vendredi 3 février 2012

Votre Pire Cauchemar... sur papier glacé

Pour dire vrai les photos scénarisées ce n'est pas trop mon truc ... là, en revanche, je dois admettre que la série "Memories and Nightmares" de Lottie Davies m'a subjuguée ... retournée aussi ... 
Un retour dans les tréfonds de notre enfance, un travail qui fait resurgir nos cauchemars du passé avec toutes leurs angoisses associées.

Le travail de l'artiste est rondement bien mené de sa réflexion à sa réalisation, toutes les explications ici : 

"Memories and Nightmares a pour sujet les cauchemars et les souvenirs de la petite enfance ainsi que de la construction de l’identité au travers d’univers personnels et de leur narration. Début 2008, j’ai demandé à plusieurs de mes amis de m’envoyer des récits de leurs souvenirs d’enfance ou de leurs cauchemars et me suis inspirée de ces histoires pour construire une série d’images. Ces imaginaires individuels et personnels ainsi recréés font cependant écho à l’imaginaire d’autres individus. Les souvenirs et cauchemars dont j’ai eu connaissance forment une partie de l’immense collection des histoires humaines ; en les utilisant comme inspiration pour ces images je souhaite témoigner de ce que peut être le partage de l’expérience intérieure de quelqu’un d’autre. Les souvenirs de la petite enfance sont particulièrement fascinants car ils nous ramènent à l’impossibilité du retour à l’origine tout en restant l’expérience du début de notre histoire, de notre existence au monde. Ils sont notre commencement, ils sont absolument individuels et personnels, ils sont re-dit, re-pensé et sont ancrés dans la mémoire de manière très changeante suivant les individus. 
Ce qui importe pour nous dans les souvenirs, semble-t-il, n’est pas la véracité de faits objectifs liés à des moments précis mais la capacité de les ancrer en tant que mythes fondateurs, mythes de la création d’un individu.
Ils ne sont peut être même plus des souvenirs à part entière mais des souvenirs de souvenirs, remodelés encore et encore dans un processus de réponse aux incertitudes et doutes du monde. 
Les cauchemars s’inscrivent dans des souvenirs originels, il en reste quelquefois une narration claire, mais souvent ce qui marque notre mémoire réside dans un paysage, la marque d’une impression. Réunis autour de ces aspects irréels et impalpables, les cauchemars partagent la singularité et l’inaccessibilité des souvenirs originels. De ce paradoxe qui m’a inspiré est né cette série de photographies."

Une expo hors du commun à La Chambre à Strasbourg jusqu'au 11 mars 2012 ... 
Je ne pourrai malheureusement pas m'y rendre vu la distance qui me sépare de l'événement ... je suis en tous les cas heureuse de l'avoir découverte afin de suivre ses futurs projets photos sur son site web : http://lottiedavies.com.

La Chambre
4 place d'Austerlitz
67000 Strasbourg
Mercredi > dimanche : 14h - 19h
Nocturne le vendredi
Octobre > mars : 14h - 20h
Avril > septembre: 14h -21h
ou sur rdv au 03 88 36 65 38
Toutes les photos présentées ci-dessous sont la propriété exclusive de Lottie Davies, cliquez pour agrandir








8 commentaires:

  1. Réponses
    1. c'est scotchant ! pourtant ce n'est pas du tout le genre de photos surlesquelles je m'attarde mais là j'avoue que c'est du grand art ... et j'adore le travail de reflexion ... en fait je suis contente de pouvoir enfin comprendre ce que m'explique un artiste ! parfois c'est un vraiment tiré par les cheveux ...
      elle fait aussi des photos "traditionnelles" à tomber !

      Supprimer
  2. Moi j'aime ce genre de photos qui donnent à réfléchir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça a tout pour plaire l'esthétique et le message !

      Supprimer
  3. Elles sont superbes ces photos. Esthétiquement elles sont bluffantes. En plus ce qu'elles illustrent nous interpelle forcément puisque certains de ces rêves ou cauchemars on les a fait un jour, à quelques détails près évidemment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est exactemetn ça ... elles m'ont vraiment plu alors que, comme je le dis dans le post, au départ ce n'est pas vraiment mon style de photos !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Terrifiant et en même temps tellement réaliste des cauchemars qu'on peut ts faire petits !

      Supprimer

On discute ?