dimanche 31 janvier 2016

Le Soleil j'en rêve !

J'ai attendu le dernier jour ...  la tradition veut qu'on ait tout le mois de janvier pour présenter ses bons vœux ... alors en ce 31 janvier 2016 je vous envoie plein de chaleur et de bonne humeur ... car j'y crois dur comme fer ... 2016 sera l'année où brillera le soleil !
Dans la morositude ambiante, je compte sur vous pour encore et toujours entrapercevoir ce petit rayon qui peut tout changer ... nous réchauffer, nous redonner espoir et nous émerveiller ... 

Bonne Année à vous les Amis ! 

vendredi 29 janvier 2016

Une maison ? ouais t'as raison !

Ahhhh les joies d'être propriétaire ... celles dont on rêve ... celles dont on se vante une fois qu'on l'est ... mais ce qu'on ne dit pas, ce qu'on cache vicieusement aux locataires ... c'est qu'aussi belle soit ta maison ... c'est la plaie ! 
T'as signé, c'est pour la vie : les travaux pour l'éternité !!!

Ca fait 10 bonnes années qu'on la choie notre bicoque, qu'on la chouchoute, qu'on l'entretient ... mais vient un moment ou c'est bien plus que du rafraîchissement qu'il faut, c'est carrément le gros œuvre !

J'vous explique ! 
La peinture blanche posée il y a 10 ans grisonne, le bac à douche ternit, le jonc de mer s'effiloche  ... en même temps la famille évolue, les enfants grandissent et n'ont plus les mêmes besoins ... on se rend compte qu'on pourrait remodeler l'espace pour mieux l’optimiser ... les modes changent et les fenêtres blanches ça fait tarte alors que le gris anthracite c'est tellement plus canon !
C'est comme si le temps s'accélérait, que notre maison d'un coup nous en voulait, que le monde s'acharnait. Pour nous c'est maintenant le grand tournant ... l'investissement des 10 ans où il faut tout changer, améliorer, retaper !
Je ne vous avais pas montré le résultat l'année dernière une fois la mezzanine terminée ... tadahhhh 

Souvenez-vous l'an passé, l'Homme avait enfin trouvé LA solution pour pouvoir accéder à la mezzanine qui n'avait pas d'escalier ... mais cette année ... cette année les gars ... on a du boulot à n'en plus pouvoir ! Ça part de la tringle à rideau qu'on n'a jamais bien fixée, au jonc de mer de la mezzanine à remplacer, à la terrasse à créer jusque la chambre des filles à améliorer ! Et là je ne parle pas de ce qu'il faut vraiment retaper : genre la douche à refaire, la baignoire à virer car on ne s'en sert plus, on gagnera vachement plus d'espace à mettre la machine à laver à la place ...
Sans compter le meilleur pour la fin : une fuite sur le toit qui s'écoule insidieusement jusque sur la mezzanine ...

C'est la folie, la maison se rebelle de partout ... on a envie d'investir sur de nouvelles choses, en finaliser d'autres commencées sauf que les réparations sont aussi la priorité ! 

L'Homme a quand même vachement bien géré ! Depuis notre retour de marché de Noël, il a abattu un sacré boulot ! Pour nous, l'hiver, c'est l'époque des travaux ... celle de l'entre saisons ... celle où nos points de vente sont fermés ... on a plus de temps mais aussi les soldes de janvier sans qui nous ne pourrions pas en faire autant.
Pendant que les filles sont à l'école, on arpente les allées de nos magasins de déco et bricolage préférés ... on y a dégoté un revêtement de sol pour deux francs six sous à poser sur la mezzanine, des dressings au prix fracassé pour la chambre des filles, des rideaux à -70% que j'adore, une palissade fin de stock pour la terrasse et j'en passe ...
enfin un grand dressing pour ranger les fringues et les jouets des filles (euh surtout les jouets)

