mercredi 28 septembre 2011

Etre Mère # 1


J'ai bien lu, j'ai bien surfé, j'ai bien commenté ... et j'ai bien réalisé que les blogs avaient leurs "running gags" ou plutôt leur "running thème" le plus souvent hebdomadaire.

Je vais essayer de me lancer dans l'aventure sans grande persuasion car j'ai tout simplement peur de ne pas tenir le rythme du thème du mercredi !

Je me jette à l'eau :

"Etre Mère, c'est regarder bébé le matin ... sur sa chaise haute en face de soi ... et qu'est-ce qu'il fait le bébé ? Il se penche sur le côté ... pendant que vous tremper votre tartine dans votre thé ... pour ... pousser !
C'est ça être mère ne pas être dégouté, et de savourer quand même son petit déjeuner !"

Appel à la population : celles et ceux qui veulent participer avec moi tous les mercredis à cette profonde réflexion (Etre Père, ça marche aussi...), je suis preneuse !

mardi 27 septembre 2011

Coussi Coussa

Aller je me lance ...

Je n'ose quasiment plus faire des posts "test", sure de passer pour la mégère du coin ...
Souvenez-vous, il y a quelques temps je vous parlais de mon futur achat, celui de cette poussette Graco, la Mosaic : http://babidji.blogspot.com/2011/07/poussi-poussa.html
Grosse déception ... qui m'a valu des réflexions de ma mère à force de lui en faire à elle ... elle avait eu la lourde tâche de faire du repérage en boutique afin de trouver le meilleur compromis : poids, maniabilité, robustesse, prix etc.
Bref, ça fait 2 mois qu'on la pratique la 4 roues de Mistinguette, et sincèrement, je crois que je la déteste un peu plus chaque jour ...
La bonne surprise à la réception : les couleurs, pas de petites pommes comme sur la photo du site web, celles que je n'aimais pas ... pas à cause des pommes en elles-mêmes mais l'association de l'anis et du rouge : beurk (je vous avais prévenus : l'insatisfaite de service c'est moi).
En revanche, la suite de l'inspection ne laissait présager rien de fabuleux ... je la trouve super lourde (pourtant on avait regardé le poids ... sans assez bien comparer apparemment), ce qui me vaut un premier accrochage avec l'autorité maternelle ... et au bout de 5mn ayant chercher le bouton de la direction assistée en vain, je me dis qu'elle n'est vraiment pas maniable (2ème accrochage avec l'autorité maternelle surtout quand je ponctue ma phrase d'un "comment as-tu pu la trouver bien en magasin ???").
Avec un peu de recul sur l'utilisation, on comprend vite que le pliage est une torture ... pas vraiment fonctionnelle mais là n'est pas vraiment la question, on a juste l'horrible sensation de ne jamais l'avoir pliée à fond !

Voyons voir les points positifs histoire de ne pas passer pour la descendeuse de produits professionnelle ...
La Mosaic est costaude ! C'est sûr ... d'où son poids ... Les tissus sont de super qualité ... et j'adore le petit espace filet sur la capote qui permet de voir bébé, c'est ingénieux ! Tout comme la poche sur l'arrière de la capote pour ranger lingettes, clefs, bib etc.

Reste le point noir majeur ... celui que j'ai beau étudier et dont je ne résous pas l'énigme : le dos de la capote ! Forcément, Bouchon n'était pas assez agile quand on l'a eue ... la découverte magistrale s'est faite sur le tard ...
Quand bébé est en position totalement couchée, elle arrive à tirer le tissu en nylon, à se le mettre sur la tête (quelques grosses flippes au début) et bien sûr à choper tout ce qu'il y a dans la poche (au départ super-méga pratique et qui ne l'est plus du tout du tout) !
Bébé s'excite de ses trouvailles ... s'énerve sur la toile ... on peut dire adieu à la sieste ! Résultat, on attend que bébé s'endorme pour l'allonger ... c'est ridicule !
J'essaie de trouver une solution comme un scratch que je n'aurais pas vu, ou une attache mais rien, nada ! Je vais à nouveau étudier le manuel ... ai-je besoin d'un bac +12 pour me servir de la voiture du Loustic ?

J'ai tout simplement cru au Père Noël, j'ai voulu le beurre et l'argent du beurre.
Au final, je regrette ma Pliko de chez Peg-Perego (la capote était son point fort, hypra grande et entièrement attachée) ... elle était mieux ... moins résistante mais mieux ... qui dit mieux ? dit plus cher ! remets-toi les idées en place !
Je regrette aussi cette vente privée on line ou j'ai hésité à acheter la Chicco de la même gamme que le landau/cosy/poussette qu'on m'avait prêté ... à un prix défiant toute concurrence ... je n'étais pas encore sure que la Pliko avait définitivement rendu l'âme ... je regrette tellement ... pour l'avoir utilisée la Living ... qu'est-ce qu'elle était bien (vous voyez là, mon air plein de nostalgie) ... j'ai loupé THE affaire !

Bref, pas question d'en acheter une autre ... pas les moyens et de toute façon je n'aime pas le gâchis !
En conclusion pour les futurs acheteurs : soit on a la chance de tomber sur le coup du siècle ... ou on a les moyens ... comme partout la qualité se paie !

