mardi 23 avril 2013

Trop contente pour elle !


Vous vous dites que cette phrase sent l’hypocrisie à plein nez … que de nos jours l’amitié n’est plus sincère … que malgré tout on ne peut se réjouir à 100% de la réussite des autres ?

Heureusement que NON !

Bien sûr qu’on est encore capable d’être trop content pour ses amis sans fausseté aucune. Bien sûr qu’on peut être trop fier d’eux ! Pour ma part je suis autant excitée quand il arrive des choses extraordinaires à mes proches que pour moi-même … non ce n’est pas de la démagogie … ça vaut dans tous les domaines : grossesse, promotion, nouvel appart, 5 kilos de perdus, super mec (ou nana) … tout ça quoi !

Dans ce tout, il y a la réussite professionnelle, le job tant convoité, celui que l’amie envers et contre tous a réussi à dégoter !

Je vous ai déjà parlé de La Journaliste (ici ou encore ici) et bien aujourd’hui c’est encore d’elle dont il s’agit et seulement elle ! J’aurais pu disserter sur la réussite d’autres amis sauf qu’ils ne verraient pas d’un très bon œil que j’étale leur vie, leur nouvelle acquisition immobilière, leur nouveau salaire, ou le CV de leur nouveau conjoint photo à l’appui dans les pages virtuelles de Babidji !
La Journaliste depuis quelques jours est entrée dans la vie médiatique alors OUI je peux vous en faire partager quelques bribes …

La Journaliste et moi nous connaissons depuis la 6èmeLa Journaliste et moi avons fait de la comédie musicale ensemble, j’ai même dormi plusieurs fois chez elle en 4ème, en 3ème… au collège et au lycée quoi ! J’ai même été à mon premier concert avec elle : Vanessa Paradis 1993 période Kravitz à l’Olympia … une invite qu’on n’oublie pas ! (punaise la claque des années qui passent …).
Je ne vais pas non plus  vous faire une version idyllique de notre relation … une relation avec ses hauts et ses bas, ses agacements (mutuels j’imagine) jusqu’à l’éloignement après le concert de Vanessa Paradis 2001 à l’Olympia période Depp du tout début.
FaceBook et une connaissance commune qui a joué les entremetteuses nous ont replongées dans le bain de l’amitié (c’est beau ce que je dis …). Ca fait 5 bonnes années que nous nous sommes retrouvées … certes à distance l’une (elle) étant toujours à Paris et l’autre (moi) ayant migré vers le Sud.

Après l’avoir quittée étudiante, je la retrouve dans sa nouvelle vie active : journaliste beauté freelance alias La Journaliste.
Son monde est à des années lumières du mien … certes j’aime bien comme toutes les filles prendre soin de moi mais de là à le vivre à fond, à connaître les principes actifs des produits, tel ou tel avantage de tel vernis, fond de teint, crème anti-ride ou comment faire de façon efficace un palper-rouler : pas vraiment ! Elle me scotche par ses connaissances mais pas que ! par sa plume aussi parce que La Journaliste rédige de supers billets d’humeur loin de l’ambiance Sephora … elle a même dissocié ses activités avec deux blogs bien distincts : Le blog de La Journaliste et la Gazette Beauté
La Journaliste ce n’est pas une bloggeuse … c’est une journaliste qui bloggue … ça signifie qu’on peut aussi lire ses articles en presse écrite ou en ligne !

La Journaliste n’a jamais cherché à se cacher derrière un pseudo ni à planquer son identité, La Journaliste se nomme Anne Thoumieux.
Aujourd'hui à partir de 15h15 on mettra enfin un visage sur ce nom … Anne Thoumieux est devenue la chroniqueuse beauté en plateau de Stéphane Bern pour son émission quotidienne : Comment Ca Va Bien ? (plus connue sous les initiales CCVB).
copyright Alex Abdoun cliché pris le jour de mon mariage ... profitez-en pour aller voir les photos d'Alex vous serez bluffés ! 

J’ai suivi son parcours incroyable, ses différentes étapes de casting, ses interrogations, son attente … pour finalement être choisie parmi 30 journalistes, bloggeuses, reporters, chroniqueuses … elle a tout déchiré !
Je n’ai jamais douté avec cette certitude intérieure que ce taff était pour elle … comme une évidence tellement elle maîtrise son sujet et son écriture, tellement elle est drôle et énergique … en deux mots : la chroniqueuse idéale pour assurer ce remplacement de congé mat. !

