lundi 12 novembre 2012

Shopping de Schizo

A défaut de vendre dans ma propre boutique, je décide de baisser le rideau et d'aller dépenser ce que je n'ai pas gagné. 

Direction le grand temple de la consommation perpignanaise : le centre commercial Auchan qui ne cesse de s'agrandir et de ressembler à ceux que j'ai tant pratiqués en période de marché de Noël dans le Nord. Ces mastodontes de la dépense que je trouvais démesurés, bien loin de ce qui pouvait jusqu'à présent exister dans mon Sud adoptif. C'est sûr, j'ai traîné, jeune, mes baskes aux Halles mais c'était différent, c'est les Halles ... je me comprends. 
Je n'avais jamais vu d'aussi grands centres que Noyelles Godault, V2, Englos, Roncq ... tous créés dans le même moule : celui de la famille Mulliez avec leurs satellites qui gravitent autour pour être certain que le client ne mange, s'habille, s'équipe, se divertisse, respire, dorme Mulliez (vous reconnaîtrez les Decath, Leroy Malin, Boulanger, Kiabi, Pizza Paï, Flunch ...). Sauf que le Père Mulliez il n'est pas idiot. Il sait prendre les clients par les sentiments. Pour faire venir le chaland, il a laissé quelques locaux aux grands noms de la mode populaire que sont H&M ou Mango. Alors oui, ces magasins existent en centre ville mais y sont minus. Y'a rien là d'dans. Vous pensez bien, un H&M grande taille avec rayon Homme, Maternité et Gamin on l'attendait depuis longtemps. 

Ce soir, il faut que je fasse quelques emplettes alimentaires ... au fait, ma mère m'a bien dit que la gosse elle n'avait plus de pyj à sa taille chez elle ... m'en fallait pas plus pour me trouver l'excuse nécessaire de virer vers Auchan plutôt que Carrouf ... m'en fallait pas plus pour me garer côté suédois. 
A peine débarquée, j'abandonne mon caddie à l'entrée et pénètre dans l'antre rouge et blanche les yeux écarquillés plein d'étoiles. Ouais c'est naze mais c'est comme ça ... le gêne shoppeuse en furie s'affole. Après essayage d'une robe bien trop courte, je jète mon dévolu sur un T-shirt des plus basiques dont j'ai vraiment besoin ... me voilà lancée à fond la caisse vers l'escalator, décidée à assouvir mon envie frénétique d'acheter tout en restant raisonnable ... ça veut dire claquer pour ce dont on a vraiment besoin ... ici on cherche un pyjama taille 8 ans pour fillette, voire jean taille 36 mois pour bébé. Le pyj a bon dos ... je vais pouvoir me délecter dans mon nouveau jardin d'éden accessible d'une simple ascension en escalier mécanique. 

Celui là je l'ai repéré de loin ... c'est du Babidji tout craché ... en plus c'est une fringue 'verte' en coton bio ... je mate vite fait l'étiquette ... made in Bangladesh ... quand je vous disais ici qu'il a la côte le pays ... que les plus pauvres que les pauvres deviennent à la mode. Je prédis bientôt un virage à l'Ouest vers Haïti à cette vitesse. 
Mais moi je suis cliente ... il est où mon choix ? Je craque pour cette pièce que j'adore tout bonnement et simplement même si c'est du suédois made in Asia, ou est-ce que je tente du Petit Bateau qui coûte 3 fois plus et qui de toute façon sera fabriqué en Chine ???
Bah je fais comme tout le monde, je l'achète car je le trouve beau, parce qu'il n'est pas cher ... je me console ... ou me déculpabilise plutôt ... en me disant que quand même c'est vachement bien il est en coton bio !
 
 La virée au paradis ne s'arrête pas là ... pas question de délaisser le bouchon qui aura droit à son jean à 10 balles ... oui vous avez bien lu m'sieurs dames ... 10 € le fute ! 
Aller je m'enfuis du lieu qui soudainement sent le souffre ... plus proche de l'enfer d'un coup d'un seul ...

