dimanche 19 janvier 2014

Tirer les rois, glander, boire et dire merci Foresti !

Ce WE j'ai appliqué à la lettre le sketch de Foresti ...  j'ai bien sûr nommé : 
 Comment ça vous ne le connaissez pas ? Comment ça vous ne l'avez pas vu ? Mais siiiiii, vous savez bien celui où elle nous explique comment clubber "by day" (un concept dont seuls les parents ont la clef) en toute quiétude bien sûr !!! 
Pour dire vrai, on n'a pas brunché ce WE ... on a juste tiré les rois ... épiphanie mon amie ... grâce à toi samedi j'ai pu glander en toute tranquillité et dimanche j'ai pu boire en société ! 

Certes, on aurait pu bruncher mais la galette était vraiment plus appropriée pour m'assurer un samedi ET un dimanche en paix !
Comme je ne suis pas une radine de l'astuce, une égoïste du secret, je vous dévoile mon plan B ...

Le samedi c'est le lancement des hostilités ... la mère stratège que je suis organise un grand atelier création de couronnes ! Une fois la couronne découpée en 2-2 ... une valisette Hello Kitty sous le coude bien remplie de tampons, stickers et autres trouilloteuses (euh Cars pour les garçons ça marche aussi !), c'est parti pour une bonne heure de tranquillité ... enfin presque car il faut tout de même avoir une oreille tendue pour répondre toutes les 5 mn à la même question (X2) "mamannnnnn elle est belleuh ma couronne ?" ... "oui oui ma chérie c'est magnifique, continue, regarde là c'est trop vide !"
Et puis on s'aperçoit que la couronne est trop courte ! C'est ballot. Il faut recommencer ... en faire une deuxième pour les attacher ensemble ... C'est reparti pour une autre 1/2h où je peux m'occuper peinarde ... 1/2h seulement car les enfants sont  si vite blasés ... pas question de les bloquer deux heures à la même occupation ... Soit, j'ai quand même gagné une bonne heure et demi rien que pour moi en ce samedi après-midi ! 
 2ème round : le dimanche matin aux fourneaux (enfin vers midi plutôt ... on est dimanche faut pas déconner non plus ...) pour préparer la galette ! En voilà une recette facile où l'on peut vraiment mettre ses gosses à contribution ! Pimprenelle du haut de ses 6 ans sait maintenant casser les oeufs ... à vrai dire je supervise de loin ...
 Bouchon se contentera de verser le sucre vanillé ... c'est déjà pas mal ... 
 Viens le moment le plus sympa : planquer les 2 fèves ! Je ne manquerai pas de faire une croix sur la pâte pour les repérer histoire d'éviter une baston 3 heures plus tard ! 
 
Opération badigeonnage ... l'une après l'autre sinon c'est la crise de jalousie ...

 Voilà le résultat : notre pretexte pour se taper des coupettes à 4-30 de l'aprèm ! les filles sont ravies d'avoir eu comme par hasard la fève ... incroyable ... complètement dingue ajouterais-je ! Innocence de l'enfance tu m'épateras toujours ! Quant à nous ... on boit ... ça va de soi ... et je dis : à la tienne Foresti !

9 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour cette astuce !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et puis sinon il reste les brunchs pour au moins sauver ses dimanches, hein ? ;)

      Supprimer
  2. Héhé chez mes parents nous sommes également tombés sur une galette avec DEUX feves, et incroyable également la loupiotte et la biscotte en ont eu chacune une ;-)
    Elle est très belle votre galette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le hasard fait si bien les choses, hein ?
      merci pour le compliment, je l'ai trouvée un peu trop cuite mais les autres ont adoré ! en fait c'est tellement facile à faire que je ne pense pas en racheter de si tôt !

      Supprimer
  3. Belle galette!
    Sinon foresti, moi, elle me sort par tous les trous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que Foresti se la pète de plus en plus et je peux vraiment comprendre qu'elle énerve car parfoi selle me saoule aussi ! mais elle a de supers auteurs ! j'ai vu son sketch pour la premiere de la quotidienne de Ruquier et c'était juste énorme !

      Supprimer

On discute ?