dimanche 31 juillet 2011

Season Time

Qui dit "season time" dit beaucoup moins de posts ... j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur ... et que vous ne m'oublierez pas, hein ? ... d'un autre côté notre surcroît d'activité coïncide avec les vacances (ça serait ballot d'attendre les touristes en plein mois de novembre ...) ... ça ne devrait donc pas trop vous manquer ... j'essaierai de poster quelques articles pendant août ... on se retrouve tout bronzé à la rentrée !

mardi 26 juillet 2011

Cherche démêlant désespérément

Ca y est nous y sommes ... aux séances de peignage et autre démélage qui tournent au vinaigre !

Crises, pleurs ... "Maman ça fait maaaaaal, arrêteeeeeuuuuuh".
"Attends, on est obligé de le faire, attends je te dis non MAIS" (vous sentez toute mon autorité dans ce "mais", hein ?)
Quel que soit le shampoing ... et bien c'est la même ... les cheveux de Louloute ressemblent toujours à une botte de paille !
On a testé le Mixa bébé qui trône sur le bord de la baignoire, le Pomme d'Api from Yves Rocher qui lui est dans la douche (le même que moi quand j'étais petite ... ça sent trop bon) et bientôt le Nenuco (et oui on habite à la frontière espagnole). Sans compter ceux d'avant qui n'étaient autre que les gels douche pour bébé du type Bébé Cadum, Klorane ou Biolane.
Je suis donc à la recherche du démêlant parfait ! Bien sûr il y en a plein les rayons, avec des formes rigolotes ou encore des princesses Disney ... mais ce que je veux moaaa, c'en est un sans sur-dosage de silicone et autres produits de synthèse bizarroïdes (on zappe de plus en plus les parabens alors ce n'est pas pour en ajouter d'autres), et sans odeurs de fraise ou d'abricot artificielles (je ne tolère que le Pomme d'Api j'ai dit ... artificiel lui aussi ... je sais ! ).
Alors qu'avez-vous à me proposer ?

Je profite de ce post pour vous donner le lien d'un autre article ... pour les mamans cette fois ... plutôt pas mal du tout : http://lagazettebeaute.blogspot.com/2011/06/cest-quoi-cette-histoire-de-silicones.html et qui m'a donc fait aussi cogiter quant au soin cheveux de Mistinguette !

J'attends vos conseils ... ça urge !

lundi 25 juillet 2011

Promesse tenue

La société NILD'OR a été réglo ... aucun message ... nada ... mais le principal était là dans l'enveloppe : le collier d'ambre avec fermoir en ambre également ...
Mamie a déjà retrouvé Bouchon dans son lit en train de jouer avec, collier en bouche !

