vendredi 16 mars 2012

Have a break ...

... Have Holidays !

Babidji s'en va bronzer un peu pour revenir en forme et motivée ... on se retrouve le 1er avril ... sans blague ! 


jeudi 15 mars 2012

Syrie : 12 mois de lutte

Ca fait des semaines voire des mois que je ne sais comment aborder le brûlant sujet de la Syrie ... ne sachant trop si en parler ici est réellement approprié ...

Aujourd'hui, ça fait un an jour pour jour que le peuple syrien se soulevait contre le régime de Bachar al-Assad entraînant une repression sanglante. Un an que le peuple souffre, un an que les enfants sont pris pour cible, un an que les blessés révolutionnaires, les ambulances et les hôpitaux sont pris pour cible, un an que les journalistes sont pris pour cible.

Même si je ne peux absolument rien faire pour cette cause ... comment le pourrais-je alors que l'ONU elle-même est dans l'impasse ... je peux cependant dénoncer.
Un impératif : ne jamais se taire, ne jamais s'habituer à un conflit comme ce fut le cas pour la Serbie et la Bosnie, le Rwanda, ou encore aujourd'hui le Darfour, la Palestine et Israël ... les informations les plus attroces finissent toujours par glisser ... glisser sur notre conscience ... notre conscience incapable d'en supporter plus.

Qui s'insurge encore quand il entend aux infos un Xème attentat à Bagdad au triste bilan d'une dizaine de morts ? Qui cela rend malade un village afghan pris pour cible par erreur ? 
Le temps joue contre les victimes. Les étrangers s'habituent. Les journalistes télé continuent à en parler tels des automates eux-mêmes blasés par la routine de ces guerres qui s'embourbent ... sans action, sans 'scoops', comment garder la fougue, la flamme pour couvrir l'actu qui n'en est d'ailleurs déjà plus une à leurs yeux, eux qui ne sont pas sur le terrain, aussi loin que leurs propres téléspectateurs. Ils en parlent pour se donner bonne conscience ... la conscience, elle encore.

C'est tout ce qu'il ne faut pas pour la Syrie : oublier, jamais. La tragédie syrienne, c'est que pour le moment la violence joue en sa faveur. La repression est telle, la surenchère d'immondices telle, que le pays continue à faire les UNE. 

Loin de moi l'idée que tous les journalistes fonctionnent à la quête au scoop. Je dénonce le système du media business qui cherche à vendre du papier, le système des rédactions télé et radio qui courent après l'audience au détriment de l'info de qualité.
Dans ce conflit des journalistes ont risqué leur vie, des journalistes sont morts afin de dévoiler à la face du monde la folie meurtrière de Bachar al-Assad. Je pense tout particulièrement à Rémi Ochlik, enterré le 7 mars dernier. 2 articles incontournables à lire, merveilleux hommages à ce reporter hors-pair : Rémi Ochlik tué en Syrie et L'adieu à Rémi par ses pairs (ou cette vidéo).  
Journalistes piégés, journalistes traqués alors qu' al-Assad continue à clamer qu'il n'en a aucunement après les reporters occidentaux, tout comme le fait de vouloir protéger son peuple en lui tirant dessus et en le torturant ...

Comment la Chine et la Russie ne lâchent-elles pas leur veto ? 
C'est sûr, mis à part l'aspect économique des gisements de gaz syriens, si on s'en prend à la Syrie, elles seront les prochaines sur la liste ... surtout la Chine qui, outre le problème tibétain, s'est déjà vu pousser des ailes avec l'émergence de jeunes chinois prêts à réitérer le printemps arabe dans leurs contrées.

Chez nous aussi on a madame l'Autoritaire. Marine Le Pen a refusé sur le plateau des Paroles et des Actes de dénoncer le régime de Bachar al-Assad prétextant que dans chaque conflit il n'y a pas que des bons et des méchants, que les occidentaux armaient des islamistes, des extrémistes pas forcément plus fréquentables que le régime en place. Certes, elle n'a peut-être pas tort sur toute la ligne, mais en quoi cela l'empêche de dénoncer ce régime ? en quoi est-ce antinomique ? j'avais envie de la giffler ... j'avais envie de lui mettre le nez dans le sang de ces gamins qu'on trucide, j'avais envie de lui injecter la douleur des familles, j'avais envie de l'envoyer dans le premier charter destination Homs.

