vendredi 29 novembre 2013

L’endométriose … cette maladie qui ronge les femmes de l’intérieur


Si je vous dis qu’il existe une maladie qui touche une femme sur dix, qui leur provoque des douleurs absolument insoutenables dans le bas ventre principalement au moment des règles, une maladie qui est toujours détectée trop tard, que les professionnels de la santé eux-mêmes et gynécos en première ligne connaissent mal, vous ne me croirez pas ! 
Et bien si, malheureusement elle existe et détruit la vie de centaines de femmes … non pas qu’elle soit mortelle mais qu’elle fasse tellement souffrir qu’elle peut les rendre invalides, stériles et même dépressives puisqu’elles passent pour des illuminées atteintes d’une maladie mystérieuse.
Ce syndrome est l’endométriose.

J’ai la chance de ne pas en être atteinte. Quand j’ai lu un article sur le sujet il y a quelques années dans Marie-Claire, j’ai cru halluciner ! Les victimes sont mal prises en charge, quasi dédaignées du style « ma fille tout le monde a ses règles ». Les médecins sont mal formés et tellement peu informés. Les symptômes sont multiples et insidieux. Les souffrances physiques et morales sont violentes. J’ai été vraiment choquée qu’au 21ème siècle en France des femmes souffrent autant d’une maladie si peu considérée.
Ces femmes portent aussi le poids de la honte, celui de devoir révéler que c’est leur intimité la plus profonde qui les rend malade. Après la lecture de cet article je me sentais concernée étant tout simplement une femme !

Il y a deux mois, je reçois à nouveau mon fidèle Marie-Claire et je lis l’interview express de Marie-Anne Mormina qui a fondé Lilli H contre l’endométriose, un site web qui vient en aide aux femmes qui en sont atteintes, un site web qui essaie de faire bouger les choses.
J’ai donc contacté Lilli H contre l’endométriose afin qu’elle nous explique son action auprès des malades mais également auprès de l’Etat.  Les créatrices de ce site sont des « endogirls » (malades elles-mêmes) et nous prouvent qu’avec leur détermination et même quelques touches d’humour il y a de l’espoir. Voici notre entretien :

Pour commencer est-ce que vous pouvez nous dire ce qu’est l’endométriose et nous citer les symptômes les plus courants ?

En version simplifiée, ça veut dire que chaque mois le corps de la femme s'apprête à recevoir un embryon au moment de l’ovulation. Pour cela, la paroi de l’utérus, appelée endomètre, se “gonfle” de sang. Si aucun embryon ne s’y niche, alors la paroi se désagrège sous l’effet des hormones, et on saigne, ce qui provoque nos règles. Lorsqu’on a une endométriose, des cellules de cette paroi (ou en tout cas agissant comme telles) se trouve ailleurs dans le corps (parois extérieures des ovaires, trompes, utérus, intestins, vessie, rectum... parfois aussi poumons, coeur, peau, oeil, nombril…) Sauf que là où elles sont logées, il n’y a rien de prévu pour qu’il y ait épaississement, et encore moins évacuation du sang une fois qu’elles se désagrègent. Alors ça provoque des kystes, des adhérences etc. Ce qui devient extrêmement douloureux, handicapant et évidemment mutilant.



Les symptômes de l’endométriose les plus fréquents sont (liste non exhaustive) : règles douloureuses (dysménorhée), douleurs pelviennes fréquentes, défécation douloureuse, douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunie), difficulté pour uriner (dysurie), douleurs abdominales, lombaires, saignements (par voie vaginale ou rectale) principalement prémenstruels, diarrhée ou constipation, troubles digestifs, brûlures urinaires, sang dans les urines, lombalgie, infertilité, fatigue. On peut en avoir aucun comme tous, certaines femmes sont asymptomatiques et ne découvre la maladie que lors d’une infertilité par exemple. En général la maladie a eu le temps de faire de gros dégât en silence...

Si une lectrice pense avoir trouvé la cause de ses maux en vous lisant, que lui conseillez-vous de faire ?