dimanche 24 juillet 2011

La Raison des Sentiments


Je n’ai pas vu les filles depuis 3-4 jours … ah si peut-être bien 10 mn l’autre soir avant d’aller déballer … bref c’est la crise … le craquage total !
Je savais que la saison s’annonçait dur dur mais à ce point … non … c’est certain, on ne peut pas s’imaginer le manque avant de le vivre.
Les enfants vous le rendent bien … bébé ne dort presque plus … est super speed et énervée … cette fois c’est craquage de nerfs de la grand-mère.
Quant à la grande, on cumule angoisses, caprices et pleurs pour un oui ou pour un non. Résultat : j’ai le ventre noué à grands coups de culpabilité !
Hier, enfin, c’est mon jour de congé … presque dirons-nous … je ne suis pas à la boutique et ne déballe qu’à 18h.
Je dors jeudi soir chez ma MÔman … dans le même lit que ma Pimprenelle et à côté de mon Bouchon.
Je dois absolument faire les courses … bébé n’a plus de lait, de couches et de petits pots … pas le choix cette journée sera décernée aux provisions … peu réjouissant donc … sauf … sauf si je prends Pimprenelle avec moi pour en profiter. Pas question de lui imposer le supermarché en seule distraction … je lui fais une surprise de taille : Mc Do ! On a beau avoir des grands préceptes … Mc Do reste Mc Do
Côté nutrition c’est carrément la corvée en ce qui me concerne … même en repos, moi qui suis abonnée midi et soir aux sandwichs, pizzas et salades sous cellophane, je dois encore me taper un repas junk food !
Pour Pimprenelle, ma foi, ce n’est pas son Happy Meal qui lui fera du mal … pour elle c’est toujours la même : nuggets, tomates cerise, quelques frites de maman, Evian et surtout les fruits à croquer : son kiff absolu ! En fait, le Mc Do pour elle c’est avant tout le plaisir du jouet, des jeux et des fruits ! On en n'est pas encore aux boulimies de hamburgers et autres sachets de mayo à gogo ! et on espère ne jamais l’être d’ailleurs.
A table Pimprenelle me dit « non Maman je mange à côté de toi, pas en face de toi » … et me prend par le bras tout au long du repas …
Les larmes me montent aux yeux … rien de surfait … je manque à ma fille … elle est adorable et savoure ce moment partagé (ça fait très pub lovin’ it … je sais). Pimprenelle a pourtant 3 ans ½ et je me sens de + en + « Maman ». Le temps qui passe modifie les rapports. Quand ils sont bébé c’est différent, on se sent Maman par les soins, l’attention qu’on leur porte, par le rôle quasi animal purement protecteur des premiers mois. Quand ils grandissent c’est la réciprocité avéré des sentiments qui opère. On se sent encore plus important.
Pour continuer ma journée qui tient du mélo à l'américaine … direction l‘hyper. Et comment qu’elle fait la Maman pour compenser son absence oppressante ? Elle gâte bibi ! C’est pathétique et incontrôlable. Pas besoin de faire de psychologie de comptoir pour comprendre le fonctionnement mental d’une Maman trop occupée … un taille-crayon en cadeau, des yaourts dégueu qu’on n’achète jamais … aromatisés à coups de louches d’édulcorants E je ne sais quoi … qui se mangent avec une paille … et dont le packaging est couvert de bonhommes rigolos … sans oublier le p’tit tour sur la voiturette électrique de la galerie marchande avant de rentrer.
Retour chez Mamie en fanfare … la sieste a été zappée … Maman et Pimprenelle sont ravies de leur journée.
Je profite de p’tit Bouchon avant le grand déballage … Prochaine journée off dans une semaine …

vendredi 22 juillet 2011

Éthic correspondance

Voici ce que j'ai reçu (c'est ce qu'on appelle une réponse express) ce matin après la diffusion du dernier post (j'ai corrigé les fautes d'ortho pour vous ... on ne me refera pas ... car il y en avait quand même une très très grosse) ... tout s'éclaire ... ma foi, Force marketing a quand même bien fait son job, la preuve ! et on souhaite plein de réussite à made-in-ethic !

Bonjour

Merci pour l'article réalisé sur votre blog.

Concernant la réception d'une newsletter made-in-ethic, vous avez du voir que celle ci a été envoyé par la société Force marketing (lien désinscription) qui envoie sur des adresses qu'elle a en sa possession. Nous ne les connaissons pas.

Nous avons dû faire appel à cette société afin que made-in-ethic puisse se développer et ne pas disparaître comme beaucoup de petits sites comme le nôtre en ce moment.

Nous sommes désolés si la société Force Marketing a utilisé votre adresse sans votre consentement.
Il est probable que vous avez entré cette adresse sur un autre site et que celui ci (si vous n'avez pas pris garde) l'ait "commercialisé".

En tout cas nous en sommes désolés.
Encore merci pour votre soutien.

Cordialement
Responsable clients

Spam-Ethic

J'ai reçu un mailing qui vient de je ne sais où, et qui pour une fois ne m'a pas laissé de marbre ou pire ne m'a pas énervé au point de le bazarder direct dans les "tentatives de hammeçonnage'.
J'ai donc reçu une pub de 'made in éthic' ... comme je n'ai pas le temps de vraiment surfer en ce moment (boulot - boulot et re-boulot ... craquage craquage et re-craquage de ne plus voir les filles ... mais ce sera l'objet d'un autre post ... si ma foi un temps mort en boutique m'y autorise ... non pas que je sois débordée malheureusement, mais qu'il faille être bien disponible pour nos clients ... fin de la parenthèse), j'ai justé été y faire un petit tour au rayon loupiots et femme, il y a des trucs vraiment sympa. J'y ai notamment retrouvé une marque que j'aime bien : Ideo et qui n'existe pas par chez nous.
C'est un bon portail de produits éthiques (il y a aussi la marque El Naturalista ultra tendance par chez nous à Collioure) ... et profitez vite car ces articles (il faut bien l'avouer) plutôt pas donnés sont en ce moment carrément accessibles grâce aux soldes (fin mardi prochain).
Ma sélection :
Chaussons tricotés au Pérou de Quand J'étais Grand
Un body de Ideo ... j'en ai offert un pour la naissance de ma filleule et j'ai vraiment adoré cette petite entreprise
Un sac à tomber ... pas donné ... mais de qualité ... de chez El Naturalista
Un t-shirt garçon de chez Ideo toujours