Aujourd'hui en ce terrible anniversaire, en cette année de lutte extraordinaire au sens littéral du terme, des mails de Bachar al-Assad et de son épouse nous divulguent que leur vie est identique à l'avant mars 2011, révélant les achats exhorbitants de produits de luxe ou bien pire, les conseils de leur voisin iranien les conseillant sur la voie à suivre pour brimer leur peuple.

Si j'habitais aujourd'hui en Syrie, en Corée du Nord, à Cuba ou en Chine, ce post n'existerait pas ... ou peut-être que oui ... peut-être que dans ces pays l'oppression m'aurait donné le courage pour le publier et risquer ma vie. 

A quel moment le désespoir est tel que sa propre vie n'est plus rien face à la quête de la Liberté ?

REUTERS/Mohamed Azakir

Le 27 mai, la mort d'un garçon de 13 ans devient le symbole de la brutalité syrienne. Arrêté le 29 avril, Hamza al-Khatib est rendu à sa famille après avoir été fouetté, électrocuté, émasculé et assassiné d'une balle dans la nuque. Dès lors, son portrait et des images de son corps mutilé seront montrés à toutes les manifestations.

mercredi 14 mars 2012

Etre Mère #24

Etre Mère c'est être rongée par la douleur des autres ...

Depuis ce matin j'ai les larmes aux yeux, le ventre noué, ne pouvant imaginer ce que vivent ces parents qui ont perdu la nuit dernière un enfant dans cet abominable accident de car en Suisse.
Rien à ajouter ...
Cette semaine mes fidèles copines bloggeuses Adrenaline et La Tête dans les Etoiles ont participé, cliquez sur leur nom pour les lire ! Merci les filles.

Les Pipelettes

En ce moment grammaire et conjugaison lui posent pas mal de soucis ...

"Quand je boyais du lait"

"Tu suis d'accord avec moi maman ?"

Ce soir à table alors que c'est la tempête à l'extérieur :

"Maman, la maison va s'envoler.
-mais non mon Coeur
-ah bon ? il y a de la colle en dessous ?
- (avec une terrible envie de pouffer de rire) mais non mon Ange, la maison a des fondations dans la terre
- c'est la terre qui tient la maison alors ?
- oui
- mais il n'y a pas de légumes dedans quand même ???
- euhhhh non :-/"

"Maman, je soigne ma petite plante qui mourt"

Le traditionnel : "Maman il n'y a plus de noeufs ???"

"-Ils sont de quelle couleur tes yeux ?
- bah je ne me vois pas donc je sais pas ... et puis j'ai pas d'autres yeux sur le ventre pour voir !!!"

"Arrêtez de vous discuter"

"J'ai les oeils qui collent"

"Demain tu te tiens à carreaux
- c'est qui Caro Maman?"

En s'habillant de bon matin dans la salle d'eau 
"Maman c'est trop la classe j'ai la culotte assortie au maillot de corps"

Dans son bain :
"J'avais les cheveux dans l'eau et ils étaient tout chaud ... quand je les ai sortis ils étaient tout froid ... c'est une histoire de fou hein ça Maman ?"
euh oui ...

"Non je ne veux pas que Papa et Maman ils se marient ..."
et ce une bonne dizaine de fois ... quand un soir elle ajoute :
"Et si vous vous mariez, moi je vais habiter avec qui ?"
oops ... ma chérie on n'a pas dit "divorcer" on a dit "marier" ... il y a eu un souci de compréhension qui la pauvre choupette a bien dû la perturber pendant plusieurs jours ...

"Maman t'as vu j'ai bien pris mon micament hein ?"

En parlant de sa soeur 
"houuuu ce n'est pas possible cet enfant ! qu'est-ce qu'on va faire d'elle ???" 

mardi 13 mars 2012

Quand l'Homme rentre ...

... ça fleure bon l'Inde à la maison ...

Du thé pour les grands et un mobile rajasthani pour les petits ... 
un présent de notre ami Naresh ...
Bouchon n'en revient pas, elle a les yeux qui pétillent ...
Pimprenelle ne le veut que pour elle ...
dommage c'est un cadeau à se partager ! 