Je passe le portillon du supermarché objectif carottes, poireaux, oeufs et crème pour ma blanquette du lendemain. 
Quelle idée d'être entrée côté Sud ! Je dois subir guirlandes et bouboules de Noël ... chocolats ... calendriers de l'Avent ... et jouets. Je commence à me sentir mal aux abords de ces 3 rayons stratégiques  ... il est 19h30 et je me fais pousser, bousculer, marcher sur les pieds par des hystériques qui tueraient leur mère pour accéder au graal absolu de leur mioche adoré ! Je vous rappelle que nous sommes le 9 novembre et qu'il flotte une ambiance de J-2 !!! N'importe quoi !
Je m'aventure malgré tout à la recherche du jouet qui n'existe certainement pas : un truc avec Tchoupi qui n'est ni une peluche, ni un bouquin, ni un DVD, ni un jeu de cartes, pour Bouchon qui en est folle amoureuse. Chou blanc ... sauf que je tombe sur cette magnifique corde à sauter : number 2 sur la liste de Pimprenelle au Grand-Père après la trottinette. Oki dac c'est dans l'sac, ce sera pour son anniv' (une née le 20 décembre, l'autre le 4 janvier ...  noël entre les 2 ... overdose de cadeaux, de rubans, de listes pour se retrouver face à des gosses blasés inondés en ces fêtes de fin d'année). A 5 euros le machin, on ne s'attarde pas sur la provenance ni la qualité ... c'est une corde à sauter de cour de récré quoi ! 
Les courses s'annoncent pénibles (pire que d'habitude tout du moins) ...

Qu'aperçois-je ??? ou dirais-je sur quoi je tombe ... pas d'autre choix que de se manger le portant installé en plein milieu de l'allée : tous les pyjamas bradés à -50%. Hello Kitty ce n'est pas vraiment ma cam ... étonnamment Pimprenelle aime bien !!??!? OK, j'admets : beaucoup, à la folie ... 
Comment ne pas céder à la tentation ... vous l'auriez vu me demander de sa petite voie suppliante de lui garder le mien (oui j'ai un pyjama Kitty et alors ? j'vous en ai déjà parlé d'ailleurs ...) pour quand elle sera grande. Bingo 2ème cadeau d'anniv', finalement corvée rentabilisée, j'ai ses cadeaux d'anniv avec ce T-Shirt de l'Atelier des Filous

Après les tonnes de têtes de gondoles plus aguichantes les unes que les autres ... j'aperçois enfin la bouffe. Auchan fait du bio ... forcément ... pourquoi renoncer à ce qui se vend à prix d'or ??? Je m'aventure dans le rayon pour choper les biscuits favoris des loupiotes ... je connais leur composition pour avoir déjà halluciné dessus : bourrés d'huile de palme ... Aujourd'hui a été adoptée la loi Nutella par le Sénat. Ce n'est pas trop tôt, une mesure que j'attendais depuis longtemps car comment lutter autrement contre cette huile dévastatrice présente absolument partout ! Ok depuis belle lurette j'achète mes poissons panés ou autres pommes rissolées en fonction de l'huile utilisée, mais pour tout ce qui est petits gâteaux, je n'ai pas encore trouvé ceux que les filles aiment et qui n'en contiennent pas. Je ne vais pas refaire le débat sur l'huile de palme puisqu'on sait depuis longtemps que tout est négatif là dedans : sa production et son impact sur l'environnement, tout comme celui sur notre santé, mais c'est surréaliste qu'elle soit un des ingrédients principaux de ce type de produit ... certes de l'huile bio ... mais de palme quand même ! 
Chez Carrefour, pas mieux, on prend les mêmes et on recommence ! Le bio j'adhère car il tend à une agriculture plus raisonnée. Je pars du principe que plus on en consommera, plus les producteurs changeront leurs habitudes de culture. En revanche, bio ne veut pas dire sain ... les produits bio de grande distrib ont leurs secrets ou sont parfois bien plus sucrés que d'autres ! Je ne suis pas non plus naïve ... quand je vois les champs en bas de chez moi bombardés d'insecticides en pleine tramontane ... je me dis que les vignes bio juste à côté ne doivent plus l'être vraiment ! Sans parler des nappes phréatiques ! Je réitère, j'adhère tout de même au Bio car au moins le vigneron qui se fait polluer, lui, n'a pas utilisé d'engrais ou autres insecticides à outrance et ça fait toujours ça de moins dans les sols ! 