Baskets FYE (For Your Earth) existent pour homme, femme et enfant

samedi 16 juillet 2011

Coup de Piston

C'est rare que je fasse de la promo pour un concours organisé sur un autre blog ... ça n'est même jamais arrivé ... mais celui là http://marmouzets.blogspot.com/2011/07/les-petits-terriens-soccupent-de-tes.html m'a tapé dans l'oeil pour plein de raisons :

- il s'agit d'une petite enseigne qui mise sur le bio et l'équitable ... que des choses intelligentes !
J'ai décidé de promouvoir surtout ces petites boîtes sur Babidji qui ont bien besoin de coups de pouce (c'est aussi la petite entrepreneuse qui parle) ... souvenez-vous de Cerise-Cannelle : http://babidji.blogspot.com/2011/06/concours-concours-concours-concours.html

- il s'agit d'une boutique Ch'ti ... non pas que je sois une inconditionnelle de Dani Boon ... mais j'en ai épousé (ou presque) un, et Pimprenelle, ne l'oublions pas est née à Lille pour le bonheur immense de son père

- enfin parce que le blog de marmouzets est excellent : plein d'infos drôles et intéressantes ... un peu comme ici, non ? ;-)

vendredi 15 juillet 2011

Poussi Poussa


Pourtant on avait prévu le coup : tout acheter en couleurs mixtes pour Pimprenelle au cas où l’on aurait un 2ème enfant et au cas où ce serait un mec !
Ce qu’on n’avait pas prévu c’est que certaines acquisitions pourtant payées «bonbon» n’allaient pas tenir le coup ! Soit on est des bruts soit on nous vend à prix d’or une médiocre qualité !
Et encore je n’ai pas à me plaindre car on a été mille fois aidés : landau, cosy, transat et lit prêtés pour Pimprenelle, parc, table à langer, porte-bébé dorsal, jouets, arche et j’en passe carrément donnés ! (merci cousin, merci ma soeur et merci les copains).
Pour Pimprenelle, on a quand même investi notamment dans un lit parapluie Graco qui même acheté en soldes nous a coûté un bras, et dans une poussette Peg Perego (la Pliko) acquise 6 mois plus tard une fois cosy et landau rendus. Résultat : le mécanisme du lit parapluie a rendu l’âme sur un côté, et la Pliko est carrément anéantie ! (repose-pieds détruit et croisillons de pliage voilés ... pliage et dépliage devenus quasi-impossibles).
On s’était dit qu’y mettre le prix garantissait la longévité mais que nenni … ou tout du moins pas toujours !
Pour le lit, on l’a remplacé par un autre qu’on avait acheté chez Auchan à 30 € et qui ma foi tient toujours … quant à la poussette, pas le choix, il faut la changer. Jusqu’à présent on bénéficie d’un super combiné top niveau de chez Chicco qu’on nous a gentiment prêté … et dont on souhaite se débarrasser au + vite afin de le rendre intact.
Super Mamie a fait cette semaine du repérage chez Aubert (où nous avions acheté la Pliko 170 € à la place de 300 et quelques … juste la poussette hein ? on ne parle pas ici de landau ou autre accessoire qui aurait sacrément fait monter les enchères !). Rien de probant niveau «bonnes affaires» mais ma maman adorée revient avec un comparatif détaillé. La poussette qui correspond le mieux à nos attentes est la Mosaic de chez Graco