Avant toute chose, vous devez parler de vos symptômes et de votre intuition au sujet de l’endométriose à votre médecin traitant ou gynécologue. N’oublions pas que de nombreux généralistes et même gynécologues ne connaissent pas cette maladie (!!!) alors n’y allez pas les mains vides (ou la tête vide). Renseignez-vous un minimum (http://lillih.endometriose.free.fr/) de façon à le faire parler un peu, et mettez en perspective votre histoire médicale avec cette pathologie. Cela lui permettra peut-être de faire des associations qu’il n’avait pas envisagées.

Si vous n'êtes pas satisfaite des relations que vous entretenez avec votre médecin, pour quelque raison que ce soit, n'hésitez pas à changer de médecin et à nous contacter via notre site ou notre mail lilli_h@ymail.com

Comment est née Lilli H contre l’endométriose ?

Une endogirl vieille de la veille et particulièrement en colère contre le silence, les tabous, et l'incompréhension qui entourent l'endométriose ... Elle a alors décidé de regrouper les femmes qui en souffrent - et leur entourage - pour faire connaître la maladie, faire avancer sa prise en charge et faire changer les mentalités …

Quels sont vos principaux objectifs avec la création de ce site ?

Nos objectifs sont de plusieurs ordres :

- auprès des malades, nous faisons un travail d’information, d’explications, mais aussi de soutien et d’aide. Nous leur donnons par exemple des moyens concrets pour les aider à parler de leur maladie et faire comprendre ce qu’elles vivent à leur entourage (manifeste de l’endogirl, prêt à mailer etc.) et nous les encourageons vivement à ne pas rester ni dans le silence ni dans la souffrance, à tout faire pour trouver le bon médecin qui saura les entendre et respecter aussi leur choix de thérapie,
- auprès du grand public : informer en masse sur la maladie pour voir changer les mentalités
- auprès des médias : les solliciter pour qu’ils en parlent de plus en plus afin de briser le silence et les idées reçues, aider le grand public à changer d’opinion sur notre maladie
- auprès des autorités compétentes : faire évoluer nos droits pour avoir les mêmes droits que les personnes souffrant de longues maladies reconnues (prise en charge à 100% automatique, accès à l’invalidité pour les cas lourds, reconnaissance de travailleur handicapé…) 

Quels sont les premiers fruits que vous avez récoltés grâce à vos actions ?

Nous n’existons que depuis deux ans et notre travail est un travail pour les générations à venir. C’est long de changer le monde ! Mais nous avons déjà quelques jolies petites victoires pour nous encourager :

- le nombre de personnes qui nous suivent, de femmes malades qui nous écrivent en nous disant “merci, je ne suis plus seule face à l’endométriose” ou “merci, grâce à vous mon entourage commence à comprendre.” C’est précieux…

- Sonia Dubois, journaliste et comédienne, a accepté d’être la marraine de notre mouvement et de nous aider dans notre lutte.

- Plusieurs magazines ont répondu présents à nos sollicitations et ont donc publié des articles parlant de notre combat ou de la maladie.

- Le rôle d’organisatrice à l’échelle nationale de la première marche mondiale contre l'endométriose, la Million Woman March for ENDOmetriosis, qui aura lieu à Paris le 13 mars 2014. Nous attendons énormément de cette manifestation et espérons être très nombreuses et nombreux à faire entendre la voix des endogirls !

Comment peut-on vous aider ?

En faisant passer l’information sur l’endométriose car notre but est avant tout d’informer la population en masse sur l’endométriose non seulement pour que les mentalités changent, mais aussi pour que les femmes qui en souffrent sans le savoir et cherchent encore et toujours ce qui peut bien les faire souffrir gagnent un temps précieux en recherches et examens.



