mardi 5 juin 2012

Du Vert au Verdâtre

°°°Ca m'agace, ça m'agace, ça m'agaaaaaace°°°
°°°Ils abusent quand même°°°
°°°Pfffff j'suis nulle°°°
°°°Bah voilà dans le panneau, dans le mille !°°°
°°°Ca m'exaspèèèèèère°°°
°°°Ca ménerve, ça m'énerve, ça m'énervEUH°°°

... petit florilège mental, voire oral quand je craque total, en direct live du rayon entretien ménager de mon supermarché  ...

Ma conscience écolo à deux balles, celle qui me pousse à acheter un maximum de produits "vert" sachant pertinemment que je succombe avant tout à une mouvance marketing, à une tendance écolo-bobo ... malgré ce, je continue à investir en ces produits "eco cert" pour mes vitres, le sol, la lessive pour les filles, le produit salle d'eau ou encore vaisselle. J'ai abandonné celui des WC pas concluant pour deux sous, et je continue à acheter du produit anti-calcaire qui lui-même a du mal à venir à bout de notre eau très dur, trop dur !
J'adhère comme beaucoup au vinaigre blanc pour détartrer les appareils ménagers, je sais qu'il est aussi très performant pour le sol et les vitres mais son odeur que j'exècre ne m'a pas encore fait franchir le pas.
Je dois avoir la collectionnite aigüe des produits d'entretien car j'ai des tonnes de lessives différentes (blanc, couleur, laine, noir etc.), un produit pour mon évier en inox ou même encore un autre pour ma plaque à induction ! 
Je suppose que mon côté judéo-chrétien me pousse à consommer ces produits "vert" pour compenser mon usage frénétique des autres beaucoup moins écolo.

Pourquoi tout ce délire mental en rayon me demanderez-vous alors ? 
Non pas parce que je suis faible face aux slogans des meilleurs décapants polluants mais parce que je suis atterrée une fois de plus de voir qu'on nous prend pour des andouilles.
Pourquoi ne pas créer des recharges écolo pour tous les produits ? Dans mon hyper, je trouve des recharges pour la lessive, les savons liquides et les adoucissants, ou encore des flacons vitre sans pompe pour limiter la pollution plastique ... mais pourquoi ne pas  fournir des recharges pour tous les produits ??? 
Plus fort encore : certaines recharges sont plus cher au litre que le produit dans sa bouteille d'origine !!??!?!
Pourquoi n'ont-ils pas encore mis sur le marché des berlingots soit recyclables, soit biodégradables ... car ma foi on en fait quoi de la recharge après utilisation : direct dans la poubelle "normale".
Je ne crois pas que les clients n'adhéreraient pas au vu du rayon des recharges de savon qui ne cesse de s'agrandir. J'en conclus qu'il s'agit d'un choix délibéré des industriels à des fins purement mercantiles. Je sais vous aviez fait la même conclusion mais ça me fait du bien de le crier une fois de plus haut et fort ... dans le vide intersidéral de ce blog, oui je sais !
Les produits "vert" font grise mine ... distribués juste comme il faut pour engraisser les fabricants ... ces world compagnies qui se retiennent bien de pousser leur démarche écolo jusqu'au bout ... se contentant de produits "vert" qui tirent sur le verdâtre ...

Il reste une solution, celle de fabriquer ses produits ménagers. Je n'y arrive pas, non pas que j'ai essayé, mais je n'arrive pas à m'y mettre. Pourtant j'ai été briefée, j'ai été coachée grâce à ce post d'Irène Zlato qui explique fabuleusement bien, qui nous prouve que c'est simple et tellement bénéfique, pour le porte-monnaie en premier. 
Et puis il existe aussi ce type de distributeur dégoté lors d'une recherche sur Google ... ça semble tellement évident à mettre en place, surtout de nos jours. On fait bien le plein de sa bagnole alors pourquoi pas de son bidon de lessive, de son flacon de liquide vaisselle ou de sa bouteille de produit pour le sol ? 
Si comme moi vous avez végété ces derniers lundi soirs devant l'Inventeur 2012 je ne sais quoi sur M6, vous aurez les mêmes réactions : pourquoi on n'y a pas pensé avant ? pourquoi ça n'a toujours pas envahi les grandes surfaces ?
Ce post devait être un pavé dans la mare de La Mère Cane du lundi, mon retard en a décidé autrement, il s'agit d'un pavé dans la mare du mardi ! 

21 commentaires:

  1. je rougis du compliment! merci beaucoup!
    Je comprends ton triturage de neurones... oui le bio/vert/pour l'environnement est une fabuleuse accroche marketing...
    J'aime beaucoup l'idée de la machine-qui-recharge le bidon de lessive. on gagnerai tellement d'emballage!

