lundi 31 octobre 2011

Larzac ... Terre de nos Ancêtres

Le titre est digne d'une bonne opé communication d'un conseil général mais en ce qui me concerne c'est vrai ... tout du moins côté paternel.

Ca fait un bail que je n'y suis pas monté sur le plateau ... depuis au moins 3 ans je dirais ... pourtant on n'habite pas loin ... ce ne sont pas ces "à peine deux heures de route" qui devraient nous faire peur ... c'est juste que l'été on n'est pas dispo, que l'hiver il y fait froid, qu'on a envie de partir au soleil puisque l'été on n'en profite pas ...

Bref, cette fois-ci est la bonne, Larzac oh Larzac tu seras notre escapade de ces vacances de la Toussaint. Le RDV est pris, on débarque chez ma soeur, juste les filles et moi ... l'Homme assure son rôle avec brio celui de rapporter des sousous à la maison.

Au fait que disais-je ??? ces "à peine deux heures de route" ... ces satanés 2 heures de route oui ! ah non pas tout à fait, Bouchon n'a hurlé (vous savez ces cris d'égorgement où bébé est à la limite de la syncope) que de Narbonne à Lodève soit 1h20 de calvaire ... pour info, surtout mais surtout, ne jamais zapper la dernière station de Béziers car voyez-vous, ils n'ont pas jugé utile d'en poster sur l'A75 avant Le Caylar, soit notre destination quasi finale ! Ne le sachant pas, je pensais m'arrêter si besoin lui donner à manger ... mais non, c'est pas possible ! et puis 2 aires sur 3 sont fermées ... une seule solution sortir éventuellement de l'autoroute ... sauf qu'à ce moment je ne raisonne plus ... l'instinct de survie prime : celui d'arriver le plus vite possible ... je dois tout de même m'éstimer heureuse puisque n°1 subit les hurlements de sa soeur sans broncher, en tentant même quelques techniques de diversion, en ayant la patience de ramasser une bonne dizaine de fois Célestine (le doudou) que le gnome en furie ne cesse de jeter avec rage !

Comme par miracle au niveau de Lodève (il y a eu Lourdes désormais il y a Lodève), bébé épuisé ne s'effondre pas mais se tait, résigné, hagard n'ayant vaincu les sangles du siège auto. Les nerfs encore à vif, le coeur qui bât la chamade, je m'arrête au Caylar nourrir mon enfant, aussi soulagé que moi, hilare de se voir enfin détaché. Je ne sais même pas si c'est la faim plus que l'immobilité forcée qui l'a rendue hystérique ...
Mon état s'étant lourdement agravé au fil des kilomètres, il fallait que je prenne l'air même à quelques borbes de chez la frangine !

J'allais oublier un autre détail, la grande, elle, ne crie pas, elle fait pipi ! A 30 km de Perpignan il faut déjà s'arrêter : aller aux WC avec 2 enfants dont un qui ne marche pas, c'est une discipline comme une autre ... à tester !
La chance m'a souri, merci la chance. Lors de nos 2 arrêts ... nous avons eu des mini toilettes pour enfants dans les boxes table à langer assez grands pour faire entrer la maman, l'enfant, la poussette avec le bébé ...
Faire pipi c'est aussi du sport car la maman n'a pas le choix, la maman doit aussi faire son pissou dans la cuvette pour liliputiens ... une discipline qui plus est sportive ! tout va bien au niveau de la génuflexion ... sur ce point, je suis rassurée.

A peine débarquées dans le village des ancêtres, 2ème obsession : claquer bébé au fond du lit parapluie pour déjeuner tranquillement ... bébé n'est pas d'accord, bébé n'est pas chez lui, bébé a peur alors bébé crie ! Maman n'est plus à 10mn de hurlement près, Maman s'obstine, Maman tient bon ... malgré quelques A/R pour rassurer bébé ... Maman ne craque pas ... Bébé a sommeil ... Maman le sait et ... bébé sombre !

A ce moment précis, je déclare le WE ouvert !