J'ai oublié de dire ... rendons à Graco un peu de légitimité ... que les housses détachables du devant de la poussette (qu'au passage Bouchon passe sa vie à défaire) son plutôt bien pensées ...

Ma fille en mode allongé ... sous sa toile ... pffff

vendredi 23 septembre 2011

Chauds les petons !

C'est vendredi et aujourd'hui, ça a beau être macaronis à la cantoche, c'est aussi concours !

Les concours envahissent la blogosphère ... vous n'avez pas besoin de moi pour tenter votre chance ... sauf que Babidji elle est un peu rebelle ... elle ne suit que les concours "home made" ou ceux des petites boîtes qui ont besoin d'un bon coup de pouce ... rappelez-vous celui sur ce blog de Cerise-Cannelle ou celui de la Maman des Marmouzets ...

Alors aujourd'hui grâce à Poppy, Babidji a découvert le concours de Laeti ... LaetiBricole ... et qu'elle bricole bien même ! A gagner ces supers chaussons (et d'autres aussi) ... à vos clics ici

jeudi 22 septembre 2011

Ma 1ère réunion parents-prof ...

Prof est un bien grand mot ... on dira pour Pimprenelle 3 ans 1/2, petite section de maternelle : instite ... ou même "Maîtresse" comme elle l'appelle ...

Grosse excitation ... hehe ... ça y est je vais jouer mon rôle à fond ... parfois je me sens encore ado ... comme en total décallage avec la situation que je vis ...
C'est pourtant bien moi, la maman, qui suis assise sur un banc de liliputiens, les genoux pliés sous le menton et les fesses qui subissent les lattes en bois de 3 cm de largeur.

RDV 17h30 ... tout le monde se regarde en chien de faillence ... manque de bol quand je suis arrivée, il restait peu de places ... je me retrouve nez à nez avec la maîtresse ... presque intimidée ... je me sens rapetisser ... on attend patiemment sans broncher les retardataires ... (moi sans broncher ... j'en connais qui seront incrédules ... si si ça m'arrive).

17h40 top départ ... 1ère question de la madame : "il y en a qui n'étaient pas là à la réunion de juin" ... "oh non oh non oh non pourvu que tout le monde ait été présent ...".
Ma prière n'est pas entendue ... mon pressentiment vérifié ... 4-5 parents étaient absents et c'est reparti pour 1/2 h sur le réglement intérieur de l'école ... un véritable calvaire que nous avions subi (ou plutôt que l'Homme avait subi ici) ... leur thème de prédilection est abordé : la désinsectisation capillaire ... ou plus communément la guerre aux poux !
Bourrage de crâne (bis) : "toutes les semaines on inspecte les têtes ... si un pou ou une lente est détecté sur le crâne de votre progéniture vous devez venir le chercher dans la foulée ... prévoyez des modes de garde ... et il ne sera réintégré qu'une fois les bêbêtes exterminées". J'imagine juste l'ouvrier dire à son boss "arrêtez la chaîîîîne ... je m'en vais mon fils à des poux ... je n'ai pas de thune pour payer une nounou" ou le doc à ses patients "allez aux urgences je récupère ma fille qui a attrapé d'affreux pediculus (ça sonne + pro en latin)". Certes, comme le dit madame la maîtresse "notre méthode a fait ses preuves ... de moins en moins de cas chaque année ... et sachez qu'on le fait pour vous car je n'ai pas choisi instite pour cherchez des poux à vos enfants ... ahahahah ... oubliez le jeu de mot" !
Bref, grosse pression ... ça me stresse cette histoire au point de harceler Stéphie des Cacahuètes sur ses connaissances très pointues en extrait de lavande.

2ème sujet abordé : la garde des enfants en cas de grève ... ça tombe bien Maîtresse nous dit qu'elle suit le mouvement social du mardi 27, il faut qu'on s'organise ...
Après 40mn de réunion, j'ai l'impression d'être juste actrice au 1er rang d'un mauvais billet caricatural sur l'Education Nationale ou juste la protagoniste d'une grosse blague ...

OUF, juste OUF quand la madame aborde le sujet principal celui qui m'intéresse : l'organisation, les rituels, les activités de la journée, les objectifs pédagogiques de l'année ... tout ce que les gamins sont incapables de nous raconter ou quand ils le font on n'y croit pas ... genre "mais non ma chérie, tu n'as pas pu te déguiser en princesse à la récré, c'est pas possible" et ben si, parce qu'il y a plein de jeux/jouets à la récré qui tournent entre chaque vacances ... jusque la toussaint il y a des grosses caisses de déguisements.

Quand la madame demande si il y a des questions, bien souvent les parents posent celles concernant leur cas particulier type : "Titi va à la garderie le matin ... il revient toujours avec le biscuit dans son sac, pourquoi on ne lui donne pas ?" ... je suis la seule à demander "en quoi consiste les activités pédagogiques, qu'est-ce qu'ils font les gosses ?" ... 20 paires d'yeux se tournent vers moi ... non pas pour me fustiger ... mais comme pour dire "ah ouais au fait ?".
Perso, savoir si Pimprenelle mange et boit bien à la cantine, je peux le faire à la sortie en tête-à-tête avec la maîtresse ...

