mercredi 7 septembre 2011

La voie lactée


Allaitera … allaitera pas … ? this is the question !
1ère grossesse = 1er questionnement vers le 4ème mois … vais-je allaiter ?
Pour dire vrai, je ne suis pas réellement emballée par l’idée … dévoiler mon opulente poitrine (ironie-ironie) au 1er venu ne m’enchante guère … et puis tout ça c’est nouveau … j’essaie déjà de me faire à l’idée que je vais enfanter avec son flot d’angoisses : logistique, couple, éducation, nourriture, équipement et j’en passe !
Plus le terme approche, plus l’idée germe notamment au fil des visites chez la sage-femme pour la préparation à l’accouchement.
8ème mois : branle-bas de combat avec déménagement éphémère dans le Nord pour les marchés de Noël. Je fais ma 1ère visite à l’hôpital où je dois accoucher : St Vincent de Paul à Lille … hôpital classé pro-allaitement. Pas d’hystérique militante à l’horizon, juste des sages-femmes qui informent et qui mettent tout en œuvre pour que l’allaitement fonctionne avec celles qui le souhaitent. On me propose une réunion sur le sujet … et là stupeur, c’est la révélation ! Réunion super intéressante, pas de propagande, un cours physiologique en plus du théorique … je sors conquise … je vais tenter l’aventure.
A peine Pimprenelle posée sur mon ventre, elle commence à téter … fabuleux, magique … tellement naturel … je ne me pose aucune question … la suite sera tout aussi idyllique, pas de crevasses, montée de lait indolore et production à foison … je me transforme en mère nourricière sans m’en rendre compte. J’avoue quelques gênes au début … du type « cachez-moi ce sein que je ne saurais voir » … de l’anecdotique puisque je finirai par allaiter au milieu du supermarché ou aux terrasses de café … et ce pendant 6 mois !
Certes quelques désagréments sont à noter du style : « hey c’est normal que tu fuis des seins ? » « euh non j’ai oublié mes coussinets ! » « tes quoi ? » « oublie … »
Il m’est aussi arrivé de repeindre le miroir de la salle d’eau en sortant de la douche … l’eau chaude peut déclencher de terribles geysers …
Chez d’autres (non je ne me défile pas … ça ne m’est juste pas arrivé … ), certaines sessions galipettes se sont transformé en séances plus qu’humides avec un conjoint qui se retrouve noyé sous un masque facial au lait maternel sans n'avoir rien demandé !
Il y a aussi ces petits picotements de montée de lait que j’adorais … incroyable comme la nature est bien faite … déclenchés aux seuls pleurs de bébé !
Et rien ne remplace ces instants fusionnels où maman et bébé ne font qu’un …
2ème grossesse : ça coule de source … vu que j’ai des nénés de compétition n°2 sera allaité …
Sauf que je n’avais pas prévu que bébé ne saurait pas téter. Mon ignorance est telle que je pensais qu’un allaitement avorté ne pouvait venir que de la mère … en aucun cas du bout de chou. (voir post http://babidji.blogspot.com/2011/04/un-bebe-qui-ne-sait-pas-teter.html )
Un vrai trauma ! ayant vécu les deux, je sais à quel point l’allaitement m’a manqué. Certes bébé est en pleine forme … certes les bibs ne font pas des enfants mal nourris comme on peut parfois le lire … je regrette juste ce contact charnel délicieux …
J’en ai aussi bavé au moment du sevrage … ne faisant pas les choses à moitié … la montée de lait avait + que bien fonctionné … j’ai cru que j’allais imploser … exploser … enfin me pulvériser quoi !
J’ai été chanceuse sur ce coup … pas de conséquences majeures.
Quant au fait de tirer mon lait, je n’en voyais pas l’intérêt à part cumuler les inconvénients du sein et du bib ! Si c’est pour ne pas allaiter, autant retrouver ma liberté, pouvoir m’occuper des filles plutôt que de rester le cul dans un fauteuil attendant la traite ! N’y voyez aucun commentaire désobligeant envers celles qui font ce choix, il s’agit d'un avis perso.
Je me servirai de ce post pour pointer du doigt une certaine catégorie de femmes peu enclines à comprendre le choix des non-allaitantes ! Sans faire ma Badinter, il suffit de rester ouverte d’esprit et d’accepter le choix des autres sans imposer les siens. Contentons-nous de lutter contre les vrais problèmes …

13 commentaires:

  1. A ce jour où le débat sur l'allaitement est parfois très virulent, je suis bien d'accord avec toi sur le fait de la tolérance!! Je n'ai pas pu allaiter Princesse, pour diverses raisons, mais je souhaite allaiter NuméroBis et me sent très sereine...on verra si ça marche ou pas !! Le tout c'est d'être en accord avec soi même je pense. Bises