Le Larzac, ce sont les moutons, les brebis, la garrigue à perte de vue, l'ombre des nuages qui se reflète sur la plaine du plateau, le fromage, l'aridité, les gros pulls en laine, les maisons en pierre ... l'authenticité personnifiée !
C'est le paradis des mômes qui courent dans les villages, qui gambadent entre les buis, les oliviers, en foulant le sol jonché de thym en veux-tu en voilà, le Larzac c'est tout ça ! C'est beau, une petite partie de mon enfance, c'est la famille ... une fois de plus ce WE l'a prouvé, nous nous sommes retrouvés tous ensembles autour d'une grande tablée samedi soir et c'était tout simplement bon.
Dimanche : opération excursion ... pas de Couvertoirade, de Cirque de Navacelles ou de caves de Roquefort pour cette fois, mais un parc animalier au Caylar, celui du Theil ... à 2 pas de là.
La météo est étonnante : grand ciel bleu, on fait tomber le manteau, à nous la découverte du parcours au milieu de cette garrigue rocheuse et arborée. Les couleurs de l'automne nous hypnotisent (rien que ça).
Nous partons à l'assaut de toutes sortes de bêbêtes à cornes : vache, brebis et yaks, de bêbêtes à plumes : paons, poules et canard mandarin, de bêbêtes à poils : ânes, lamas et ours ... euh non il n'y a pas d'ours !
On a passé un très bon moment, je pense meilleur qu'en été car nous étions seuls au milieu de Mère Nature. Les enfants se sont ensuite éclaté aux jeux faits maison : tyrolienne, petit pont suspendu, grotte, balançoire etc. A faire, vraiment !

Avant de partir, ascension au château du village oblige ! Vue imprenable à 360°, indescriptible ... sensation de se sentir le roi du monde.
Le château a perdu plusieurs morceaux depuis mon enfance mais le mythe perdure ... Pimprenelle est très intriguée ... en arrivant je lui ai dit qu'avant, il y a bien longtemps un roi, une reine, un prince et une princesse y vivaient ... je n'ai pas réussi à lui dire où ils étaient depuis ...
Retour en terre catalane dans la soirée ... Bouchon a été un amour, elle n'a râlé que les derniers 50 km ... un Narbonne-Perpignan en fanfare !!!

Désolée pour la piètre qualité des photos ... avec l'appareil de l'Homme ça aurait été bien mieux ...

dimanche 30 octobre 2011

And the winners arrrrrrreee

...... roulements de tambour S.V.P .....

résultat du 2ème concours organisé sur Babidji en partenariat avec Didoodam :


Les 2 gagnantes sont :

1. Mylène Micotton maman de deux loupiots de 3 ans et 4 mois ... elle est la seule pour la question subsidiaire à avoir répondu 971 soit le nombre exact de fans de la page Facebook de Didoodam le samedi 29/10 à 8h du mat.

2. Anaïs et sa petite vie maman de la petite Emma dont vous pouvez suivre les tribulations ici. Elle a répondu 970 ... une autre participante également ... ce qui a fait la différence c'est sa mobilisation : elle a doublement "liké" la page Facebook de Didoodam (avec sa page de blog et sa page perso), elle a aussi "liké" la page Facebook de Babidji ... et oui ça sert à ça aussi les relais !

Elles gagnent toutes les 2 la paire de chaussons de leur choix.

Merci à vous tous pour vos participations qui ont été très nombreuses ...
merci bien sûr à Laurence Nazé, la créatrice de Didoodam de m'avoir fait confiance !

A très bientôt pour un autre concours sur Babidji !

jeudi 27 octobre 2011

Bouuuuhhhhhh

Alerte orange sur les Pyrénées-Orientales ... le pire nous attend ...

Comme je suis mère prévoyante (ou presque) ... qu'on était prévenu depuis un ou deux jours ... il fallait que j'organise une activité à faire bien peinard dans notre home sweet home ... je n'avais que jusque 15h environ pour faire mes emplettes avant que le temps ne vire à l'apolcalypse.

Hier je clique sur le post d'une maman Hellocoton (j'suis deg je ne retrouve pas ce blog ... si quelqu'un peut m'aider pour au moins la mettre en lien) qui avait conçu un magnifique photophore maison d'halloween ... trop facile à faire : un peu de Canson noir, du papier cathédrale, des bocaux et des bougies chauffe-plat ... j'ai tout ! ou presque ... déjà le papier cathédrale, 4 pots de yaourt en verre qui feront l'affaire, et des bougies.

N'oublions pas que ce sont les vacances ... il faut quand même que Minstinguette ait l'impression d'y être, alors direction le restaurant américain (Mc Do pour les intimes) avec mes 2 fifilles sous le bras puis Carrouf ! Impossible de trouver du Canson noir uniquement ... je jette mon dévolu sur du papier kraft noir qui sera collé sur du carton.
2 paquets de bonbons dans le chariot et un chapeau de sorcière plus tard nous voilà de retour à la maison où l'Homme est de retour ... pas de clients sous des trombes d'eau c'est bien connu, the shop is closed !

Toute la famille s'y met. Je dessine un chat et une maison ... je laisse Pimprenelle esquisser 2 fantômes ... je découpe, l'Homme cutterise, Pimprenelle prépare les vitraux, les colle ... je finalise le scotchage sur les pots de yaourts ... travail d'équipe (Bouchon en profite pour démonter la maison pendant que nous sommes tous très concentrés).