La caricature n'est pas seulement du côté de l'instite ... la caricature existe aussi chez les parents ... une main se lève : "et on fait comment pour les anniversaires" ... tout le monde embraye "je peux apporter des bonbons ?" ... "et pour ceux qui sont nés pendant les vacances, on fait comment ?" bref pour moi c'est le cadet de mes soucis bien que le thème ait apparemment provoqué une onde de questions primordiales pour l'assemblée (bien sûr que je ferai celui de Pimprenelle ... là n'est pas le problème).
Et ma caricature à moi ... c'est une Babidji qui se trémousse sur son banc toute fière de pouvoir apporter un stock de capsules de café usagées pour un futur atelier.

En conclusion, je kiffe la maîtresse qui est douce, attentive, et qui, à la cinquantaine bien tassée, sur-maîtrise son sujet avec de bonnes idées comme le panier mystère !

Panier mystère : tous les jeudi soir, une famille va recevoir un panier qui ferme ... les parents devront y mettre un objet de leur choix sans le montrer à leur enfant, et le lendemain les gamins devront faire une sorte de jeu du schmilblick pour enrichir leur vocabulaire.

Syndrome de Prader Willi


Ne sortez pas vos mouchoirs ...

Ce poste n'est pas fait pour vous mettre la larme à l'oeil ... vous faire culpabiliser que votre enfant soit en bonne santé ... ou faire croire aux supersticieux qu'en y participant toute la famille sera imunisée de toute maladie catastrophique comme en conjurant le mauvais sort !

C'est juste que parfois, il y a des actes tout simple pour faire avancer les choses ... et que la bloggosphère peut accélérer le cours des choses ...

On parlait du téléphone arabe dans notre enfance ... le système est le même puisque c'est ma copine de blog Poppy qui a partagé l'info sur son blog "Notre petite vie à 3 bientôt 4" avec ce lien de mon Blog de Maman.

Cliquez, lisez, c'est rapide et ça peut faire beaucoup de bien.

mardi 20 septembre 2011

The Big Day


Aujourd'hui (oui je sais il n'est que minuit 28 mais on est le 20 quand même) mon Bibou fête son 9ème mois ... chiffre mythique de la maternité !

Bibou, ça y est, a passé autant de temps dehors que dedans ... une nouvelle étape !
Et puis ce soir, ce sera le graaaand soir ... c'est le retour de l'Homme ... l'Homme qui a affronté les moustiques et la mousson plus que tardive ... l'Homme qui aura certainement perdu une fois de plus un os avec régime végétarien et chaï à gogo !
L'Homme a quand même eu le temps de faire son pélerinage à Katucham ... temple mythique dans le Rajasthan avec sa bande de potes indiens.
Quand il va rentrer il va empester le bazar indien ... si ennivrant et dépaysant sur place et si écoeurant en France ... les mystères de la géolocalisation ... à chaque fois qu'il rentre de Delhi, je n'ai qu'une envie : mettre direct le sac entier dans la machine !
Mais pas avant de l'avoir ouvert ... car il regorge bien souvent de trésors : des produits ayurvédiques (Medimix, Mysore sandal wood, Himalaya, Biotique) en veux-tu en voilà pour moaaa, des stickers Ganesh & Shiva pour Grande Pépette et du Darjeeling bio pour toute la famille !
J'espère pouvoir y aller en février ... ça fait 2 ans que je n'y ai pas mis les pieds et l'Inde me manque terriblement ...
Là juste maintenant je n'ai qu'une pensée : pour les victimes du séisme d'avant-hier (une centaine) ... 6,8 sur l'échelle de Richter ... épicentre à Gangtok au Sikkim ... étendue des dégats du Népal jusqu'au Bihar (Bénarès) en passant par le Tibet ... des secouses auraient été senties sur New Delhi.
Le hasard a fait qu'au moment du séisme, sans le savoir je tombais sur un billet de train qui me servait de marque page ... c'était il y a 8 ans déjà ... où nous avions passé notre "voyage de noces" au Sikkim.

Tsomgo Lake - Sikkim

samedi 17 septembre 2011

Joyeux Noël

Je ne sais pas quelle bête m'a piquée ... mais en ce moment j'ai la fièvre acheteuse ...

Après avoir renouvelé ma garde robe comme je ne l'avais pas fait depuis plusieurs années (n'ayons pas peur des nombres) ... j'attaque les courses de Noël !
J'ai bien des clients qui le font dans ma boutique car ils sont surs de ne pas retrouver nos créas ailleurs, alors pourquoi me priverais-je de cette riche idée !
A vrai dire, j'ai déjà testé le cadeau made in september voire october l'an passé ... enceinte jusqu'au cou et devant accoucher mi-décembre ... je devais prendre les devants ... pas pour les adultes car eux peuvent attendre (notamment la fin janvier 2011 et même la mi-février pour ce qui concerne mon Noël 2010) mais pour Pimprenelle ! Sachant ce que je voulais ... j'ai trouvé l'an dernier son appareil photo Kidizoom (<--cliquez pour avoir le test) carrément moins cher que pendant les fêtes, où tout semble augmenter (un peu comme à Collioure où la salade sous cellophane du Carrefour City Market prend carrément un euro dès le 1er juin, le café 0,50 € et le pain au chocolat 0,30 € ! c'est chouette l'été : enflez-les ... les touristes ... et enflez-nous ... les saisonniers).