Pour cela, vous pouvez :

- liker notre page Facebook,
- imprimer nos affiches et aller les distribuer un peu partout,
- faire circuler nos vidéos et nos supports de communications,
- nous suivre en participant et relayant les actions que nous proposons (comme par exemple lors des semaines européennes de l’endométriose),
- parler tout simplement de la maladie autour de vous (vous serez surpris de voir à le nombre de femmes qui vous diront “j’ai cette maladie” ou “je connais quelqu’un qui…”),
- mais surtout, surtout ETRE PRESENT(E)S A LA MANIFESTATION DE LA MILLION WOMAN MARCH FOR ENDOMETRIOSIS LE 13 MARS 2014 A PARIS !!!!!
Merci d’avoir accepté cette interview pour Babidji.
J’espère que ce post apportera une réponse aux douleurs mystérieuses que subissent peut-être certaines lectrices qui se sentent abandonnées.

Je vous conseille bien sûr de visiter le site de Lilli H contre l’endométriose, de liker leur page FB et, de visionner cette vidéo qui vous fera prendre conscience de l’ampleur de la situation. 
Enfin, la prochaine fois que vous serez au milieu d’une foule, comptez 10 femmes autour de vous et dites-vous que l’une d’entre elles souffre d’endométriose.
Post publié également sur le blog Ils changent le Monde

mercredi 27 novembre 2013

Etre Mère #84 ... Docteur en Tétris !

Etre Mère et ... ranger ! 

Au moment même où l'on devient mère, on comprend que la tâche va être lourde :  celle de devoir ranger inexorablement encore et toujours ... ça commence par ces satanées tables à langer où il faut amasser couches, liniment, coton, crèmes, médocs, changes et rechanges ... bref faire tenir un magasin de puériculture + une parapharmacie sur 60 cm2 !
C'est un peu comme un entraînement en quelque sorte ... un tour de chauffe ... car plus les gosses grandissent plus le constat est accablant !!! 
Bref, j'ai passé mon doctorat en Tétris ... j'ai réussi à faire tenir les livres et les jouets {presque tous ... quelques poupons, poussettes, ferme et citrouille traînent au sol ... sans compter cette magnifique cuisine Smoby qui orne mon salon depuis maintenant 3 ans ...} de deux gamines dans deux bibliothèques ! Le miracle ou plutôt mes prières constantes font que ce joyeux bazar tient dans un équilibre (in)certain ! 

Je remercie solennellement l'inventeur des boîtes en carton sympa et des paniers de rangement ... merci à toi l'inventeur ! 
Cette semaine retrouvez les Etre Mère chez : Môman Imparfaite avec laquelle je partage exactement les mêmes points de vue ... bienvenue au club ! La Mère Lacunaire qui tout comme moi est dans une phase d'appaisement, lisez ses posts sur "la bête" car j'ai vécu essentiellement la même chose ! De toute façon dès qu'on se sent mieux dans ses baskes tout va aussi mieux dans la famille ... Nana qui a eu euhhhh comment dire euhh une journée un tant soit peu très très remplie ! Mammmaaannn, mais aussi... subit les mêmes caractères bien trempés chez sa fille que moi avec Bouchon ... hmm hmmm pas facile tous les jours je compatis ! Maman Louzoù une mère extraordinaire ... celle qui ne pense qu'au bien être de sa fille la nuit tout contre elle en pleine crise d'asthme, Steph qui doit tout comme moi trouver du taff ... et ici dans le Sud c'est cocasse (vous me direz en ce moment c'est partout la même ...), Mama Chouch qui nous avoue qu'être mère c'est aussi parfois être ... bloggeuse ! et oui !, De quoi je me Mél nous explique comme c'est bon d'être une mère imparfaite à la maison et, DDLC and Co qui doit confier ses enfants à des irresponsables ... écoeurant et flippant ! 
Merci à toutes et à la semaine prochaine !!! 

lundi 25 novembre 2013

Je t'Aime Pimprenelle

Mon Bouchon ! C'est MON Bouchon qui ce soir a déclaré sa flamme à sa grande soeur pour la première fois ... 
Pimprenelle en était sur les fesses et moi j'étais soufflée ! C'est sorti comme ça, d'un coup, sans qu'on ne s'y attende, ce doux "Je t'Aime Pimprenelle" alors qu'elle lui faisait le bisou du soir ... avec sa petite voix et ses petites fautes de prononciation ... j'ai fondu ... comme un chamallow au barbecue ... dégoulinant d'amour, d'admiration des p'tits coeurs de Bisounours pleins les yeux ! 

