mardi 31 janvier 2012

Après le crédit à la conso, le crédit à l'avortement !

Il y a un parti ... vous savez celui qui nous a volé Jeanne d'Arc alors qu'elle n'avait rien demandé à personne ... celui qui aime crier plus fort en espérant se faire entendre ... celui dont l'image féminine est censé nous amadouer telles les sirènes d'Ulysse ... il y a un parti donc, qui me donne la nausée.

Hier soir, j'ai pourtant passé ce stade ... j'ai failli finir la tête dans la cuvette !

Je me suis attardée sur Mots Croisés ... débat plutôt constructif pour une fois ... Sapin, Guaino, Cohn Bendit (des politiques que je respecte, qui semblent pour une fois se respecter aussi) ... et ... au-milieu de ces personnes civilisées ... un gros zozo ... de plus qui vient de chez moi ... j'ai nommé Louis Aliot alias M. Marine Le Pen.
A chaque fois qu'il ouvre la bouche c'est juste insupportable ... je ne parle pas uniquement du fond mais aussi de la forme : une voix sourde acompagnée d'un ton de plaidoierie du passé ... des expressions vieillottes ... bref on a du mal à se concentrer sur ses paroles. Malgré ce, malgré également qu'il ne réponde jamais aux questions posées ou au sujet de la discussion, il a bien fallu qu'il dévoile le fond de la pensée frontiste quand Cohn Bendit lui a demandé à plusieurs reprises :
"Etes-vous pour le non remboursement de l'avortement par la sécu ?"
"oui, nous ne voulons plus rembourser l'avortement de confort" (en opposition au thérapeutique).
les autres à enchaîner "de confort ??? c'est sûr pour les femmes c'est très confortable un avortement !!!".
" il faut aider toutes ces jeunes filles qu'on force à avorter, à faire grandir la vie qu'elle porte ... blablablabla"

Je me liquéfie sur mon sofa ... je me pince ... je crois rêver en plein jour ... il fait déjà nuit pardon ... j'ai l'impression d'avoir traverser l'atlantique en un temps record ... je n'en crois pas mes oreilles ... je mate mon téléphone ... oui oui nous sommes bien en 2012 ... 
Un gros bêta d'extrémiste nous sort que primo les femmes se feraient avorter à défaut de vouloir utiliser un autre moyen de contraception (c'est sûr c'est bien plus simple), que deuxio la pression est telle qu'on les force à avorter, surtout les plus jeunes.

Comme l'a si bien rétorqué Cohn Bendit (ou Sapin je ne sais plus), c'est seulement aux femmes elles-mêmes de décider ! 
Je ne vais pas refaire le débat provoqué par la chanson de Colonel Reyel il y a quelques mois, mais si une ado ou jeune adulte avorte c'est principalement parce qu'elle n'a pas d'autres solutions (financières, familiales etc.). Certaines peuvent en effet recevoir des pressions familiales, j'imagine toutefois que la majorité est bien heureuse d'avoir cette solution gratuite à sa disposition (il faudrait pouvoir trouver des études). 
Quant au "confort", il doit y avoir une femme sur 100 000 qui doit se dire "je n'utilise aucun mode de contraception puisque l'avortement existe" ! C'est de la science-fiction !!!

M. Aliot, j'aimerais vous présenter toutes mes connaissances qui sont tombées enceintes alors qu'elles étaient sous contraceptif (pilule ou stérilet), 
j'aimerais vous informer qu'un accident de capote ça arrive, 
j'aimerais surtout vous rappeler que des enfants issus de viol (même conjugal) ça existe ... 

Sachez enfin M. Aliot qu'à l'heure actuelle si je tombais enceinte je foncerais me faire avorter ... voyez-vous M. Aliot j'ai conscience de ce qu'est une "petite vie intérieure" comme vous la nommez si bien, cependant j'ai aussi un devoir envers mes 2 autres enfants ... celui de subvenir à leurs besoins ... je n'ai absolument pas les moyens d'en élever un 3ème ... le niveau de notre vie quotidienne en serait considérablement réduit ... M. Aliot dites-vous qu'heureusement certains parents prennent leurs responsabilités (pensez à votre programme économique si le seulement "social" et "humain" vous exaspère à ce point ) : à comparer le prix d'un avortement et le financement par la CAF des allocs pendant X années,  je crois que pour notre pays le calcul est vite vu !!! 

14 commentaires:

  1. De toute façon ce parti c'est un retour à la préhistoire, à tout le moins à la période vichyste. Notre pire ennemi c'est notre propre bêtise. Sous le prétexte de protectionnisme économique, de peur de l'étranger qui vole les emplois, de nombreux français sont prêts à adopter tous les préceptes rétrogrades de cette valetaille de l'extrémisme frontiste. Tu as raison, c'est à vomir...
    Je veux encore croire que la France peut être le pays de la Liberté, de l'Égalité et de la Fraternité et l'une de nos principales libertés est bien celle de disposer de notre propre corps!

