mardi 24 avril 2012

Mon Pays sombre … Mon sombre Pays …

Depuis dimanche soir, je perds pieds.
J’ai fait un terrible bond dans le passé … un bond me remémorant des sensations que je pensais  définitivement enterrées … des sensations qui pourtant ne cessent de revenir insidieusement quand on ne s’y attend plus.

Je me souviens de ces cours de 4ème où pour la première fois nous évoquions la montée du fascisme et la seconde guerre mondiale. A 14 ans, on se prend ça en pleine figure essayant de comprendre tant bien que mal … un voyage au mémorial de Caen pour le cinquantenaire du débarquement … des images indélébiles qu’on tente tant bien que mal d’assimiler.
Puis en Terminale, la donne est tout autre. L’incompréhension et la peur se transforment en rage, en contestation pendant les cours d’histoire. Plus jamais ça ! Nous prenions de haut ces allemands de 36 qui s’étaient fait berner par des promesses, par la haine. Nous nous pensions supérieurs, plus éduqués, plus instruits, convaincus que nous ne pourrions pas tomber dans le même panneau, que l’Histoire nous avait donné la plus atroce des leçons.
A deux pas de notre lycée, nous luttions contre les étudiants d’Assas (seule fac ancrée à l’extrême droite) qui venaient tracter dans nos contrées. Nous étions écoeurés, révoltés, indignés. Dans cette classe de 30 élèves, c’était évident nous étions vaccinés … semblait-il … vaccinés contre la xénophobie et l’injustice.

C’était sans compter sur les élections de 2002 ... mes premières présidentielles … belle entrée en matière dans la vie civique !!! Je me souviens de cette sensation d’être comme une étrangère dans mon propre pays. Passé le second tour, je me disais c’est sûr maintenant les français ont compris. J’étais heureuse de voir la mobilisation nationale s’élever contre  l’oppression.

Quelques jours avant ce 1er tour je m’entends dire « la montée du Front National ne me fait plus peur … Mélenchon prendra le dessus … c’est de l’histoire ancienne cette vague bleu marine ».
Quelle claque ! Je m’en suis voulu d’avoir eu si peu de recul, d’avoir l’impression que mon monde est celui des autres … apparemment j’ai l’impression de comprendre la détresse des plus démunis … mais ce n’est qu’une impression. C’est vrai qu’autour de moi les votes contestataires vers le Front de Gauche ne sont pas ceux des ouvriers ni des agriculteurs puisque je n’en côtoie pas ou très peu … mais ceux de mes potes assimilés tout comme moi aux « Bobos », ceux de mes potes commerçants ou employés. 

La pire des claques est finalement celle de l’après résultat.
Je me dis qu’il est encore possible de montrer le chemin (n’y voyez aucune allusion religieuse) aux électeurs de l’extrême droite, de leur faire comprendre que la menace n’est pas l’autre, l’étranger, l’immigré. D’ailleurs eux-mêmes sont-ils capables de me citer 3 personnes étrangères autour d’eux qui auraient volé leurs emplois ? aux français ? Mettez ça sur le compte de la mondialisation si vous voulez, des délocalisations mais ne confondez pas tout. Ils n’en peuvent plus des incivilités, de la délinquance ? Les voyous sont-ils étrangers ? non ils sont français. La montée de l’insécurité ne serait-elle pas le fruit de politiques de ghettos successives depuis 35 ans ?