C'est alors ... qu'au détour d'une allée de magasin ... nous tombons sur ça :
héhé on l'avait oubliée celle-ci : LA fenêtre de la marque VELUX ... celle dont j'avais tant rêvé pour éclairer ma mezzanine flambant neuve ... parce qu'en fait on ne l'a pas encore posée ... ni achetée ... on a repoussé l'investissement ... et puis pris par la saison on n'a même carrément pas pris le temps de contacter l'entreprise VELUX ! 
A cet instant, c'est comme un fait exprès ... on tombe dessus sans l'demander nous remémorant ce fantasme de clarté dans notre maisonnée ! 
Je ne savais même pas qu'on pouvait en trouver en grande distribution de bricolage ! C'est une sacrée bonne surprise car on peut se faire conseiller dans la foulée ... 
On remercie notre vendeur pour ses précieux conseils ... parce qu'on va réfléchir un peu quand même ... c'est bien beau de tout chambouler l'hiver, mais un grand trou dans le toit en plein janvier ... faut pas se louper même si on vit dans le Sud ! 
De retour à la maison, je file direct sur le site de la marque VELUX et v'là ti pas que je découvre un autre produit ... absolument fa-bu-leux ! Un truc que je ne savais même pas qu'il existait et qui vous garantit une vraie économie d'énergie ... j'ai ainsi nommé le conduit de lumière naturelle VELUX ! C'est géniaaaaaaal ! 
Une vraie innovation pour les pièces aveugles qui nécessite bien moins de travaux  et qui remet tous nos projets en question ! Notre mezzanine n'est pas vraiment aveugle mais la fenêtre VELUX me semblait un chouilla grande ... le conduit de lumière naturelle serait vraiment idéal ... comme quoi prendre le temps, ça a quand même du bon ... ne pas toujours se précipiter quand il n'y a pas urgence ...

On s'est fait un bon planning jusque avril ... on a évalué nos priorités ... notre budget ... ce n'est pas encore en 2016 qu'on pourra tout faire ... alors je vous dis à l'année prochaine pour la fabuleuse saga que tous ceux qui ont la chance d'être propriétaire connaissent ! 
(je vous vois venir pester les locataires ... vous aussi avez plein de bricolage à faire quand les enfants grandissent ou que la peinture jaunit ... bienvenue dans notre galère !!!) 

mercredi 27 janvier 2016

Ma Coiffeuse à Domicile - Être Mère #135

Être Mère c'est transformer sa maison en salon de coiffure éphémère ! 
Cet après-midi j'ai fait venir ma copine Sophie ... et Sophie a un incroyable talent ! Elle est coiffeuse à domicile. Pour la première fois, les ciseaux sont venus jusque nous et ouahhh quel bonheur ! D'une c'est trop cool de voir sa copine, deux de ne pas bouger son popotin de chez soi et et avoir deux filles ravies de leur nouvelle tête, et de trois, en profiter pour passer un super aprèm ! 

Parce qu'en fait j'ai fait une pierre deux coups !!! J'ai organisé une journée coiffure ... j'ai demandé à mes copines qui était intéressées pour couper les tiffs de ses marmots ... 3 ont répondu à l'appel ...
J'ai donc vraiment passé un super après-midi avec mes copines, entourée d'enfants joyeux à grignoter des muffins pas très bons parce que ma recette était bidon !
Clairement, on le refera ! C'est un super bon plan, je le conseille à toutes les mamans, c'est bien plus convivial et le résultat juste parfait ...
Cette semaine chez Aggie  ça parle cartable, oubli, compote et bagnole ... une histoire à ne pas piquer des hannetons qui vous fera péter rire ... et vous évitera peut-être à vous aussi le pire ... oui oui ... à lire ICI
Thalie nous présente son coach sportif et nous détaille son programme ... attention ce n'est pas n'importe qui à découvrir ICI.
 Catboy a les idées bien arrêtées ... alors quand il veut un pistolet pour Noël à tout prix c'est pour faire quoi ? Réponse hal-lu-ci-nante chez Catwoman ICI !


jeudi 21 janvier 2016

Maman Noire et Invisible

Pourquoi le monde n'est-il pas aussi beau que les touches d'un piano ? où le noir et le blanc vivraient en parfaite harmonie ?
 Oulala je me suis surpassée sur cette phrase ! Trêve de mièvrerie ... derrière cette accroche bidon se cache tout de même une once de vérité ... 

