L'accueil magistral de la pinède

A peine arrivées, nous sommes submergées par cette odeur de pin si particulière qui me fait voyager instantanément dans le passé.
Les Landes ce sont toutes mes grandes vacances avec mes parents de l'âge de 3 à 17 ans ... entre Tosse et Seignosse ... même une fois à St Vincent de Tyrosse y attendant mes résultats du bac français avant de rejoindre ... si ma mémoire est bonne ... mes potes un peu plus haut vers Lacanau. 
J'avais peur de sombrer dans une nostalgie presque douloureuse mais finalement pas du tout. J'étais plus concentrée à tenter de réactiver mes souvenirs car honnêtement tout a tellement changé que c'est compliqué. Pourtant à l'âge de 20 ans j'avais loué avec mon ex petit copain le gîte où on allait avec mes parents ... malgré ces vacances plus récentes j'étais vraiment paumée !!! Heureusement que Mamie Chérie assurait son rôle de guide touristique.

Notre cousine Jacqueline

Un autre élément nous relie à cette région c'est la grande cousine Jacqueline ... en fait on dit cousine mais nous n'avons aucun lien familial ... une rencontre du côté de la famille du père de ma mère ... des histoires du passé qui ont tissé des liens forts. Jacqueline a 94 ans, Jacqueline vit toujours dans sa petite maison landaise à Tosse, Jacqueline s'occupe de mes filles comme elle le faisait avec moi ... un peu moins vite ... s'agace aussi plus rapidement ... mais honnêtement qui ne signerait pas pour avoir une telle santé au même âge ?
ciel noir au-dessus du village d'Espelette au Pays Basque

La fête du piment à Espelette

Nous sommes arrivées un samedi soir ... celui du week-end où battait son plein la fête du piment d'Espelette ... qui a rendu internationalement célèbre ce petit village typique du Pays Basque.

Nous décidons d'en profiter le dimanche ... le ciel est couvert mais nous autorise une accalmie jusqu'en fin d'après-midi le temps de profiter de l'événement absolument noir de monde. Nous avons passé un superbe moment entre gastronomie, folklore, découverte de l'architecture basque et shopping. Les filles se sont régalées au propre comme au figuré puisqu'il y avait aussi des manèges pour les enfants. Attention toutefois si vous avez des poussettes ... parfois impraticable tellement il y a foule.
Piments d'Espelette rouges en grappe
Piments d'Espelette suspendus à la fenêtre d'une maison basque rouge

volet rouge d'une maison basque à Espelette

inscription xokoa dans la poutre d'une façade de maison basque à Espelette

indication de direction sur une façade de maison à Espelette


maison basque verte à Espelette

démonstration de makhila par une petite fille à la fête du piment à Espelette



Torchon de linge basque rayé à Espelette

fromage de brebis basque sur un étale à la fête du piment à Espelette

Biarritz la majestueuse 

Vu que nous sommes au Pays Basque pour la journée, nous filons après Espelette sur Biarritz sous la pluie. Nous découvrons une ville animée même un dimanche ... lui accordant une beauté supplémentaire avec toutes ses devantures illuminées loin des dimanches maussades et tristes que je déteste. Nous faisons quelques emplettes : chez Pariès ce chocolatier divin, un tour aux Galeries Lafayette où sévissent encore les 3J et la découverte d'une boutique absolument magique : Papa Pique et Maman Coud que je ne connaissais absolument pas. Un vrai coup de foudre. La vendeuse est absolument adorable. Nous faisons presque la fermeture avec elle. Elle nous informe même que le jardin public est métamorphosé pour Halloween. Grâce à elle nous passons un super moment au milieu des squelettes et des sorcières. C'est génial de nuit avec des toiles d'araignée géantes. Nous avons adoré. C'état bondé ! 
façade d'une maison bourgeoise à Biarritz

vue sur la baie de Biarritz et l'océan atlantique

selfie de babidji à côté d'un crâne au Biarritz Halloween

squelette avec chapeau de paille dans le jardin public lors du Biarritz Halloween

Les Landes : destination nature 

Si il y a bien un endroit idéal pour les expéditions plein air et le tourisme vert c'est bien les Landes ! J'en ai profité pour partir baskets aux pieds vers de nouvelles aventures de running. J'ai profité des nombreuses pistes cyclables, de la météo printanière m'inspirant de ce nouveau décor si grisant pour se surpasser. Croyez-moi j'en ai bavé car malgré les apparences, ça monte et ça descend, sans compter tous ces traitres de faux plats ! 

