mercredi 30 décembre 2015

Quand le père ne s'en tirera pas comme ça ... Être Mère #131

Être Mère c'est parfois avoir une envie irrépressible de vouloir se reposer sur le père ...
Cette année encore, l'Homme n'a pas fêté Noël avec nous pour cause de marché à prolongation...
Vous pensez bien, qu'il est hors de question qu'il ne participe pas à l'événement d'une manière ou d'une autre ... ce serait vraiment trop injuste ! 
Alors je lui ai concocté une surprise de taille ... de celle d'un énOrme haras Playmobil par exemple ...

Pimprenelle a eu le seul et unique cadeau qu'elle avait mis sur sa liste (au moins sur ce coup elle était sûre ! ) ... non pas qu'elle ait été particulièrement sage ... juste on avait pas le choix ! Finaude la Pimprenelle ! Aucun plan B sur lequel se rabattre ... IL était son seul et unique vœu de Noël ...
On lui a donc payé avec ma mère ... cadeau groupé qui d'une, m'embarrasse vraiment, parce qu'il est très grand et qu'on ne sait pas où on va le mettre dans leur petite chambre qu'elle partage avec Bouchon ... et de deux parce que c'est vraiment la plaie à monter ! 

Ahhhhh ça y est, j'ai lâché le morceau ... j'ai avoué que derrière ma fausse excuse d'impliquer l'Homme à la magie de Noël se cachait surtout une grosse flemme de me lancer dans l'opération construction ! 
Voilà voilà, en attendant le retour du Père demain soir, j'ai un gros carton qui trône dans mon bureau ... qui prend bien moins de place que lorsqu'il sera opérationnel ... et j'admire la patience de Pimprenelle qui l'a sous son nez sans broncher !  

mercredi 23 décembre 2015

Rater un mois 1/2 de la vie de ses enfants - Être Mère #130

1 mois 1/2 de séparation c'est long ... trèèèèès long ... 
Cette année encore je suis montée à Lille assurer mon marché de Noël, l'Homme est en Suisse pour le sien à Montreux et, Mamie Chérie assure l'intendance chez nous à Perpignan avec les filles ! 
La "fameuse' licorne postée sur FB et Instagram que j'ai achetée pour l'anniv' de Bouchon ! 

Oui je sais, vous allez me dire mais qu'est-ce qui t'oblige à ce sacrifice ? 
La réponse est simple : c'est mon métier ! Commerçante saisonnière c'est ce que je fais ! 
Je l'ai choisi à un moment où je n'avais pas d'enfants, où cette vie nous permettait de vadrouiller sac sur le dos la moitié de l'année ... alors c'est sûr que maintenant ça change la donne depuis que Pimprenelle est scolarisée ! 
C'est compliqué, avec une organisation sans faille ou tout du moins une logistique gérée par une Mamie du tonnerre sans qui rien ne serait possible.
Alors oui, j'y ai pensé à trouver un boulot "normal" ... mais ça ne tombe pas au coin des rues ... ça se saurait surtout en ce moment ... j'ai bien tenté l'an passé mais l'affaire à mal tourné ! 
Bref, vendre sur les marchés est mon métier ! Un peu étrange je l'admets, pas évident quand on a une famille mais pour rien au monde je m'arrêterais de bosser et de toute façon la question ne se pose pas, il faut bien manger ! 

Alors qu'est-ce que ça fait de ne pas voir ses filles pendant un mois 1/2 ???
Ca fait qu'on loupe des tonnes de trucs :

- l'anniversaire de son Bouchon qui a fêté ses 5 ans le 20 décembre,
- les félicitations de l'instit de Pimprenelle pour son excellent premier trimestre,
- les A/R chez le doc pour les nombreux rhums-rhinos-otites et j'en passe,
- la chorale du conservatoire pour les 2 nénettes qui y chantaient ... et toutes les     répétitions interminables qui vont avec,
- la chorale de Noël à l'école pour Bouchon,
- le marché de Noël de l'école pour les 2,
- le Noël au poney club de Pimprenelle,
- les câlins, les bisous, les disputes, les bêtises et les fous rire ! 
Mamie Chérie qui m'envoie des photos, vive le 21ème siècle !