Je ne comprends toujours pas comment au 21ème siècle ma copine blogueuse Clumsy Mummy doit écrire ce livre ... ne pas avoir besoin de le faire devrait être l'évidence ... mais non ... il s'avère que quand tu es noir(e) et que tu vis dans un monde blanc tu dois faire face au racisme, à la discrimination, aux a priori et au manque d'information te concernant, bref tu es invisible ! Je sais, vous aussi, avez lu le titre ...



C'est toujours un truc qui m'a étonnée car personnellement je ne fais pas de différence avec les noirs, ni les latinos, ni les indiens d'ailleurs ou même les corses (parce qu'ils sont impressionnants les corses  °°°biiiiip préjugé°°° finalement on a tous des idées reçues sur l'autre la preuve !)  

... ne pas faire de différence ne signifie pas nier les différences ... 

vous me suivez ?

Les différences me nourrissent, nous nourrissent ... et Diariatou commence dans cet état d'esprit qui me donne terriblement envie de lire la suite :

" J'ai grandi avec des personnes d'origine et de confession différentes : Ivoiriens, Maliens, Marocains, Algériens, Vietnamiens, Chinois, musulmans, chrétiens, juifs, bouddhistes etc.

Pour moi, la diversité est une force.

J'ai appris, j'ai partagé, j'ai aimé être en contact avec des gens différents. Cela m'a aidé à briser mes propres idées reçues, mais aussi à être celle que je suis aujourd'hui."

En tant que blanche je n'ai ni culpabilisé, ni senti de gêne, ni eu l'impression d'être un bourreau à la lecture de ce livre. Je ne porte pas sur les épaules le poids de mes ancêtres et de leurs actes (par contre je vis beaucoup plus mal la virée actuelle à la droite de la droite de mes concitoyens). J'ai en revanche pris conscience à quel point j'étais vernie ! C'est ce que Diariatou appelle le privilège blanc ... et je confirme ça en est un ! Effectivement, il n'y a pas un jour dans ma vie (même quand je me suis retrouvée dans des lieux où j'étais la seule blanche ... ah non ... il y avait aussi l'Homme avec moi !) où je me suis posée la question de ma couleur de peau. Une personne noire y sera forcément confrontée.

C'est à ce moment, si tu es une maman ou future maman noire que ce livre te sera d'une grande aide ... il t'expliquera l'importance d'aborder le sujet du racisme avec ton enfant. 



Rassurez-vous le livre n'est pas du tout du tout prise de tête ... c'est justement son point fort ! Il réussit à jongler entre le futile de nos problèmes physiques pré-pendant-post partum, notre condition dans la société, les points médicaux importants ou encore la place de la religion dans la maternité. 



J'ai tellement appris ... pfffiou ... par quoi commencer ... 

ah si j'ai appris que chez les musulmans il existait un baptême dans les jours qui suivent la naissance (poke au parrain de ma fille musulman qui a été incapable de me répondre).

J'ai aussi appris que j'étais une grosse relou, que je qualifierais après lecture de "racisme bienveillant" à force de demander à tout le monde de quel origine il est ! Je plaide coupable ... je le fais tout le temps ... alors qu'en effet mon interlocuteur est avant tout français ! Pour ma défense j'ajouterai que je le fais même avec celui qui est breton depuis 25 générations ... c'est ma façon de m'évader, de voyager sans bouger un orteil ...

Maintenant, j'ai aussi envie d'acheter un bouquin d'Amadou Hampaté Bâ que je ne connaissais pas ... et je remercie Diariatou d'avoir donné l'exemple d'une de mes idoles, j'ai ainsi nommé Aish ! Youhou elle cite l'actrice indienne Aishwarya Rai qui a en effet refusé d'entrer dans les diktats de beauté post-partum ... une féministe militante que j'admire tellement ! 