Et Bouchon n'a pas dit ça pour rien ... elle l'a dit pour réconforter sa soeur, la consoler ... 
J'ai torturé ma grande fifille d'amour ce soir ... des pleurs, des cris, des larmes énormes ont coulé alors que je tentais désespérément de lui enlever une horrible écharde du doigt bien planquée sous la peau ... alors même si au moment du coucher ce n'était qu'un lointain souvenir ... Bouchon, elle, n'avait pas oublié ...

C'était un "je t'aime" sincère.
C'est tellement bon de les voir s'aimer si fort ... leur complicité m'étonne tous les jours ...

Ca aurait pu être aussi un bon "Etre Mère" mais je ne pouvais pas attendre mercredi ... je suis gonflée à bloc ... gonflée d'amour le coeur prêt à exploser ! 
Crédit Photo www.auxstickers.com

mercredi 13 novembre 2013

Etre Mère #83, être du côté obscur de la Force ... Rouge !

Être Mère c'est se coltiner le sale boulot ...
Oui parce que le gros barbu il a le beau rôle ... joli mythe que ce type qui va venir du Pôle Nord couvrir les gosses de cadeaux ... sauf qu'en attendant, pour le job c'est Bibi qui s'y colle ! 

D'ailleurs le mot est plutôt bien approprié puisqu'il commence par cet interminable atelier collage pour la lettre au Père Noël ... interminable non pas parce que c'est long de couper et coller ... non non non car c'est encore Bibi qui assure les travaux manuels : Bouchon est encore trop petite pour le faire elle-même et Pimprenelle décrète une fois sur deux que c'est vraiment trop difficile à découper (heureusement que Mamie Chérie est dans les parages pour mettre la main à la pâte...).
L'atelier est juste loonnnng en négociations ! 
"Ma Chérie tu sais que le Père Noël ne peut pas apporter tout ça ... il a beaucouuuuup d'enfants à gâter"
"Mon amour je ne pense pas que tu aies vraiment besoin de cette batterie électrique ... si je t'assure ... et puis ta chambre est trop petite de toute façon"
"Meuh nan ça c'est pour les bébés il y a écrit 3 ans" (ne jamais dire qu'en fait c'est "à partir de" ... histoire de réduire sensiblement la liste de trucs qui ne servent à rien)
"comment t'expliquer que si tu commandes la voiture électrique Minnie il n'y aura rien d'autre et que ce n'est même pas sûr que le Père Noël ait pu faire un crédit à la conso cette année pour la payer" (la dernière partie de la phrase est optionnelle ... ou tout du moins ne sera pas comprise par l'interlocuteur mais ça fait quand même du bien de l'extérioriser).

Alors oui la liste de Noël est une vraie corvée ... ou une torture dirais-je ... la mère est tiraillée entre les yeux émerveillés de ses gosses devant les pages de ces catalogues qui dégoulinent de jouets plus bigarrés, gros, grands, phénoménaux les uns que les autres ... son portefeuille qui fait grise mine depuis quelques années ... le rejet de tout ce plastique pour rien ... de cette course à la conso excessive et démesurée ... alors OUI c'est dur de trouver un compromis de leur faire entendre que NON elles n'auront pas tout à Noël.

Et puis n'oublions pas le Père ... car une fois la liste en-fin terminée ... il la regarde perplexe de voir que sa fille veut du maquillage ... hors de question conclut-il ... sauf que ce maquillage elle en rêve depuis des lustres ... je tente de plaider en la faveur de Pimprenelle ... que c'est pour se déguiser en princesse ... mais non ... pas de compromis possible ... refus catégorique que sa gamine se peinturlure à coup de produits chimiques dégueus (il n'a pas tort, c'est sûr) ... 
Je crois avoir trouvé une alternative : ces têtes ignobles (oui je trouve ça trop moche) à coiffer ET maquiller ! 

