samedi 30 avril 2011

My Périnée Joystick

Après les aléas de la grossesse les plus tabous du type constipation, hémorroïdes, rétention d'eau, nausées et j'en passe (je rassure celles qui veulent des enfants : le cumul des taches n'est pas obligatoire), il en subsiste un dernier post-partum ... un secret bien gardé : la rééducation du périnée !

Ces 2 mots vous tombent dessus comme un couperet le jour de votre sortie de maternité : "Madame, voilà vos ordonnances : Cérazette et rééducation post-partum, vous commencerez par le périnée et vous enchaînerez par les abdos"
"Ah ! d'accord" sans vraiment oser demander en quoi consiste réellement cette rééducation post-partum. Le tout se noie en une espèce de flou artistique.
C'est sûr on en a vaguement entendu parler par ses copines : "c'est super important, là je suis en rééduc post-partum" ou juste en diagonale dans un article de Parents mag car on est trop concentré à lire ceux qui traitent du jour J ou de futur bébé.

Le tout est que je me retrouve tout naturellement dans le cabinet de la sage-femme qui avait fait ma préparation à l'accouchement. Elle me précise qu'elle ne fait que du "manuel" ... c'est là que le doute m'envahit ... qu'entend-elle par "manuel" ??? Il ne me faudra pas bien longtemps à comprendre une fois installée sur sa table en position gynéco. Je pensais en avoir terminé avec ces introspections pénibles ... et bien non, le calvaire continue et de +, il faut bosser !
Finalement à la 8ème séance, ça me semble naturel de discuter du programme télé de la veille ou des caprices de la météo en même temps que je contracte ou relâche, comme quoi tout est question d'habitude !

Je vais déchanter quand au 3ème mois post-partum je prends RDV chez ma gynéco pour un contrôle de routine. Un nouveau couperet tombe celui de mon docteur au tact légendaire (pardon pour ces mots d'une crudité absolue) : "vous avez le vagin avachi, il faut faire votre rééducation post-partum" .
On n'a qu'une envie, lui répondre : "t'es gentille ça fait un mois et demi que j'y suis" ... et on le fait sans la première partie de la phrase.
La gynéco hyper moderne vous dirige de suite vers un kiné pour le faire avec une sonde ... késako ça encore ???

On se retrouve cette fois-ci, toujours en position gynéco, avec un joystick à la place des doigts (une sonde pour parler le médical) qui stimule par petites décharges électriques et qui permet de jouer avec les contractions de notre périnée sur écran ... c'est un peu rébarbatif et répétitif mais je dois avouer que ça a plutôt pas mal marché.
J'ai quand même apprécié avoir commencé en "manuel" car on prend mieux conscience des différentes zones de son périnée (il y en a 3 majeures).

Au 2ème accouchement, on va direct chez la kiné et on attend avant de faire sa visite de routine chez la gynéco pour ne pas repartir le moral à zéro....

4 commentaires:

  1. Ça m'inspire une réflexion, une seule : et si j'y allais pas ???!! :))))))
    Nan sérieux, la position gynéco, rien qu'en entendre parler, j'ai envie de fuir (et en plus maintenant que j'ai accouché, je PEUX fuir !!)

    RépondreSupprimer
  2. et ce sont les fuites urinaires qui te rattrappent ... pfffff on devrait avoir 20 médailles par jour nous les femmes !

    RépondreSupprimer
  3. Moi, j'ai commencé direct par le joystick. Même qu'à la fin des 10 séances, j'ai eu droit à un mini joystick à ramener à la maison pour le faire de sur mon canapé. Bah euh, pourquoi m'avoir fait parcourir 30 bornes deux fois par semaine, pour m'en donner un at home?
    Par contre, j'ai jamais rééduqué les abdos. j'suis deg. Est ce à dire qu'il ne les ont pas trouvé?!

    RépondreSupprimer
  4. at home ? l'idée est pas mal car franchement je pense que j'ai encore besoin de qques séances :-(
    quant aux abdos, je v m'y mettre seule ! plus facile au final que de caler des RDV !

    RépondreSupprimer

On discute ?