A 20H01, en bonne centriste que je suis (ou en bonne naïve que je suis … tout dépend du point de vue), je me dis que les politiques en lice, de droite comme de gauche, vont plaider pour une France juste, plaider pour les valeurs de la République qu’ils défendent a priori tous corps et âme !
C’était sans compter les premières paroles des différents supporters de l’UMP … je me sens nauséeuse … 10mn plus tard ça y est j’ai envie de vomir !
Plutôt que de remettre les points sur les i, plutôt que de clamer les valeurs des droits de l’homme … les petits soldats de Sarko s’engouffrent dans la ligne qu’il leur dicte, celle d’un discours tout aussi extrême que Le Pen.
Borloo tentera bien sur France 2 d’appeler à un discours plus humain, taclant finalement les représentants de l’UMP sur le plateau. Rama Yade rappelera aux téléspectateurs, sans conviction aucune, son action sous le gouvernement de Sarkozy pour les Droits de l’Homme. Sauf qu’elle s’est fait virer, et perd toute crédibilité. Comment Nathalie Kosciusko-Morizet qui a publié il y a quelques mois « Le Front antinational » salué même par la gauche peut à ce point se laisser dicter un tel programme ??? Comment peut-on à ce point renier ses convictions pour la quête du pouvoir ? Idem pour Guaino, que vient-il faire dans cette galère ? Pourquoi n’abandonne-t-il pas le navire au risque de se voir affublé cette étiquette de fascho à vie ? Comme lui a pertinemment dit David REVAULT D’ALLONNES, grand reporter au Monde, hier soir dans Mots Croisés : « on attend vos mémoires plus tard quand vous avouerez ne pas avoir adhéré à cette ligne d’extrême droite et le regretter ouvertement ».  Autant les Guéant, Hortefeux, Besson, Buisson, Copé, Bertrand & co on était habitué, mais pourquoi les autres n’abdiquent-ils pas au nom de l’Humain ???
Comment peuvent-ils adhérer au prospectus que j’ai reçu ce matin dans ma boîte mettant en avant les 5 points pour lesquels il faudrait voter Sarkozy ? Si ce nom n’était pas inscrit en haut de l’imprimé, j’aurais parié qu’il s’agissait d’une propagande FN !

L’UMP envoie la France dans le mur.
L’UMP joue avec notre avenir. L’UMP joue le jeu du FN qui devient dorénavant l’unique opposition de droite.
Si la gauche n’assure pas ses promesses pendant les 5 prochaines années, Marine Le Pen sera notre prochaine présidente. Comme le rappellent si bien Clémentine Autain ou encore Dominique REYNIE de Sciences Po, Le Pen n’a que 43 ans et on peut en manger encore pendant de longues années … de longues années de dictature, n’ayons pas peur des mots.

Il y a un temps pour tout.
Dans une situation dite normale, on peut en effet prendre le temps d’analyser les programmes, de peser le pour et le contre, de prendre une élection à la légère. En temps de crise, ici je ne parle pas de crise économique, il faut voter pour sauver sa peau, il faut voter pour les valeurs qui font de la France ce soit disant pays des Droits de l’Homme (même si en ce moment on a du mal à y croire).

A cause d’une politique aberrante, la gauche va être confrontée à son plus grand challenge, celui bien sûr de remonter le pays mais celui surtout de redonner confiance aux français perdus dans des idées noires, s’accrochant par désespoir à des propagandes nauséabondes qui les leurrent sur des solutions qui n’en sont pas.

Dans l’isoloir ce 6 mai 2012, je voterai avec le spectre de cette sensation que je ne voudrai plus jamais voir m’envahir, je voterai pour la démocratie, je voterai pour assurer à mes filles un avenir de paix.

19 commentaires:

  1. Comme je te comprends... Ton article me fout les frissons.
    J'en ai marre qu'on trouve des excuses à ceux qui votent FN : ils ont peur, ils en ont marre, c'est de la contestation, gna gna gna... Faut pas me la raconter, à moi, les gens savent très bien pour qui, pour quoi ils votent. Peut-être que tous ces ressentiments ton exacerbés par la crise économique, mais ça n'excuse pas tout. Ce qui me fait peur, c'est les jeunes qui votent FN. Là, on se dit qu'on a échoué quelque part dans leur éducation (je suis instit'), qu'il y a un manque... Et c'est pas avec la réduction des heures d'histoire à l'école primaire imposée par le gouvernement Sarko, et la suppression de l'histoire au lycée que ça va s'arranger...
    Merci pour ton article ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. franchement je suis en effet atterrée par le vote massif FN chez les jeunes ... j'ai l'impression que ma génération et celle juste au-dessus, les quadras ont loupé une étape ... moi j'avais mes grd-parents pr me raconter et même mon père qui est né en 29 comme Anne Franck (ça m'a marqué), des résistants qui venaient témoigner dans nos écoles et qui naturellement disparaissent ... quand on leur parle de 40 c'est comme si on leur parlait de la guerre de 100 ans ... on pourrait en parler des heures ... on est sur la même longueur d'onde ... les frçs qui votent FN souffrent soit-disant mais je peux te dire que je suis super mal et je crois qu ej epeux dire que je souffre aussi de voir mon pays partir à la dérive !