La Grande Evasion

Il flotte comme un air de départ chez la Babidji Family ...

Début février, un méchant mailing d'Air Austral vient polluer ma boîte me mettant l'eau à  la bouche avec une offre très alléchante, carrément surréaliste même pour l'ouverture de leur ligne Paris-Mahé en direct ...
On y réfléchit avec l'Homme, on se raisonne, on se ravise ... trop d'incertitude pour claquer autant même si une occase pareille ne se représentera pas de si tôt ...
Une semaine + tard n'en pouvant plus ... je me re-connecte sur le site d'Air Austral pour me torturer un chouïa ... oh stupeur, les vols ont encore baissé ! Je ne peux résister ... réunion familiale au sommet : 
"jamais on aura une autre occase comme celle-ci pour une destination habituellement si chère"   "regarde si on partait en Thaïlande ou en République Dominicaine ça nous coûterait 800 € de plus"    "faut en profiter pendant que Bouchon ne paie pas encore l'avion et Pimprenelle seulement 30% du billet"    "bon ok, on part mais on se serre la ceinture"     

Chez nous le voyage est plus fort que tout ... toutes nos économies depuis 10 ans s'évaporent en kérosène ... notre péché mignon ...
Ca fait 2 ans qu'on n'a pas pris la poudre d'escampette ... 2011 fut une année dense et plutôt mauvaise ... la saison qui arrive va être dure ... changer de voiture on s'en fiche, elle roule même si ... les travaux de la maison peuvent bien attendre une année de plus ...
Que de bons arguments pour nous conforter dans notre choix !

Je me renseigne, surfe et dégote des guest houses ... tout est réservé quand j'apprends que notre vol est annulé ! Je manque m'étrangler ... la compagnie n'a pas eu le couloir aérien apparemment, et nous propose d'y aller quand même en changeant les dates et en passant par La Réunion avec une légère escale de 7h à l'aller à St Denis ... coup de bol nos amis de Ste Marie (à 5mn de l'aéroport à tout casser) vont nous ouvrir leurs portes ... ma foi je suis finalement super contente de cet imprévu pour pouvoir rencontrer leur petite fille qu'on ne connaît pas encore du haut de ses 1 an ! Et puis chez nous, c'est une habitude de se croiser en coup de vent un peu partout en France et ailleurs ... on ne déroge pas à la règle ...

Cependant, il faut que je réorganise tout le voyage avec nouvelles résas etc. ... l'annulation est un mal pour un bien : entre temps j'ai acheté le Lonely Planet ... je m'aperçois que notre première guest house réservée n'est pas idéalement placée pour un voyage familial ... je recadre le tout ... quelques heures de plus sur la toile et tout est calé ! 

Au programme : 4 jours à Beau Vallon sur l'île principale de Mahé, puis bateau pour 5 jours sur l'île de Praslin à Anse Volbert (on espère pouvoir se faire une excursion d'une journée à La Digue) puis retour pour 3 jours à Mahé.
J'ai choisi les lieux les plus touristiques pour des questions d'accès à toutes les commodités avec les filles ... comme le dit si bien le guide : l'avantage des Seychelles c'est qu'on est de toute façon tranquille où qu'on soit ! 
En attendant, il faut qu'on se la joue serré côté budget. Je sais que notre guest house à Praslin n'est pas le lieu idyllique mais c'est ça ou rien ! Je sais qu'il va falloir équiper les filles de fringues d'été au moins cher et que le prix primera sur mes goûts ... je profite de la fin des soldes en ligne pour faire le plein ... l'avantage où nous habitons, c'est que l'équipement sera amorti et bien usé pendant tout l'été.
Je trouve le motif du coeur sur le devant hideux mais bon c'est le meilleur rapport qualité/prix en taille 6 ans. Les filles ne vont à la plage qu'en combi intégrale histoire qu'aucun morceau de peau bien blanche ne cuise pendant les longues heures qu'elles y passent en France ou ailleurs ... et puis ce sont des grosses économies de crème solaire et de gain de temps croyez-moi ! des petits avant-bras et des petits mollets à tartiner c'est rapide et ça consomme peu ! 
 J'adore le bob en revanche pas toujours fan de ces roses trop criards à mon goût ...
 En espérant que Bouchon veuille bien les garder sur le nez ... ce n'est pas gagné !!! 
Un poncho assorti au maillot pour le plus grand bonheur de Pimprenelle qui trouve ça magnifique et la mère vraiment moins !
Ma mère a été très surprise de notre destination ne comprenant pas pourquoi, moi qui n'aime pas vraiment la mer puisse claquer autant pour ce voyage ...
C'est simple pourtant, quand on a des enfants on ne voyage pas de la même manière ... enfin moi ! Sans les filles pour le même budget avec l'Homme nous serions partis au Pérou, en Bolivie, en Birmanie ou en Inde tout simplement (euh c'est pas simple c'est juste que c'est quasi notre 2ème pays) ... avec une louloute d'un an : même pas en rêve ! J'ai été traumatisée par la mort de la fille d'amis, 2 ans, à cause d'une dengue en Inde ... sans façon ... je préfère attendre !
Il faut aussi ajouter qu'on a surtout besoin de se retrouver en famille, de repos mental et physique, d'un endroit où il y a peu de décalage horaire, pas de maladies bizarres, où les filles peuvent s'éclater et où on peut se faire rapatrier à La Réunion en cas de gros pépin. Voilà pourquoi les Seychelles !