Et comme je suis la pro des fait-exprès ... ce soir au dîner ... conversant avec Mère-Grand (qui a élu domicile chez nous pour garder les filles jusqu'au retour de l'Homme), je lui dis ceci : "pour Noël pffff je ne sais pas trop quoi offrir à Pimprenelle ... j'aimerais bien un truc genre mini ordi comme ma dictée magique quand j'étais petite ... un truc sympa ... interactif".

Allez savoir pourquoi j'aborde ce sujet ... no idea !

Sur ce, je gravis l'étage direction l'ordi ... ouverture de la boîte mail ... checkage de mails ... réponse à certains ... me restent les spams ou autres pubs et abonnements ... dont le très célèbre venteprivee.com !
Et que vois-je dans la liste des ventes ? celle de Leapster ! euhhhh elle est où la caméra ??? je suis sur écoute ???
Je ne connais absolument pas cette marque ni leurs produits ... après analyse et lecture des fiches ... + le prix méga attractif comme d'hab (la console 29 € à la place de 63 qui me font prendre peu de risque) ... j'amasse et j'amasse dans ma besace !
J'ai pris plusieurs jeux avec, qui seront distribués en plusieurs fois : noël 2011, anniv' janv. 2012 ... et je crois même un ou 2 au noël 2012 car ils sont à partir de 5 ans ... je n'ai pas peur de mettre ma trouvaille de côté ... j'ai une caverne d'Alibaba bien gardée ...

S'il vous plait, si vous avez eu une mauvaise expérience avec cette console, si elle est carrément nulle et les jeux carrément débiles ... vous savez quoi ? ... ne me le dîtes pas !

Voilà l'objet du délit ... très girly (préférais le vert et bleu pour les gars) ... qui forcément va plaire à une Pimprenelle de 4 ans ! Préfère encore voir toutes ces associations de couleurs sur une console plutôt que ses fringues ... idem pour les princesses Disney ... c'est mon compromis à moi : quelques jeux, livres et DVDs genre Dora, Winnie et Raiponce mais surtout pas sur les vêtements ! Pour l'instant j'y arrive encore mais ça devient dur dur ... avec l'école j'imagine que ça va l'être encore + ... les trucs sous licence ce n'est pas ma tasse de thé.

Et ici les jeux que j'ai ajoutés ... 9 € à la place de 25.
Celle-là je ne la connais pas ... cette Kai-Lan ... mais Pimprenelle ayant été conçue en Chine (hey hey le made in China everywhere...) on a bien pratiqué le "Ni hao" ... le seul mot qu'on prononce super bien !
En voilà un jeu qui sera pour fin 2012 !

Ma soeur lui a offert le DVD de la Fée Clochette ... elle adOOOOre ... j'espère faire mon petit effet au prochain Noël !

jeudi 15 septembre 2011

Ich bin Cui-Cui

Le quotidien d'une mère de 2 enfants peut-être aussi banal qu'une commande chez BabyWalz

(petit aparté : quand je saisis Baby Walz sur BabelFish ... la traduction est "le bébé rouler" ... si quelqu'un pouvait m'éclairer ce serait en quelque sorte réconfortant ... dois-je me sentir "roulée" et mon bébé avec au moment de mes achats ... ou dois-je y voir mon enfant en forme de nem pékinois ... I do not know ... fin de l'aparté)

Il faut changer les jouets aquatiques de Pimprenelle ... vous savez ceux qui trainent dans le bain depuis 1 an 1/2 et qui dès qu'on les presse sortent également 1 an 1/2 de moisissures et autres résidus savonneux ... 1 an 1/2 chez nous c'est peu car les bains sont rarissimes ... mais 1 an 1/2 tout de même !
Soit (prononcer le "t" final) ... il faut les changer vu que Bouchon vient de passer un nouveau cap ... celui de prendre son bain premièrement dans son anneau pivotant à 360°, et deuxièmement avec sa soeur ! C'est l'éclate totale pour l'une et pour l'autre ... beaucoup moins pour moi qui voit flotter ces petits excréments dégueus d'animaux en caoutchouc.
N'ayant toujours pas le temps de flanner dans quelque magasin que ce soit, (l'Homme étant toujours à Delhi et la Femme que je suis 7/7j à la boutique) je fais mes emplettes chez BabyWalz ... je joue la carte de la simplicité vu qu'il y a absolument TOUT à tous les prix !
Je craque sur un objet Vtech pour que Bibi joue dans son parc avec autre chose que les jouets qui ont appartenu à mes petits cousins et à Pimprenelle ... histoire qu'elle en ait un ou 2 à elle ... je sais c'est absurde !
Soit (n'oubliez pas de prononcer le "t" final), je glisse ce poussinet, ce canari, ce volatile dirons-nous dans mon panier virtuel.
Le paquet arrive, je sors l'animal non identifié et Bouchon en un instant reçoit son premier cours d'allemand ! Le cuicui n'est pas français ... j'y perds mon latin ... je n'y comprends rien ... je ne capte pas un mot de ce que me raconte la bestiole !
Il y a à l'évidence un gros court-circuit dans la logistique de nos amis ... allemands !
Je leur envoie un mail en leur signifiant que mon canari et moi n'arrivons à nous comprendre et que je n'ai pas envie de payer les frais de port du retour vu qu'il s'agit d'une erreur d'aiguillage de leur part.
Résultat : Monsieur ou Madame KM (je ne saurai jamais son nom) m'a signifié que le joujou me serait remboursé et que ce n'était pas la peine de leur renvoyer !
On a gagné un canari qui parle la langue de Goethe ... ma fille va donc apprendre par coeur des phrases que je ne comprends pas ... elle enrichira le vocabulaire de son père qui ne sait dire à nos clients d'Outre-Rhin qu'un "j'aimerais être un ours polaire" ...

