dimanche 29 mai 2011

Quand Papa s'y colle

Oyé Oyé ! Messieurs ce message s’adresse à vous ! En ce 29 mai 2011, une mission vous attend, celle de ne pas foirer (désolée pour le terme mais celui-ci est tellement bien approprié) la Fête des Mères.

Forcément vous vous dîtes : « vite vite faut que j’appelle Maman ! ».

Ce n’est pas de cette mission dont je vous parle mais celle de coacher la tribu familiale pour que la fête de votre chère et tendre ne se transforme pas en série de reproches.

Bien sûr il faudra que le ou les bibous réalisent un cadeau perso, du célèbre collier de nouilles au plus simple dessin … réside cependant LE cadeau à acheter. Je suis navrée de vous le rappeler, mais le cadeau home made ne suffit pas. Vous pouvez toujours prétexter ne pas vouloir entrer dans le système des fêtes commerciales, ce qui ne fera pas le poids, je vous avertis de suite, face au vide du présent fantôme. Il faut bien vous dire qu’aucun cadeau signifie : « un père qui ne prend pas le temps de chérir sa femme » ou au pire « un père radin » (pourtant, il existe des supers cadeaux originaux à 10 € … pour trouver je vous l’accorde il faut chauffer du méninge).

Pourquoi devoir en + des anniversaires (perso, mariage, rencontre etc.), de Noël, de la St Valentin, encore pourrir gâter sa femme adorée ?

Et bien tout simplement pour la gratifier du travail accompli à longueur d’année, car OUI être maman ce n’est pas simple tous les jours même si les premières concernées répéteront sans cesse que c’est le + beau métier du monde.

En revanche, n’abusez pas de la Fête des Mères. Ce n’est pas parce que vous allez peut-être assurer un max que vous serez dispensé pendant un mois de tous travaux ménagers ou quelque autre activité familiale que vous considérez comme une corvée. Ce n’est pas non plus la peine, en ce 29 mai 2011, de vous user aux tâches ménagères pensant que vous aurez rempli votre quota annuel.

Revenons-en au cadeau.

Que les choses soient claires, comme n’importe quel cadeau, ce n’est pas le prix qui compte mais le symbole, l’originalité, l’énergie que vous aurez mis à le dégoter. Le bracelet à 300 € acheté à la va-vite dans la première bijouterie du coin ne sera pas forcément le + exceptionnel (sauf si votre femme est un tantinet bling bling ou pire carrément vénale). Il y a quand même quelques exceptions à la règle si il s’agit de celui dont elle rêve depuis 10 ans par exemple (dans ce cas mieux vaut attendre un anniv’ ou encore mieux aucune date précise, là c’est le summum … mais carrément hors sujet).

Vous l’aurez compris, vous devez entrer en phase de brainstorming. D’autres prendront des raccourcis en appelant belle-maman ou la meilleure amie pour connaître l’objet de ses désirs. Ici, je ne vous donnerai pas d’idée précise quant aux objets phares de cette Fête des Mères 2011, je peux en revanche vous faire la liste de ce qu’il ne faut surtout pas acheter.

Cette liste se résume en un mot, un seul : électroménager. Rayez–le de votre vocabulaire. Ce n’est pas parce que des directeurs marketing nous mitraillent de pubs pour la dernière centrale vapeur que nous en rêvons, ni même de la dernière cafetière expresso. La première nous réduit à l’état de soubrette (très mal vu par les temps qui courent) et le second n’est en aucun cas perso puisqu’il sera utilisé par tous et que de toute façon Georges n’est pas fourni avec l’appareil !

Petit fascicule de documentation ci-dessous : tout ce qu’il y a sur ce communiqué Auchan paru dans ELLE magazine, oubliez-les ! Je sais, ce n’est pas facile de s’y retrouver quand les plus grands magazines féminins s’engluent dans ces messages archaïques.

N’oubliez pas non plus que le cadeau acheté, c’est bibi qui le donne, pas vous ! Je sais c’est rude mais bibi sera super fier et maman tout attendri par lui et par vous qui jouez le jeu à fond.

Je vais quand même terminer sur une note qui je l’espère vous soulagera. Si vous n’avez vraiment pas eu le temps d’une virée shopping, un bouquet de roses rouges (pas une rose, hein ? mais DES roses) fera toujours plaisir, et si vous êtes vraiment à sec, un super repas maison en tête à tête une fois les enfants couchés la fera aussi craquer ! (à éviter cependant si elle est au régime depuis 2 semaines, attendez-vous à une nouvelle vague de reproches). Quant à la fin de soirée, on vous laisse lui faire sa fête (gnagnagna je sais c’est limite) … passage obligé quelque soit la formule cadeau choisie !

Et puis un p’tit effort car dans un mois, c’est la Fêtes des Pères … j’en connais qui vont aussi en faire les frais entre cravate douteuse et after-shave de papi !

Oui oui c'est sûr on rêve toutes d'un épluche ananas, d'une poubelle, d'un appereil à raclette, d'une essoreuse et d'un toaster !!! J'appelle ça la sélection du pire. Après la seconde de stupéfaction, on se dit que c'est une blague, du second degré quoi ! ELLE ne peut pas laisser faire ça ??? Je prie juste pour que ce ne soit pas une femme qui ait dû élaborer un truc pareil d'après l'idée originale de patrons figés au 19ème siècle ... la pauvre !

2 commentaires:

  1. J'ai bien ri! tres bien ecrit, cet article.
    ca m'a changé l'esprit un peu...

    je me permet un peu de pub pour mes malheurs de la semaine:
    http://reflexion-citoyenne.over-blog.com/article-la-presomption-d-innocence-pas-pour-une-citoyenne-lambda-87070780.html

    RépondreSupprimer
  2. je vais aller le lire avec ta nouvelle aussi que je n'ai pas eu le temps d'apprécier ! pas facile de se poser avec les 2 loustics !

    RépondreSupprimer

On discute ?