    Je me fais avoir aussi, mais pas au même rayon :) Le nombre de cosmetiques que je peux acheter... la pub etait bien... le packaging est sympa.. et pis c'est bio..... et qu'est ce que je me mets sur le visage le matin? ....? et beh rien! Marketing-addict je suis :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu n'as pas à rougir c'est plutôt moi à le faire ... de honte ... car sans dec tes recettes sont vraiment super faciles ! on n'a pas l'impression de jouer aux apprentis sorcier et pourtant je ne m'y suis tjs pas mise ! grosse feignasse que je suis ! et j'ai aussi fait ce post pour montrer qu'on a ts nos paradoxes et que même si on n'a pas des attitudes parfaites mieux vaut en faire un peu que pas du tt ! en ts les cas, c'est mon point de vue !

      Supprimer
  2. j'ai tendance à ne pas suivre tout ça car je ne sais pas où est le bon du foutage de gueule (oups pardon). ils ne savent plus quoi inventer pour nous faire toujours consommer plus et utiliser l'argument du bio, écolo, ça me répugne...malgré que certes certains produits doivent l'être mais bon...en plus de cela souvent, dans ces produits il y a moins de diverses produits justement, mais c'est plus cher ...O_O l'argument du nombre sans doute (pas assez de produits vendus pour baisser les prix ???? que nenni ...on se fera toujours avoir...)
    bon billet ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh punaise je suis encore plus énervée en te lisant, je n'avais pas réalisé qu'ils nous vendent des trucs plus cher avec moins de trucs dedans !!!

      Supprimer
  3. Je suis d'accord avec toi, le vinaigre blanc ça pue mais c'est efficace!

    RépondreSupprimer
  4. Je te rejoins entièrement (une fois de plus! Mouton de Panurge sors de ce corps!).
    Mais contrairement à toi j'évite de multiplier les produits. Certains me servent à plusieurs usages qui ne correspondent pas à ce qu'indiquent leurs étiquettes ;) Rassurez-vous je n'utilise pas l'équivalent bio du canard WC pour la vaisselle (vous pouvez souffler hein!)
    Mais la bio c'est en train de devenir de la merde... vraiment. Sous le prétexte de devenir compétitifs à l'échelle internationale ces industriels se prostituent! Je viens de lire un article indiquant qu'en matière de cosmétiques ils étaient prêts à accepter les tests sur les animaux pour percer le marché chinois. Excuse: mais c'est comme ça qu'ils pratiquent la cosmétique chez eux, on n'a pas le choix. ben si, vends pas en Chine o_O

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a eu un super reportage d'Elise Lucet, un doc même sur le marketing autour du bio, de l'ecologie et sur les boîtes qui en effet se prostituent. Apparemment WWF a même demandé la non diffusion car ils étaient mis à mal avec des partenariats pas très éthiques ! c'est vrai que quoi qu'on fasse c'est tjs récupéré à des fins commerciales et ça pourrit tt ! mieux vaut en fin de compte acheter la bouffe chez un petit producteur pas bio que du bio en GMS si j'ai bien compris ! pathétique ! quant à ma multiplication de prdts qui ne servent à rien je me soigne ;)

      Supprimer
  5. Perso je ne vais pas trop au supermarché, je commande direct sur internet, du coup je fais gaffe à acheter ce dont j'ai besoin, je prend le temps de comparer, de trouver des avis sur les produits. Ca fait des années que je fabrique ma propre lessive, depuis la naissance de GumBoy car sa peau atopique ne supportait pas les lessives industrielles. Et je nettoie toute ma maison avec de la pierre d'argile et les détartrages au vinaigre chaud (plus efficace chauffé) En fait j'ai pas trop de produits ménagers. Et je suis à 100% d'accord avec toi sur le nouveau marché de l'écolo qui est une belle arnaque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vais me mettre aussi à la pierre d'argile notamment pr les inox, les chromes ou les chaises de jardin il para it que c'est fabuleux !et il faut vraiment que je me soigne avec ts ces produits ! ce n'est plus possible ! en plus je n'achete pas forcement des marques, la lessive couleurs peut etre carefour ou auchan mais psychologiquement il me la fait pr garder mes couleurs chatoyantes ! chez moi le lavage de cerveau a bien fonctionné apparemment ! ça me fait penser au sketch de coluche de la lessive qui lave plus blc que blc, pathétique je suis !
      et cette lessive que tu fabriques ça arrive à bout des vilaines taches ? ce n'est pas trop compliqué à faire ?

      Supprimer
  6. J'ai considérablement réduit ma consommation de produits ménagers, au fur et à mesure des travaux de rénovation de ma maison. Aujourd'hui, mon arme préférée pour le nettoyage de la baignoire, par exemple, c'est une lavette en microfibre et de l'eau et ça marche du tonnerre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ohhhhhh génial comme bon plan ! ça fait un peu le rdv des ménagères ce post mais ma foi on est ts logés à la même enseigne et tt est bon à prendre pr soulager notre dure condition de femme/homme de ménage !!! merci !