Activité génialissime qui n'a que des avantages ...
- pas cher
- simple
- rapide
- joli

Il suffit de voir mes précédentes créas pour comprendre que j'aime les choses faciles ... faut pas compter sur moi pour fignoler et faire des trucs alambiqués ! L'avantage c'est que pour une Puce de 3 ans et quelques c'est l'activité parfaite, le résultat est vite arrivé.

Pour ces vacances de la Toussaint, nous partons 2 jours (les 3 femmes seulement pendant que l'Homme s'épuisera au travail) sur le plateau du Larzac rejoindre la Tatie, le Tonton, une cousine et un cousin. Ca fera un présent bien sympathique (j'vous rassure j'apporte aussi du pinard et des bonbecs ... ) à la thématique toute trouvée en ce dernier WE d'octobre.

Je suis aussi super impatiente de déguiser Pépette. Je n'en reviens pas qu'elle m'ait demandé le chapeau noir et pointu au supermarché ... elle qui a déjà peur de la Fée Clochette, je pensais zapper Halloween encore cette année ... mais quand elle m'a dit "je veux me déguiser en sorcière, en gentille sorcière même" ... banco ! c'est un petit pas pour l'homme mais un immense pour ma Pimprenelle !

Elaboration du fantôme

L'homme au cutter ... gnagnagna ... n'ayez pas peur ...
Trop dur à coller le papier cathédrale ... ça se froisse dans tous les sens.

... finalement ... on s'en sort quand même ...Et voilà le résultat !!! les fantômes ressemblent à des masques (oui oui ils ont des bras ...) ... art premier ??? Le + drôle, c'est bien sûr de souffler les bougies !

Y'en a qu'Une c'est la Une

Un vieux slogan pub de mon enfance (à l'époque où TF1 était encore regardable ???) pour dire merci à la rédac d'Hellocoton de m'avoir mise en Une aujourd'hui ... suite à un article sur la pire émission de l'année ...
Merci à toutes celles et ceux qui viennent de me rejoindre ...

J'prépare mon speech pour les Césars ... j'ai oublié de dire merci à mes parents, mon Homme et surtout à mes enfants ...

mercredi 26 octobre 2011

Etre Mère # 5

"Etre Mère c'est espérer, espérer inculquer ses valeurs les + vitales pour que jamais, jamais, oh grand jamais, ses filles se retrouvent un jour dans Secret Story, témoins number one d'un numéro des Français, l'amour et le sexe ou candidates de tout autre fabuleuse émission qui fera la grande télévision de demain"

Sinon je les menace de déballer mon linge sale avec leur père à la téloche ... la honte est aussi bien descendante qu'ascendante, non ?

Pour vivre heureux, vivons cachés

Vous ne devinerez jamais ce que j’ai vu hier soir … j’ai vu la pire émission du PAF.

Mise en situation : il est tard, tout le monde est couché (même que les filles dorment dans leur chambre … victoire, victoire, victoire ! ), je plie du linge, je range quelques trucs et la télé tourne …

Le ton de la voix, la célèbre voix des reportages voyeurs et racoleurs attire mon attention avec cette somptueuse accroche : « Machin chouette est-il un sexe addict ? ».

Je suis face à Les Français, l’amour et le sexe sur M6.

Je continue mes tâches ménagères nocturnes, je continue d’une oreille à écouter la vie trépidante d’un couple qui ne s’y retrouve plus … du Delarue bas de gamme : lui veut tout le temps, elle plus trop … la routine s’installe voyez-vous … après je ne sais combien d’années de vie commune et 2 enfants en bas âge. Jusque là, on est dans le vu et déjà vu … sauf la forme ! Je commence à halluciner quand je constate qu’ils mettent en scène le couple. Mettre en scène, ça veut dire « regardez, on les a sauvés et maintenant mise en application du TD». Certes, Madame ne passe pas vraiment à la casserole en direct, mais voir un inconnu commencer à désaper sa femme et lui caresser les jambes sur un lit d’un appartement lambda me met juste mal à l’aise. Ouf, ça s’arrête à temps , je suis partagée : « c’est un gag ? ce sont des acteurs ? ce n’est pas possible … » sauf que dans la foulée, le spécialiste de l’émission (il en faut toujours un) enchaîne sur son analyse. Je comprends malheureusement que c’est une vraie émission dont l’objectif vraisemblablement est d’aider les pauvres citoyens que nous sommes à assumer notre libido … vu le niveau je me dis que les producteurs n’ont pas chère estime de leurs spectateurs !