      Supprimer
    2. ah et j'oubliais de te dire heureusement qu'il y a des profs comme toi pour au moins faire réflechir les gamins ... et qu'ils apprennent à faire leurs propres choix, à avoir assez de recul pour ne pas suivre leurs parents ou tout autre influence extrêmiste

      Supprimer
  2. Je te rejoins totalement. J'hallucine en voyant ça et je ne m'en remets pas. Ce qui me fait halluciner, c'est que c'est notre génération qui a voté en masse pour cette chose. Ceux qui manifestaient il y a 10 ans ! Je me suis bien gourée la semaine dernière dans mon article ... J'ai l'impression d'être une extra-terrestre et je comprends mieux pourquoi j'ai plus d'amis sur le net que dans la vraie vie :(

    Mais si nous voulons éviter les autres dans 5 ans et si nous voulons que tout ça change, je crois qu'il va falloir sérieusement se bouger le cul !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vais peut-être me planter une seconde fois (comme mon mauvais diagnostic pr Mélanchon) mais je crois que Hollande va passer ... en revanche comme tu dis j'ai trop peur pour dans 5 ans ... je sais que bcp de choses peuvent se passer d'ici là mais à moins que MLP disparaisse de la circulation j'ai trop peur d'elle !

      et effectivement je suis anéantie par le vote de notre génération en masse pr le FN ! contrairement à toi mes amis de la vraie vie sont aussi atterrés mais peut-être que plusieurs d'entre eux n'osent pas vouer ce choix inavouable ! surtt face à moi vu que je n'ai jamais caché mes convictions.

      Supprimer
  3. Wow quand j'ai lu ton billet, j'ai eu les larmes aux yeux. Tout est tellement vrai… & ça fiche la trouille. Je ne veux pas de ça pour ma fille, ni pour personne. Je ne sais pas si vraiment les gens réalisent. & de savoir que beaucoup de ma génération sont partisans du FN, ça me fout les boules. Pourquoi ????????????? :,(
    & puis voilà Sarko et son camp qui s'y met, pour récupérer à fond de voix… Mais qu'est-ce que ça veut dire ? J'avoue ne pas être une fan de notre président actuel, mais là, il dépasse sérieusement les limites. & comme tu le dis, ce sera un sacré défi pour la gauche, si Hollande est élu, de remonter l'avenir de la France et de nous redonner confiance. Il aura un sacré poids sur les épaules mais j'espère sincèrement qu'il ne se plantera pas et qu'on n'aura pas dans 5 ans à choisir entre MLP et MLP. J'ai envie de lui faire confiance, comme je ne l'ai jamais fais auparavant en donnant ma voix à aucun d'entre eux. Cette année est différente, je me sens de plus en plus concernée par tout ce qui se passe autour de moi et j'ai envie que les choses évoluent. Merci Babidji pour ce bel article. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aurais préféré t'enflammer avec un autre sujet mais malheureusement nous en sommes là ! je n'ai jamais voulu fustiger les électeurs de Sarko pensant qu'ils s'agissait juste de personnes de centre droit, républicaines et démocrates ! je le pense toujours d'ailleurs concernant les élection de 2007 ... en revanche, ceux qui voteront sarko cette fois-ci, le sarko qui a oublié son ouverture d'il y a qques années, le sarko de hongrie et dont la fille s'appelle Giulia, qui semble l'oublier aussi, là ce n'est juste pas possible .. son camp est d'ailleurs en train de se disloquer ... Gaino n'a jamais été aussi mal à l'aise hier soir sur Mots Croisés ... il ne contrait pas plus que ça car il n'est pas comme ça ... encore heureux que des centres droits sont démocrates et vont rejeter la "nouvelle" parole de sarko comme Jouano qui a annoncé qu'elle voterait Hollande ... comme quoi certains ont encore les cojones de quitter leur camp quand il ne correspond plus à leurs idées. Sincèrement je pense que Hollande va passer mais ds 5 ans si une nouvelle droite démocrate ne se forme, que le PS s'est embourbé c'est MLP qui passera ... je vois loin mais maintenant que j'ai des enfants je suis obligée ...