Ce soir j'ai fait les courses ... partagée entre le sentiment d'avoir acheté des articles sympas pour faire plaisir à mes gamines mais d'être garante du système surconsumériste.  


Vous me direz : tu n'as qu'à faire tes gâteaux toi-même et ne pas courir les grandes surfaces pour te vêtir ... bien sûr je le fais au maximum : des gâteaux le WE, j'achète des fringues à des petites boîtes sympa type Didoodam ou l'Atelier des Filous ... cependant je ne peux pas marginaliser mes gosses à outrance. Déjà je trouve que ma Cerisette est très sensibilisée pour son âge sur la nourriture et l'environnement ... les jeux ou vêtements sous licence il n'y en a quasi pas ... on ne vit pas sous l'apanage des marques. Nous devons alors jongler entre l'envie de fêter Noël, cohabiter avec Tchoupi et Kitty, manger des Pépito et garder sa conscience tranquille ... où sont les solutions ? 

12 commentaires:

  1. On s'y est peut-être croisées, le 9, chez Auchan!
    La solution, partir élever de chèvres en Lozère et ne manger que du fait maison...un doux rêve (ou un cauchemar!!!)

    RépondreSupprimer
  2. arfff... je partage tout à fait ce sentiment... se sentir envahis par toutes ces marques qu'on tente en vain de contourner, mais auxquelles à un moment où à un autre on finit forcément par être obligés de succomber...!
    Dans un monde idéal, les enfants ne joueraient qu'avec des jeux en bois et des poupées de chiffon, nous mangerions les légumes de notre jardin-potager, et nous habillerions de lin cousus par mes soins..! et la marmotte...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est exactement ça ! j'adore ta conclusion !

      Supprimer
  3. Il faut en effet avoir conscience qu'un produit qui se dit bio n'est pas forcément parfait ! Et parfois, certains produits non bio sont à mon avis meilleurs que des produits bio pour des raisons de process industriel de meilleure qualité... Bref, le bio c'est bien mais pas les yeux fermés ! Très joli le T-shirt H&M !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est bien d'accord ! et oui ce pyj H&M est juste canon ;) Ils ne font pas les mêmes pour adultes ... dommage ;)

      Supprimer
  4. On est pleines de contradictions de toute manière...."Il n'aura que des jeux en bois" et tu te retrouves à Noël à lui commander le téléphone Fisher machin qui fait pleins de bruits car il aime ça. "Je suis assez regardant sur ce que je manges et fais manger à mes enfants" mais tu te retrouves à chaque fois avec un paquet de petits suisses aux fruits chimiques comme c'est pas possible....
    Bref, pour toutes ces contradictions, je rêve d'un H&M près de chez moi!!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ne me parle pas de petits suisse ... Romane ne voit que par ça ;) je pense qu'il fait faire le minimum ... je me dis c'est toujours mieux que rien et surtt bien regardé ce qu'on achète car ça peut être trompeur !

      Supprimer
  5. Au fait, je te comprend tout à fait, pour les Halles, c'est...différent!
    Sinon une fois, j'ai acheté une crème de jour bio (je ne me souviens plus de la marque). En rentrant chez moi j'ai jeté un oeil aux ingrédients. Il y avait du paraben!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et comme on est tjs speed et qu'on ne prend pas le temps de tout lire, on a de belles surprises à la maison ;-)

      Supprimer
  6. Comme je te comprends car je me pose les mêmes questions. Je voudrais tant avoir ma conscience pour moi, me dire que je ne participe pas à la souffrance de ces populations. Mais dans le même temps comment faire quand presque tout vient de Chine ou du Bangladesh. Pour la bouffe, je tente de plus en plus de ne faire que du maison. Et pour les fringues, quand mon velcro sera moins velcro, j'ai plein de patrons sympas à réaliser...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de tte façon on ne peut pas faire autrement que des compromis et s'assoir un tant soit peu sur nos convictions à moins de se marginaliser ! j'admire ceux qui arrivent à le faire ... perso je suis encore trop victime de la mode ou de certaines tendances pour tout mettre de côté ... le paradoxe c'est qu'à l'étranger en revanche je m'en contrefiche et que j'ai réussi à vivre des mois et des mois sans portable, sans télé, sans être habillée dernier cri etc. !

      Supprimer

On discute ?