mercredi 20 mai 2015

Encore une histoire de fesses ... Etre Mère #127

Sympa l'accroche chez babidji aujourd'hui ???

Dans mes plus beaux fantasmes je vous parlerais de fesses musclées, bien rebondies, des fesses de dieux quoi ! voire de dieux du stade ... 
copyright les dieux du stade
Pour d'autres ... on parlerait de joli derrière à la Mila Kunis dans un petit panty ...
Mais en fait non.
On va parler des fesses de Bouchon ... ou plutôt de ce qui s'y trouve ... tss tss, je ne tombe pas dans la perversité, ça ne va pas la tête ? juste dans notre quotidien impitoyable de mère dévouée ! 
Pour dire la vérité vraie, on ne parle pas de cucul ici ... enfin si ... mais plus précisément de trou d'balle ... troooop glam ...

Parfois il se passe des choses dans la vie des gosses qu'on aimerait qu'elles n'existent pas ... des trucs pas graves, juste créés pour nous pourrir la vie ... les poux par exemple ... la tannée quoi ! 
Il y en a même d'autres qu'on pense être des légendes urbaines ... pourtant j'ai été vite calmée quand c'est arrivé une première fois l'été dernier ... mais saison oblige, c'est ma mère qui a géré ... la légende urbaine se métamorphosait en mirage ... 

Je me suis dit bon OK on a été touché, mais un truc pareil, ça ne t'arrive qu'une seule fois quoi ! 
Eeeetttt non. Bouchon récidive.
Depuis un bout de temps elle tortillait du cul, improvisait des transes dignes des plus grands chamans mongoles et répétait comme un mantra "ça pique dans mes fesses".
On avait beau regarder : rien. Le pédiatre a aussi maté : que dalle ! 

Jusque ce jeudi soir de l'ascension, où, en pleine crise de démence, je pars en expédition spéléo. Et là je détecte le coupable, euh les coupables !
"Hellooooo" voilà deux petits vers blancs qui dansent le twist dans le trou d'balle de ma fille ! 
A ce moment plusieurs solutions s'offrent à moi : prendre mes jambes à mon cou complètement hystérique, hurler et appeler le pater à la rescousse (souvenez-vous de ma passion pour les vers, celle-là il faut vraiment la vivre aussi ...) ou alors, les apprivoiser, les domestiquer : "salut les gars, c'est la teuf de l'anus euh de l'année par ici ???".
En vrai, bah j'ai été à la pêche au ver ... activité quelque peu originale je le conçois qui demande beaucoup de concentration, de précision et de patience, d'obstination et surtout  d'abnégation ! J'ai gagné, ces deux là ont signé pour une croisière sans retour dans les chiottes.  
Ensuite, on ne regarde plus sa gamine de la même façon ... on sait qu'elle est habitée ... ils sont plusieurs maintenant ... on a de nouveaux amis à la maison ... on s'adresse à elle différemment : "vous avez ... euh ... tu ... enfin tes vers et toi avez bien mangé ?". 

Sans parler des dommages collatéraux ... 
Qui dit vers à la maison, dit week-end de lavandière ... vas-y que je lave tout à 90° : draps, fringues, serviettes et ... au passage je fusille mon boxer Calvin Klein tombé dans la machine comme un traître, oh joie bonheur ! 
La famille entière est dorénavant pleine de TOC : lavage de mains obsessionnel, surdosage d'eau de javel dans les toilettes sans parler du fait qu'on est tous à fliquer Bouchon. Interdiction de se toucher le derrière, et si jamais oh grand jamais ça arrivait, elle se retrouve téléportée face au lavabo en un temps record ! 

Mais le pire dans l'histoire, c'est le syndrome poux et tête qui gratte ... vous savez quand on parle de poux automatiquement ça nous démange ... nonchalamment on commence à se gratouiller le cuir chevelu façon Penseur de Rodin ... 
Avec les vers, c'est la même ! sauf que se gratter le cul ni vu ni connu comme si de rien n'était ... c'est un défi croyez-moi ! 
Bref, ma fille a des oxyures pour la 2ème fois ... celui qui me dit jamais deux sans trois je le dégomme ! 
Pour ce retour des Être Mère, Catwoman a décidé aussi de revêtir ICI son costume de clown avec un post rigolo mais pas que ... instructif aussi ! Quant à Aloès, elle nous explique d'une plume de maître comment nos gosses sont si, euh, comment dire extrêmes quoi ! Allez vite la lire ICI car on le vit tous ça, c'est clair !

10 commentaires:

  1. houuuuu ! c'est du lourd, aujourd'hui !! je compatis à ta "douleur", mais j'avoue, ton billet m'a bien fait rigoler. (vaut mieux en rire, après, hein !) Je vais maintenant aller allumer quelques cierges pour que ce genre de réjouissances n'arrive pas chez nous..!!
    et sinon, rien à voir, mais j'aime beaucoup ta nouvelle bannière ! Très classss !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'est sûr il vaut mieux en rire qu'en pleurer car objectivement ce n'est pas grave du tt à part que ça lui tape sur les nerfs ! Un sirop vermifuge et c'est terminé ! Merci pr la bannière ms ce n'est pas moi qui ai créé les motifs, je l'ai juste "organisée" ;)))

      Supprimer
  2. whaouhahahah ! tu me fais trop rire ! J'adore !
    ... enfin je dis pas que j'adore les vers hein... on se comprend ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une galère à prendre à la légère ;) et si ça t'a fait sourire c'est cool :)))

      Supprimer
  3. Sûre qu'on n'a pas le droit de le dire ? Mes parents nous vermifugeaient dès qu'on se plaignait de ce genre de démangeaisons, ils n'allaient pas voir plus loin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui mais la pauvre elle hurlait fallait bien que je lui retire ces deux squatteurs qui la rendaient folle ;)

      Supprimer
  4. LOL!
    ici, à chaque rentrée, on vermifuge les gosses. Je savais même pas que ça se faisait avant d'arriver sur l'ile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en prévention je ne savais pas non plus mais c'est pas idiot ! nous le porblème c'est le bac à sable il n'y a rien de pire !

      Supprimer
  5. Je compatis, j'ai vécu la même chasse aux vers, j'ai halluciné... et le symptôme de la danse des fesses aussi. ;) Annabel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nan mais 2 fois de suite quoi o_O c'n'est pas possiiiiible ;)

      Supprimer

On discute ?