Normalement je rejoins mes amours et ma maman pour le 24 au soir. Cette année encore l'Homme ne sera pas parmi nous. Il rentrera en 2016 !
Je ne vais pas non plus enjoliver l'histoire car cette fois la séparation a été très compliquée pour tout le monde, Mamie Chérie en premier !
Il va falloir, c'est certain, trouver des solutions pour l'an prochain. 
Et je dois aussi dire que je suis vernie d'avoir des amis qui ont pris le relai, qui nous ont aidés. Merci Ma, Va, De, Gl, Vi et Al qui se reconnaîtront. Vous êtes au top ... solidarité encore et toujours !

Joyeux Noël à tous <3


vendredi 18 décembre 2015

Enveloppez-vous de la Douceur des Neiges (concours)

Douuuuuce nuit ... vous sentez cette ambiance feutrée de l'hiver ? 
Ces longues soirées où l'on a envie de se coocooner près d'un bon feu de bois ... se calfeutrer dans son home sweet home ... prendre du temps pour soi ...

C'est exactement ce dont je rêve en ce moment ! Encore plus quand je vois ma peau de croco ... mes joues qui tiraillent et mes petites ridules qui s'accentuent au coin des yeux ...
Le froid est mon ennemi numéro 1 et j'ai décidé de l'apprivoiser avec des soins cosméto pas comme les autres ... ceux de Douceur des Neiges ...
J'ai rencontré Laura Doumenjou, la créatrice de la marque, lors des dernières rencontres So Blogueuses à Toulouse : véritable coup de foudre pour cette gamme de produit sans parfum, sans paraben et sans huiles essentielles auxquelles certaines personnes développent des allergies. Ça a d'ailleurs été le cas de Laura. C'est bien ce qui l'a poussée à créer son labo ! Bon, il faut dire qu'elle est diplômée en chimie ingénierie des cosmétiques, forcément ça aide ! Mais quand même, c'est avec des yeux plein d'admiration que je vois cette super woman mener de front son boulot de professeur et d'entrepreneur de produits si généreux pour notre corps !

Ses produits parlons-en ! J'ai eu la chance de les tester ... ils sont juste parfaits, je crois qu'il n'y a rien d'autre à ajouter ! Oui je sais c'est facile ... mais c'est justement la simplicité que j'aime chez Douceur des Neiges : des soins sans rien mais qui font tout ! Revenir à l'essentiel, avoir cette sensation incroyable de pureté et de prendre soin de soi sans s'intoxiquer ! et à prix tout doux je le précise ... vraiment !




Douceur des Neiges est née juste à côté de chez moi ... en Ariège dans un département voisin au milieu des Pyrénées. Le labo se situe à Foix (si vous voulez découvrir cette superbe ville c'est par ici, souvenez-vous ...). On a l'impression que c'est le décor, la nature même qui inspire Laura Doumenjou pour nous concocter de merveilleuses recettes que notre corps ne cessera de réclamer ! 

Je sais ... vous trépigner de pouvoir y goûter ! Laura a pensé à vous gâter ... elle offre à l'un d'entre vous 2 produits de sa gamme 100% naturelle : la crème pour les mains d'une onctuosité incroyable ET un baume de massage Arni'Caline pour une détente absolue ... vos muscles vous remercieront ! 
Pour jouer c'est simple comme 3 clics !
(me dire sous quel nom / pseudo en commentaire)
(me dire sous quel nom / pseudo en commentaire)
3/ me dire en commentaire par quel produit vous seriez tenté dans la gamme Douceur des Neiges 
(me donner le lien du produit sur le site en commentaire)

1 gagnant sera tiré au sort parmi les joueurs qui auront rempli toutes les conditions de ce concours.
Concours ouvert à la France Métropolitaine du vendredi 18 déc. au mercredi 23 déc. 2015 à 23h59
Toute réponse incomplète ne sera pas validée.

Résultat :
Bravo Lauriaorana
Contacte-moi en mp sur ma page FB pour me donner tes coordonnées ! 

vendredi 4 décembre 2015

Ca va bientôt faire un an entre Lui et lui

(contenu réservé aux plus de 18 ans)


Vous connaissez la nana qui retourne sa veste ? qui va même se la mettre sur la tête et se cacher dessous, se faire toute petite, parce qu'un revirement d'opinion aussi radical ça peut surprendre ! La nana c'est moi et j'assume.
J'ai un peu ... euh ... beaucoup craché sur le magazine lui quand Beigbeder l'a remis au goût du jour ... et pourtant maintenant je suis plutôt fan ... tout arrive ...
En bonne féministe que je suis, j'ai trouvé nul, carrément rétrograde, littéralement dépassé de rééditer lui ! Des nanas à poil pour que ces messieurs puissent se rincer l'oeil entre 2 articles sur les bagnoles et des pubs pour des grosses montres bof bof ! Oui j'ai dénoncé cette grotesque idée tout comme d'autres media au moment de sa (re)sortie.