      Supprimer
  4. Ça c'est un article indispensable. Merci de l'avoir rédigé.
    Comme toi je suis atterrée de constater qu'on est capables de répéter les mêmes erreurs. Dire que voter FN ce n'est pas forcément être racistes, que c'est juste un vote contestataire, ça me fout la gerbe. Si on veut vraiment contester on peut sortir dans la rue, apprendre enfin à se fédérer et arrêter de tout attendre de nos gouvernants. Notre pays c'est aussi ce que nous en faisons! On n'enrayera peut-être pas la crise mais si on apprenait à mieux vivre ensemble on aurait sûrement moins peur les autres des autres. Moins peur tout court....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis entièrement d'accord avec toi et c'est pr ça que je suis atterree du peu de recul de ces gens qui tombent dans la haine par peur de je ne sais quoi et qui effectivement sont devenus xenophobes ! si ils adhèrent au discours de MLP comme quoi l'immigré est l'origine de nos malheurs c'est qu'ils ont eux aussi sombré dans le racisme ! j'ai l'impression d'avoir fait un voyage dans le temps, un temps heureusement que je n'ai pas connu, un temps que j ene veux pas que les filles connaissent ... celui des années 30 ! comment peut-on faire les mêmes erreurs ? Aubrac doit se retourner dans sa tombe ... il a echappé à cette déchéance !

      Supprimer
  5. Eh oui, c'est terrible. Quand on lit en plus comme les gens se lâchent maintenant. Sur Facebook, beaucoup se dévoilent comme votant FN... J'espère que la démocratie l'emportera!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est ça le souci c'est que dorénavant leur discours s'est complètement démocratisé et les gens n'ont plus honte de le clamer haut et fort ! accrochons-nous !

      Supprimer
  6. J'arrive ici par le biais de Xtinette (et ton interview). Je suis ravie de te lire alors que je viens d'apprendre que le mari d'une amie australienne s'est vue refuser son visa pour un mois de vacances en France. Il est vietnamien. Motif du refus : il n'a pas assez d'attache dans son propre pays... Normal, il vit avec sa femme et sa fille, femme qui a obtenu du travail à Singapour...
    Je trouve ça effrayant. Comment un pays peut à ce point se refermer sur lui-même. Et comme dit dans le commentaire précédent, le discours se normalise et certains sont fiers de s'y associer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense en effet qu'une catégorie de français se complaisent dans la haine de l'autre, qu'on ne peut pas leur trouver des excuses éternellement ... et ce qui me fait encore plus mal c'est qu'en France il y a de la souffrance c'est évident (notamment quand on voit ttes ces tentes sur le bord du périph' à paris) mais qu'est-ce par rapport aux peuples qui souffrent pr de vrai ? dictature, famine etc. le français est trop nombriliste et râleur mais là il devient juste bête et méchant ! depuis quand le fascisme sauve les pays ? depuis quand on montre du doigt l'autre sous prétexte q'il est juste étranger ? et ce qui est pathétique c'est que bon nombre d'électeurs FN ont eux-mêmes des origines étrangères !

      Supprimer
  7. Réponses
    1. merci à toi d'être venu me lire ... ce post n'est pas politique mais juste humaniste !

      Supprimer
  8. Très bel article. Il semble que nous ayons des convictions politiques différentes et pourtant nous nous rejoignons sur l'essentiel, arrêter de se voiler la face, arrêter de se mentir, arrêter de faire croire que le FN est un parti comme un autre, que c'est pas parce qu'on vote FN qu'on est raciste. Marre de ceux qui se donnent bonne conscience. Je suis écoeurée du discours de Sarkozy qui ne se cache même pas de quémander leurs voix sans que ça en fasse sourciller personne, alors qu'il y a quelques années encore on manifestait parce que Charles Millon avait été élu grâce à leurs voix.
    Merci pour cet article. Le combat ne sera jamais terminé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense qu'on peut avoir des idées politiques différentes (encore heureux c'est la démocratie) mais que lorsqu'il s'agit de l'Humain nous devrions ne faire qu'une voix ! en revanche je ne suis pas d'accord avec toi sur un point : les gens sourcillent de voir Sarko dévier de la sorte même dans son propre camp comme Raffarin (on n'en pense ce qu'on veut de celui-là, ce n'est pas politique ce que je dis mais juste pr pointer du doigt qu'heureusement même à l'ump plusieurs politiques n'adhèrent pas du tt à ce discours) idem pour plusieurs commentateurs politiques ... mais je suis d'accord avec toi les gens ne défilent pas dans la rue ... comment le feraient-ils vu que 20% des frçs adhèrent à MLP ??? c'est juste flippant !

      Supprimer

On discute ?