jeudi 10 septembre 2015

Réfugiés versus SDF ?!!?!? mais pourquoi ???

Mais c'est quoi cette déferlante de posts sur les réseaux sociaux contre les réfugiés en faveur des SDF français ????
Je suis juste atterrée, je n'ai pas d'autres mots pour cette opposition absolument sordide, d'une course abjecte à la misère, du malheur d'un humain face à celui d'un autre.
C'est comme si vous disiez à un militant contre le cancer "tais-toi le SIDA c'est plus grave !".

Je ne cherche pas à stigmatiser mes "amis" sur facebook qui diffusent ce genre de propagande. Je sais que derrière la plupart d'entre eux ne se cachent pas des nationalistes extrémistes en puissance ... mais prenez un peu de recul tout de même.
A en croire tous ces messages, si l'on s'insurge en faveur des immigrés c'est qu'on en a rien à faire des travailleurs pauvres qui n'ont même plus les moyens de se nourrir et se loger ? c'est qu'on ne voit pas les tentes sous les ponts au bord du périph', ni le gars qui dort congelé l'hiver sur une grille d'aération du métro ? Bien sûr que non.

Ce qui me fait d'autant plus sourire, c'est que les premiers à militer pour les bons sans-abris français ne sont certainement pas ceux engagés aux restos du cœur, au SAMU social ou à prendre pitié en courant dans un couloir de métro en passant devant un mendiant.
En revanche, les bénévoles auprès des SDF sont certainement les premiers à vouloir aussi venir en aide aux migrants, à prendre conscience de l'urgence, car oui il s'agit bien d'urgence ! Tout comme pendant les hivers glaciaux où il faut vite agir pour sauver tous ces gens qui dorment dehors.
 On se retrouve confronté à une vague de migrants syriens et irakiens. Leur quotidien c'est la guerre. Ils vivent sous le cri des bombes, la peur au bide de sortir avec des tireurs d'élite postés à chaque coin de rue, des ennemis du côté d'Al-Assad qui torturent, frappent à l'aveuglette ou émasculent des jeunes adolescents, des fous furieux de Daesh qui exécutent les hommes, violent les femmes, les exploitent en tant qu'esclaves avec leurs enfants quand ils n'ont pas été séparés, jettent des toits les homosexuels, décapitent à tour de bras et j'en passe (magnifiques relents de la WWII).
Pour rappel, ces familles ne fuient pas leur pays pour nous voler nos maisons, nos emplois ni même sucer jusqu'aux os notre système social. Elles débarquent pour survivre comme les huguenots l'ont fait vers l'Afrique du Sud et l'Australie, les français du Nord en zone libre, les espagnols sous Franco, les portugais sous Salazar, les irlandais en plein conflit IRA/INA,  les cambodgiens sous les Khmers etc. etc. etc.
La Syrie est un pays riche. Les syriens n'avaient aucune raison de migrer avant la guerre civile. Tout comme les irakiens qui subissaient certes une ignoble dictature mais sans crever de faim. 
La plupart ont tout perdu, leur belle maison, leur job ou leur entreprise, ils ont abandonné leurs études ... et ne rêvent que d'une chose retourner chez eux, oui chez eux !