Je continue mes allers et venues dans la maison, la télé tourne toujours … 2ème sujet : « Trucmuche est un fat lover » ou un truc dans le genre … encore du mauvais Delarue … je vais à la salle d’eau, reviens 15 min plus tard, reportage terminé … s’enchaîne le 3ème, ou plutôt la grosse blague du soir, sur un couple sado-maso … absolument pathétique ! non pas à cause de leurs pratiques … ça je m’en contrefiche éperduement … chacun fait ce qu’il veut tant que ce sont des adultes consentants … cependant, qu’est-ce qu’il leur a pris d’accepter de se faire filmer en train de créer des décors en carton-pâte, de porter leurs affriolantes tenues de cuir et de latex, de nous offrir (on en demandait pas tant) leur scénario dominé-dominant en live. Au secours. On peut éventuellement évoquer le sujet sans ridiculiser ce couple. Si leur désir était de prouver que leur pratique pouvait être « saine », au final on a la terrible sensation d'être au bal masqué ohé ohé ! On n’est pas dans leur délire, la seule chose qu’on décrypte c’est une mise en scène grotesque.

Je reste bouche bée, incrédule devant mon écran n’arrivant pas à zapper … j’essaie de prendre du recul, de faire à mon tour l’analyste … non, je n’y arrive pas je reste bloquée entre fou rire et malaise.

Ai-je bien fait de ne pas éteindre le maudit téléviseur ??? le pire m’attend … ça continue encore et encore … on atteint des sommets avec un couple proche de la cinquantaine … ils vont tout nous raconter … trop ! Je ne sais même pas comment aborder la thématique … allons-y, mettons les pieds dans le plat : « Monsieur veut se faire déflorer par sa promise à l’aide d’un engin qu’ils doivent ensemble acquérir » … je pars récupérer ma tisane infusée … les plantes anesthésieront avec un peu de chance cette sensation de mal être qui m’envahit (je sais vous vous dîtes que maintenant c’est moi la maso et la détraquée qui continue de mater), à les voir se propulser au sex shop le plus proche, à écouter leurs élucubrations sur la taille et la forme du matos.

Idem, la prod ne fait pas dans le soft, on a le droit à l’essayage de l’engin par Madame, et au débriefing de Monsieur le lendemain matin. A ce moment, c’est moi qui suis pathétique, devant ma télé, le mug à la main dans l’incapacité à décrocher de ce programme pitoyable. On souffle entre chaque reportage grâce aux explications de l’expert et aux témoignages de leur panel de couples (dont un qui a 75 et 78 ans marié depuis un an).

Je suis subjuguée par les participants … beau travail, très beau travail de la prod … formidable ! où ont-ils réussi à dégoter monsieur et madame tout le monde prêts à se mettre à nu (au propre comme au figuré) devant des milliers de téléspectateurs ???

Le dernier reportage est accolé du « interdit aux – 16ans ». Je m’attends au bouquet final.

Ma foi, c’est peut-être le reportage le moins choquant … on rejoint la crudité du porno avec des jeunes gens exhibos-libertains-échangistes presque beaux. On les voit batifoler dans des clubs … des images qu’on a souvent eu l’occase de voir chez le concurrent TF1. On a tellement l’impression d’avoir à faire à des pros du sexe que le malaise s’évapore. M6 récompense le spectateur avec de la chair pour de vrai … ce n’est pas du Dorcel mais quelques paires de nénés, des culs en veux-tu en voilà et des actes filmés de loin apporteront la touche finale … ou presque !

La touche finale sera rédigée en fin d’émission … ces quelques mots défileront sur l’écran : « ces épisodes sont dédiés à Ginette, notre témoin de 75 ans qui nous a récemment quittés » … quelle récompense, quel hommage post-mortem !!!

Cet article n’est pas un gros coup de pub pour M6, juste une dénonciation de la télé poubelle … si ça vous branche et si vous vous sentez concernés, la semaine prochaine Jim se la fait allonger, Hercule homo et toujours puceau, ou Jacqueline qui refuse de faire des gâteries à son jules … tout un programme ! qu’ils osent appeler documentaire … on ne doit pas avoir la même notion de la définition …