dimanche 11 septembre 2011

scoop ... scoop ... scoop ... scoop ...

"Mamie Mamiiiiiiee Mamiiiiiiiieuh, viens vite voir ma petite soeur"

Mamie accourt ... et qu'est-ce qu'elle voit ???
Un bouchon debout dans son lit !
Il paraît que Pimprenelle n'en revenait pas de voir sa soeur accrochée aux barreaux ... et qu'elle était même super fière ...
On le sentait depuis quelques jours qu'elle s'énervait à ne pouvoir se lever ... ça c'est fait !
Je ne l'ai pas encore vu faire ... j'espère demain matin (ou plutôt dans quelques heures ... ça y est on est le 11 !) avant de partir bosser ...

En tous les cas, à même pas 9 mois je trouve ça plutôt précoce ... faut que je regarde dans le livre de Pimprenelle ... mais j'ai souvenir qu'elle a expérimenté la position verticale vers les 10 mois ... à vérifier.

vendredi 9 septembre 2011

HiiHaaaaaaaAAAAA

Vêtue de noir ... au rythme infernal du haka-mama ... je célèbre la victoire !

Non pas celle des All Blacks face au Tonga (qu'ils ont écrasé je le rappelle d'un 41-10 en match d'ouverture ce matin) ... mais celle de ma Super Pimprenelle qui a passé, sans anicroche, sa deuxième journée à l'école !
Le premier essai a finalement été transformé ... c'était pourtant loin d'être gagné ... mais tel un drop, elle a passé haut la barre l'épreuve de la cantine et autre sieste ... plaquée et re-plaquée l'anxiété !
OUF soulagement ... pourtant j'avais très peur de ce break de ... 3 jours tout de même (ce n'est plus une pré-rentrée à ce stade ... c'est un amuse bouche !). Il s'agit du match ... reste la coupe à décrocher ... il faut voir ce que ça donne sur la durée ...
Maintenant il ne me reste plus qu'à me dépatouiller de la paperasse et à trouver une tactique infaillible : réunion parents le 20 sept. à 17h30 avec avertissement "prévoyez un mode de garde, pas d'enfants" ! Et comment elle fait l'enraîneuse ??? Le coach est en Inde (il rentre le 21 ... genre je botte en touche) ... je ferme la boutique à 19h ... et Mamie, qui aurait pu se la jouer remplaçante, est LA solution de garde ! Si je leur propose un truc genre "rediff sur grand écran" via Skype, ça va le faire vous pensez ?

