mardi 26 août 2014

Si je comprends bien il va falloir soutenir Bachar al-Assad …


C’est incompréhensible n’est-ce pas ???
Il est loin le temps où je m’insurgeais contre les actes abjects d’al-Assad envers son peuple, le temps où j’écrivais ces posts d’indignation, d’incompréhension (ici et ici) face à une situation inextricable qu’est la guerre civile syrienne.
Ne croyez pas que j’ai changé de camp. al-Assad reste ce dictateur assassin qui me révulse, me donne la nausée à la simple pensée de ce qu’il a fait subir aux siens.
Sauf que l’insoutenable décapitation de James Foley a inversé la vapeur. C’est l’occasion pour al-Assad de se racheter une conduite sur la scène internationale, au moment même où Hollande avoue avoir armé les rebelles … 
Le monde tourne à l’envers !
Simple rappel des faits (voire simplistes ... j’admets) comme je les ai cernés à mon humble niveau :
Dans l’élan du printemps arabe de 2011, les jeunes syriens, la plupart étudiants et en aucun cas islamistes, se lancent dans des manifestations à l’encontre de leur gouvernement, animés par l’espoir de le faire tomber comme les tunisiens et les égyptiens y sont parvenus.
La différence est que leur « président » réplique lourdement. Le conflit s’enlise. L’occident ne bronche pas même après les attaques chimiques d’al-Assad sur son propre sol, tiraillé entre Chine et Russie qui refusent d’intervenir et sa  soi-disant défense des droits de l’homme.  Les rebelles tiennent plus ou moins pendant deux longues années jusqu’à ce qu’ils se radicalisent récupérés par le mouvement jihadistes qui a déjà investi l’Irak. C’est à ce moment que j’ai cessé d’écrire sur le conflit syrien, ce conflit qui dépasse mes pauvres connaissances géopolitiques au Moyen-Orient. La seule chose que je sois capable de comprendre, c’est que dorénavant la guerre se joue entre un dictateur et des extrémistes hormis deux-trois bastions de rebelles qui ne se sont pas radicalisés. Comment prendre parti entre la peste et le choléra ???
C’est désormais le choix manichéen que va devoir faire l’Occident …

Dès l’annonce de l’exécution du reporter de James Foley par l'organisation de l'Etat Islamique, j’ai pensé (après le choc bien sur …) : c’est bon, al-Assad a gagné ! La presse n’arrête pas de nous rebattre les oreilles, de nous démontrer par A + B l’ampleur de l’organisation jihadiste, apparemment mieux organisée, mieux financée et mieux armée qu’al-Qaïda ! L’équation est simple, pour s’en débarrasser il faut « s’allier » avec al-Assad qui ne cherche qu’une seule chose : les éliminer et récupérer le tiers de la Syrie que l'Etat Islamique contrôle.

Dans le mille ! Je n’ai pourtant pas la prétention d’être une fine experte en conflits arabes mais c’est effectivement ce qui est en train de se produire ! Même si intérieurement j’espérais une autre issue  … hier j’ai comme reçu un coup de poing dans le bide en lisant ce gros titre de France24. Mon appréhension devenait réalité.
Certes les Etats-Unis n’ont pour l’instant pas répondu à la "main tendue" d’al-Assad (seul le Royaume-Uni a parlé d'une éventuelle coopération en refusant le terme "allié"), qui s’est naturellement engouffré dans la brèche. Les jihadistes le feraient presque passer pour un agneau … la mémoire collective est malheureusement bien courte … j’attends de voir la réaction de l’Occident et surtout des USA qui va devoir effectivement choisir entre le mal et ... le mal !
Je rappelle tout de même qu’ils sont leurs propres bourreaux, ces américains qui en envahissant l’Irak ont créé de toute pièce cette mouvance extrémiste. Loin de moi l’idée que Saddam Hussein était la solution, mais l’ingérence reste un débat complexe. Un peuple doit seul s’insurger ? De quel droit doit-on s’imposer sans être menacés (en en inventant … oui je sais ! Colin Powell nous l’a prouvé !!!) ? Sinon pourquoi ne pas attaquer la Corée du Nord ? ah oui c’est vrai ils n’ont ni gaz ni pétrole suis-je bête !!! Bref … je divague … écoeurée … incrédule par la situation chaotique de l’ensemble du Moyen-Orient … et … meurtrie …

4 commentaires:

  1. Sauf que j'ai lu quelque part qu'a priori la vidéo n'était pas vraie, c'était un canular ou quelque chose comme ça, mais apparemment ça reste à vérifier. Du coup, si cette décapitation se révèle réellement fausse, ça ne change rien du tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rumeur lancée sur la toile par je ne sais qui ...

      Supprimer
  2. Oui, c'est atterrant tout ça !!! A mon humble niveau, j'ai eu la même analyse que toi ... Merci Hollande de les avoir armés, merci à tous nos gouvernements pour les avoir financés (argent donné pour la libération des différents otages) ...

    Cet islamisme est une vraie peste pour l'humanité, pour tout le monde, musulmans en 1°. Il faudrait arriver à l'éradiquer !

    RépondreSupprimer
  3. j'ai une once d'espoir de croire que Hollande a armé les "vrais" rebelles soit pas l'Etat Islamique ! J'espère (aller on y croit) que nos services secrets sont assez bons pour savoir qui armer ! je confirme ta conclusion !

    RépondreSupprimer

On discute ?