Et puis Noël c'est le seul moment de l'année où je cède ... où j'accepte qu'elles aient des jouets qui ne me plaisent pas ... c'est ça aussi la partie magique de l'histoire sinon à quoi bon jouer le jeu ? Ma foi je suis plutôt contente d'avoir éviter les Monster High (oui bon quoi, je ne lui ai pas laissé le choix et alors ! j'avoue ...) ou autre bébé qui rote, pète, pleure, crie, fait caca et pipi ! 
Bouchon veut un aspirateur ? très bien et qu'on lui en trouve un qui aspire pour de vrai SVP ! 
Le lecteur CD karaoké euh on verra pour ses 16 ans ... Bouchon n'a pas besoin de micro pour se faire entendre !
Les Kaplas elle adore ça et ça a été sa première requête ... je pense qu'on va d'ailleurs faire un cadeau commun aux deux sur ce coup là ! Oui parce que tous les ans elles reçoivent des cadeaux à leurs deux noms (il y a deux ans une tente champi Oxybul et l'année dernière un chien FurReal qui aboie et saute partout gggrrrr) : ceux qui coûtent plus cher, ceux auxquels on sait qu'elles vont pertinemment y jouer à deux ... ça évite aussi les crises du "c'est à moi et pas à toi !".
Pimprenelle devra oublier sa mallette de maquillage ... adieuuuuu
Mais Bouchon aura son lapin sauteur vert ... un truc qui plait trop à l'Homme et qui l'a déjà commandé ... on se demande qui se fait le pus plaizzz dans l'histoire ??!?!!
Cette semaine on retrouve les Etre Mère chez : Moman Imparfaite ... un post qui raisonne en moi comme une madeleine de Proust mais plutôt version Mangas !!!, Mam'Zelle A et sa douce déclaration d'amour à sa grande ... trop grande même ! NiouzMum qui fait passer l'aspiro à ses gosses et leur fait même boire du mojito ... au-secours ! Stéphie qui nous fait un portrait magnifique tout en sensibilité d'une Cacahuète ! Petit Diable qui m'épate encore en faisant un très gros sacrifice pour sa fille (la femme qui avait des journées de 30 heures c'est elle !), Nana qui a la possibilité d'élever sa fille dans une double culture ... sa fille qui est bilingue : quelle chance ! Mél de quoi je me Mel qui divague ... qui s'écrase ... qui râle aussi un peu mais ça fait du bien ! et Maman Chat qui nous offre une fabuleuse leçon de self control face à son petit qui l'a tapé ... un belle analyse intéressante à lire ! Aussi chez La Ménagerie, Vivi Mam' et Yeude !!! 

samedi 9 novembre 2013

Je vois la vie en ... [orange]

Oui je sais j'ai quasi 10 jours de retard sur ce rendez-vous lancé par Ali ... en fait je ne vous l'ai jamais dit mais je suis TOUJOURS à la bourre ! c'est comme ça ... limite quand je suis à l'heure je ne me sens pas bien ! 

Bref ! je voulais vraiment y participer à ce RDV des couleurs sauf que je le loupe toujours ! alors loupé pour loupé autant le faire en décalé sinon jamais je n'y arriverai ! 
Le concept est tout bête : photographier des objets de notre quotidien autour d'une couleur choisie et ce mois-ci (enfin le mois précédent plutôt ... octobre) c'est Malise qui l'a choisie ... au grand désespoir de Ali qui la déteste and the winner is : orange !

Perso j'aime bien le orange ! Ca met la patate c'est vitaminé ! je ne dis pas que je m'habillerais de la tête aux pieds en orange mais en déco par petites touches j'adore ! 
Et puis le orange c'est vintage ! la couleur de mon enfance ... fin 70's début 80's ... 