mercredi 7 septembre 2011

La voie lactée


Allaitera … allaitera pas … ? this is the question !
1ère grossesse = 1er questionnement vers le 4ème mois … vais-je allaiter ?
Pour dire vrai, je ne suis pas réellement emballée par l’idée … dévoiler mon opulente poitrine (ironie-ironie) au 1er venu ne m’enchante guère … et puis tout ça c’est nouveau … j’essaie déjà de me faire à l’idée que je vais enfanter avec son flot d’angoisses : logistique, couple, éducation, nourriture, équipement et j’en passe !
Plus le terme approche, plus l’idée germe notamment au fil des visites chez la sage-femme pour la préparation à l’accouchement.
8ème mois : branle-bas de combat avec déménagement éphémère dans le Nord pour les marchés de Noël. Je fais ma 1ère visite à l’hôpital où je dois accoucher : St Vincent de Paul à Lille … hôpital classé pro-allaitement. Pas d’hystérique militante à l’horizon, juste des sages-femmes qui informent et qui mettent tout en œuvre pour que l’allaitement fonctionne avec celles qui le souhaitent. On me propose une réunion sur le sujet … et là stupeur, c’est la révélation ! Réunion super intéressante, pas de propagande, un cours physiologique en plus du théorique … je sors conquise … je vais tenter l’aventure.
A peine Pimprenelle posée sur mon ventre, elle commence à téter … fabuleux, magique … tellement naturel … je ne me pose aucune question … la suite sera tout aussi idyllique, pas de crevasses, montée de lait indolore et production à foison … je me transforme en mère nourricière sans m’en rendre compte. J’avoue quelques gênes au début … du type « cachez-moi ce sein que je ne saurais voir » … de l’anecdotique puisque je finirai par allaiter au milieu du supermarché ou aux terrasses de café … et ce pendant 6 mois !
Certes quelques désagréments sont à noter du style : « hey c’est normal que tu fuis des seins ? » « euh non j’ai oublié mes coussinets ! » « tes quoi ? » « oublie … »
Il m’est aussi arrivé de repeindre le miroir de la salle d’eau en sortant de la douche … l’eau chaude peut déclencher de terribles geysers …
Chez d’autres (non je ne me défile pas … ça ne m’est juste pas arrivé … ), certaines sessions galipettes se sont transformé en séances plus qu’humides avec un conjoint qui se retrouve noyé sous un masque facial au lait maternel sans n'avoir rien demandé !
Il y a aussi ces petits picotements de montée de lait que j’adorais … incroyable comme la nature est bien faite … déclenchés aux seuls pleurs de bébé !
Et rien ne remplace ces instants fusionnels où maman et bébé ne font qu’un …
2ème grossesse : ça coule de source … vu que j’ai des nénés de compétition n°2 sera allaité …
Sauf que je n’avais pas prévu que bébé ne saurait pas téter. Mon ignorance est telle que je pensais qu’un allaitement avorté ne pouvait venir que de la mère … en aucun cas du bout de chou. (voir post http://babidji.blogspot.com/2011/04/un-bebe-qui-ne-sait-pas-teter.html )
Un vrai trauma ! ayant vécu les deux, je sais à quel point l’allaitement m’a manqué. Certes bébé est en pleine forme … certes les bibs ne font pas des enfants mal nourris comme on peut parfois le lire … je regrette juste ce contact charnel délicieux …
J’en ai aussi bavé au moment du sevrage … ne faisant pas les choses à moitié … la montée de lait avait + que bien fonctionné … j’ai cru que j’allais imploser … exploser … enfin me pulvériser quoi !
J’ai été chanceuse sur ce coup … pas de conséquences majeures.
Quant au fait de tirer mon lait, je n’en voyais pas l’intérêt à part cumuler les inconvénients du sein et du bib ! Si c’est pour ne pas allaiter, autant retrouver ma liberté, pouvoir m’occuper des filles plutôt que de rester le cul dans un fauteuil attendant la traite ! N’y voyez aucun commentaire désobligeant envers celles qui font ce choix, il s’agit d'un avis perso.
Je me servirai de ce post pour pointer du doigt une certaine catégorie de femmes peu enclines à comprendre le choix des non-allaitantes ! Sans faire ma Badinter, il suffit de rester ouverte d’esprit et d’accepter le choix des autres sans imposer les siens. Contentons-nous de lutter contre les vrais problèmes …