      Supprimer
  7. Babidji je viens illuminer ta soirée!!! (ouais rien que ça). Ca existe, ces distributeurs! Les Biocoop (enfin, un grand nombre de leurs magasins) les ont mis en place. Tu recharges avec la bouteille d'origine : produit vaisselle, lessive et produit d'entretien (universel. je t'assure, ça marche très bien!). Ils proposent soit la marque Biocoop (ce qui fait le litre d elessive liquide à 3 euros... et un bac de 3L dure un an... bah oui!) ou Ecover (je teste mais bcp moins économique). Bon, je mets le lien dans un autre commentaire, le temps de chercher...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. heureusement que les biocoop s'y sont mis car ils montrent quand même la voix à suivre aux distributeurs traditionnels ! en ts les cas, si eux en sont capables pourquoi les carrefour et autre auchan ou leclerc ne le font pas ! je dois avoir un biocoop pas trop loin de chez moi j'irai y faire un tour ! le souci c'est que je n'ai pas trop le temps de m'amuser à faire 2 magasins différents en ce debut de saison ! au pire j'irai en octobre ;-) mais merci en ts les cas pr ton complément d'infos ! ca remonte le moral :-)

      Supprimer
  8. voili voilou une photo!
    http://biosphere.biocoop.net/agenda/404-EN-VRAC

    RépondreSupprimer
  9. Comme tu dis les recharges sont généralement en plastique souple qui ne se recycle pas, contrairement à la bouteille :/ Alors je ne sais pas comment on pourrait nous vendre une recharge plus écologique que la bouteille d'origine en fait :/ A moins de disposer d'une machine pour remplir effectivement, mais qui peut je suppose poser des problèmes à l'achat et à l'installation (genre amener le courant) pour le magasin.

    Quant au prix ça peut être bien sûr pour du dissuasif, mais aussi pour une histoire d'économie d'échelle : plus on peut produire d'un produit, plus on peut le vendre moins cher. Donc si les recharges se vendent moins bien, elles sont plus chères. Du coup le nutella en 5kilos qu'on trouve à Noël est plus cher au kilo que le pot normal.

    Mais sinon, je crois que le bio/naturel souffre d'un triple-problème (constaté paske je commence à faire mes cosmétiques maison) :
    - la durée de conservation : je fais des crèmes qui tiennent 1 à 3 mois, et non pas 12 ou 24 comme celles achetées dans le commerce ;
    - la texture : la plupart des agents chimiques dans les shampoings ne servent NI à l'odeur NI à l'action mais à la texture... ;
    - l'odeur, forcément différente, peut-être difficile à stabiliser avec les produits nettoyants (jamais testé) et posant le problème de l'utilisation d'huiles essentielles (interdites à un certain nombre de personnes).

    Bref ce n'est pas simple... Il est triste de constater que pour avoir du naturel/bio il faut limite tout faire soi-même (produits d'entretien, cosmétique, bouffe), ce qui prend un temps considérable quand on additionne tout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. honnêtement installer une machine à recharger des bidons en gms ne poserait aucun probleme au vu des changements réguliers de rayons, qu'ils arrivent à bouger les congélos et autres frigos sans souci !
      ensuite si ils proposaient + de berlingots, les gens en acheteraient plus et le prix baisserait ... raison pour laquelle je pense que c'est vraiment une politque des industriels de ne pas vouloir les dvlper ! enfin je suis sure qu'ils arriveraient à créer des recharges soient recyclables soient biodégradables ! ça existe de tte façon !
      c'est clair que le vrai bio pr les cosmétiques est très compliqué ! la conservation est le souci majeur ! c'est pr ça qu'ils suppriment les parabens ou autres prdtsdits 'toxiques' mais qu'ils gavent ces produits bio d'alcool pr compenser ! à moins de se faire comme toi ses propres cosmétiques en petite quantité ... il n'y a pas encore de solution miracle ! merci en ts les cas pr ttes ces explications :-)

      Supprimer
  10. Ça existe dans les coop je crois, mais c'est vrai qu'ils devraient en mettre dans les grandes surfaces !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. apparemment oui d'après ce que m'a dit Lily la limace ci-dessus, elle a mis un lien vers les biocoop ... et comme tu dis si ils peuvent eux le faire pourquoi ne pas en installer dans les GMS ??? ce n'est qu'une question de gros sous j'imagine comme d'hab !

      Supprimer
    2. sinon pas très loin de chez toi il y a une maman du groupe d'entraide qui fait tous ses produits ménagers, et elle s'est même lancée dans les gels douches, cosmétiques etc ... elle m'a fait tester deux trois recettes faciles à faire et super efficaces et depuis je suis adeptes aussi ! quand on lit en plus certaines étiquettes de certains produits commercialisés ça fait peur pour la santé de nos enfants en plus :(
      Rachel zeperle

      Supprimer
    3. Oui j'avais vu un atelier tambouille passé sur le groupe où une fois de plus je n'avais pas pu aller ... ce st surtt les prdts ménagers dt j'aurais besoin :/

      Supprimer

On discute ?