    RépondreSupprimer
  2. en fait tt ce que tu dis on le sait déjà en ce qui concerne le front national mais ça n'empêche pas de le voir monter dans les sondages, même si ils ne seront jamais à la présidence ça me bouffe de leur voir attribuer 18% ! La meilleure "lutte" je pense, c'est que chacun mette en exergue des points aberrants de leur programme pour que ça touche le plus grand monde, c'est-à-dire celui qui ne se sent pas concerné par le retour au franc ou la stigmatisation des étrangers peut en revanche l'etre avec le non remboursement de l'avortement ... je ne vais pas reprendre point par point non plus leur programme car ça risque de faire l'effet inverse : leur apporter de nouvelles voix ... là est le problème : les surmédiatiser ou pas ... c'est complexe !

    RépondreSupprimer
  3. Je vais vomir et je reviens.

    Sur le sujet de l'avortement, je pense que personne n'a à être pour ou contre et il ne devrait même pas y avoir de débat à ce sujet : ce sont NOS corps et NOS vies. Qui a le droit de nous dire : mets un enfant au monde parce qu'il est là dans ton ventre ? C'est facile à dire quand ce n'est pas toi qui va devoir galérer avec un gosse que tu n'as pas voulu ...

    Bref, je hais les anti-avortement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est exactement ça : un anti-avortement ... il met sur le devant de la scène l'aspect financier mais au final ces gens espèrent juste pouvoir abolir l'IVG !!!

      Supprimer
  4. Ceux là, ils me font vraiment, vraiment peur. Et j'ai vraiment du mal avec ceux qui parlent d'avortement "de confort"... Ça m'étonnerai fort que la majorité des femmes qui se font avorter le fassent comme on va acheter une baguette de pain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme je le dis en fin de post j'irais me faire avorter si besoin ... mais honnêtement ce serait une véritable épreuve pour moi ! je crois que je ne m'en remettrai pas vraiment ... c'est très lourd à porter comme décision tu as raison je ne pense pas que dans les couloirs des cliniques l'amboisse soit légère et guillerette !!!

      Supprimer
  5. C'est donc ça qui a déchaîné ma liste de Twitter l'autre jour !

    Alors personnellement, j'en connais un sacré paquet qui se fiche complètement d'oublier leur pilule ou de ne plus avoir de préso, précisément paske "c'est pas grave, au pire y'a l'avortement". Et chaque fois ça me fiche en boule, paske l'avortement c'est pas anodin, pask'elles se rendent pas compte, et au aussi paske ça coûte cher.
    J'en connais plusieurs pour qui faire l'amour n'a aucune conséquence et qu'il n'y a aucune responsabilité qui va avec. A mon sens, sans même parler des MST, faire ce qu'il faut pour éviter une grossesse lorsqu'on ne le souhaite pas c'est une responsabilité qu'il faut assumer.
    Mais même pour des jeunes filles comme ça, ce n'est pas la suppression de l'avortement qui va les aider, c'est l'information !

    L'avortement est un droit précieux, pour parer aux accidents, aux défaillances, au manque d'information, à l'insouciance de la jeunesse, et probablement à plein d'autres trucs auxquels je ne pense pas là maintenant...

    Et chaque fois que j'entends ce genre de propos je me demande : et les femmes violées qui se retrouvent enceintes, on ne les laisse pas non plus avorter ???? Sympa le rappel à vie !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'avoue qu'il doit y avoir une petite propension de femme qui se fichent de leur contraception sachant que l'avortement existe, c'est comme les petits bandits qui pr certains n'hésitent pas à tirer sur un flic car la peine de mort n'existe plus en France ... peut-être ... mais c'est forcément une minorité et comme tu dis pour y pallier ce n'est pas en déremboursant mais en informant encore + comme pour les MST !

      Supprimer
  6. Quand tu pense que dans la petite campagne où j'habite c'est toujours le parti de ce "charmant" homme qui gagne...ça fait frémir!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ohhhhh tu sais chez nous ils enregistrent des scores incroyables aussi !!! Et j'entends de ces trucs !!! mais j'espère que ceux qui passent du côté obscur le font par désespoir suite à des licenciements ou autre soit un enthousiasme "economique" .. je ne croirai pas que tous les nouveaux votants du parti soient méga racistes et fachos ou catholiques extrémistes anti avortement (je suis pas lucide c'est ça ?) ... c'est pour cette raison qu'il faut communiquer autour du programme du front national avec les points qui ne sont pas mis en avant pour décourager ceux qui serait tenter.

      Supprimer
  7. rien à rajouter! c'est scandaleux et lamentable! ça sent la merde des mots pareils! (pas les tiens hein! celui du vieux de la vieille!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi de partager ma "révolte" et t'inquiète j'avais compris ! ;-)

      Supprimer
  8. Rien à ajouter. ou plutôt si. il faut diffuser l'information, car ce parti essaie "d'arrondir les angles" et de paraître respectable. Sur le fond, rien n'a changé.

    RépondreSupprimer
  9. c'est ma théorie ... en revanche je ne souhaite pas la censure et je souhaite qu'ils soient présents aux présidentielles ... le but c'est qu'ils se décrédibilisent seuls !

    RépondreSupprimer

On discute ?