hmmm hmmm me dis-je … Graco résonne en moi comme un acte manqué … retentons notre chance … une marque tout de même censée avoir fait ses preuves !
Une recherche Google plus tard, on la trouve chez Oclio à 125 € (+ 5€ de frais de préparation … qui ne sont à mon avis que des frais de port déguisés car soit-disant offerts) à la place de 209 €. 2 clics plus tard ( et 130 € en moins sur le compte) la poussette est achetée et sera livrée dans quelques jours.
Toute la famille attend la nouvelle voiture de mistinguette avec impatience … Mamie la première qui aura une Ferrari entre les mains … espérons … facile à diriger, à manipuler et à plier.
Coup de bol que ce soit les soldes car avec notre emploi du temps de ministre en plein été pas le temps de surfer des heures sur le Bon Coin ou d’écumer les annonces du journal local, et encore moins d’aller récupérer une poussette à l’autre bout du département.
Dans la famille, on aura tout de même sauver les meubles : un max de récup. et quelques bonnes affaires ! C’est bon certes pour les finances mais pas que ! J’hallucine de la sur-conso autour des articles de puériculture ! Ca me fait penser aux pompes funèbres … où les marques jouent sur la corde sensible : « il vous faut le meilleur pour ce petit être qui va naître alors achetez le top, achetez toujours + cher … et toujours + tout court ... même ce qui ne sert à rien ! » … on mise tout sur l’émotion !
J’ai été scotchée de voir des familles très modestes s’endetter chez Aubert quand je faisais mes listes de naissance … aller, vas-y pour la poussette à 1 000 €, et la chambre complète à 3 000 !
Perso, ça m’arrangeait bien de faire la chambre des petites avec des objets disparates … je ne suis pas fana des ensemble armoire + lit + table à langer (ça n’engage que moi …) et j’aime assembler, trouver, dénicher pour une ambiance originale et surtout unique !
Les critères de la poussette de nos rêves …
- pliage canne
- mais + cossue qu’une canne
- légère
- très maniable
- canopy très recouvrante
- inclinaisons jusqu’à l’horizontal
l’idéal aurait été une assise réversible face ou non à la route mais là on atteint des sommes exorbitantes … donc on se contentera du face à la route !

Je me serais bien passée des 3 petites pommes ... mais bon ...

lundi 11 juillet 2011

Ma nouvelle bande FM

depuis 3 jours j'écoute ... tatatahhh ... tenez-vous bien ... j'écoute ... Rire et Chansons !
même pas honte ... une vraie découverte !
C'est ma nouvelle thérapie contre la somnolence au volant après les marchés, et ça fonctionne à fond !
Gros fou rire cette nuit dans la voiture en dégustant le célèbre sketch que je n'avais toujours pas eu la chance de découvrir mais dont j'avais beaucoup entendu parlé ... celui de Florence Foresti sur la grossesse et l'accouchement !
C'était tellement bon que j'ai embrayé à gorge déployée sur The show must go on qui suivait.

samedi 9 juillet 2011

La Cabane en Carton

Début juin : les Pyrénées-Orientales ont perdu leur soleil ... et ça dure depuis un bail ... pffff ... désespérant ... voilà à quoi ressemble notre ciel habituellement si bleu ...

Comment occuper Pimprenelle ? d'habitude à cette époque c'est baignade ... parc ... promenades et j'en passe !

C'est sans compter sur ma graaande créativité ... je suis encore pleine de ressources ... ce matin on a reçu un énorme colis ... hmmm hmm ça me rappelle un certain best-seller de mon enfance ... devenu à présent celui du Pimprenelle :

Aller c'est parti, on va construire une cabane en carton !
On attaque la fondation avec le gros gros carton reçu le matin même ... on y découpe la porte et une fenêtre ...
L'après-midi je dois aller acheter un siège auto pour Bouchon ... tip top on va pouvoir élever la maison d'un étage grâce à l'emballage !

Côté accessoires : un couteau à pain très efficace pour couper dans le carton fenêtres etc., un sac papier bien girly dont le motif sera collé sur les fenêtres ...
En fin de journée, la maison est sortie de terre mais côté déco c'est pas encore vraiment ça ...

Le lendemain, météo apocalyptique ... pas grave ... on sort au bazar du coin sous des trombes d'eau acheter des jolis papiers cadeaux pour tapisser la façade.

Puis quelques magnifique stickers Djeco assureront les finitions ... (au passage allez voir leur site, à visiter avec les enfants)

Pimprenelle s'occupe de customiser les fenêtres ...

... et surtout d'y coller Ganesh ... je sais c'est un peu la honte ... Pimprenelle connaît mieux Ganesh, Shiva et Hanuman que Marie, Jésus et Joseph ... que voulez-vous ... quand Papa passe plus de temps dans les temples que les églises ...

La maison s'est surtout transformée en boutique ... LA boutique de Pimprenelle ... elle l'adore ... et avec le temps nous un peu moins ! Elle est quand même très grosse cette cabane en carton ... elle trône un peu beaucoup au milieu du salon ... et je sens qu'elle va très prochainement migrer sur la terrasse ...