Ceci dit, grâce au Lonely "Voyager avec ses enfants" que la marraine de Pimprenelle nous a offert ... je sais qu'il y a très peu de médocs aux Seychelles, souvent des ruptures de stocks et qu'il faut que je prévois ! Ce guide est génial : une double page récapitulative par pays pour quasi toutes les destinations ! 
Pour d'autres raisons budgétaires et d'organisation, les valises ne vont pas être pleines de vêtements à gogo (aucun intérêt pour passer ses journée les pieds dans l'eau) mais de petits pots, de couches et de médocs. Je sais que c'est difficile de trouver de la nourriture pour bébé dans les îles, que de + ça coûte un bras, que pour 12 jours je ne prends pas le Babycook comme je l'avais fait pour Pimprenelle petite, que le matin je n'ai pas envie de galérer à savoir comment nourrir ma gamine et ne pas pouvoir partir le pied lever sans réfléchir ... soit un peu plus de contraintes ! Le point positif c'est qu'on rentrera plus léger !

Samedi départ 7h37 de Perpignan en TGV pour CDG (au passage le train nous a plombé tellement c'est cher même avec la carte enfant + : juste inadmissible ... 380 € à 4 A/R), squattage à l'aéroport tout l'aprem, décollage à 20h, arrivée St Denis le lendemain 10h20, re-décollage 20h pour Mahé ... si avec Bouchon on arrive en vie sans s'être fait trucider par les autres voyageurs, ce sera un exploit !

On compte y fêter dignement nos 10 ans l'Homme et moi, ses 40 ans et peut-être par la même occasion notre voyage de noces !

Pour info, je suis 3 blogs de voyageurs que j'adore ... voici leurs url :
Les Chamottes
Le Journal de Maman
Two Travelling Birds, un couple en tour du monde avec de superbes photos


lundi 12 mars 2012

And the winners arrrrrrreee


...... roulements de tambour S.V.P .....

résultat du 3ème concours organisé sur Babidji en partenariat avec ABC melody :



Je vais quand même vous faire languir un peu pour vous expliquer comment j'ai procédé ... l'huissier dans l'âme que je suis a inscrit sur un magnifique tableau Word le nom des participants ayant trouvé les bonnes réponses ... le nom ayant pu être dupliqué jusque 3 fois suivant les chances accumulées ...
Petits papiers découpés à la va-vite se sont retrouvés dans ma casquette fétiche ... Pimprenelle en rentrant de l'école a procédé au tirage ... sa soeur ayant ramené sa fraise en a tiré un elle aussi (ce sont les petits petons qui dépassent sur la photo ...).
Je pensais qu'il y aurait peut-être des doublons, mais non ! Elles ont fait ça bien du premier coup ! 


Voici le moment tant attendu, les gagnantes :

Envoyez-moi un mail avec vos adresses avant jeudi ainsi que la confirmation du livre que vous avez choisi.