mardi 25 octobre 2011

2 Enfants + 1 Chambre = Libido Zéro

Je me souviens il y a longtemps … au mois de mars … bébé tout juste 2 mois rejoint sa grande sœur dans la chambre de la descendance …
A coups de hip hip hip houra … de zébulonades à tout va (petits sauts sur place exprimant la satisfaction) … de poings levés symbolisant la victoire … autant de manifestations de joie, que bébé y fait tout aussi bien ses nuits que bloqué dans sa nacelle de landau au pied de notre lit.
Hip hip hip houra je vous dis … père et mère retrouvent leur territoire … se retrouvent tout court … retrouvent cette douce liberté de pouvoir fricoter … même en faisant du bruit … en faisant juste tout ce qu’ils veulent quand ils le veulent (ou presque … on est parents ne l'oublions pas …).
Ca c’était il y a longtemps … un temps où bébé pionçait la moitié du jour et la nuit entière … Depuis bébé a grandi … bébé est devenu insomniaque … au moindre petit froissement de drap … au moindre rayon de lumière … bébé émerge, se jette sur les barreaux, secoue son lit (qui résiste encore, et toujours j’espère) … pète de rire à peine sa grande sœur dans le viseur … bébé fout tout simplement le boxon !
Alors on fait comment ? impossible de coucher les 2 simultanément … après plusieurs tentatives de couchage collectif, nous devons nous rendre à l’évidence ça ne fonctionne pas. Bébé a besoin de silence et de noir tandis que l’aînée veut tout plein de lumière, une porte grande ouverte afin de s’assurer qu’aucun loup n’entre dans la chambrée. Ah oui, on ne vous a pas dit mais le secteur regorge d’affreux canidés à longues dents qui s’incrustent tout particulièrement sous les sommiers des petites filles de 3 ans ½ … d’autant plus si elles se prénomment Pimprenelle …
Après quelques séances de brainstorming, il ne nous reste plus qu’à coucher Bouchon sur les coups de 20h … et une ½ h plus tard Pimprenelle dans notre lit … sinon Loustic se réveille et empêche sa grande sœur la marmotte (ascendance génétique de la mère) de se laisser doucement aller dans les bras de Morphée. Nous n’avons pas le choix, Pimprenelle doit récupérer de ses longues journées désormais studieuses.
Tout se joue donc en pleine nuit … sur les coups de minuit quand la 2ème moitié va se coucher … celle-ci se met en mode élévateur : « je tends les bras, je récupère l’enfant, je transporte l’enfant dans le noir tout doucement, je dépose l’enfant dans son lit sans faire de bruit, sans la réveiller aussi, je referme très vite la porte, j’attends deux secondes, rien, aucun son, je file me coucher ».
Vous venez de lire le mode d’emploi version « mission accomplie » … sauf qu’il y a toutes les fois où le transport nocturne réveille Bouchon … qui fait le boxon et qui réveille sa grande sœur … sauf qu’il y a toutes les fois où Pimprenelle se met à pleurer « non non non pas dans mon lit, je veux rester avec Papa et Maman » … là toujours les bras en levier tu fais vite demi tour sur la pointe des pieds pour ne surtout pas réveiller Bébé …
Dans ces cas-là une seule solution : faire dormir la grande, bien trop grande même, entre nous … et là tu pleures, tu pleures car tu sais que tu vas dormir toute tordue sur un minuscule morceau de matelas et surtout, surtout que tu n’abandonneras pas ton pyjama ! Adieu nuit torride …
Il y a aussi les autres soirs … ceux où tu fais carrément chambre à part : nouveau concept … un peu tantresque … dans la notion d’amour à distance.
Ce sont les nuits où en allant te coucher la dernière, tu entends bouchon pleurer 4 fois d’affilé, que tu dois consoler … en voyant la grande dans le lit conjugal complètement de travers affalée sur son père … impossible de prendre le risque qu'elle ne fasse pas sa nuit une veille d’école … toute penaude tu prends ton oreiller et tu files pioncer au milieu de 10 doudous et 4 variantes de lapins en peluche dans un « une place » … hmmmm j’adore.
Parfois le jeu en vaut la chandelle … celui de dormir seule : la semaine passée, la grande a repeint la chambre d’un jet de … vomi … la corvée de nettoyage d’urgence en pleine nuit fut pour Papa (jackpot) … j’ai assuré les finitions pendant une heure le lendemain matin : « sur mon réveil radio noooonnn, sur mon coffret à bijoux deux fois non, sur mon bouquin oh nonnnnnn ».
Il y a un moment où ça ne peut plus durer … tu veux retrouver ta liberté … (je sais, il faut la gagner dixit Johnny) … tu pars conquérante, tu te contrefiches des conséquences surtout que ce sont les vacances ! tu te dis "je veux roucouler" … épilée, douchée, hydratée (la peau je veux dire) tu fonces te coucher, d’un pas ferme et décidé (trop peut-être) tu chopes l’aînée, tu fais levier et tu fonces la re-coucher … patatra la grande chouine, réveille sa sœur !
Je me faufile vite fait dans le lit de la grande pour qu’elle se rendorme … câlin illico presto … trop presto … je repars … elle explose en sanglot quand je ferme la porte derrière moi ... les loups voyez-vous …
Super vénère … je fonce dans MA chambre, sous MA couette à côté de MON mec … qui aussitôt assure la relève … câlin avec Pépette …
Puis il est revenu … quand ? … je ne sais pas … me suis endormie ...

lundi 24 octobre 2011

... concours ... concours ... concours ... concours ...