Une boîte aux lettres réalisées grâce à un joli emballage ... Pimprenelle a été trop contente d'y trouver une carte postale un matin ... elle s'est ensuite fabriqué un colis ...

Une cheminée - rouleau papier toilette

3 oiseaux que j'ai trouvés en allant chez Retif ... des feuilles vertes pour les balcons que j'avais achetées en Inde ... idem pour les fleurs ... et le chapeau ornait une cocotte en chocolat de Pâques ...

mardi 5 juillet 2011

9ème saison


Fabuleuse série qui dure et qui dure encore … celle de notre vie trépidante sur les marchés … 9 ans que Babidji a rencontré l'Homme sur un nocturne du Sud de la France … il déballait pour la première année … je compensais mon stage d’étudiante non rémunéré en déballant tous les soirs sur le stand d’à côté …
C’est reparti pour un tour … sauf que faire les marchés ne nous suffisait apparemment pas assez cette année … on a corsé l’affaire : un nouveau bébé et une boutique 7/7j en + de 7 nocturnes et 2 matinales … (niveau de sommeil -12 pendant 2 mois).
Nous ne sommes pas plus forts que les autres … car sans Super Mamie … qui assure la garde des filles à temps plein … nous serions bien dans le pétrin !
En ce 4 juillet … on sent doucement la saison estivale nous envahir … à défaut d’avoir le soleil au zénith on voit débarquer une nouvelle vague de touristes … on a du mal à se remettre dans le bain … ça fait pourtant 9 ans … mais d’une année sur l’autre on oublie ! on oublie les cas les + désespérés … ça me fait penser au bouquin d'Anna SAM Les Tribulations d'une caissière, vous savez cette caissière surdiplômée qui a publié les meilleurs posts de son blog …
Même si son job n’a rien à voir avec le nôtre puisque nous ne subissons pas la pression de la grande distribution, que nous bossons pour nous, côté anecdotes on partage en revanche pas mal de similitudes …
Mise en situation en cet après-midi de juillet :
Voilà le franchouillard de base : « j’arrive en vacances et je tire la gueule » … on a envie de lui dire « bah mon gars, faut pas être comme ça, t’es en vacances », mais on n’ose pas car il a peut-être vraiment enterré toute sa famille la veille … pourtant non … le reste de la smala suit … au rythme de cette marche funèbre entamée par le Pater.
Un Papi d’un pays inconnu débarque … une langue non identifiable et non identifiée … no communication between us … no comunicacion posible … mais Papi est super fort … il me fait bien comprendre que l’article à 13 €, il le veut à 8 … à mon tour de rétorquer NON NON NON … NO NO NO … NEIN NEIN NEIN … NIET NIET NIET… tout y passe, il capte et s’éclipse.
Et celle-là … celle-là elle est super connue … vous savez celle dont le nom commence par un « P » et termine par un « asse » … celle qui touche à tout, qui retourne tout … sans dire bonjour … qui arrive à vous choper le miroir tout en haut de l’étagère … qu’on appelle plus communément : le stock … car toucher celui qui est en expo c’est beaucoup moins rigolo … qui laisse la boutique comme un lendemain de cyclone … sans rien acheter et sans dire au revoir … ça coule de source …
Papi revient, cette fois-ci il décroche un objet à 18 € (les enchères montent) et me tend 14. NON NON NON … NO NO NO … NEIN NEIN NEIN … NIET NIET NIET (bis). Il s’évapore.
Que se passe-t-il ??? on me dit bonjour avec un accent bien reconnaissable, avec un grand sourire plein de dents, avec un entrain qui vous donne la pêche en moins de 10 secondes … mais oui bien sûr ce sont nos amis belges ! Après 9 ans, je n’ai toujours pas percé ce mystère … celui de l’autre côté de la frontière Nord … ce pays où les gens sont juste heu-reux, toujours polis et agréables !
Chouette des espagnols ! Je vais pouvoir progresser et apprendre un nouveau mot c’est sûr … ils me prennent 2 … chouettes … et comment on dit en espagnol ? hein ? « Buho » … je savais bien que j’apprendrais un nouveau mot …
Oh mais qui vois-je là bas dans un coin … c’est famous Papi … cette fois, c’est sûr il a compris et a changé d’avis … il me fait décrocher 2 éléphants … me les fait emballer … et me donne 20 à la place de 21 € … c’est nerveux … j’explose de rire … NON NON NON … NO NO NO … NEIN NEIN NEIN … NIET NIET NIET (ter). Je lui dirais bien d’aller l’an prochain en vacances de l’autre côté de la Méditerranée si il aime tant négocier … je lui dirais bien qu’en France ce sont des prix fixes en boutique … mais … no communication between us … no comunicacion posible … il s’en va et j’espère … ne reviendra pas !
« Bonjour Madame » … pas de réponse … elle lâche tout très vite … j’avais oublié le syndrome de celle qui fait semblant de ne pas entendre … pour ne surtout pas répondre … celle qui a peur qu’un léger contact verbal ne la force à acheter … c’est bien connu … on oblige les clients à dépenser … la voilà qui file à l’anglaise … au cas où je lui courrais derrière … et rien que pour l’embêter je dis super fort « au revoir Madame, bon après-midi » avec un grand sourire ingénu … parfois le vice m’envahit ... c’est mal … je sais.
La famille Ricorée arrive … tout le monde il est beau … tout le monde il est gentil … tout le monde il est poli … personne n’achète … limite on s’en fiche … on a tapé la discute … c’était sympa … une paisible interstice en cet après-midi tout gris.
Bientôt l’heure de laisser la main à notre jeune vendeur pour la fin de soirée en boutique … j’irai rejoindre l’homme sur le marché nocturne … nouvelle ambiance … nouveaux clients … par contre les familles « touche-à-tout » … celles-là je ne les oublie pas … impossible … le père, la mère et les 3 gosses en file indienne ... celles qui retournent le stand sur 8 m de long … du début jusque la fin … sans épargner un seul article …
Ce métier on l’a choisi, alors on le prend sur le ton de la rigolade, et surtout on retient les bons moments partagés avec les clients sympas ! C’est la majorité … heureusement.
Il y a justement le syndrome du client qui nous kiffe trop … celui qui voudrait faire un « Vis ma Vie » de camelot … celui qui ne comprend pas quand il y a beaucoup de monde qu’on ne peut plus lui parler et qui tape l’incruste derrière le stand ! C’est toujours mieux que le plouc de base qui nous prend de haut car on ne fait que les marchés … les mêmes qui parlent mal aux femmes de ménage et aux caissières … ceux qui me léchaient les bottes quand j’étais journaliste radio … beurk je les exècre …
Le plus drôle pour la fin, comme tous les ans, on attend les meilleures brèves de marché :
Ceux qui demanderont à notre voisin de stand où on met les piles dans son cadran solaire,
ceux qui nous diront que c’est bien de rapporter de l’artisanat du Népal car ils adoooorent l’Afrique …
et notre chauve (un par soir au minimum) qui nous fera sa super blague vaseuse « bah moi la pique à cheveux, ça tient pas » et on lui répondra (ma foi il n’est pas méchant le chauve) « on a de la super glue si vous voulez monsieur » et tout le monde de finir en un « ah ah ah » général.