Vous voyez ce livre concerne bien sûr les mamans noires en premier lieu mais trouvera une résonance universelle chez toutes les mamans.

J'ai tout de même une réserve sur le champ lexical de l'auteure et son vocabulaire un tantinet vulgaire ... Mme Kebe nous parle de "Techa" p. 55 ... je lui en veux car cela m'a coûté une crise de rire ... le truc qui arrive comme un poil ... euh stop j'arrête d'en ajouter ... 



Si vous n'êtes toujours pas convaincus ... voici pour vous le résumé en 1mn de mon coup de cœur ... j'avais peur d'être déçue ... mais Clumsy a vraiment assuré !


(note à moi-même : penser à ne plus jamais se filmer en contre-plongée avec un col roulé : double menton et gros nez garantis !)

mercredi 20 janvier 2016

Le Coup de Post #4 s'appelle Meghalaya !

Oulalalalalalalala ça fait des années lumières que je n 'ai pas fait de coup de post sur le blog ... mais késako ? 
C'est simplement un coup de foudre pour un article sur un autre blog ... aujourd'hui il invite au voyage !

Je suis de loin (une expression qui s'adapte bien au sujet ahahahahahah) un joli blog qui se nomme Rory travels Anywhere ...
J'avoue que depuis au moins 2 ans, les blogs des autres je ne les fréquente pas souvent, comme par manque de temps par exemple ??? et non par snobisme au contraire les copains me manquent !

Bref revenons-en à nos avions ...
Je disais donc que je suis Anywhere et leur dernier post a été une révélation ! Ils nous emmènent au Meghalaya ... avec l'Homme on a été complètement subjugués ! 
Je vous explique : le Meghalaya est un état indien qui fait partie de ce qu'on appelle les 7 sisters (ces 7 états du Nord-Est coincés entre la Chine, le Bhutan, le Bangladesh et la Birmanie ... ils sont complètement excentrés, loin de la culture indienne traditionnelle et encore peuplés de nombreuses ethnies comme les Naga au Nagaland par exemple.
Pendant de longues années, il était interdit de s'y rendre ... l'Assam était un tant soit peu visité, mais il fallait des autorisations ... encore maintenant pour certains endroits ... souvenez-vous de l'anecdote du dernier Pékin Express où l'équipe de tournage de M6 a été bloquée soupçonnée d'espionnage.
Je ne connais pas réellement les raisons qui poussent le gouvernement indien à limiter l'accès aux touristes mais j'ai cru comprendre (dites-moi si je fais erreur) qu'il s'agit surtout d'éviter à ces états "à part" de récupérer une indépendance économique pour justement ne pas demander l'indépendance tout court ! Les nagas par exemple, habitent en Birmanie aussi ... les frontières n'ont pas respecté les peuples qui y vivaient scindant leur territoire ...

Et vlà t'y pas que je tombe sur ce magnifique article qui nous emmène au Meghalaya, un état des 7 sisters ! 
On est fasciné par les lieux, par les photos de Rory et son Barbu qui nous font découvrir notamment ICI les piscines naturelles et ses ponts en racine (qui me rappellent le Sikkim tout comme cette jungle verdoyante). 
L'Homme et moi dans l'instant même où nous découvrions cet article avons envie d'y aller ... encore plus lui en fait ! 
En 2001 je crois, il s'est rendu avec le parrain de ma fille clandestinement, en se planquant, se camouflant dans des bus jusqu'au Manipur ... ils se sont fait arrêter par des militaires ... longue histoire pour eux qui auraient pu très mal finir mais qui s'est juste soldée par ce livre du parrain de ma fille
Depuis un mois je tanne l'Homme pour aller en Uruguay ... mais le Meghalaya risque de détrôner l'Amérique du Sud ... en fait pas vraiment car les filles sont encore trop petites pour faire des treks ... ah mais non suis-je bête c'est mon banquier qui va nous couper nos rêves ... pas de voyage programmé cette année ... (je continue à jouer au loto ... sait-on jamais ...).
En tous les cas si tout comme moi vous voulez rêver, il reste cette chouette vidéo de Rory ICI