L’heure est grave et solennelle

Babidji organise son 2ème concours … et ce, avec tout autant de fierté que pour le 1er … pour la simple et bonne raison qu’il s’agit d’un partenariat avec DidoodamDidoodam ce n’est pas n’importe qui.

Ils créent mes chaussons préférés, vous savez les tout cuir ultra résistants, confortables, faciles à enfiler et à tomber tellement ils sont beaux et originaux, ceux dont j’ai déjà fait l’apologie ici.

Si j’avais parlé de cette petite boîte belge, c’est tout d’abord parce que j’étais une cliente comblée, et surtout parce qu’à l’époque ils reversaient 5% de leurs ventes pour une assoce qui aide les enfants hospitalisés … ça veut tout dire … ça veut dire qu’ils sont solidaires , même petits, ils n’ont pas peur de sacrifier une part de leur bénéf pour la bonne cause comme on dit.

Enfin, il faut que vous sachiez autre chose … attention là concentrez-vous, c’est hypeeeeeer important … la réussite de Didoodam, c’est un peu notre réussite à toutes, celle d’une maman de 3 enfants qui décide de créer sa boîte à la maison à partir du moment où elle n’arrive plus à concilier vie pro et familiale. Le constat est simple, tout comme moi, elle kiffe les chaussons souples en cuir mais pas de grandes tailles sur le marché … Didoodam y pallie dans la foulée.

Cette aventure dure depuis maintenant 5 ans … 5 ans pile en ce mois d’octobre 2011 !

Didoodam fait tout à l’envers, c’est eux qui vous offrent le cadeau : la paire de votre choix (taille et modèle) pour fêter son anniversaire !

Tout le monde peut jouer, aucune excuse si vous n’avez pas de ½ portion à la maison … hehe … Didoodam chausse toute la famille j’ai dit : grands et petits !

5 ans de créations chaussonesques pour 5 jours de concours … Top Départ … vous avez jusque vendredi 28/10 minuit pour participer en envoyant vos réponses à cette adresse : concours-babidji@voila.fr

  1. tu aiiiiimes Didoodam sur FaceBook (www.facebook.com/didoodam) et tu me donnes le nom avec lequel tu as aiiiiimé
  2. tu me dis combien de tailles sont proposées chez Didoodam
  3. tu me dis d’après toi combien il y aura de fans de la page FaceBook Didoodam le 29 octobre à 8h du matin (c’est la question subsidiaire comme tu l’as compris …)

Attendez ... ne partez pas tout de suite … j’ai une autre bonne nouvelle … il n’y aura pas un mais DEUX gagnants au concours … deux fois plus de chance d’avoir vos petons au chaud pendant l’hiver !!!

Si vous partagez l’esprit de solidarité Didoodam ou si de façon plus pragmatique vous voulez avoir + de chances de gagner, diffusez ce post sur Hellocoton, votre compte FB ou Twitter et si vous m’aimez aussi dites-le moi ici !

Aller, toute la famille en chansons euh en chaussons … oh didoodidoodidoodam oh didoodidoodam tititititilalalalalaaaa

(je sais je l’ai déjà faite …)

mercredi 19 octobre 2011

Vider pour mieux remplir

Dimanche dernier, grâce à mon amie Virginie, j'ai fait mon premier vrai vide grenier (c'est-à-dire ne pas squatter les stands des autres avec quelques unes de mes affaires).