Les mauvaises langues diront qu’elle a été pistonnée … même pas ! Le fait qu’elle ait été contactée pour le casting relève du miracle … ni ses blogs ni ses articles n’ont permis de la mettre sur la liste des castées … juste la bonne rencontre au bon moment … seuls son professionnalisme et son talent ont fait la différence.

Vous pouvez suivre Anne tous les après-midi, du lundi au vendredi dans CCVB sur France 2, sur ses blogs La Journaliste et La Gazette Beauté ou encore sur ses comptes FaceBook ou Twitter.

Quel bonheur de faire la promo d’une amie … j’suis trop contente pour elle !

9 commentaires:

  1. Toutes mes félicitations à ton amie ! C'est vrai que pour certaines personnes, on a autant de bonheur que si c'était nous ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais et puis là elle fait partie de ma dream team ! tu imagines tout ce qu'on a vécu depuis nos 11 ans !!! c'est un truc de fou !

      Supprimer
  2. Comme toi, quand ceux que j'aime réussissent à réaliser leurs rêves, je saute de joie comme si j'étais à leur place!
    c'est vraiment super pour elle. En plus je surkiffe Bern, sans rire, je regarde tous les Secrets d'Histoire! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu me fais rire avec Bern ! moi aussi je l'aime bien et aimais d'ailleurs beaucoup de fou du roi ! mais j'avoue ne jamais avoir maté secrets d'histoire :( mon pere bossait avec son pere ! c'est marrant je trouve ;)

      Supprimer
  3. Excellent ! Tu as une telle façon de te réjouir pour ton amie que tu réussis à me réjouir avec ce billet. Ton enthousiasme est communicatif et fait du bien. Félicitations à ton amie et bravo !
    De toute façon, je suis comme toi. Quand quelqu'un que j'apprécie réussit quelque chose, je suis touchée et heureuse pour cette personne.
    Belle journée et à bientôt !
    (PS. Au fait, difficile de commenter chez toi, directement sur le blog. Je dois remettre la présentation blog en mode "classic" pour pouvoir avoir accès aux commentaires.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahh je suis bien contente si j'ai mis un peu de pep's dans ta journée ;)
      pour les commentaires je sais que ça bugge parfois ! en fait il faut recharger la page et descendre vers le bas à fond ! parfois ça se débloque :/

      Supprimer
  4. Hé bien! Je ferais bien ILLICO un article pour dire combien c'est bon ce genre de choses et te rendre la pareille!!! Merci pour cette tendresse dont on a tous besoin et à laquelle je ne suis pas particulièrement habituée! Merci merci pour ta bienveillance (tu recevras ton chèque sous 8 jours, comme promis, lol). Je ne sais pas si le casting tenait finalement autant de cette bonne rencontre, ou du "miracle" mais plutôt à un faisceau de coïncidences heureuses... et il parait qu'en fait la prod' a vu une centaine de candidates! (quand on m'a dit ça j'étais encore plus scotchée!) J'essayerai de faire au mieux et surtout de continuer mon blog encore plus régulièrement, avec ces nouvelles lectrices férues d'astuces que le petit écran ne manquera pas de m'envoyer... mince, bonjour la pression! Fini le blog dans son coin... et demain déjà, première chronique... c'est aussi impressionnant que le premier tournage en lui même je pense... Encore merci de m'avoir tenue la main à distance, à très vite ma poule! (et QUELS BAS dans notre amitié???) :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quand je parle de "bas" ce sont des trucs d'ado à la con je ne saurais pas dire quoi exactement mais on n'était pas non plus tt le temps fourrées ensemble (d'ailleurs tu sais qu'on n'a jamais été dans la même classe !!!) et on a bien dû s'engueuler non ? en fait je ne voulais pas faire style oh oui cette meuf c'est mon alter ego, elle est comme ma soeur et rentrer dans un délire qui n'est pas la réalité !

      Supprimer
  5. Hi there! Would you mind if I share your blog with my facebook
    group? There's a lot of folks that I think would
    really appreciate your content. Please let me
    know. Many thanks

    my page Simply Garcinia

    RépondreSupprimer

On discute ?