Pipette ou pas Pipette ? - Être Mère #134

Être Mère c'est kiffer la poudre ! 
Non non pas de mauvais esprit SVP ... 
Au départ on bénit le type ou la nana qui a inventé la pipette à médicament ! C'est clair que lorsque tu dois absolument donner le médoc à ton bébé tu l'honores, tu la chouchoutes, tu l'incantes la pipette ! Quand bibou, 10 mois, dépasse de 0,1°C la fameuse  limite du 38 de fièvre, que toi parent tu perçois comme si il avait 42° tellement tu flippes à la moindre poussée, tu es trop heureux de te ruer sur la Majestueuse qui gavera ton enfant telle une oie, celle qui t'assurera qu'il avalera le précieux remède !
Sauf qu'à un moment donné bébé grandit ... et là tu commences à moins l'aimer, limite à la pourrir Dame Pipette ! 
Parce que suivant les labos, suivant le médicament, une pipette ne suffit plus ... il en faut une 1/2 ou une 1/3 ... tu dois calculer ... et pire encore nettoyer la pipette entre les deux prises successives ... parce que bien sûr tu ne replonges pas l'objet plein de microbes tout juste léché dans la bouteille ... ton gosse parfois il n'attend pas la 2ème prise ... il profite du nettoyage express pour filer ... s'enfuir ... 
A ce moment tu le poursuis avec ta pipette à la main, qui dépose tel le Petit Poucet ses petites gouttes poisseuses aux 4 coins de la maison ...
Tu ne la supportes plus au point de préférer le suppo ! hop une fusée et le tour est joué !!! 

Et là ... je ne sais pas pourquoi ... comme un miracle ... bébé grandit mais surtout grossit ! Le médecin le voit bien qu'il va falloir 12 pipettes par prise et 5 flacons pour assurer le traitement de 5 jours ... alors il te prescrit ... tadahhh ... des sachets !!! wahouuu !!!!!!!
Certes Pimprenelle en avait déjà eu ... mais lorsque je suis rentrée de mon marché de Noël j'ai vu trôner sur la table (non pas que j'ai été heureuse qu'elles soient malades) une nouvelle couleur jaune pour la grande et le paquet vert qui faisait enfin irruption pour Bouchon ! 
Au-revoir Dame Pipette ... désormais le médoc s'appelle sachet oh yeah ! 
Je tiens à te remercier pour les loyaux services rendus les 2 premières années mais quelle galère les 3 d'après !!! 




Ohhh cette semaine on retrouve un Être Mère qui vous fera fondre chez Faut que j'en parle à mon psy qui nous déverse ce florilège de petites anecdotes maternelles qu'on a toutes connues, qu'on connaît ou qu'on va connaître ! Si vous voulez craquer, rire et vous attendrir c'est ICI
Qu'est-ce que tu fais quand tu prends ton ado la main dans le sac ... genre que tu captes qu'il traîne sur des sites d'adultes ? et bien Thalie elle gère ! Elle a eu la discussion qu'il faut avec son grand de 16 ans ... parce qu'à un moment donné à 16 ans il faut bien se l'avouer on n'est plus du tout du tout un bébé ! A lire ICI
On termine en trinquant chez Catwoman qui de justesse a évité le pire à l'apéro ... aller Tchin Tchin sur son blog ICI ! A la vôtre les amis !

lundi 18 janvier 2016

Une Glow Party pour ses 8 ans

Après l'anniversaire de Bouchon la semaine passée ... ce WE c'était au tour de Pimprenelle de fêter le sien ...
Je partage le bonheur de tous ces parents qui ont l'immense chance d'avoir des enfants nés autour de Noël ... Bouchon le 20 décembre et Pimprenelle le 4 janvier ! Youpi tralala !!!
L'an passé on avait groupé les 2 anniversaires le même jour dans un parc de jeux gonflables, mais comme elles ont voulu inviter + de copains ... le budget ne suivait plus, il a fallu improviser à la maison ...