Merci encore à ABC melody pour ce magnifique concours ... 
à bientôt ici pour un autre RDV qui j'espère vous offrira de nouvelles découvertes !

vendredi 9 mars 2012

3615 MaVie

Déjà 10 jours sans l'Homme que je vogue d'épopée en épopée ...

Entre visite aux urgences, défilé d'amies à la maison, excursions à droite et à gauche, me voilà depuis lundi à nouveau seule dans mon antre ...

48h de la vie ordinaire d'une mère de 2 enfants avec ses bonnes et moins bonnes surprises 

Jeudi 9h : à peine Pimprenelle partie à l'école avec la gentille voisine ... la petite sous le bras direction la grande ville ... la moyenne ville en fait : Perpignan.
Visite éclair chez le banquier de l'Homme pour lui apporter des papiers ... banquier peu locace qui me regarde de travers quand je l'interromps maintes et maintes fois de "oh gouzi gouzi le bébé" ... "elle est gentille ma chipounette" ... "elle ne va pas hurler bébé Bouchon" ...
J'en déduis que le dit banquier ne doit pas encore avoir de gosses ... j'en déduis que le banquier ne comprend pas que je le fais pour le confort de ses tympans ... j'en déduis que le dit banquier ne sait pas ce que c'est de tenir dans sa poussette un asticot de 14 mois ... 20 minutes plus tard on est dehors ... 

2ème mission : trouver un bob avec lacets pour nos futures vacances au soleil ... j'ai fait chou blanc chez Decath ... je compte bien trouver au Monop', chez DPAM ou Obaïbi ... chez Monop' leur bob à 15 euros sans façon ... pas de lacets chez DPAM ... je fonds sur leur nouvelle collection ... je suis hystérique : il y a des tuniques rétro madras avec des grosses cerises ... je me retiens ... le budget est serré ... je pense fort au voyage pour ne pas succomber ... à tous les frais à venir ... je passe ma route ... j'entre chez le voisin Obaïbi et trouve un superbe bob à carreaux bleus et blancs pour garçon ... il a des lacets ... il coûte 7 euros et quelques ... il va magnifiquement bien à mon Bouchon ... la mère est fin heureuse de sortir du rose ... on s'en va illico presto ... bébé ne tient plus en place ...

Je passe faire un coucou à une copine dans sa  boutique ... on commence à discuter quand elle me dit "ta fille dort" ... je n'en reviens pas ... elle qui ne sombre jamais en poussette ... coup de grâce ... un café et une bonne heure de tchatche plus tard on reprend la route destination la maison.

Alerte météo au vent : + de 100 km/h de tramontane ... il est 16h40 ... bébé dort comme un loir ... en ouvrant sa porte et en parlant très fort au tél je ne la réveille même pas ... je prends une décision dangereuse après en avoir parlé avec ma mère qui de toute manière n'y peut rien étant sur Paris ... je prends la lourde décision de laisser dormir Bouchon seule à la maison et d'aller chercher Pimprenelle à l'école ... vous vous dites à cet instant que je suis irresponsable ... peut-être bien ... sait-on jamais si feu il y avait ... si accrochage se produisait ... le pire pourrait arriver ... je pèse la part du pour et du contre ... ni une ni deux je prends la voiture ... je récupère Pimprenelle comme une hystérique à l'école ... un sprint sur le parking et deux coups de volant + tard on se retrouve à la maison ... pas un bruit ... 5 mn après être rentrées on entend gazouiller ... tout s'est bien passé ... grosse montée d'adrénaline ... je ne le referai pas de si tôt ...

20h : Bouchon est couchée ... c'est le 'mère-fille time' : moment privilégié entre Pimprenelle et moi ... 
20h45 : extinction des feux ... je souffle ... je végète devant l'ordi et la télé ...

