lundi 5 septembre 2016

ma Fuite vers la Futilité ...

J'ai changé. Le blog a changé. Je me suis laissée happer par l'envie, ou le besoin plutôt, de sombrer dans la légèreté. Je le nomme mon syndrome "licorne".
Les premières années du blog ont été marquées par ma révolte constante, mon indignation, ma propension à m'emporter pour tout, à vivre les drames, le désespoir des autres, les injustices. J'en suis arrivée à un point tel, que l'angoisse m'habitait, me rongeait de l'intérieur.
Un exemple simple ... après la naissance de Pimprenelle je ne supportais plus les infos concernant la déchéance écologique ... j'avais ce poids constant d'avoir mis au monde un enfant alors que la situation climatique était absolument catastrophique ... le poids de la culpabilité. J'ai essayé de me raisonner, de vivre le constat avec plus de recul, tentant de trouver à chaque problème une contrepartie positive qui me laisserait une once d'espoir en l'être humain. Rien à faire ... je vivais ce stress à chaque moment.
Comprenez bien qu'à cette considération écologique s'est très vite ajouté le reste : les guerres (je vous parlais de la Syrie dès le tout début de la guerre civile), la situation politique et économique déplorable de notre pays ou les exactions de Boko Haram
Certes, mon passif de journaliste que je vis intrinsèquement me pousse à dévorer l'actu ... partout ... tout le temps ... radio ... presse écrite ... web et TV de temps en temps.

Il a juste fallu que cela cesse ... vraiment ... c'était presque vital pour ma santé mentale. Je le sens que vous me prenez pour un cas désespéré limite effrayant ...
L'éponge était pleine. Je n'ai pas écouté une seule radio d'actu de l'été, pas allumé une fois la télé ... juste lu les principaux titres des journaux via Facebook ! Un repos de l'esprit absolument délicieux.

Certaines personnes ont été très étonnées de mon virage à 180 degrés ... ne reconnaissant plus le blog qu'elles avaient longtemps suivi ... perdues dans des posts futiles et inutiles : mode, concours, Être Mère dégoulinants ...
J'ai juste pris la décision de faire émerger l'autre facette (qui existait avant aussi ça va de soi) ... celle qui aime les licornes, les arc-en-ciels et les chaussures (les sacs aussi, et puis les fringues et les bonbons Haribo).
Le changement est plutôt surprenant car la situation est encore pire qu'il y a 5 ans ... à tous les niveaux. 
Je n'occulte rien ... je vis encore l'actualité mais de façon moins frénétique ... j'ai posté sur la crise migratoire, Charlie Hebdo ou les attentats de novembre ... 

Je sors du festival international de photojournalisme Visa pour l'Image où j'ai été sonnée comme chaque année ... je suis encore perméable ... vraiment ... mais le bon équilibre c'est aussi une grosse part de futilité quand elle est encore possible.
J'ai rencontré des photoreporters avec cette faculté incroyable de faire émerger la vie avant tout. Paradoxalement, les deux plus anéantis avec lesquels j'ai discuté, ne rentraient pas du bout du monde mais étaient ceux qui avaient couvert dans les minutes qui ont suivi les attentats du Bataclan et Nice. Avoir sous les yeux les ravages de l'impact réel d'un drame, d'échanger et voir leur regard si vide, si loin, m'a confortée dans ma quête vers la vie. Un doigt d'honneur indispensable à ces abrutis de terroristes (entre autre ... et à tous les autres).

Alors oui, je prône désormais la frivolité de l'existence mais seulement pour rendre plus acceptable la lourdeur du monde.

4 commentaires:

  1. Je me tiens aussi le plus éloignée possible de toutes ces sources d'information, de stress. Après, j'ai un peu de mal à être futile sur le blog et parfois, ça me pèse.

    L'essentiel est que tu y trouves ton compte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je continuerai à m'enflammer rassure-toi car je ne sais pas faire autrement mais avec parcimonie ... pour mon bien 😜

      Supprimer
  2. Je me doute bien, je me doute bien, je commence à te connaitre ;-)

    Au fait, quand comptes tu reprendre les Être mère ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je viens juste de voir ton com' désolée ... ça y est les Être Mère sont repartis ;)))

      Supprimer

On discute ?