Mais que faire pour une petite fille de 8 ans quand tu es en plein hiver, que tu as une toute petite maison et pas de jardin ? hein ? dites-le moi ? qu'est-ce que je fais moi avec ma douzaine de gosses ???

Et bien ma réponse je l'ai eue sur ma page Facebook après un sondage ... Cécile m'a sauvée, Cécile m'a dit : "fais une glow party" !
Une quoi
et là ça a été la révélation ! Wahou trop trop bien ! 
Je propose l'idée à Pimprenelle ... qui adhère à 100% !!! 

On a fait l'invite sur l'ordi, on en a fait imprimer 12 chez Bureau Vallée pour 2 francs six sous (ça coûte moins cher que de fusiller ses cartouches d'encre et en plus on a une qualité au top sur un super beau papier !) et l'histoire fut lancée !
On achète en 2 clics 2 kits Glow Party sur www.mariage-promo.fr avec 3 diodes submersibles pour décorer la table et des ballons. 
Le jour J va surtout être consacré à la préparation de l'apéro dinatoire ... on croit rêver ... tout ça pour ses 8 ans !!! 
Mais bon pas le choix, une glow party en plein jour ça ne fonctionne pas, donc c'est parti pour l'apéro dessert inclus.

Comme Bouchon, Pimprenelle a voulu un gravity cake (recette ICI) ... j'ai fait la base la veille et je l'ai monté dès le matin. A croire que j'ai eu la chance du débutant la semaine passée car cette fois, j'ai un peu + galéré à coller ces satanés m&m's sur cette fichue brochette en bois ... oops ... passons ... mission accomplie :
 Dans la foulée, j'ai préparé un grand rectangle de craft noir pour faire un photobooth et poser devant. Pimprenelle a fignolé la déco du cadre !
 J'ai préparé 2 pizzas "fleurs" que les enfants ont adorées et dévorées, des feuilletés au jambon, des bâtonnets de carottes, des tomates cerise, des chips et quelques bonbons pour accompagner le dessert ! 
Côté animation : on a prévu une playlist sur Deezer ... je n'ai pas d'abonnement ... la soirée fut donc sponsorisée par Le Roi du Matelas, Citroën et La Redoute régulièrement ... personne n'a relevé ... tant mieux ! 
A leur arrivée dans la pénombre, on leur a passé les tiges lumineuses à casser pour qu'elles s'éclairent. Les invités ont commencé à créer avec l'Homme leur paire de lunette, leurs bracelets, colliers, serre-têtes & co.
Grâce à Pinterest, j'ai trouvé 2 jeux tout bête mais qui ont super bien marché : lancer les bracelets pour arriver à les mettre autour d'une tige (on s'est servi de notre présentoir à rouleaux de papier toilette !!!) et un bowling qui les a absolument subjugués ! On a mis des tiges fluo dans des bouteilles vides lestées d'un peu d'eau dans le fond. Le tout dans le noir complet ... Le coup de bol absolu c'est que Bouchon était invitée l'après-midi à un anniv' Star Wars et qu'elle est revenue avec une boule lumineuse ! C'est ce qui nous a permis de jouer encore mieux ! 
fabrication des accessoires fluo
voilà ce que ça donne une glow party dans le noir complet ! Tu as intérêt à bien connaître les gosses pour les reconnaître !!! 
 Le sticks lumineux dans les bouteilles vides pour faire le bowling !
Ca va mieux pendant la 1/2h de musique quand on rallume une loupiotte quand même !
On a terminé par le photobooth en rallumant toutes les lumières (attention les yeux ... ça pique la rétine après + d'une heure passée dans le noir), le gâteau et les cadeaux ! 