Vendredi 7h45 : aller zou ... les deux filles dans le bain ... quand soudain ... que voit-on flotter tels de petits navires ??? ... des petites crottes de Bouchon qui vous rappeleront ceci ... je sors Pimprenelle de l'eau ... la mets sous la douche (quelle bonne idée d'avoir les 2 dans sa salle d'eau) ... la grande assure : lavage, savonnage et rinçage seule ... pendant que je nettoie la baignoire, Bouchon se promène à poil dans la salle de bain ... la tête dans la baignoire en train de récupérer les excréments flottants j'entends hurler ... je me retourne et retrouve bébé le pied tout souillé ... au milieu d'un énorme CACA ! C'est reparti pour un tour de nettoyage du sol cette fois ... sans oublier bébé ... Pimprenelle continue à assurer un max et s'habille toute seule sans fausse note ... 
Il est 8h30 quand on descend prendre le petit déj ... un tantinet en retard sur le programme habituel ... quand la voisine sonne à la porte, Pimprenelle doit descendre d'un trait son mug de chocolat ... on zappe le brossage de dents ... 

9h05 : je prends mon courage à deux mains ... la maison est tellement crade que je ne peux reculer ... c'est parti pour 3 heures de ménage à fond ... je m'active espérant perdre au moins quelques grammes par ci par là ... 

12h : bébé se réveille de sa sieste ... je suis fière ... ça sent bon ... la maison reluit ... le repas de Mlle est prêt ... je souffle ...

14h : toc toc toc ... mon convoi est arrivé ... l'amie de Barcelone débarque d'Aix en Provence ... on va faire la route ensemble jusque chez elle ... 

14h30 : L'amie joue avec Bouchon pendant que je termine ce post ... j'ai presque envie de faire semblant d'écrire et d'écrire encore ... ça fait du bien d'avoir une baby sitter à domicile !!!
Sur ce, BON WE !


Crédit illustration : blog d'Astrid M

jeudi 8 mars 2012

Le "Non Women Power"

Journée de la femme oblige ... je me sens missionnée de vous pondre un petit post comme au bon vieux temps où j'étais journaliste et que je préparais 10 jours à l'avance ITWs et sons pour la journée du 8 mars ... absolument pathétique me disais-je chaque année ... de ne parler des problèmes qui fâchent qu'une fois l'an !

Vous pouviez compter sur moi, rassurez-vous, pour en remettre une louche sur le droit des femmes dès que le besoin s'en faisait ressentir ... comme un énième fait-divers ou un énième scandale d'abus de pouvoir machiste ... et ce, presque mensuellement dans les deux seuls petits départements que je couvrais ...

Aujourd'hui aux infos : j'ai appris que depuis 1986 les hommes passaient 6 mn de + quotidiennes à aider aux tâches ménagères, soit 2h et quelques contre 5h pour les femmes !
J'ai aussi vu un magnifique reportage sur un couple : lui BAC +0, elle BAC +3 et, qui gagne 400 € de + par mois ??? l'Homme of course !

Perso, à la maison c'est équitable ! Le Man Power ne l'emporte pas ... je suis bénie ... 
Pour les salaires ... difficile à dire je suis l'employée de l'Homme ... et bientôt conjointe collaboratrice après le mariage ... je ne rechigne pas ... je l'ai choisi ...

Evidemment que tous ces sujets méritent d'être à la UNE ... ceci-dit, ce qui m'a toujours retourné le bide ce sont les femmes battues ... je l'avoue, tous les ans à la même date ... sur mon antenne ... on donnait la parole aux assoces ... aux victimes ...
Imaginez des femmes enceintes jusqu'au cou qui sont tabassées, imaginez les humiliations perpétuelles, ne plus oser parler au risque de s'en prendre une, baisser les yeux, être l'esclave de son conjoint ...

2 chiffres : 1 femmes sur 10 est battue (tous milieux sociaux confondus ... non ce n'est pas que chez les pauvres alcoolos comme le pensent les riches bons sous tout rapport ... loin de là !) ... 
Comptez dans un lieu public 10 femmes autour de vous et dites-vous que l'une d'entre elle ce soir sera frappée.

Il y a forcément autour de nous une femme qui souffre ... qui n'en parle pas ... on ne peut pas faire grand chose à part essayer de voir au travers des mailles ce qu'on essaie de nous cacher ... tout faire pour la protéger et l'aider à porter plainte.

Sur ce, après vous avoir bien plombé le moral ... 2 petites vignettes pour vous rendre le sourire (ou presque ... selon le curseur de votre cynisme ...) et ce post bien plus léger : Quand Papa s'y colle qui est un peu dans la veine du thème ...


mercredi 7 mars 2012

Etre Mère #23

Etre Mère c'est ne pas avoir besoin de nous répéter les choses deux fois ...