Le département nous offre des étendues de pinèdes où se promener, faire du VTT ou du cheval à lisière de plage ! Parce qu'à peine la forêt franchie, on se retrouve sur des étendues de sable à perte de vue le long de l'océan. J'avais oublié à quel point il était fin et délicieux d'y enfoncer ses doigts. Les dunes offrent un spectacle d'infini comme un monde à part faisant barrage avec la civilisation et ses constructions. 
J'ai foulé la plage du Penon comme tant de fois petite ... me faisant happer par l'immensité de l'océan. A marée basse, les filles se sont régalé à jouer dans les marres éphémères et dessiner d'innombrables "love" du bout de leurs doigts dans le sable mouillé. Un terrain de jeu fabuleux pour les promeneurs et bien sûr les surfeurs ... nous sommes sur leur territoire de prédilection ne l'oublions pas !  
pomme de pin vue du dessus sur une branche
haut des pins
photo de pins dans les landes sous un ciel bleu
gouttes de rosée sur de l'herbe et des trèfles
soleil plongeant sur une clairière dans les Landes
dune de sable à Seignosse le Penon
au bord de l'océan Atlantique à Seignosse le Penon

fille qui fait des coeurs dans le sable

femme blogueuse babidji sur la plage de Seignosse
Babidji femme blogueuse sur la plage de Seignosse le Penon
Surfeurs qui attendent la vague dans l'océan à Seignosse le Penon
soleil couchant sur des surfers qui attendent la vague dans l'océan Atlantique à Seignosse
vue sur des surfeurs et  l'océan atlantique au coucher du soleil à Seignosse

Pourquoi partir à la Toussaint dans le Sud-Ouest ? 

Si ces photos ne vous ont pas convaincus voici quelques arguments supplémentaires ...

7 raisons de découvrir les Landes et le Pays basque hors saison 

  1. éviter la cohue estivale des destinations de bord de mer
  2. profiter du célèbre micro climat de la côte atlantique ... jamais trop froid !
  3. pouvoir faire du sport et se dépenser sans suffoquer
  4. défier l'automne parce que les pins restent verts ... et ne pas déprimer trop vite face à des paysages d'arbres caducs
  5. découvrir la vie des gens qui y vivent à l'année ... pouvoir même se faire une bonne idée de la vie hors saison si on compte s'y installer
  6. manger du gâteau basque sans culpabiliser pour lutter contre les 1ères vagues de fraîcheur
  7. dépenser sans compter grâce aux destockages de fin de saison à Hossegor notamment ! 
Et comme toutes les bonnes choses ont une fin on a terminé notre voyage de 5 jours en beauté ... vu la météo incroyable on est resté le plus longtemps possible avant de reprendre la route. On a pique niqué sur une des nombreuses aires que l'on trouve au-milieu des pins autour de Seignosse puis terminé par un café en terrasse au Penon.
champignon et glands sur le sol d'une forêt de pins à Seignosse
couleurs d'automne : champignon rouge et gland dans une pinède
3 champignons rouges sur un tronc de pin dans les Landes au milieu de lière
champignons rouges et lière sur un pin des Landes
petite fille qui pique-nique et qui fait manger sa poupée

Bilan de nos vacances landaises

Comme pour tout la météo exceptionnelle a bien sûr joué un rôle majeur dans la réussite de ce séjour fabuleux.
J'ai adoré le camping "vert" à taille humaine perdu dans sa pinède.
J'ai été "espantée" comme on dit chez nous par la gentillesse, la bienveillance et la serviabilité des gens ... partout ! Du supermarché au resto en passant par les boutiques. Le sud méditerranéen a de sérieuses leçons à prendre ... je peux me permettre de le dire car j'en fais partie ...
Loger au Sud des Landes permet en très peu de temps de changer d'univers en passant côté basque : si proche, si différent et aussi dépaysant l'un que l'autre.
Enfin, je me souviendrai à jamais de cette expérience gustative incroyable ! J'ai mangé le meilleur gâteau basque de toute ma vie chez la maison Berterreix à Espelette : de la pâte à la crème tout était parfait et divin (10€ le gâteau pour 6).
Bonnes vacances ! 

2 commentaires:

  1. Ton article est super ! Ça donne trop envie d'y aller !

    Bises

    Le blog de Rachel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh bah merci c'est super gentil ! et je confirme c'est une destination géniale !

      Supprimer

On discute ?