On a adoré cette soirée ! L'Homme et moi on s'est aussi éclaté. Après il faut dire qu'on a du bol, les potes de Pimprenelle sont vraiment choupinoux. Ils écoutent, sont bon joueurs, rigolos, le top quoi ! (pourvu que ça dure !).
Les parents très ponctuels sont venus chercher leur progéniture à 21h tapantes. 2 heures c'est idéal car à la fin ça s'excitait sévère en se servant des bouteilles en sabre laser (franchement j'aurais fait la même c'était trop tentant !).
Je crois que les enfants ont bien aimé ...

L'idéal, si on avait pu, c'est d'avoir une lumière noire en plus. Dans ce cas on peut s'amuser avec des maquillages phosphorescents etc. Mais on n'allait pas en acheter une ... peut-être qu'on fera un effort pour les 18 ans  de Pimprenelle !!! 

vendredi 15 janvier 2016

La Sardaigne, l'île envoûtante (évasion sarde #1)

Ça fait très longtemps que l'Homme et moi ne nous sommes pas fait happer par une destination à ce point ... nous avons été littéralement ensorcelés par cette île sublime ... si proche ... juste de l'autre côté de la méditerranée.
Parfois, pas besoin de traverser le globe pour découvrir un joyau ... 
Tout s'est joué fin septembre après la haute saison avec cette folle envie de me retrouver en famille. Dans ces cas là, ma passion favorite est de traîner sur les sites de voyage et de compagnies aériennes ... c'est à ce moment, qu'en vagabondant sur le site de Ryanair, j'ai dégoté des vols à 15€ aller et 20€ retour/pers pour Cagliari pendant les vacances de la Toussaint ... incroyable ... lowcost quand tu nous tiens !
J'en parle à l'Homme et on prend une grande décision : fermer la boutique une semaine plus tôt pour s'envoler de l'autre côté de la méditerranée. Le RDV est pris, nous partirons la seconde semaine des vacances d'automne pour nous assurer un bon break avant de repartir 10 jours après en marché de Noël. En même temps, je booke une voiture de loc sur un autre site lowcost pour une bouchée de pain ... sauf que là il a fallu racker à l'arrivée ... mais c'est une autre histoire ...

10 jours seulement avant le départ, après avoir épluché le Lonely Planet (qui nous a énormément déçus pour la 1ère fois d'ailleurs ...) et, surtout grâce à notre nouvel allié depuis le Sri Lanka (qui l'eut cru ???), le mini guide qui va à l'essentiel du petit futé, nous avons organisé notre circuit.

