vendredi 7 mars 2014

Au Pays des Brebis

Après les chèvres il y a quelques mois, la semaine passée direction la bergerie pour notre premier agnelage ! Séquence émotion pour toute la famille ... c'est la première fois que chacun de nous assistait à un si heureux événement ! 
Nous sommes montés mercredi dernier sur le plateau du Larzac (souvenez-vous ici ... mes origines paternelles) pour rejoindre ma soeur descendue de Paris pour les vacances ... problème de zone oblige, on ne se chope qu'une seule journée ! Les filles ont encore école. Après un repas gargantuesque ... direction la garrigue pour digérer ... les nuages menaçants nous rabattent aux bercails avec une escale à la bergerie ... c'est là que tout a commencé.
A peine entrés on ne s'entend plus tellement elles font du foin (ah ah ah). On est en pleine période où les brebis mettent bas. Déjà 400 agneaux ont vu le jour cette saison, ça gambade, ça chahute, ça tête de partout ... des gosses quoi ! 
la cour de récré
Le berger que connaît bien ma soeur nous annonce qu'une brebis est sur le point d'accoucher d'ici une dizaine de minutes ! On est tous excités rien qu'à l'idée d'assister au spectacle ! Nous sommes dans un élevage de brebis laitières, l'endroit idéal, pas de destin funeste pour nos amies ... on vit sereinement l'instant ! 
C'est bon, on a tous repéré la brebis prête à agneler ... la 1095 si ma mémoire est bonne ... on attend ... la voilà qui s'allonge ... les contractions ma bonne dame ! 
Tadahhhhh
Alors que Madame était en train de manger ... après avoir écrasé son gamin je vous le rappelle ... voilà qu'elle agnèle d'un deuxième bébé sans même s'en rendre vraiment compte ... Le berger nous dira qu'il s'agissait de ses premiers petits ... la nature est si injuste ... depuis quand on accouche de jumeaux aussi vite ??? 


Comme la brebis n'a pas l'air de trop s'intéresser à ce qu'elle vient de mettre au monde, un ouvrier agricole emmène les agneaux dans un coin, puis la mère et les enfermera d'une barrière histoire qu'ils fassent plus ample connaissance et surtout que les petits puissent s'alimenter !

Les filles étaient subjuguées. On a tous savouré ce moment incroyable pour nous les néophytes ! J'espère que vous aurez aussi apprécié ces naissances du quotidien ....

1 commentaire:

  1. Bonjour je travaille pour funky giraffe.fr et je voudrais vous demander si vous seriez intéressé par l'écriture d'une critique de nos produits bébé ? Nous serions très heureux de vous envoyer des échantillons. J'espère vous parler bientôt :)

    RépondreSupprimer

On discute ?