mercredi 23 décembre 2015

Rater un mois 1/2 de la vie de ses enfants - Être Mère #130

1 mois 1/2 de séparation c'est long ... trèèèèès long ... 
Cette année encore je suis montée à Lille assurer mon marché de Noël, l'Homme est en Suisse pour le sien à Montreux et, Mamie Chérie assure l'intendance chez nous à Perpignan avec les filles ! 
La "fameuse' licorne postée sur FB et Instagram que j'ai achetée pour l'anniv' de Bouchon ! 

Oui je sais, vous allez me dire mais qu'est-ce qui t'oblige à ce sacrifice ? 
La réponse est simple : c'est mon métier ! Commerçante saisonnière c'est ce que je fais ! 
Je l'ai choisi à un moment où je n'avais pas d'enfants, où cette vie nous permettait de vadrouiller sac sur le dos la moitié de l'année ... alors c'est sûr que maintenant ça change la donne depuis que Pimprenelle est scolarisée ! 
C'est compliqué, avec une organisation sans faille ou tout du moins une logistique gérée par une Mamie du tonnerre sans qui rien ne serait possible.
Alors oui, j'y ai pensé à trouver un boulot "normal" ... mais ça ne tombe pas au coin des rues ... ça se saurait surtout en ce moment ... j'ai bien tenté l'an passé mais l'affaire à mal tourné ! 
Bref, vendre sur les marchés est mon métier ! Un peu étrange je l'admets, pas évident quand on a une famille mais pour rien au monde je m'arrêterais de bosser et de toute façon la question ne se pose pas, il faut bien manger ! 

Alors qu'est-ce que ça fait de ne pas voir ses filles pendant un mois 1/2 ???
Ca fait qu'on loupe des tonnes de trucs :

- l'anniversaire de son Bouchon qui a fêté ses 5 ans le 20 décembre,
- les félicitations de l'instit de Pimprenelle pour son excellent premier trimestre,
- les A/R chez le doc pour les nombreux rhums-rhinos-otites et j'en passe,
- la chorale du conservatoire pour les 2 nénettes qui y chantaient ... et toutes les     répétitions interminables qui vont avec,
- la chorale de Noël à l'école pour Bouchon,
- le marché de Noël de l'école pour les 2,
- le Noël au poney club de Pimprenelle,
- les câlins, les bisous, les disputes, les bêtises et les fous rire ! 
Mamie Chérie qui m'envoie des photos, vive le 21ème siècle !

Normalement je rejoins mes amours et ma maman pour le 24 au soir. Cette année encore l'Homme ne sera pas parmi nous. Il rentrera en 2016 !
Je ne vais pas non plus enjoliver l'histoire car cette fois la séparation a été très compliquée pour tout le monde, Mamie Chérie en premier !
Il va falloir, c'est certain, trouver des solutions pour l'an prochain. 
Et je dois aussi dire que je suis vernie d'avoir des amis qui ont pris le relai, qui nous ont aidés. Merci Ma, Va, De, Gl, Vi et Al qui se reconnaîtront. Vous êtes au top ... solidarité encore et toujours !

Joyeux Noël à tous <3


8 commentaires:

  1. Je pense souvent à toi quand je passe par le marché de Noël (tu sais celui qui est sous la fenêtre de mon bureau et qui me gave avec ses "mon beau sapin" à longueur de journée). Je me dis que c'est un métier vraiment particulier. Dehors toute la journée, avec cette musique, les gens pas toujours aimables et puis aussi pour certains, loin de leur famille. Je me dis qu'il doit y avoir de bons côtés aussi. Une ola pour la mamie de tes filles ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu m'avais bien fait rire d'ailleurs avec ton beau sapin ;) après l'avantage pour nous c'est que c'est temporaire et même si j'ai raconté une "mauvaise" anecdote sur FB de client les gens sont dans l'ensemble plus sympas que chez Auchan ! C'est un plaisir le marché de Noël avant tout à faire en famille ! et oui une méga OLA pour mamie !

      Supprimer
  2. Pour d'autres raisons nous n'avons pas vu le 10 ans pendant un peu plus de 5 semaines cet été... et la 5 ans pendant 2 semaines et demi (seulement). J'ai appréhendé. J'ai carrément angoissé que loin de moi il ne leur arrive que des malheurs. Finalement... arf... ça a passé vite (trop vite?). la différence? le contexte était différent. C'est eux qui sont partis... pas nous... et je pense que ça change beaucoup de choses dans la façon de vivre les choses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison le stress est différent ! Il pouvait aussi leur arriver des trucs à la maison mais j'aurais eu bcp plus peur si c'était elles qui étaient parties !!! en tous les cas la séparation est toujours dure et les retrouvailles que du condensé de bonheur !

      Supprimer
  3. Rho j'ai quasi la larme à l'oeil...tu dois savourer, là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. graaaave ne manque plus que l'Homme qui me manque ! J-3 !!! et après je viens te voir hâââââte

      Supprimer
  4. J'ai pensé à toi en faisant le marché de noël à Ajaccio cette année ... Ce ne doit pas être simple.

    Je connais que trop bien ces longues séparations (4 semaines tous les ans en août et des premiers pas ratés) dues au travail !

    J'espère que tu profites bien de tes louloutes <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de toute façon le métier parfait n'existe pas et si j'avais 5 semaines de vacances par an comme la plupart des gens je serais aussi confronter comme toi à de longues séparations ! C'est ce que j'expliquais à Pimprenelle, petite je partais un mois tous les ans en colo l'été et j'adorais en plus ! Elle, elle a la chance de rester chez elle dans son environnement avec sa mamie qui la chouchoute ! Alors je ne minimise pas sa souffrance lors de la séparation car elle ne le vit pas bien mais j'essaie de lui montrer que c'est ce que vivent la plupart des enfants ! plein de ses copines passent un mois l'été au centre aéré et elle non ! bref pas facile mais ce n'est pas non plus l'horreur absolue !

      Supprimer

On discute ?