Une belle réussite ... un pactole inatendu ! Le plaisir aussi d'être à côté de ma copine lors d'une belle journée ensoleillée, de me débarrasser tout en faisant plaisir ... un vrai bonheur ce vide-grenier je vous dis.
Déballer en soi, rien d'extraordinaire pour moi qui fais les marchés ... mais déballer avec les fringues de mes filles, ça c'était nouveau ! J'avais peur d'être un peu trop attachée à certains vêtements (je sais c'est matériel ... mais que voulez-vous ... le premier t-shirt machin chouette ou le body offert par trucmuche ça compte quand même) mais l'appât du gain m'a fait tout oublier ... plus vénale que sentimentale penserez-vous ... même pas vrai car j'ai des petites boîtes à la maison : une pour Pimprenelle, une pour Bouchon ... des petites boîtes avec le premier pyjama, la brassière tricotée par Mamie, la première paire de chaussures etc. sans oublier les livres de naissance et les albums photo presque à jour ... j'ai dit presque ...
Bref, l'appât du gain a fait la part des choses mais pas que, l'appât du vide aussi ! pouvoir débarrasser des combles ces gros sacs de fringues me fait presque planer ...
Malgré de bonnes ventes, le constat sera ceci dit cinglant en fin de journée : j'en ai des tas à remballer ! A peine rentrée, je me dis qu'il faut que j'en trouve un autre avant la fin de l'année (on a le droit à 2 par an) ... et sur quoi je tombe ? sur ça :
Je me dis voilà LA solution ... sauf que le 6 je serai dans le train ! Tanpi on remettra ça l'an prochain ... avec dans ma besace quelques jouets supplémentaires qui ne serviront plus !
En tous les cas, l'idée est juste géniale ... j'aurais même aimé y aller pour dégoter un ou deux accessoires pour bébé ... on a toujours besoin de quelque chose alors pourquoi ne pas investir chez les autres quand c'est en parfait état ??? Donner de + une 2ème vie à ces objets, l'idée me plait !
Pour ceux qui seraient intéressés par cette Braderie de la Puériculture à Argelès : www.lemillepattes.fr ... l'assoce organise aussi tout plein de sorties et d'ateliers.

Conseils pour les futurs bradeurs : privilégiez les portants pour présenter les vêtements. Les + beaux que vous vendrez + cher : repassez-les. Les clients auront la sensation de faire du shopping. Evidemment les fringues doivent être sans taches et propres. C'est comme ça que j'ai repéré depuis mon stand, au bout de l'allée, un portant avec des hauts pour Pimprenelle, dont un sweat Adidas uni rose pâle en parfait état à 2 € !!! Tout le portant était en parfait état, j'ai donc aussi craqué pour un t-shirt manche longue Disney de chez Tex et une blouse rétro de chez Kiabi à 1 € pièce. Pour vous donner des idées de prix : body ou t-shirts manches courtes = 0,50 €, T-shirts manches longues enfants : 1 €, sweats, pulls et pantalons : 2 €.
J'ai vendu une combi hiver Taille 3 M : 4 €, un ensemble pyj. + veste + bonnet : 3 €, un ensemble pantalon + sous-pull Marese repassé comme neuf : 6 €, une veste comme neuve Berlingot repassée Taille 3 M : 4 €. Et bien sûr bodys ou hauts à 0,50 et 1 €. Ce qui marche bien également : faire des ensembles même si au départ ce n'en est pas ... j'ai assorti bas et hauts sur cintres, ça part bien mieux !

Attention Adeptes !


J'ai beaucoup de chance ...

beaucoup de chance parce que plusieurs bloggeuses suivent ce RDV hebdomadaire ... qui dit pluralité d'auteur(e)s dit différentes tonalités et d'angles abordés.
Forcément je vous fais partager ce florilège d' "Etre Mère" chez mes consoeurs Adrenaline, la Maman des Marmouzets, Thalie qui me suit depuis le début, et une nouvelle arrivée dans l'univers de Babidji : Eriu et la famille Pouet Pouet qui débarque en trombe avec un post drôlissime !!!
Merci les filles ... à mercredi prochain.

Etre mère # 4

"Etre Mère c'est un mardi, voir dans le journal local le passage d'un jeune humoriste bien sympathique le soir même ... se dire qu'on irait bien comme ça sur un coup de tête ... jusqu'à ce que la réalité dépasse la fiction : pas les moyens de payer babysitter + places + resto ... de toute façon on n'a même pas de babysitter !
Etre Mère c'est finalement sauver sa soirée au resto créole avec toute la smala ... un bébé qui gazouille puis qui s'endort dans sa poussette, une grande qui est super heureuse d'être de la partie, qui se tient à carreau et qui est juste un amour quand on déguste un punch coco sous la varangue ..."

vendredi 14 octobre 2011

mais comment j'ai pu en arriver là ?