Et puis comme on dit : il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ...

Tout a commencé en décembre 2014 au petit matin en gare de Lille Europe. Je quittais mon marché de Noël pour rejoindre mes filles à Perpi ... passage au Relais H oblige ... je tombe sur la couv' d'une Laëtitia Casta qui me fait de l'oeil ...
Jolie photo ... petite réflexion intérieure °°°bon si toutes ces nanas célèbres, qui n'ont juste ni besoin de thunes ni de notoriété, posent, c'est qu'il doit bien avoir un truc spécial ce mag !°°°
Je l'achète en cadeau de Noël pour l'Homme ! Je trouve ça drôle de lui offrir Casta sous le sapin. On ne se fait jamais vraiment de cadeau le 25 ... là au moins ça pimentera le 'non-cadeau' ...
Et puis 6 heures de train c'est long ... trèèèèès long ! 
Clairement ... après avoir écumé mon biba, mon Marie-Claire, Courier International et le reste ... je ne peux résister à l'appel de lui ...
Je me plonge donc dans ce nouvel univers. Je suis envoûtée ! Ok j'exagère je suis juste très très surprise ! en bien.
Je découvre les interviews décalées de Beigbeder, de personnalités intéressantes, d'intellos sympatoches, une vraie interview du modèle invité. Loin d'être prise pour des écervelées, les filles ont la parole. On leur pose de bonnes questions (je pense à Marie de Villepin notamment) et on les sublime ! 
Parce que oui, lui c'est surtout des photos à tomber.
C'est ce qui m'a fait passer le 2ème cap de mon cadeau de Noël après avoir lu le mag : j'ai, en plus de Laëtitia parée de bolduc, abonné l'Homme pour un an. L'amateur de belles photos a été gâté.
Evidemment derrière l'objectif ce sont de grosses pointures. Devant, des filles sublimes.
Mais ... malgré qu'il n'y ait jamais une nana au-dessus de la taille 38 ... j'ai été très étonnée de la diversité des corps qui finalement propose bien plus que ce qu'on a l'habitude de voir dans la presse féminine. 
Certes, il y a des mannequins longilignes, des maigrichonnes mais les autres aussi ! Celles avec des seins, celles sans, des courbes, des poils pubiens ou pas ... ouahhh j'ai l'impression de retrouver une certaine réalité naturelle qu'on avait tellement oubliée sur papier glacé. Je ne sais pas à quel point les photos sont retouchées mais c'est avec joie qu'on redécouvre que les peaux ont des pores, des avant-bras un duvet, des ventres des plis, que les tétons peuvent être grands, larges, petits, minus, et que les rondeurs  apportent toute cette volupté qui avait disparu justement de la presse féminine. C'est d'un paradoxe déconcertant. Lui fait ce que Cosmo est incapable de proposer !!! 

Depuis un an, je n'ai pas droit de toucher au magazine avant que l'Homme ne l'ait ouvert. Je crois (ne riez pas) que c'est un des plus beaux cadeaux que je lui ai fait ! 
J'adore le lire même si je n'aime pas tout ! Je n'aime pas les nénettes à poil juste pour présenter des bijoux à coté d'un mec habillé. J'admets que le côté femme soumise peut  être excitant pour certains mais à chaque numéro c'est barbant à en devenir dégradant ! 
Les shootings porno chic ou à tendance SM ne me font pas le même effet. Pour une série, c'est différent (oui je sais, vous ne me comprenez pas) car il ne s'agit pas de vendre grâce à des femmes nues mais d'un choix du photographe, d'une mise en scène voulues à des fins artistiques, érotiques. 
Je ne me pâme pas devant les sélections high-tech ni gadget ... mais c'est comme un mec qui lit Elle et se fiche de savoir quel mascara est le plus onctueux !
En revanche, j'ai été agréablement surprise par les entrevues d'Aurélie Filippetti ou Kerviel, réellement absorbée par les reportages, émerveillées par les corps des connues ou inconnues. 
Et j'ai découvert que mon mec ne s'est toujours pas remis de la série avec Marie Gillain alors que perso j'ai été plus sensible aux charmes de Virginie Ledoyen ...

Aller, bonne lecture !