Alors voilà, je ne prétends pas vouloir sauver le monde. Je ne dis pas qu'il faut accueillir tous les migrants (je ne parle pas des 25 000 qu'on va accueillir car ceux-là on peut sans même sans rendre compte, je parle en millions) car je suis consciente de la situation économique et sociale en France. Nous en serions de toute façon dans l'incapacité. En revanche, je sais que l'Europe peut s'organiser, se répartir le nombre de réfugiés comme on est effectivement en train de le faire. L'Allemagne est confrontée à un vieillissement de sa population et son déclin avéré. Elle a besoin de nouveaux arrivants, la France qui possède une natalité florissante, moins.
Mais nous pouvons aussi en accueillir. De toute manière, il faut gérer la crise humanitaire. Rassurez-vous on ne va pas leur octroyer des 3 pièces flambants neufs au-dessus de chez vous ... le SDF ne l'aura pas non plus d'ailleurs alors que le neveu du député Trucmuche sûrement (oops je m'égare) ... L'accueil ça veut dire répondre aux besoins vitaux dans des conditions dignes. Ce ne sont pas des animaux, on ne va pas les parquer dans des camps  (on sait ce que ça a donné à côté de chez moi à Rivesaltes en 38-42 au camp Joffre...).
Ces gens sont les mêmes que certains allaient voir en vacances quand la Syrie n'était pas à feu et à sang. J'en connais qui ont visité Alep, Palmyre et enchaîné sur la Jordanie avec sa somptueuse Pétra ! Avant, ce coin du globe était aussi une destination historique de rêve. Comme l'Europe.

Ensuite, que le gouvernement ne fasse pas le job depuis 30 ans, que le gouvernement ne fasse pas respecter les quotas des logements sociaux, c'est un autre problème qui ne doit en aucun cas être opposé à celui des réfugiés. Le combat ne s'arrête ni aux réfugiés, ni même aux SDF, il est le même pour toutes les détresses. 
Je ne peux m'empêcher de repenser à cette famille originaire du Sri Lanka. Des clients adorables que nous avons eus cet été. Forcément, nous avons discuté du pays, notre dernière destination. Ils sont revenus nous dire bonjour le lendemain. Les conversations sont alors devenues plus profondes. Après avoir parlé de la pluie et du beau temps, on en est venu au chemin qui les a menés en France. 
Quand les parents, qui ont  mon âge, vous racontent la guerre civile ... vous êtes sonnés. Quand on vous dit que toutes les femmes de la famille ont été violées, qu'ils sont restés planqués des semaines dans des terriers sans presque rien manger, affamés, terrorisés, que la moitié de la famille a été exécutée et torturée par les Tigres ... vous restez silencieux. Il n'y a rien à commenter. Qui face à eux pourraient les dénigrer, leur répondre qu'ils ont pris la place de nos SDF ? Là n'est pas le sujet. Ces migrants sont venus dans un seul objectif : la survie.
Ils sont arrivés en France sans parler la langue. Depuis ils ont créé un resto indien en Seine-Saint-Denis. Ils paient leurs impôts, créent de la richesse, de l'emploi. Leurs enfants sont scolarisés et bons élèves. Ce ne sont ni des racailles, ni des violeurs ou voleurs en puissance. Je sais, dans ce cas précis, nous avons une jolie "success story" ... mais il en est de même pour de nombreux polonais, italiens, maghrébins, africains des migrations précédentes ... les vagues successives ne se soldent pas toutes par des échecs ... et si échecs il y a, c'est peut-être aussi un peu et encore la faute des gouvernements qui ont laissé les ghettos se créer, ces cités dortoirs où nous avons laissé les immigrés s'entasser.

Ne commettons pas les mêmes erreurs.

Et surtout indignons-nous à chaque fois qu'il le faut sans chercher à créer une échelle du malheur à qui mieux mieux.  

PS : il y a un autre truc qui m'énerve à un point si vous saviez ... ce sont les théories du complot (quel que soit le sujet) alors concernant les migrants, il y a un très bon article à lire dans le journal du Monde ici

12 commentaires:

  1. J'avoue que j'ai beaucoup plus de mal que toi... je stigmatise. Hier, sur mon mur FB perso, j'ai mis cette photo (le coup de poing)... un contact qui balance à longueur de journée des posts nauséabonds d'amalgames, de méchanceté et de bêtises à "liké" l'image... je l'ai interpellée pour lui dire ma surprise... aucune réponse. J'ai commenté certains de ses posts nauséabonds...
    j'avoue que selon ses réponses, elle dégagera ou pas.
    pour le reste, je te rejoins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais pour ma part que la plupart (car malheureusement j'ai vu des potes bien se radicaliser et le jour où ils publieront le truc de trop, il seront aussi hop éjectés !) ne sont pas fascho. Il y a aussi ceux dans la galère et inquiets car ils n'arrivent pas à joindre les deux bouts et se demandent même pas "je veux passer d'abord" mais juste comment on va faire alors que l'Etat ne gère pas ses propres concitoyens. Quand tu galères tous les jours je peux comprendre ce genre de raisonnement car tu n'as plus de recul je crois. Mais ce qui me rend dingue c'est l'instrumentalisation des sdf par ceux qui ont créé les visuels au départ, des mecs qui sans déc n'en ont rien à faire, qui juste instrumentalise au nom du nationalisme !!! Bref c'est écœurant ... Et puis le drame c'est que les gens partagent et likent tout et n'importent quoi ! ils voient un truc se disent ah ouais c'est vrai quoi ! ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et vlan c'est partagé !!!

      Supprimer
  2. Je ne peux que te dire merci d'avoir écrit ici ce que je pense et que je n'arrive pas à sortir calmement. Je pense aussi que la majorité de ceux qui parlent de NOS SDF sont les premiers à les traiter d'assister habituellement. Ma famille maternelle vient de Pologne et a toujours été reconnaissante envers la France. Et quelques jours avant son décès en mai dernier ma grand-mère paternelle me racontait comment, pendant la guerre, elle avait été accueillie à bras ouverts, avec sa soeur et sa mère, dans le sud de la France par des gens qu'elles ne connaissaient absolument pas. Plus de 60 ans plus tard elle leur était toujours autant reconnaissante. Je suis heureuse qu'elle n'ait pas à entendre toutes ces horreurs au sujet des réfugiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça, ils instrumentalisent les SDF maintenant alors qu'il y a deux jours ils n'avaient qu'à se bouger les fesses pour aller au turbin ! Et surtout c'est que les gens ne comprennent que cette vague de migrants c'est comme si il y avait eu un tremblement de terre qui avait dévasté un pays. Si ça avait été une catastrophe naturelle, on leur dirait aussi casse-toi ??? Et autant la Syrie, l'occident pour une fois n'en porte pas le fardeau mais l'Irak, l'Afghanistan ... quand tu sèmes le vent .... Et sincèrement je le dis dans mon post, bien sûr qu'on ne peut pas accueillir tout le monde, que le but n'est pas de ghettoiser, de ls parquer mais il y a des solutions.
      Sinon, très beau témoignage pour ta grand-mère ...

      Supprimer
  3. Merci ma belle pour ce coup de gueule bien senti. J'ai de la chance pour une fois: mon mur n'a pas eu un seul de ces posts nauséabonds...
    Ça me fait marrer de voir qu'on dise de s'occuper d'abord de nos sdf. Ces personnes là sont les premières d'habitude à les dénigrer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et à les traiter d'assistés, de parasites, de fainéants, bref on se comprend quoi !

      Supprimer
  4. (j'espere que le lien va fonctionner). Voilà ce que j'ai eu sur mon mur:
    https://www.facebook.com/512303928841722/photos/a.871163949622383.1073741829.512303928841722/925284607543650/?type=1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je l'ai aussi partagé sur mon mur FB, j'ai donc le même ;) mais même si ça m'a fait sourire, je pense que c'est un fake dans le sens où c'est qqun qui a les mêmes opinions que moi sur le sujet qui l'a créé et pas forcément un vrai sdf ! mais en tous les cas le message passe !

      Supprimer
    2. ah bah non ce n'est pas vraiment un fake en fait c'est trop cool ! http://www.madmoizelle.com/sdf-francais-reponse-refugies-426523

      Supprimer
  5. J'ai viré des gens sur FB à cause de partage de ce style émanant de groupes FB facho. Genre le FN et les nazillons s'occupent de "nos" SDF... J'en peux plus de la bêtise des gens. vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bienvenue au club !!! je suis dépassée !!!

      Supprimer

On discute ?