Déjà, pour commencer ce RDV en retard et en décalé, je vais tricher : Ali ne voulait qu'un seul objet exceptionnellement cette fois-ci ... j'en ai choisi deux ... deux jouets emblématiques de mon enfance ... deux jouets que ma mère a gardé parmi tant d'autres ... deux jouets qui font désormais le bonheur de mes filles ! 
 Ecureuil Culbuto Jouet Marchal
La célébrissime citrouille Vulli ... ils ont réédité l'arbre mais pas la citrouille je ne sais pas pourquoi ... elle est décolorée d'un côté car est restée trop longtemps sans bouger une face au soleil ! Tanpi pour elle !!!

mercredi 6 novembre 2013

Etre Mère #82 ... et réaliser que sa fille est une future bimbo !

Être Mère ... c'est se retrouver avec sa fille de 5 ans et demie face à la pub pour le dépistage du cancer du sein ...
Nous sommes assises côte à côte en ce mardi 5 novembre à l'heure du déjeuner ... Pimprenelle est malade depuis lundi et reste au chaud avec moi. Nous regardons la Nouvelle Édition sur Canal quand passe cette pub.
Je vois ma fille médusée au moment où la femme commence à se déshabiller "oh bah ça maman dis donc ... elle a des gros nénés bien plus gros que les tiens !
Euhhh oui on va dire ça comme ça ! 
Et maman c'est quoi ça ? pourquoi elle montre ses nénés la dame ?
C'est une pub pour la santé
Ah ! Pour savoir si elle est mince ou pas !"

Ma fille est une future bimbo en puissance obsédée par la grosseur des seins et la dictature de la minceur ... punaise c'est pas gagné #meredesesperee 
Et puis sinon cette anecdote me permet de faire une piqûre de rappel sur l'importance d'aller se faire régulièrement dépister chez son gynéco, faire des mammos ... c'est trop important ! 

mardi 5 novembre 2013

Super U milite pour l'égalité des sexes, si si c'est vrai !

On m'aurait un jour dit que je bénirais un grand distributeur je ne l'aurais jamais cru plaidant non coupable ! 
Illustrations et images copyright www.magasins-u.com (captures d'écran)
Et pourtant si ! 
Super U rentre dans la lard pour la deuxième année consécutive des idées reçues avec son catalogue de Noël.
On y voit des gamines jouer au mécano et des gamins pouponner ! 
Oui vous avez bien lu, égalité des sexes et surtout beau coup marketing et commercial ! 

Je salue l'initiative car d'une on s'aperçoit tous au quotidien que lorsque sa fille va chez un copain elle s'éclate avec ses bagnoles et que lorsqu'un pote de mes filles débarque à la maison il joue à la dînette sans se poser de questions !
Bien sûr que naturellement les filles vont adorer les Barbie et les garçons Cars ... mais ça n'empêche qu'ils aiment aussi le reste et qu'on leur interdit presque ... 
Petite je demandais des Musclors et autres établis au barbu sans pour autant être tombée dans une mauvaise caricature de Gazon Maudit. Parce que oui moi je n'en avais rien à faire des poupées mais adorais aller bricoler avec mon père.

Alors certes Super U grâce à ce catalogue va choper de nouveaux clients, rendant la requête des gamins "normale" pour les parents inquiets ... ça veut dire que Léo va avoir droit à son stand de "marchand" et Annie son garage à voitures de course. 
D'une c'est donc un bon coup commercial et de deux marketing puisque j'en parle ici même ! Et je ne suis pas la seule ... puisque le phénomène est arrivé jusque moi par Anne Thoumieux via le site du Nouvel Obs
Sauf que l'histoire ne s'arrête pas là malheureusement ... la majorité des gens y verront juste une évolution de la société avec une ouverture d'esprit de plus en plus marquée (je ferais remarquer qu'en maternelle les jeux sont communs à TOUS les enfants, qu'on y voit des gars coiffer des poupées et des filles faire rouler des camions de pompier) ... d'autres zapperont carrément sans même s'apercevoir qu'une gamine manoeuvre la grue et non un garçon ... bref l'histoire aurait pu s'arrêter là ... mais elle a été récupérée par des extrémistes ... les mêmes qui suivaient Barjot ou qui balancent des bananes à Taubira ...
A ce moment on se dit que sans déc, ces mecs ils n'ont vraiment rien d'autre à faire de leur vie ... persuadés que si Jules joue avec Dora il finira dans la Cage aux Folles ... c'est juste désespérant ... affligeant de sectarisme voire de racisme ... 
Allez lire cet article Catalogue de Noël : bravo Super U d'horripiler le Printemps Français et les autres réacs par Dom Bochel Guégan ... ou comment tomber des nues ! 