J’ai été épinglée … épinglée hier par La Fée Passie avec cette question …
Où me répondrez-vous ?
Dans le Sud ? certains amis parisiens se le demandent encore, comment ai-je pu abandonner la frénésie de la Capitale, son métro, ses soirées, sa culture, son avant-gardisme, le Tout absolu en un mot !
Pour mon Homme, les montagnes, la mer, le bleu du ciel, les tapas, les barbecs en plein mois de janvier, les palmiers, la tranquillité …
Sur les marchés ? je sens le poids du regard des proches, leur incompréhension : « elle est dingue, elle abandonne le micro pour atterrir au milieu des camelots !!! » …
On ne parle pas de ce « où ».
Où alors ?
Sur la bloggosphère !
Comment Babidji s’est retrouvé un beau jour à s’épancher sur la toile ?
La réponse réside en un seul mot : ma-ter-ni-té.
Tout a commencé fin 2007, enceinte jusqu’au cou, j’ouvre Loukoumaman et Sherpapa soit la mutation du Loukoum et du Sherpa en parents.
L’objectif est simple : faire partager à la famille maternelle essentiellement parisienne et à la famille paternelle essentiellement nordiste, le quotidien de futur bébé. Sans oublier les amis éparpillés aux 4 coins du globe !
Très vite, le Loukoum s’enflamme et commence à poster sur tous les sujets : le portage avec Cerise-Cannelle (et oui déjà), les vêtements de grossesse népalais chez Oliali (la petite boutique du Larzac) … ainsi que des tests en tout genre : musique pour enfants, bouquins, liniments etc.
Le concept plait puisqu’on gagne même le blog du mois d’Enfant Magazine. Il nous vaudra un séjour gratos chez Center Parcs … le blog est de plus en plus visité …
Sauf que ça devient un peu le bazar … tout y est, des repas de famille aux dernières vacances. Je n’ai plus envie de partager autant et surtout j'ai envie de protéger les filles, Loukoumaman et Sherpapa est verrouillé, accessible sur invitation uniquement. Il ne me restait plus qu’à créer Babidji, un nouveau départ … tout reprendre à 0 !
Je pose la même question à Touchatout (allez-y faire un tour ... c'est beau, une déco épurée et apaisante), à La Gazette Beauté (on connaît déjà son 1er blog incontournable : La Journaliste), Poppy comme d'hab (on lui laisse un peu de répit, la pauvre elle vient d'accoucher) et à Irène Zlato comme d'hab aussi (un blog à lire régulièrement pour cogiter sereinement, intelligent et très bien écrit) ! Alors comment avez-vous pu en arriver là ???

Le point bio-té du jour

Souvenez-vous, il y a quelques temps je lançais un appel à la population ici afin de trouver un démêlant éthique et sympathique pour Pimprenelle.
J’ai eu des réponses, des conseils et plus récemment j’ai trouvé une marque qui correspond à mes attentes : bio et abordable ! Une marque qui revenait régulièrement sur les blogs beauté et famille.
Cette marque c’est SOBiO étic. Ils ont répondu très rapidement à mon mail pour m’indiquer l’après-shampoing de mes rêves !

Bonjour,
Nous vous remercions de l’attention portée à nos produits et à notre Groupe.
Je vous propose un après-shampooing de la gamme SO’BiO étic :
Démêlant sans rinçage pomme Après-shampooing pomme verte
Vous les trouverez disponibles par correspondance ou via notre Boutique
Vous remerciant de l’intérêt porté à nos produits, nous restons à votre disposition pour toutes informations complémentaires.
Naturellement,
Isabelle SORNIN
Votre Conseillère Relations Clients
Service Relations Clients
Groupe Léa Nature

Ce n'est pas tout, je suis partageuse ! Cette semaine, vous pouvez gagner des produits de la gamme chez Annabelle, celle qui sort ses poubelles ... et vous ferez une pierre deux coups, en emportant peut-être un lot SOBiO étic mais surtout en découvrant un blog drôlissime, décalé et sans langue de bois (je me demande encore où elle a pu choper cette photo de profil surréaliste...).
A vous de jouer …

mercredi 12 octobre 2011

Faire-Part

C'est avec grande émotion que je vous annonce la naissance de Nohé ... qui est né le 9.10.11 (pas mal, hein ?) ... petit bébé est arrivé chez Poppy ... une première pour moi puisque c'est mon 1er faire-part pour une copine bloggeuse !
Poppy va juste devoir changer le nom de son blog très rapidement ... Notre Petite Vie à 3 Bientôt 4Notre Petite Vie à 4
Félicitations aux parents et tout le bonheur du monde à la petite famille !

Etre Mère # 3


« Etre Mère c’est être flexible … oui oui … flexible dans les horaires, dans l’organisation, en ces principes etc. … on le sait … sauf que là aujourd’hui, je vous parle au 1er degré, être mère c’est être flexibleflexible tel le bambou au gré du vent … flexible pour courir derrière bébé qui se faufile et se défile (recordman du monde du déplacement à 4 membres) … flexible pour se baisser, se courber, se plier (euh là c’est plus drôle du tout le coup du doudou qui tombe, on arrêteuhhh j’ai dit ! c’est pareil pour la cuiller ma Chérie, on arrêteuhhh) … flexible pour maintenir d’un bras Bibi dans son bain, appuyer sur le bouton poussoir du savon de l’autre … mieux encore, avec la légendaire flexibilité cervicale … celle qu’on acquiert quand on donne un bib et que le téléphone sonne … »
C’est quand le cours de stretching déjà ?