    RépondreSupprimer
  2. tu as tout à fait raison ... je me suis rendue un peu malade de ne pas pouvoir allaiter pour l'échange mais je ne me suis pas rendue malade parce que j'avais le sentiment d'être une mauvaise mère, ça n'a rien à voir ! et bonne chance pour NuméroBis :-)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai malheureusement vécu ton cas n°2 et ça m'a rendu tres triste et le tire lait j'ai tenté mais comme tu dis tu as les inconvénients des deux...mais ma fille va bien c'est ce qui compte :-)

    RépondreSupprimer
  4. je n'ai jamais tiré mon lait pour la prems ... je l'aurais fait si il avait fallu pour dépanner mais de là à le faire 5 fois par jour c'était trop contraignant pour moi ! et comme tu dis, Emma et Romane vont bien, c'est le principal :-)

    RépondreSupprimer
  5. je n'aime pas du tout ce debat sein/bib ! chacun fait ce qu'il veut de ses nibards, et du moment que tout le monde va bien, moi je ne vois pas vraiment où est le probleme ! Oui je suis pro-allaitement, mais seulement lorsqu'on me demande mon avis, je ne vais pas critiquer les choix des autres. j'aime allaiter, et j'y vois que des avntages, mais il m'est arrivé de rêver d'un bib pour pouvoir souffler une journée !

    je tire mon lait de temps en temps, mais cela reste très exceptionnel (dailleurs va falloir que je pense à faire une traite beintôt ^^).

    en tout cas je te rejoinds, il faut s'écouter soi même, c'est ça le principal !

    RépondreSupprimer
  6. J'aime bcp ta derniere phrase, je fais partie de celle qui ne souhaite pas allaiter, je ne l'ai pas fait pour mon 1er et je ne le ferrais pas si j'en ai un deuxieme. C'est un choix personnel, avec mon mari nous sommes très d'accord sur ce point, mais les gens ne comprennent pas forcement que je n'ai aucune envie de donner le sein à mon enfant. Rien que d'imaginer je peux pas. Apres comme tu dis, chacun fait comme il veut, à l'heure ou beaucoup allaite (et c'est tres bien) moi non!

    RépondreSupprimer
  7. Salut Nyfea, c'est marrant que tu commentes ce post car je viens de tomber sur ça : http://meredouille.wordpress.com/2011/07/08/parce-que-cest-lui-qui-compte-pas-moi/#more-346 et c'est exactement le ton que je déteste ... parfait pour culpabiliser les mères ... à mon avis ce n'est pas de cette façon que les nanas vont réussir à motiver les autres ... c'est vrai qu'à ma 1ère fille je ne comprenais pas les nanas comme toi qui n'essayaient pas ... mais sincèrement, il vaut mieux une maman zen et dispo qui assume son choix du bib qu'une stressée qui le vit mal et qui allaite (c'est mon point de vue) ... quant aux ingrédients des laits industriels certes on voudrait les virer mais on n'a pas tous la possibilité d'acheter du bio ou un bébé qui adhère à ce type de lait ! bref je voudrais savoir si ces nanas ne mangent que du bio, cultivent leur potager, font leurs besoins sur des copeaux de bois, couches lavables, produits domestiques maison etc. car franchement dans ce cas on est obligé de vivre dans une bulle ... trouvons simplement le juste milieu !

    RépondreSupprimer
  8. ah oui pour moi les vrais problèmes sont les maladies graves, la maltraitance etc. je pense que c'est la même pour toi, non ?

    RépondreSupprimer
  9. Effectivement ce sont des discours qui ne sont pas digne d'une ouverture d'esprit sur le blog que tu viens de me donner. C est d ailleurs un peu choquant ces propos, genre "je ne comprend pas celle qui n'essaient pas d'allaiter" mais chacun son choix, moi meme je suis pas un bébé allaité et alors je suis pas plus "desavantagée" qu'un autre. Ce sont des discours refractaires qui n'avancent à rien. La question de l'allaitement ou non est toujours un débat qui n'en finit pas, chacun son point de vue sur la question et comme tu le dis si bien, il y a des choses plus grave dans la vie.

    RépondreSupprimer
  10. je ne tombe que maintenant sur ton commentaire ... je l'ai zappé celui-là désolée ! entièrement d'accord avec toi ! si il existe effectivement des pdts nocifs dans les laits en poudre luttons contre ce phénomène mais ne culpabilisons pas les mères qui ne veulent pas donner le sein !

    RépondreSupprimer
  11. J'aime beaucoup ton article. Pour avoir allaité ma fille (et adoré le faire), j'avoue que je vivrais très mal si pour Numérobis je ne pouvais pas ...

    RépondreSupprimer
  12. je t'avoue que pour avoir vécu les 2 k'ai une grde sensation de vide concernant ma relation avec n°2 ... ça aurait été mieux dans l'autre sens ... j'aurais su ce que j'avais gagné et non ce que j'avais perdu !

    RépondreSupprimer

On discute ?