vendredi 1 novembre 2013

Loulou et les Galopins de Calcutta

Loulou ... vous vous souvenez ? 
Vous ne l'avez pas oubliée ? 
Loulou ? ... oui c'est elle ... 
Cette mistinguette de 80 cm de haut qui fait le tour du Monde avec ses parents !
Aaahhhh ça y est ? ça vous revient ? J'me disais bien aussi on ne peut pas zapper un aussi beau projet !

Pour vous rafraîchir les idées c'est ICI ... vous saurez tout sur Loulou et ses parents qui font le tour du monde en allant à la rencontre d'associations qui s'occupent des enfants et surtout qui donnent la parole aux gamins ! Franchement mettre à profit son voyage pour les autres ... le rendre utile et aider des gosses je trouve ça juste magnifique. Jugez-en par vous-mêmes. 

Loulou elle a bien choisi son 1er pays ... si je vous dis qu'il s'agit d'une étape qui me tient particulièrement à coeur ... une terre dont j'ai maintes fois foulé le sol et qui me manque atrocement ... 
C'est l'Inde bien sûr ! 

Loulou a baroudé dans le Nord du pays, de la capitale aux traces du Dalaï Lama pour terminer son périple indien à Calcutta ... c'est une ville que j'adore ... je n'y suis allée qu'une seule fois mais j'ai succombé à l'atmosphère qui s'en dégage ... son histoire, son architecture qui tombe en ruine malheureusement ... et ses habitants ! Les bengali ont une identité propre, une culture incroyable et une littérature très riche dont sont issus les plus grands poètes indiens.
C'est dans cette cité que Loulou a rencontré l'association Les Galopins de Calcutta qui recueille les enfants d'Howrah Station principalement, la plus grande gare de la ville ... cette gare par laquelle nous sommes arrivés avec l'Homme depuis Delhi, notre Royal Enfield chargée dans un wagon pour nous offrir un des voyages les plus mémorables : le tour du Sud de l'Inde à moto ... c'était il y a 7-8 ans ...

Les gares en Inde grouillent d'enfants abandonnés, perdus, enfuis, livrés à eux-mêmes qui s'affairent aux plus basses besognes. Les premières fois qu'on est confronté à ces gosses sont d'une violence inouïe pour nous autres occidentaux.

C'est eux qu'a décidé de sauver Fabienne Fichet la fondatrice de l'association Les Galopins de Calcutta ... elle les recueille, les éduque, leur offre un toit, un foyer et de l'amour qu'ils n'ont parfois jamais connu. Oui ça sonne mièvre et larmoyant ... certaines mauvaises langues diront même que c'est encore pour extirper des sous ... mais allez voir cette vidéo et ensuite on en reparle après, d'accord ? 
Alors convaincus ? Elle déchire Fabienne, non ? Vous pouvez soutenir l'association par des dons divers et variés ou parrainer un enfant.

Vous avez vu il y a eu du nouveau depuis la dernière intervention de Loulou sur ce blog ! Ses parents ont mis en ligne ce magnifique site web, ont fait de superbes photos, plein de montages vidéo incroyables aussi ! Ça promet pour la suite du voyage (#jalouuuuseencoreettoujours) ! Continuez à les suivre sur leur page Facebook, à la liker et à la partager ! Vous découvrirez le travail de plein d'autres magnifiques associations dans d'autres pays. 
 Leur avatar 

La famille en vrai ! 
Pour info ... Loulou est en ce moment au Cambodge ... je sens qu'elle va réaliser un de mes rêves : visiter Angkor ... 

Cet article est également publié sur le blog communautaire "Ils changent le Monde" ... je vous en parle très vite !