lundi 5 septembre 2011

Comment se planter le jour de la rentrée

5 septembre 2011 au matin, Pimprenelle prend le chemin de l'école ...
... accompagnée de toute la famille ça va de soi : Papa, Maman et Bouchon.
A peine on arrive, râleurs que nous sommes, pestons devant la file d'attente ... celle des loupiots qui attendent leur tour pour entrer un à un dans la classe.
Pffff c'est long ... parents indignes que nous sommes ... souhaitons accélérer le tempo ...
Aucun signe de stress extérieur pour Pimprenelle ... mais à l'intérieur le volcan est en fusion ... fissa ... direction les commodités ... évacuation ... Pimprenelle vit dorénavant l'événement + légèrement au propre comme au figuré !
Nous matons autour de nous ... entre 2 "gouzi gouzi" avec Bouchon et deux "youpi youpi" avec Pimprenelle ... ceux qui pleurent ... les parents qui tardent à partir ... qui reviennent même ... et qui finalement font craquer leur progéniture qui finit aussi par s'effondrer ... on observe les 'moyens' qui partagent la classe de Pimprenelle et qui arrivent en terrain connu ...
C'est à nous ...
La maîtresse de Pimprenelle : "tu t'appelles comment ?"
- Pimprenelle
- C'est un magnifique prénom ... "
L'interrogatoire continue mais cette fois avec les parents :
"garderie du matin ? - non
cantine ? - oui - et ce midi ? - ah bon il y a cantine ce midi ? - euhhh oui - non on la récupère et on la met à partir de vendredi quand il y aura école toute la journée, j'ajoute de mon sourire plein de dents.
- Madame, il y a école toute la journée dès aujourd'hui puis reprise effectivement vendredi.
- ah booooonnnn ? ce n'est pas du tout ce que j'ai compris sur vos papiers, ce n'était pas clair
- on pensait l'avoir été
à la fin de cette phrase je sens l'Homme me donner des coups de coude dans les côtes ... ceux qui signifient "tais-toi" et "embraye sur autre chose".
J'enchaîne donc : "on ne pourra pas la mettre cet après-midi car c'est l'anniversaire de Mamie". (pas le temps de s'étendre sur l'importance de l'événement vu le caractère fusionnel de la relation grandma / Pimprenelle, et vu qu'on lui rabache depuis une semaine : "lundi yahouuuu club de plage à la sortie des classes pour la big teuf'').
Voilà donc comment commence l'hitoire scolaire de Pimprenelle sur un séchage des cours avec consentements des parents !
Ma foi ... la culpabilité s'estompe vite quand Mme la maîtresse ajoute "on verra comment ça se passe vendredi ... si Pimprenelle ne dort pas à la sieste, distrait les autres ou je ne sais quoi ... on ne pourra pas la garder l'après-midi" ... le traumatisme de l'absence de ma fille pour l'établissement semble apparemment supportable !
11h55 : l'Homme va récupérer Pimprenelle pendant que Maman nourrit Bouchon.
Pimprenelle débarque au taquet ... saute partout ... esquisse des cabrioles en m'expliquant qu'elle a fait de la gym.
Yesssss tout s'est bien passé alors !
Pas vraiment ma bonne dame ... vous êtes bien assise ... l'homme attend que le marsupial s'exile au 1er pour me faire un compte-rendu détaillé ... il a fait la queue pour la récupérer ... après avoir entendu 3-4 fois "avec Lucas tout va bien, avec Noémie c'était parfait, avec Tiago pas de souci" ... ce fut "avec Pimprenelle c'est compliqué" !
Pimprenelle nous a fait du GRAND Pimprenelle ! :
- je flippe des autres gamins ... donc je pleure de voir tout le monde courir au toboggan à la récré, et qu'on ne me laisse pas tranquille pour y monter sans chahuts et sans cris
- je tiens la main de la maîtresse toute la matinée, je ne la déscotche pas d'un mm
- je mange la manche de mon sweat à le tremper
- je refuse, ou plutôt, je ne fais pas les activités.
Elle a bien compris qu'il ne fallait pas désobéir (2 mois de bourrage de crâne), elle ne dit pas 'non' ... elle ne fait pas ... ça donne une Pimprenelle qui, à la gym, garde le ballon à ses pieds sans se bouger !
Verdict de la haute autorité : anxiété
Ma Pimprenelle est une angoissée née ... et effrontée ... paradoxal, je sais ... tout dépend du contexte, de l'entourage ... à suivre dès vendredi ...

dimanche 4 septembre 2011

H-11

Youhou ... dans onze heures exactement mon bébé d'amour ... ou plutôt ma petite fille d'amouuur franchira pour la première fois le portail de l'école !
Je suis toute excitée ... une vraie pile ... on dirait que c'est moi qui y vais ... j'ai toujours adoré les rentrées ! (no comment)
Remettons les choses dans leur contexte : notre pépette est du tout tout tout début d'année ... ça veut dire qu'elle a les 3 ans et demi bien tassés et que franchement les jupons de maman commencent à être étriqués ... aussi bien pour la mère que la fille ...
La maison a ses limites, c'est cocooning mais pas folichon à longueur de journée ... je ne sais pas encore enchaîner gym, chansons, pâte à modeler en une matinée suivis d'atelier contes, peinture et récrés toboggan - bac à sable l'après-midi !
Passé un âge, c'est évident bibi s'ennuie sévèrement ! Heureusement l'an passé, on a trouvé un méga cenre aéré qui l'a décoincée ... à elle la découverte de la vie en collectivité, des sorties aux 4 coins du département et des ateliers divers et variés. Les débuts ont été dur dur : pleurs, pleurs et pleurs. L'adaptation s'est faite en douceur car qui dit centre pas de règles strictes comme dans l'éducation nationale, rien d'obligatoire et des assistantes puéricultrices dévoués corps et âmes au bien être des loulous. Résultat tout s'est bien passé en juin lors de la visite de l'école ... espérons que ce soit la même demain matin.
Aujourd'hui, on a passé une super journée ... comme il pleuvait averse on n'a pas ouvert la boutique ... toute la famille a été réunie pour la première fois sur une journée entière depuis avril !
On a préparé le sac en repassant le nom autocollant, on a lu le réglement de l'école illustré par les élèves des années passées ... et lecture de "Petit lapin blanc va à la maternelle" au coucher ...
Apparemment le coaching a été bon et sans pression puisque Pimprenelle s'est écroulé en 2 minutes chrono à 20h20 (la sieste a certes été zappée ... ça aide ... aucune stratégie ... elle ne voulait pas ... pas étonnant vu qu'il y avait Papa et Maman).
RDV dans quelques jours compte-rendu en main ... demain c'est que le matin ... et reprise définitive vendredi 9h !
Chez nous l'école c'est 9h-17h ... pas de remarque désobligeante SVP sur le rythme des gens du Sud !
Pimprenelle a réussi à inventer le concept du bureau vide mais quand même en bordel ...

samedi 3 septembre 2011

Nouvelle formule

Bébé en Ville évolue ... ci-dessous le communiqué de Pauline et Amélie qui accueillent vos bambins à Perpignan (voir post : http://babidji.blogspot.com/2011/06/bebe-break.html). LA solution de garde pour les petits lors d'une virée en ville !
"Bonjour!


