mercredi 3 septembre 2014

Etre Mère #115 ... ou comment craquer complet le jour de la rentrée ...

Etre Mère et ne pas gérer ses émotions face au désarroi de sa fille ...

Je savais que la rentrée serait compliquée cette année pour ma Pimprenelle ... La pauvre elle balisait tellement à l'idée d'entrer en CP que depuis 2 semaines elle en cauchemardait toutes les nuits ! Je pense que la fin de son année scolaire chez les Grands où sa maîtresse nous a mis la pression pour récupérer le niveau (souvenez-vous ICI) n'y est pas pour rien ! 
Il s'est d'ailleurs avéré que ma Pimprenelle avait tout à fait le niveau ... enfin, c'est un autre sujet ... l'été nous l'avions passé sereins, attendant son entrée en CP ...

J'avoue que j'y avais mis mon grain de sel à cette entrée en CP (pourtant je ne suis pas du genre à m'immiscer dans la vie des profs) demandant gentiment, ou plutôt émettant un souhait auprès de l'instite de grande section pour que ma Pimprenelle se retrouve dans le "bon" CP ! Ce que j'entends par "bon" ne concerne en aucun cas le niveau mais plutôt le caractère de l'enseignante. Pour faire simple, l'une est douce comme un agneau et l'autre se traîne une réputation (avérée) d'instite à l'ancienne, ultra sévère, criant beaucoup et pestant sans cesse ... Bref, ma Pimprenelle et sa sensibilité légendaire n'y aurait pas survécu ! Je sais, ce n'est pas à nous parents de faire nos choix, mais j'étais animée par un instant animal de protéger ma fille ... Honnêtement pour Bouchon je n'aurai pas la même démarche ... elle et son caractère bien trempé ! Non pas qu'elle n'ait pas aussi sa sensibilité mais elle semble plus armée. 
Bref, l'instite de grande section me confirme que Pimprenelle sera bien dans le "bon" CP en fin d'année mais qu'il faudra la faire travailler pendant l'été vu qu'il s'agit d'un double niveau CP-CE1. Après discussion avec des amies instites, directrices d'école et coordinatrice ... on a vite abandonné l'idée des révisions (à part un cahier de vacances avec des princesses qui a été expédié me rassurant sur les capacités "normales" de ma fille). Ses évaluations étaient en fait nickel (que des + et 5 "en cours d'acquisition") ... pas de quoi paniquer ! 

Nous voilà en ce mardi 2 septembre devant les grilles de l'école quand je découvre sur les listes que Pimprenelle est dans le "mauvais" CP sans aucune de ses amies ! Je deviens blême, mais vraiment, j'ai l'impression de me vider de mon sang, les jambes tremblotantes ... L'Homme ne fait pas meilleure figure autant anéanti ... et ma Pimprenelle liquéfiée depuis le matin par simple peur du CP ! 
Heureusement, je n'ai jamais rien dit à ma fille, ni qu'il y a une maîtresse sévère ni une sympa, ni qu'elle serait avec ses copines ou pas ! L'instite de grande section m'avait prévenue "les listes peuvent changer en dernière minute" ... c'est ce qui s'est passé ... 
copyright Designboom.com

Les portes du CP n'ouvrant toujours pas, j'emmène mon Bouchon faire SA rentrée ! Ce n'est pas parce qu'on va chez les moyens qu'on compte pour du beurre ... les 2 écoles se touchent ... j'ai le ventre qui se noue et la gorge qui se serre sur le peu de trajet à faire et, je fonds en larmes devant la nouvelle maîtresse du Bouchon que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam ... 
Elle me regarde et me rassure "Madame, ça va bien se passer". Et là j'explose (sans crier plutôt avec un ton de désespoir) face à une inconnue : "c'est pour ma fille aînée que je craque, on me demande de la faire travailler pendant l'été lui assurant d'être dans ce CP et elle se retrouve avec la #!!?*%".

HONTE A MOI ! J'ai craqué et insulté une instite qui ne le mérite absolument pas ... complètement flippée ... habitée par la panique ... Je suis passée pour une mère hystéro !
J'ai assuré comme j'ai pu la rentrée du Bouchon et suis retournée devant la classe de CP où attendaient toujours l'Homme et Pimprenelle ... séchant mes larmes de croco histoire de garder un minimum de constance face à ma fille tremblante ...
Et à cet instant le MIRACLE s'est produit : je vais la faire courte !
La maîtresse que je souhaitais pour Pimprenelle se poste devant nous avec sa liste l'étudiant méticuleusement. Je ne sais pas ce qui me prend mais je le dis : "bonjour Mme Machin, j'ai été surprise que Pimprenelle ne soit pas dans votre classe ... toutes ses amies y sont".
Sur ce, l'autre instite de CP déboule furaxe "on vient de m'ajouter 2 élèves !!! Ma classe explose" et l'autre de renchérir "bon bah il me reste une classe en CP, je prends Pimprenelle alors, comme ça elle sera avec ses copines".

Je n'en crois pas mes oreilles. L'Homme reste aussi incrédule face à ce revirement de situation ... Ma fille va être avec toutes ses copines ! Au moment de faire l'appel, ma bichette s'effondre et est la seule de TOUS les CP en larmes ! Absolument tétanisée mais nous sommes confiants pour la suite ! 

Après tous ces événements, j'ai l'impression d'avoir couru un marathon ... absolument vidée et surtout honteuse comme jamais de ce que j'ai déblatéré à la maîtresse du Bouchon. J'ai honte, honte, honte. J'ai envie de m'enterrer dans un trou de souris !
Je m'imagine à la place de cette pauvre enseignante qui a dû être terrorisée de se retrouver face à ces parents que j'exècre, ceux qui donnent l'impression de mépriser le corps enseignant ... alors que je les admire, vraiment, moi qui serais incapable de faire le 1/4 du cinquième de ce qu'ils accomplissent. Ce n'est pas du lèche botte, je le pense sincèrement ! 

Coup de bol ... ce matin j'ai pu lui toucher deux mots, m'excusant platement, lui expliquant comme je pouvais de mon état second de la veille. Je crois qu'elle a compris et m'a dit qu'elle n'en tenait pas rigueur ... décharge émotionnelle et tout et tout ...

Sinon à part ça ... bah la rentrée s'est super bien passé pour mes 2 loustics !!! 
Pour moi ... beaucoup moins ... 

2 commentaires:

  1. Ma pauvre, comme je te comprends !!! C'est dur de voir son enfant angoissé ...

    C'est super qu'elle ait pu avoir la maitresse douce ;) Et je suis sure qu'elle va adorer ta Pimprenelle !!!

    Ma participation de la semaine, légèrement différente (la rentrée n'a eu lieu que ce matin) : http://lacasadicatwoman.blogspot.fr/2014/09/prolonger-les-vacances-etre-mere-33.html

    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Je ne comprends vraiment pas pourquoi les classes ne tiennent pas plus compte des copinages, surtotu aux moments charnière comme l'entrée en CP§ Bon, tout est bien qui finit bien...

    RépondreSupprimer

On discute ?