vendredi 10 janvier 2014

La féérie du Musée des Arts Forains de Paris

Le 2 janvier dernier, c'est un voyage extraordinaire que ma Pimprenelle et moi accompagnées d'une de mes meilleures amies et de ses fils avons fait ! Nous avons été visiter le Musée des Arts Forains à Paris (Métro Cour St Emilion ligne 14).
Le Musée n'est ouvert au public que pendant les vacances de Noël ... enfin pas vraiment ... on peut le visiter le reste de l'année en visite guidée si l'on arrive à constituer un groupe ou lors de soirées privées. Certes le budget serait assez conséquent pour les modestes bourses comme les miennes mais on peut très bien y organiser un anniversaire !
Vous découvrirez au Musée des Arts forains la collection d'un passionné : Jean-Paul Favand qui y a regroupé sur 5000m2 tout un tas de curiosités, de décors, de jeux et de manèges bien sûr ! La particularité des lieux est que tout est accessible et qu'on s'y amuse comme dans une fête foraine ... enfin une fête qui daterait d'il y a 100 ans ... seuls les vêtements des visiteurs nous rappelle que nous sommes bien en 2014 ... pour le reste, il n'y a plus d'âge ... animateurs compris qui revêtissent des tenues de la belle époque agrémentés d'une gouaille qui nous met de suite dans l'ambiance.
Pimprenelle a été impressionnée à notre entrée car il y fait sombre et qu'on tombe sur d'étranges créatures comme cette femme à tête de licorne ... mais le jeu et l'amusement prennent vite le dessus. 
Reconstitution d'une loge de forains 
 Un majestueux éléphant avec d'incroyables détails comme ces yeux de Buddha peints sur sa trompe.
 Un énorme cochon sur lequel on pouvait monter
 Dans la première salle où tout le monde s'agglutinait pour jouer à la course aux chevaux, Pimprenelle n'était pas encore assez rassurée pour tenter l'expérience ... mais quand on est arrivé à la course des garçons de café qui est exactement conçu de la même façon, on ne pouvait plus l'arrêter ! Chaque joueur a une piste devant lui où il doit lancer une boule. Suivant le trou dans lequel elle tombe, le garçon de café qui porte notre numéro avance de 1, 2 ou 3 pas. Le premier arrivé a gagné ! C'est l'effervescence ... l'hystérie collective ... la compétition bat son plein ! Mention spéciale également à un animateur à l'humour cynique qui m'a fait rire aux éclats comme jamais ! Je crevais d'envie d'y jouer mais les enfants d'abord ! Je me suis durement sacrifiée pour ma fille ... 
 Même jeu mais avec une course de gondoles cette fois. 
Vestiges de cibles de tir à la carabine 
Pimprenelle n'a pas voulu aller sur le manège à pédales ... concept intéressant puisque ce sont les clients qui doivent pédaler pour le faire tourner ... pour info 20 000 heures de travail et 80 corps de métiers ont été nécessaire pour le mettre en état de marche ... heureuse que ma fille l'ait zappé, ce qui m'a évité de sortir toute épuisée ... Pimprenelle s'est contenté du carrousel avec les chevaux en intérieur et du petit manège en extérieur.
Mais le Musée ce n'est pas seulement ça ... c'est aussi des spectacles merveilleux ... des animations ... des acrobates ... des clowns qui rythment la journée dans les différents endroits du chais. 
On s'évade, on voyage dans le temps les yeux écarquillés !
La déco extérieure est soignée et tout aussi sublime !
Vous l'aurez compris c'est l'endroit "to be" avec ou sans enfants pendant les fêtes de fin d'année ... Un conseil, préférez le matin pour éviter la foule ... et si un jour vous recevez une invit' pour un événement ne refléchissez pas : foncez ! 
Toutes les infos ici : http://www.arts-forains.com/

4 commentaires:

  1. L'Homme y a passé une soirée privée avec sa boîte, et en est ressorti des étoiles plein les yeux ! J'aimerais bien le voir moi-même, mais j'ai peur de la foule lors des rares jours d'ouverture... Ca a été ? Vous n'avez pas trop attendu à chaque manège ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On s'est donné rendez-vous à 10h15 et sincèrement ça a été ... forcément plus on avançait dans le temps plus les lieux se remplissaient. Je pense que si tu as le courage d'y aller à l'ouverture c'est top ! Le paradoxe c'est que nous n'avions pas réservé nos billets et qu'on a moins fait la queue (rentrés quasi de suite) que ceux qui récupéraient leur résa ! en ts les cas vas-y c'est fabuleux !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. C'est juste incroyable ! l'an prochain le Cromignon sera assez grand pour vraiment en profiter : à faire !!!

      Supprimer

On discute ?