Nous sommes heureuses de vous annoncer que Bébé en Ville a changé de
formule.

Il ne s'agit plus d'abonnements mais de cartes d'heures, avec un tarif
toujours dégressif selon le nombre d'heure
(de 5.5€/h à 10€/h), et le nombre d'enfants et surtout et encore le
crédit d'impôt de 50% auquel vous avez droit en venez chez nous!

Cette formule simplifie la vie des parents car avec une de ces cartes
vous venez quand vous voulez, en vous assurant biensûr qu'il y ait de
la place, et ce pendant 3 mois!
A chaque nouvelle carte les 3 mois recommencent, et s'il vous reste
quelques heures sur une carte on peut les reporter sur la suivante!

N'hésitez pas à vous rendre sur notre site www.bebeenville.fr où vous
trouverez toutes les informations.

A bientôt chez Bébé en Ville !"

Amélie et Pauline
Bébé en Ville
9, rue G Flaubert
66000 Perpignan
04.68.86.43.46

jeudi 1 septembre 2011

Le complot


C'est bien beau de faire le plein de mags en tout genre ... c'est bien beau de se dire qu'on va pouvoir se détendre au fil de lectures plus ou moins légères entre 2 ventes ... ce qui n'était pas prévu c'est que ces mags me fassent la peau !

Comment se prendre en pleine tête nos kilos de grossesse ? (pourtant on s'y habitue, on les avait presque oubliés ... )
Et bien, on ouvre Biba qui nous offre une leçon de coaching post-partum ... je lis l'article en diagonal ne me sentant plus vraiment concernée ... quand mes yeux se posent sur ça : « retrouver ses formes entre 3 et 6 mois après l'accouchement » ... je deviens blême.
Je me sens hors circuit ... on dit qu'il faut 9 mois, comme une grossesse, pour retrouver sa ligne ... mais grâce à Biba j’apprends que mes fondements apparemment n’étaient qu’illusion. C'est sûr, j'ai quasi perdu le superflu à l'aube du 9ème moisiversaire de Bouchon ... cependant moins bien qu'après Pimprenelle ... avec un ventre encore + flasque ... la récidive se paie cher !
Je sais, c'était une très mauvaise idée les "+ 23 kg" pour la première et les "+ 17" pour la seconde ... quand bien même, Biba ne me fais pas ça à moi, ne me fais pas culpabiliser ou tout simplement déprimer à cause d'une journaliste qui ça se trouve n'a jamais eu d'enfant, et qui ça se trouve a été chercher ses sources chez ces médecins draconiens, obsédés par le kilo en trop.

cliquez sur les images pour agrandir et lire

Ce mannequin de 17 ans à peine avec son gosse sous le bras, c'est tout à fait moi ! nan mais franchement, il n'y a pas un truc qui cloche là ? on n'est pas toutes des Laëticia Hallyday en puissance ! cette photo est certes très esthétique mais tellement pas représentative ... ouhhhh ouhhhhh c'est nul
Le calvaire ne s’arrête pas là … c’est un complot je vous dis … la presse s’acharne … elle me crie au moment de dévorer goulûment ce feuilleté au comté de chez Kader (le boulanger d'à côté) : « tes kilos, tes kilos, tes kilooooos » ou encore « ton bide, ton bide, ton bideuh je te dis euh ! »
Parce que dans ma besace, il y a aussi Paris Match
Qui s’expose en petite tenue ? Julie Depardieu ! j’apprends qu’elle eu un enfant … "hmm hmmm il a quel âge cet enfant ? 15 ans ?" ah bah non … quelques mois tout juste … je sais bien que la nature est injuste … mais nous le rappeler à chaque page tournée du premier mag acheté … je dis simplement que ce n’est pas fairplay ! On se console en se disant que c’est bien connu … les stars ont un métabolisme de star (ou peut-être un porte-monnaie de star avec brigade de coachs sportifs et autres nutritionnistes) … et surtout on se dit je n’ai plus le choix … à moi les séries d’abdos !

Le coup de pub de trop

Juste une question : ça ne vous choque pas tous ces articles de blog sponsorisés ?
Moi, si.
En fait, je n'ai rien contre la promo de certains articles ou certaines marques ... je suis même la première à le faire ... mais sincèrement être sponsorisée pour le faire, c'est un peu perdre son libre arbitre, celui que nous offre justement la toile, non ?
J'ai assez souffert en tant que journaliste de ne pas pouvoir critiquer un film niais (juste dire c'est divertissant sous-entendu ... le dvd fera l'affaire) car affilié avec l'antenne pour laquelle je travaillais ... pas question de me retrouver ici dans la même situation.
Je viens de me désinscrire du blog d'une "consœur", qui malgré sa plume plutôt sympathique, ne fait quasi que des posts en fonction de ses partenariats.
Je trouve ça dommage ... je sais que bloggeuse devient un job à plein temps pour certaines, qu'elles reçoivent des colis et des propositions par millier ... on attend, ou plutôt j'attends , d'elles de garder leur objectivité, leur sens critique et de ne pas seulement rouler pour telle ou telle marque car on leur a offert le dernier chauffe-biberon à la mode.
Ai-je tort ???