Notre voyage :
24/10 : décollage de Gérone (Espagne) vers Cagliari. Arrivée en début d'après-midi. On a réservé un appart' type B&B à l'accueil chaleureux. Visite dans la soirée du port et de la marina. On passera une super soirée à danser dans un bar cubain (ok rien à voir avec la Sardaigne mais c'était trop sympa).
25/10 : visite du Castello à Cagliari puis promenade au Poeto.
26/10 : départ pour Orosei. Nous empruntons la sublime et célèbre SS125 ... malheureusement temps couvert avec de la pluie par moment, ce qui nous empêche de profiter pleinement du panorama. On arrive quand même à discerner les montagnes blanches. Arrivés à Orosei, nous logeons dans un appartement en plein quartier historique.
27/10 : départ pour la visite des alentours direction Dorgali où l'office du tourisme nous donne de précieux conseils surtout quand hors saison tout n'est pas ouvert. Nous découvrons Cala Gonone au déjeuner. Une fois face à la mer à flanc de montagne nous sommes estomaqués ! Magnifique ! 
Dans l'après-midi, nous visitons la grotte Ispinigoli. Bouchon a peur et s'agrippe de toutes ses forces à son père ... normal ... on entre dans un gouffre de 80m de profondeur pour voir la 2ème colonne la  plus haute du monde. Dans la soirée, nous poussons jusqu'au village de Posada mais le château a déjà fermé ses portes quand nous arrivons.
28/10 : Cala Gonone encore (mais de toute façon on ne s'en lasse pas) ! cette fois pour visiter la grotte del Bue Marino accessible seulement par la mer, une des plus belles que j'ai vues. La traversée est sublime. La météo est estivale. Nous pique-niquons ensuite à Cala Fuili. Les filles et l'Homme se baignent !
29/10 : départ pour Bosa. Nous traversons l'île ... et sommes une fois de plus émerveillés en nous retrouvant face au village. Nous logeons dans un superbe appart (Sardinian Gallery) en plein centre ville. Marco qui nous accueille est de très bon conseil, il parle un français parfait et nous donne plein de bons plans. Nous visitons le château en fin d'aprèm. La guide est super sympa et la vue à couper le souffle ... comme d'hab sur cette île on dirait ! 
30/10 : escapade obligatoire à Alghero : la route est incroyable ... complètement différente de la côte Est mais tout aussi belle ! Alghero est superbe ... nous avons la chance de nous promener tranquillement ... même si pas mal de boutiques sont fermées si tard dans la saison, nous apprécions le calme ... il paraît que l'été c'est très euh trop fréquenté ... A notre retour, nous contemplons le coucher du soleil à Bosa Plage.
31/10 : visite de Tinnura courte mais très sympa à faire avec des enfants qui s'extasient devant les fresques murales du village. Après le repas, on a RDV avec la lune ! Une réaction chimique et géologique a transformé une partie de la falaise de Bosa en paysage lunaire avec des dégradés de vert et rose surréalistes. On y passera une bonne partie de l'après-midi avec cette impression d'avoir vraiment quitté la planète terre ...
1/11 : nous avons notre avion dans la soirée ... nous prenons la route en milieu de matinée direction l'aéroport de Cagliari. Retour à la case départ.
Nous n'avons pas visité les sites nuraghiques car les ruines sont vraiment des ruines quoi ! pas évident pour des petites filles de bien comprendre ... 
Au prochain voyage, on se concentrera sur l'extrême Nord de la Sardaigne. Comme on n'aime pas se speeder, on a préféré faire peu mais à la cool. On aurait aussi aimé faire le canyon de Gola di Gorropu, mais l'office du tourisme nous a dit que Bouchon (même Pimprenelle à vrai dire) ne tiendrait pas le coup ... dommage ...

Budget : hors saison c'est donné ! Si vous n'êtes pas à la recherche du grand luxe, on peut se loger en famille entre 40 et 50€/nuit. A chaque fois, les appartements étaient impeccables (mention spéciale à celui de Bosa absolument somptueux) ... des apparts loués 4 fois ce prix voire plus l'été !
Côté nourriture, on s'est régalé entre les spécialités sardes et italiennes. Pâtes, paninis et pizzas qui font le bonheur de toute la famille sont donnés et succulents. On a aussi fait pas mal de pique-niques car tout le monde adore quand on est en pleine nature (et OUI on ramasse TOUT derrière nous) ... gavage de charcuterie et fromages sardes hmmmmm et orgie d'expressos ! Il y a des supermarchés partout pour faire le plein pour les petits déj ou repas sur le pouce. 

Cagliari
place de la Cathédrale
Les rues du Castello
Vue sur la ville depuis le Castello
Sur la SS125
Orosei
Dorgali
Cala Gonone
depuis le bateau en allant à la grotte del Bue Marino
Entrée de la grotte del Bue Marino
Cala Fuili, dernière plage après Cala Gonone accessible en voiture ... babidji toujours en mode portable pour poster sur Instagram !

Bosa
vue depuis le château de Bosa
Coucher de soleil à la plage de Bosa
notre après-midi sur la lune à Bosa
Alghero
sur la route côte Est entre Bosa et Alghero
Énorme coup de foudre pour la Sardaigne, si sauvage, si préservée, si tranquille hors saison ... c'est certain nous y retournerons ! Nous avons pris rendez-vous pour les prochaines vacances de la Toussaint !!! 

Et + de photos ICI