jeudi 7 septembre 2017

Durex, faut qu'on parle !

Je ne te sens pas très fairplay sur ce coup … un peu comme revanchard voulant me faire payer ton abandon pendant 6 ans au détriment de ce satané stérilet.


J’avoue que tu ne m’avais pas particulièrement manqué savourant même le jour où j’avais … pensais-je … tiré sur toi un trait définitif. Et puis le scandale Mirena : la fin d’une histoire déjà trop longue est arrivé … t’assurant quelques choux gras, crois-moi !!!
Faisant partie de la vague de victimes qui s’ignoraient du stérilet aux hormones … je me suis à nouveau retrouvée face à ta gamme dans le rayon capotes de mon supermarché. Tu la vois la poule qui a découvert un œuf ? C’est tout moi ! En 6 ans je ne te reconnais plus : tes packagings nous vendent du rêve promettant un peu plus chacun le nirvana … à croire que sans toi l’Homme n’est rien et que tu feras le boulot à sa place !!!
boîte de préservatifs Durex invisible ouverte avec capotes sur le sol

Je décide de confier mon plaisir à tes slogans envoûtants et jette mon dévolu sur le plus séduisant : l’invisible extra fin. Il est tellement invisible qu’on n'a jamais réussi à le mettre en fait … 
Comment ça l’Homme a perdu la main ??? Ça ne s’oublie pas. C’est comme le vélo. Et puis il n'est pas né de la dernière pluie … ayant bien profité avant moi de tout ce que la nature lui offrait … s’assurant le niveau "expert".

Alors voilà, grâce à cet "invisible" indéroulable on est resté sur notre faim … en mode "je crève la dalle" ... par deux fois même … parce qu’on n’est pas du genre à s’avouer vaincus dès le 1er essai … on a retenté (euh on n’en pouvait plus en fait). 
Imagine-toi Durex déguster une bouchée de ce délicieux gâteau au chocolat … hmmm … une deuxième même … et qu’à la troisième on te dise " stop assez " en te laissant l’assiette sous le nez ! Durex, voilà ce que tu nous a fait subir. Alors si j’étais toi … j’ajouterai sur le packaging à côté du NF : "objet de torture certifié".



boîte ouverte de 3 capotes durex feeling sensual posée sur des galetsNe pouvant m’assurer des nuits de folie avec l’invisible (au prix bien visible quant à lui d’ailleurs) … je décide de descendre en gamme … et surtout de ne pas m’enflammer. J’ai compris la leçon : ne pas miser sur le format "familial" (certes ce n’est pas trop approprié comme terme pour des capotes) mais plutôt sur l’échantillon histoire de tester. J’investis dans l’autre préservatif au titre prometteur : le " feeling sensual" en boîte de 3. 

1ère essai validé ! quel désespoir de savoir que notre bonheur tient à un bout de latex.

Durex tu nous as conquis cette fois-ci … on y va confiant ... même dans le gaz en pleine nuit ... remettant entre tes mains notre future non-descendance. Perso je me rendors sur mes deux oreilles laissant le soin à l’Homme de gérer son appendice en plastique … maintenant que j’ai abandonné celui qui me pourrissait l’utérus … chacun son tour ! Tout allait bien … vraiment bien … jusqu’au lendemain matin où je découvrais ce sympathique message laissé par l’Homme sur la machine à café :
mot écrit à la main sur un bout de carton "préservatif explosé"


_____ le temps s'arrête _____

°°° réveillez-moi °°°




1ère phase -> le sol se dérobe sous mes pieds
2ème phase -> relire le mot pour la 53ème fois
3ème phase -> intégrer définitivement le message et conclure par un 
"Durex, je te déteste".



Une douce chanson tourne à ce moment en boucle dans ma tête : celle de la sage-femme qui m’a retiré Mirena « attention attention … les préservatifs ne sont pas infaillibles ! ».
Madame je sais tout arrête de m’enquiquiner. 
Laisse-moi tranquille.   
Non je ne prendrai pas la pilule à la place. 
J’ai dit non.



Après avoir alerté la terre entière pour connaître mon % de risque de tomber enceinte à 6 jours de cycle, je rejette l’idée de courir à la pharma acheter la pilule du lendemain. Je m’en remets à Dame Nature qui malgré ses nombreux mystères ne peut pas me faire un coup pareil … pleaaase non pas de petit 3ème … supplication … incantation … imploration !!!



Après 3 ristretto cul sec, je pars déterminée faire les courses de rentrée. Forcément je passe par le rayon préservatifs n’étant pas prête à rejoindre le camp des asexuels … définitivement pas … 

Durex, je te soupçonne d’avoir manigancé ton coup … d’être à la tête d’un gang de marketeurs plus vicieux que vicieux. Parce que comme par hasard … je dis bien … comme par hasard … tu me brandis sous l’œil une nouvelle promesse. Tu abuses de la corde sensible qui vibre en moi. Ma peur irréfrénable me pousse à l’acte … celui de rempiler une fois de plus … de te faire à nouveau confiance alors que franchement tu ne le mérites décemment pas … je les ai finalement achetés alors que la concurrence me tendait les bras :

boîte de préservatifs Durex ultra safe

Parce que j'ai décidé de miser sur le plaisir en toute confiance.





On dit jamais 2 sans 3 … mais Durex s’il te plaît, fais en sorte que le dicton ne s’applique pas à un 3ème lardon !   

8 commentaires:

  1. Ça fait envie tout ça, ça fait envie... T'es confiante dis donc. Tu nous tiendras au courant pour le troisième lardon ?

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'ai pas assez confiance... Pis bon, une marque qui est capable de vendre à la fois du super safe et du qui peut péter à tout moment.... j'ai encore moins confiance ! Soit c'est fiable, soit ça l'est pas, mais on peut vendre les deux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. entièrement d'accord avec ton analyse sauf que je suis un peu prise en otage là car pas sûre que côté Manix ou autre ce soit plus fiable ... bouhouhou

      Supprimer
  3. le mieux.......c'est la ménopause !!!looooooooooooooool !!Déolée je sors !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne suis pas pressée du tout du tout du tout mdr

      Supprimer
  4. As-tu envisagé le stérilet au cuivre (sans hormones) ? Cela ne protège pas des MST mais vu ton message, il semble que tu cherches surtout à te protéger des tétards de ton cher et tendre. Après je ne sais pas si suite à ton soucis avec le mirena c'est possible ou non. À voir avec un professionnel de santé. Personnellement je porte le stérilet au cuivre depuis 5 ans en tout (changé il y a un an).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah tu me fais trop rire avec les têtards 😂 Sinon j'entends de tout à propos du cuivre ms je pense que ça restera LA solution à envisager quand je n'en pourrai vraiment plus des capotes !!!

      Supprimer

On discute ?