"Madame, maintenant on ne stérilise plus" (je précise : sauf à la première utilisation ...)
"Madame, les biberons on les donne à température ambiante"
"Votre bébé a la peau très sèche, lavez-la seulement un jour sur deux ... de toute façon elle est propre vu que vous lui nettoyez les fesses plusieurs fois par jour"

Et bien moi, il ne faut pas me le dire deux fois ... quand ça me fait gagner du temps, j'adhère à la seconde !!! 

lundi 5 mars 2012

... concours ... concours ... concours ... concours ...


Babidji is SO excited ! 
Je n'en reviens toujours pas de pouvoir vous faire gagner ce qui représente pour moi le MUST de l'édition jeunesse !

ABC melody c'est une découverte fabuleuse qui nous transporte tellement, qu'on a une seule envie : le crier sur les toits.
J'ai déjà fait l'apologie de leur travail ici en vous parlant des héroïnes préférées de Pimprenelle : Marie de Paris, Navani de Delhi ou encore Lola qui cherche son chat en nous faisant découvrir Paris. 
Aujourd'hui c'est en me pavoisant ... en me délectant dirais-je même ...  que j'en parle à nouveau ... 

ABC melody édite des ouvrages ludiques qui rendent intelligent, qui nous font traverser les frontières, qui nous enseignent les langues, qui, de plus, sont de véritables oeuvres d'art ... une qualité irreprochable sur le fond mais aussi sur la forme avec des illustrateurs incroyables (un gros coup de foudre pour le coup de crayon et les détails de Princesse Camcam). 

C'est indéniable : ABC melody est l'édition incontournable pour nous faire voyager et nous ouvrir aux cultures du monde.

Cette semaine on fête la sortie d'une nouvelle collection : Hello Kids Readers. 
On y retrouve le héros de la série Hello Kids : Charlie. Grâce à lui, vous gagnerez peut-être le livre de votre choix parmi ces collections : Viens voir ma villeHello Kids ReadersDrôles d'escapades, ou au choix : le titre Go USA ou Retour d'Islande.
Des bouquins pour tous les âges, de 2 ans jusqu'au collège sans problème ... qui sont également de vrais supports pédagogiques pour les profs et les instit(e)s !
 

Pour gagner il va falloir travailler ... s'évader n'est jamais de tout repos !

1. répondez à cette question : 
Quels monuments de Londres Charlie photographie-t-il pour un concours ? 

2. aimer la page Facebook d'ABC melody et me dire sous quel nom.

3. me dire quel livre des collections citées ci-dessus vous aimeriez gagner

4. +1 chance si vous aimez la page Facebook de Babidji !!!

5. +1 chance par publication du concours sur Facebook, Hellocoton ou votre blog.

Vous m'envoyez le tout par mail à : babidji@voila.fr
Les commentaires sont bloqués sur ce post pour qu'il n'y ait aucune "fuite" de réponse. 

J'ai un dernier élément pour vous et pas des moindres ... vous avez toutes vos chances ... ABC melody ne fait pas dans la demie mesure ... 
vous serez 5 gagnants récompensés ... vous avez bien lu : 5 participants repartiront avec un magnifique livre.

Vous avez jusque dimanche 11 mars minuit pour jouer.

vendredi 2 mars 2012

L'Orang-Outan

Jeudi 1er mars ... météo printanière ... plein soleil en Conflent ... excursion à Villefranche, cette forteresse classée au patrimoine mondial ... on est bien ... l'amie venue exprès de Paris avec son fils ... on se pose en terrasse ... les enfants jouent sur la place ... pas une voiture à l'horizon ... on est détendu ... quand soudain ... Gaby, 3 ans 1/2 hurle "Elle s'est déguisée en singe" ...

On se retourne, persuadées de trouver des retardataires du carnaval ... mais non, on tombe sur ça : 
 
Même pas gênées ... on explose ... c'est le fou rire absolu ... je crois que cette dame n'a rien entendu même quand 10 mn après Gaby revient et crie à nouveau : "la dame elle est déguisée en singe" ...