Droit de réponse

Un mail est arrivé ... plutôt apprécié ... heureuse que l'ordre réponde ... en revanche je suis un peu sceptique du fait qu'ils ne soient pas au courant de ce genre de pratiques (voir post : http://babidji.blogspot.com/2011/06/syncope-chez-le-doc.html) ... ils ne vont pas me faire croire qu'ils n'y a que mon médecin traitant qui les collectionne dans sa salle d'attente ces fichus prospectus ... mon pédiatre a aussi des prospectus sur la fièvre infantile avec une bele promotion pour les thermomètres électroniques Braun ... enfin bon déjà on a une réponse ! à suivre ...

Docteur Jackie AHR

Secrétaire général adjoint

Madame Loukoum

Par courriel

le 4 juillet 2011

JA/SB/MM/EDA
R. 11.173.052

Dossier suivi par Mme S. BRETON

Objet : salle d’attente

Madame,

Vous m’avez informé du message que vous avez posté sur votre blog après avoir découvert dans la salle d’attente d’un médecin des prospectus sur la nutrition mais qui portent la référence ou le logo de fabricants.

Le rapport adopté par le Conseil national de l’Ordre des médecins en octobre 2000, insiste sur le fait que le médecin ne peut participer de manière quelconque à la promotion commerciale d’un produit, ce qui implique que les informations diffusées dans les salles d’attente des médecins ne doivent comporter aucune référence à un fabricant.

J’attire l’attention de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé.

Veuillez agréer, Madame, l'expression de ma considération distinguée.

Dr Jackie AHR